2009_12_07 Voyage Bourgogne

 

Club toulousain IN VINO VERITAS

 

Voyage en Bourgogne

7 au 10 décembre 2009

 

 

 

     Comme dans le cas des voyages précédents, commençons par remercier chaleureusement les producteurs qui nous ont si cordialement reçus. Nous leur adressons nos remerciements les plus vifs pour les moments (de découverte, de convivialité, de plaisir…) passés en leur compagnie.

 

 

Participants : Didier Sanchez (DS), Pierre Citerne (PC), Laurent Gibet (LG), Maxime France (MF) et Miguel Sennoun (MS)

 

     Ce "carnet de route" de notre séjour a été écrit selon l’inspiration des participants.

 

 

Les domaines que nous avons visités :

 

  1. Domaine Gouges
  2. Domaine Prieuré-Roch
  3. Domaine de l’Arlot
  4. Domaine Emmanuel Rouget
  5. Domaine Liger Belair
  6. Domaine Boisson-Vadot
  7. Domaine Douhairet-Porcheret
  8. Château de Puligny-Montrachet
  9. Domaine Buisson-Charles
  10. Domaine de la Romanée-Conti

 

 

 

NOTES ET COMMENTAIRES SUR LES VINS DEGUSTES

 

     Les domaines sont cités dans l'ordre des visites effectuées, et les vins commentés et notés selon le barème du club fourni dans ce document, dans l'ordre de leur dégustation.

     Nous sommes conscients du caractère éminemment subjectif de la dégustation, de la complexité du vin en tant qu'objet de plaisir et objet de culture. Nous tenons à ce que les commentaires et les notes soient considérés comme des repères ponctuels et personnels, dont le but est de structurer notre mémoire, en aucun cas comme des jugements de valeur visant à exprimer une hiérarchie ou des certitudes. Le style assez télégraphique des descriptions s'explique par une volonté de ne pas trop s'éloigner des notes prises sur le moment, de ne pas trop broder sur la perception fugace, fragile, d'une réalité capricieuse.

 

 

1 - Domaine Gouges 

 

Domaine Gouges : Nuits-Saint-Georges 1er Cru « Clos des Porrets Saint Georges » 2008 (sur fût)

Notes : DS15,5/16 - PC(14,5) - LG16 - MF15,5 - MS15,5. Note moyenne : 15,5

PC : Belle définition aromatique, équilibre nettement sur l'acidité et l'amertume

MS : Belle qualité de fruit, une constante sur les vins du millésime, mais on l'apprendra par la suite.

 

Domaine Gouges : Nuits-Saint-Georges 1er Cru « Les Pruliers » 2008 (sur fût)

Notes : DS16,5/17 - PC(15,5/16) - LG16,5 - MF16,5 - MS16,5. Note moyenne : 16,4

 

Domaine Gouges : Nuits-Saint-Georges 1er Cru « Les Saints-Georges » 2008 (sur fût)

Notes : DS17+ - PC(16/16,5) - LG16+ - MF17 - MS17. Note moyenne : 16,7

PC : "Viril" et pur, comme les autres 2008, style maison reconnaissable à ses tannins fournis, ordonnés, "noirs", réglissés. Droiture certaine mais aussi une certaine raideur...

LG : Un ensemble floral et fruité qui fait sens. Matière serrée, retenue, minérale, puissante, harmonieuse, persistante. Style certes viril (très "nuiton"), de garde (on vérifiera un peu plus tard la tenue du 1958), mais comme dans le cas de la verticale du cru effectuée au club (2003/1998), je déguste un vin pas si inabordable que cela dans sa jeunesse. Il se bonifiera très probablement (on y devine de l'éclat, plus que dans les 2007).

 

Domaine Gouges : Nuits-Saint-Georges 2007

Notes : DS14 - PC14,5 - LG15 - MF14 - MS14,5. Note moyenne : 14,4

PC : tendreté du millésime, cohérent et linéaire

MS : Impression de caramel au nez... manque de pureté et impression de minceur, relativement aux 2008 goutés avant.

 

Domaine Gouges : Nuits-Saint-Georges 1er Cru « Clos des Porrets Saint-Georges » 2007

Notes : DS15,5 - PC14 - LG15,5 - MF14,5 - MS15. Note moyenne : 14,9

 

Domaine Gouges : Nuits-Saint-Georges 1er Cru « Clos des Porrets Saint-Georges » 2005

Notes : DS15,5 - PC15,5 - LG16,5/17 - MF15,5 - MS16,5. Note moyenne : 16

PC : Riche, serré, austérité mais grand fruit généreux.

 

Domaine Gouges : Nuits-Saint-Georges 1er Cru « Les Saint-Georges » 1958

Notes : DS17,5 - PC17+ - LG17,5/18 - MF18 - MS17,5. Note moyenne : 17,6

PC : Vif, très sapide, fraîcheur du fruit, dentelle de la texture, mais avec encore de la tonicité, et des angles ! 

LG : Superbe bouquet viandé de pinot pour ce vin d'âge fort respectable, possédant encore un fruit vivant et doux (fraise, griotte). Notes complémentaires de brou de noix, de suie, de rose, de kirsch, d'épices. Ensemble en taffetas, épuré, charmeur, à la puissance parfaitement domptée. Un régal de vin dans la force de l'âge..

 

 

2 - Domaine Prieuré-Roch 

   

 Le Clos des Corvées est un Clos de 5,2ha décliné en cinq cuvées sur le domaine:

- Le "Nuits Saint Georges 1er cru Clos des Corvées" (réalisé à partir de millerands)

- Le "Nuits Saint Georges 1er cru VV" (vieilles vignes de plus de 70 ans)

- le "Nuits Saint Georges 1er cru" (vieilles vignes de  plus de 50 ans)

- Le "Nuits 1" (vignes de plus de 30 ans)

 

Domaine Prieuré-Roch : Nuits-Saint-Georges 1er Cru 2007 (mise août 2009)

Notes : DS16 - PC15,5/16 - LG15,5 - MF16,5 - MS15,5/16. Note moyenne : 16

MF : Beau jus libéré, fougueux, au profil aromatique déjà très séduisant.

 

Domaine Prieuré-Roch : Nuits-Saint-Georges 1er Cru « Clos des Corvées » 2007

Notes : DS17,5/18 - PC18 - LG17/17,5 - MF18 - MS18. Note moyenne : 17,8

PC : écart sensible avec la cuvée précédente, rôti et épicé, sorte d'essence de pinot, grande longueur

MF : Superbe de densité et de profondeur, beaucoup de soyeux, quasi incrachable!

 

Domaine Prieuré-Roch : Vosne-Romanée « Hautes-Maizières » 2007

Notes : DS16,5 - PC16,5/17 - LG16 - MF17 - MS16,5. Note moyenne : 16,6

PC : tendre, velouté, et même capiteux : un corps peut-être un peu alangui mais on retrouve l'exaltante séduction aromatique du style Roch

MF : Beaucoup de velouté et une trame tannique logiquement plus en retrait que sur les Nuits, un profil plus "aimable" mais toujours un grand plaisir !

 

Domaine Prieuré-Roch : Clos de Bèze 2007

Notes : DS18,5/19 - PC18,5 - LG18+ - MF18,5+ - MS18,5. Note moyenne : 18,5

PC : grand muscle tendu. Vin complet aux nuances envoûtantes

LG : un choc sur cette splendeur. Notes étincelantes de griotte, de fleurs fraîches, de betterave rôtie, d'épices, de réglisse. Prégnance de ces saveurs prêtes à bondir, configuration tactile singulière, et un poids énorme comme en lévitation.

MF : Superbe vin déjà offert, vibrant, émouvant par la complexité de ses arômes et l'énergie de sa structure...

 

Domaine Prieuré-Roch : Nuits-Saint-Georges 1er Cru « Clos des Corvées » 2004

Notes : DS16,5 - PC16,5 - LG16 - MF16 - MS16,5. Note moyenne : 16,3

PC : texture aérienne mais tannins affirmés, belle expression aromatique sans verdeur excessive

 

Domaine Prieuré-Roch : Clos de Bèze 2004

Notes : DS17,5+ - PC18 - LG17,5 - MF17 - MS18. Note moyenne : 17,6

PC : un peu rétif mais d'une grande profondeur, assise et sérénité

MF : Moins immédiatement explosif que le 2007 mais toujours beaucoup de race et un fond énorme!

 

Domaine Prieuré-Roch : Clos de Vougeot 2001

Notes : DSED - PC(?) - LG(15,5) - MF(?) - MSED. Note moyenne : ? ou ED

PC : fermé, revêche, note liégeuse ?

LG : bouquet naissant mais un peu avare en saveurs (cru oblige ?), carcéral. Note disgracieuse comme rançon du cru (il faudrait en savoir plus sur la situation géographique des parcelles du domaine) ?

 

Domaine Prieuré-Roch : Clos de Vougeot 2006

Notes : DS16,5+ - PC16 - LG16 - MF16,5- MS16. Note moyenne : 16,2

PC : pur certes, mais mentholé, terreux, bien austère…

LG : très austère, sans aucune facilité de goût. Pas folichon, presque funèbre, sur une trame solide toutefois.

MF : Terrien, austère, un fruit qui ne parvient pas à réellement s'installer. Expression "cistercienne" pour un plaisir en berne.

 

Domaine Prieuré-Roch : Nuits-Saint-Georges 1er Cru « Clos des Corvées » 1999

Notes : DS17,5/18 - PC18 - LG17,5 - MF17,5 - MS18,5. Note moyenne : 17,8

PC : profondeur et naturel d'expression, densité et puissance, parfum entêtant de vieille rose et de bouse fumée...

MF : Profond, compact, un vin dans lequel "tout y est" mais encore sur la réserve à ce jour. Fera, très certainement, une superbe bouteille...

Rappel :

Impressions bourguignonnes ─ entre Nuits et Gevrey ─ juillet 2006

Appréciations subjectives de Pierre Citerne

Prieuré-Roch Nuits-Saint-Georges premier cru "Clos des Corvées" 1999

Robe toujours dense, plus vive cette fois. Vivacité que l'on retrouve au nez, assez fermé, pointu, organique. Matière très tannique, serrée, d'une virilité plus manifeste que celle du 1998. En phase de repli, on devine pourtant un excellent potentiel.

 

 

3 - Domaine de l’Arlot

 

Domaine de l’Arlot : Côtes de Nuits Villages « Clos du Chapeau » 2008 (sur fût)

Notes : DS15 - PC(15) - LG14,5/15 - MF15 - MS15. Note moyenne : 15

 

Domaine de l’Arlot : Nuits-Saint-Georges « Le Petit Arlot » 2008 (sur fût, non sulfité)

Notes : DS15,5 - PC(15/15,5) - LG15,5 - MF15,5 - MS15,5/16. Note moyenne : 15,5

MS : Issu des jeunes vignes  sur le haut du Clos

 

Domaine de l’Arlot : Nuits-Saint-Georges 1er Cru « Les Petits Plets » 2008 (sur fût)

Notes : DS15,5/16 - PC1* - LG15,5/16 - MF15 - MS16. Note moyenne : 15,6

MS : Issu du Forêts

 

Domaine de l’Arlot : Nuits-Saint-Georges 1er Cru « Clos des Forêts Saint-Georges » 2008 (Jeunes vignes, bas de parcelle, parcelle argileuse, sur fût)

Notes : DS16 - PC1* - LG15 - MF15 - MS16. Note moyenne : 15,5

 

Domaine de l’Arlot : Nuits-Saint-Georges 1er Cru « Clos des Forêts Saint-Georges » 2008 (Vignes d’environ 25 ans, haut de parcelle, 100% égrappée, sur fût)

Notes : DS16,5 - PC1* - LG15,5 - MF15,5 - MS16,5. Note moyenne : 1*

 

Domaine de l’Arlot : Nuits-Saint-Georges 1er Cru « Clos des Forêts Saint-Georges » 2008 (Vieilles vignes, 50% vendange entière, sur fût)

Notes : DS16,5/17 - PC(16,5+) - LG16 - MF16 - MS17. Note moyenne : 16,5

PC : apport de la vendange entière : surcroit de distinction aromatique

 

Domaine de l’Arlot : Nuits-Saint-Georges 1er Cru « Clos des Forêts Saint Georges » 2008 (Très vieilles vignes, milieu de coteaux, 100% vendange entière, sur fût)

Notes : DS17 - PC(16,5+) - LG16,5 - MF16,5 - MS16,5. Note moyenne : 16,6

 

Domaine de l’Arlot : Nuits-Saint-Georges 1er Cru « Clos de l’Arlot » 2008 (assemblage sur fût)

Notes : DS17,5/18 - PC(17+) - LG17,5 - MF17 - MS17,5. Note moyenne : 17,4

LG : Un aspect presque chambollien dans cette classe délicate (épices douces, griotte, réglisse). Terriblement attrayant et longuement savoureux. Un cru à suivre (ce sera fait lors de prochaines verticales au club, en rouge comme en blanc).

 

Domaine de l’Arlot : Vosne-Romanée 1er Cru « Les Suchots » 2008 (partie haute, sur fût)

Notes : DS17 - PC(17) - LG17 - MF16,5 - MS17. Note moyenne : 16,9

PC : tannins presque sucrés, finesse de grain, un velours... se goûte mieux qu'au mois de juin

 

 

Domaine de l’Arlot : Romanée Saint-Vivant Grand Cru 2008 (sur fût)

Notes : DS(17,5/18) - PC(17) - LG17+ - MF(17,5) - MS17,5. Note moyenne : 17,4

PC : complet mais sans la douceur des Suchots, "la femme sauvage" comme au DRC ?...

 

  

Domaine de l’Arlot : Côtes de Nuits Villages « Clos du Chapeau » 2007

Notes : DS14,5 - PC14,5 - LG15 - MF15 - MS15. Note moyenne : 14,8

 

Domaine de l’Arlot : Nuits-Saint-Georges « Le Petit Arlot » 2007

Notes : DS15 - PC14,5/15 - LG15 - MF14,5 - MS15. Note moyenne : 1* 

 

Domaine de l’Arlot : Nuits-Saint-Georges 1er Cru « Les Petits Plets » 2007

Notes : DS15,5 - PC14,5 - LG15,5/16 - MF14,5 - MS15. Note moyenne : 14,9

 

Domaine de l’Arlot : Nuits-Saint-Georges 1er Cru « Clos de l’Arlot » 2007

Notes : DS17,5 - PC17,5 - LG16,5/17 - MF17 - MS17. Note moyenne : 17,2

PC : remarquable de finesse et de charme aromatique

 

Domaine de l’Arlot : Nuits-Saint-Georges 1er Cru « Clos des Forêts Saint-Georges » 2007

Notes : DS16,5 - PC15/15,5 - LG15,5 - MF16 - MS16. Note moyenne : 15,8

PC : un peu "rustre" par rapport au Clos de l'Arlot, dense, carré ; moins bien qu'en juin, pourtant je les avais dégustés dans le même ordre

 

Domaine de l’Arlot : Vosne-Romanée 1er Cru « Les Suchots » 2007

Notes : DS17 - PC16,5 - LG16,5 - MF16,5 - MS17. Note moyenne : 16,7

 

Domaine de l’Arlot : Romanée Saint-Vivant Grand Cru 2007

Notes : DS17+ - PC17 - LG17+ - MF17,5 - MS17,5. Note moyenne : 17,2

 

Domaine de l’Arlot : Nuits-Saint-Georges 1er Cru « Clos des Forêts Saint-Georges » 2006

Notes : DS16,5 - PC15,5/16 - LG16 - MF16 - MS16. Note moyenne : 16,1

 

Domaine de l’Arlot : Nuits-Saint-Georges 1er Cru « Clos de l’Arlot » 2002

Notes : DS17,5/18  - PC17 - LG17 - MF17 - MS17,5. Note moyenne : 17,3

PC : grande finesse, très typé par la vendange entière.

Rappel : Nuits-St-Georges 1er cru Clos de l’Arlot - Domaine de l’Arlot 2002 : juin 2005 (LG)

JP15,5 - PP15,5 - LG15

Nez dominé par des notes fortement animales (marinade de lièvre), qui désolent notre hôte mais qui ne nous dérangent pas plus que cela. Un vin de chasse, velouté, pour des flaveurs de cerise et d’épices. Il a de la sève mais manque un peu de netteté.

 

Domaine de l’Arlot : Romanée Saint-Vivant Grand Cru 1999

Notes : DS18 - PC16,5+ - LG18 - MF18 - MS18. Note moyenne : 17,7

PC : allonge et grain de grand cru, indubitablement, mais conversation renfrognée, un peu trop mentholée à mon goût.

 

Vins blancs (vérifier les encépagements : aligoté ? pinot blanc ? pinot gris ?) 

Domaine de l’Arlot Nuits-St-Georges Villages blanc 2004 : 

JP&& - PP&& - LG(15) 

Cette cuvée inclut une part de pinot gris (entre 10 et 15%)

 

Domaine de l’Arlot : Nuits-Saint-Georges Blanc « La Gerbotte » 2008 (jeunes vignes du Clos de l'Arlot)

Notes : DS15,5 - PC15,5/16 - LG15,5 - MF15,5 - MS16. Note moyenne : 15,7

4% de beurot (pinot gris).

PC : frais, franc, très proche du raisin. 

  

Domaine de l'Arlot : Nuits-Saint-Georges 1er Cru Blanc « Clos de l’Arlot » 2008 

Notes : DS17,5 - PC16,5 - LG16,5/17 - MF17 - MS17  Note moyenne : 17

PC : plus confit, plus miellé, plus long, mais toujours très alerte et pur

 

Domaine de l’Arlot : Nuits-Saint-Georges 1er Cru Blanc « Clos de l’Arlot » 2007

Notes : DS16,5/17 - PC16 - LG16 - MF16 - MS16. Note moyenne : 16,2

PC : pur et dense aussi, franchise de l'expression donnant le sentiment d'un raisin très adroitement respecté (sensation pas si courante en côte de Beaune...), saveur un peu plus lactique que le 2008.

LG : Un peu moins de verticalité que dans le 2008. Reste un blanc de qualité, limpide, lacté, grillé, habilement infusé sans lourdeur. Salutaire retour minéral en fin de bouche.

 

 

4 - Domaine Emmanuel Rouget 

 

Domaine Emmanuel Rouget : Bourgogne Rouge 2008 (sur fût, sur le village de Couchey)

Notes : DS13,5  - PC(15) - LG14,5 - MF14,5 - MS15  Note moyenne : 14,5

PC : primesautier, guilleret, très juste

 

Domaine Emmanuel Rouget : Nuits Saint Georges 2008 (sur fût, sur le village de Lavières)

Notes : DS14,5 - PC(14,5) - LG15 - MF14 - MS14. Note moyenne : 14,4

PC : boisé dominant

 

Domaine Emmanuel Rouget : Vosne-Romanée 1er Cru « Les Beaumonts » 2008 (sur fût)

Notes : DS15,5/16 - PC(14/15 ?) - LG15 - MF15 - MS15,5. Note moyenne : 15,1

PC : boisé dominant.

LG : je suis ici gêné par un boisé insistant (plancheux) masquant une pourtant belle matière se développant sur des saveurs de minéral, de girofle et d'agrumes (orange sanguine).

 

Domaine Emmanuel Rouget : Echézeaux Grand Cru 2008 (sur fût)

Notes : DS16,5 - PC(16,5) - LG16 - MF15,5 - MS16,5.  Note moyenne : 16,2

PC : finesse et suavité, boisé mieux intégré

 

Domaine Emmanuel Rouget : Vosne-Romanée 1er Cru « Cros Parantoux » 2008 (sur fût)

Notes : DS17 - PC(17+) - LG16+ - MF16,5 - MS?. Note moyenne : 16,6

PC : grande matière sereine, très vif (malo faite à 10%)

 

Domaine Emmanuel Rouget : Vosne-Romanée 1er Cru « Les Beaumonts » 2009 (sur fût)

Notes : DS? - PC(15,5?) - LG(17) - MF(16+) - MS(16,5). Note moyenne : 16

PC : grand jus riche, impression de sucrosité, très glamour...

 

Domaine Emmanuel Rouget : Echézeaux Grand Cru 2009 (sur fût)

Notes : DS? - PC(16?) - LG(16,5+) - MF(16) - MS(16). Note moyenne : (16,1)

PC : très riche à nouveau, capiteux

 

Domaine Emmanuel Rouget : Vosne-Romanée 1er Cru « Cros Parantoux » 2009 (sur fût)

Notes : DS? - PC(17+?) - LG(17+) - MF(16+) - MS(17+). Note moyenne : (16,8)

 

Domaine Emmanuel Rouget : Vosne-Romanée 2007

Notes : DS14 - PC14,5 - LG14 - MF14,5 - MS15. Note moyenne : 14,4

PC : manque de fraîcheur, un peu brouillon

 

Domaine Emmanuel Rouget : Côtes de Nuits Villages 2007

Notes : DS15 - PC14/14,5 - LG15,5 - MF15 - MS15,5. Note moyenne : 15,1

 

Domaine Emmanuel Rouget : Echézeaux Grand Cru 2007

Notes : DS16 - PC(13,5) - LG16,5 - MF16 - MS16  Note moyenne : 15,6

PC : beaucoup de bois et d'acidité volatile, fruit comme fané

 

Domaine Emmanuel Rouget : Vosne-Romanée 1er Cru « Cros Parantoux » 2006

Notes : DS16,5 - PC16 - LG17 - MF16,5 - MS16,5/17. Note moyenne : 16,6

 

 

5 - Domaine du Vicomte Louis-Michel Liger-Belair 

 

Domaine Liger-Belair : Vosne-Romanée « Clos du Château » 2008 (sur fût)

Notes : DS15,5 - PC(16) - LG15,5 - MF(Non noté) - MS15,5/16. Note moyenne : 15,7

LG : d'emblée, la méticulosité du vigneron apparaît dans un vin preste, fruité, floral. J'y sens un trait de vert alors que la rafle est pourtant entièrement éliminée.

 

Domaine Liger-Belair : Vosne-Romanée 1er Cru  « Les Petits Monts » 2008 (sur fût)

Notes : DS16  - PC(16,5) - LG16,5 - MF(Non noté) - MS16. Note moyenne : 16,3

 

Domaine Liger-Belair : Vosne-Romanée 1er Cru  « Les Brûlées » 2008 (sur fût)

Notes : DS17,5 - PC(17+) - LG16,5/17 - MF(Non noté) - MS17. Note moyenne : 17,1

LG : 25% de vendange entière et plus de coffre que dans "les petits monts". Très beau jus allongé, nuancé, fumé, racé.

 

Domaine Liger-Belair : Nuits-Saint-Georges 1er Cru  « Les Cras » 2008 (sur fût)

Notes : DS16,5 - PC(16,5) - LG16,5 - MF(Non noté) - MS16,5. Note moyenne : 16,5

 

Domaine Liger-Belair : Vosne-Romanée 1er Cru  « Aux Reignots » 2008 (sur fût)

Notes : DS17,5 - PC(17+) - LG17,5 - MF(Non noté) - MS17+. Note moyenne : 17,3

 

Domaine Liger-Belair : Echézeaux 2008 (sur fût)

Notes : DS17,5+ - PC(17+) - LG17+ - MF(Non noté) - MS18. Note moyenne : 17,4

 

Domaine Liger-Belair : La Romanée 2008 (sur fût)

Notes : DS18 - PC(18) - LG18 - MF(Non noté) - MS18+. Note moyenne : 18

LG : Première rencontre de ce cru, en ce qui me concerne. Magnifique confrontation pour une expression fumée, grillé, pure, précise et nuancée, tout en gaité. La finale bénéficie d'une poussée réglissée, fine mais considérable.

 

Domaine Liger-Belair : Vosne-Romanée « La Colombière » 2007

Notes : DS15 - PC15 - LG14,5/15 - MF(Non noté) - MS15,5. Note moyenne : 14,9

 

Domaine Liger-Belair : Vosne-Romanée « Clos du Château » 2007

Notes : DS16,5 - PC16,5 - LG16 - MF(Non noté)- MS16,5. Note moyenne : 16,4

PC : comme en juin 2009 bien plus tonique et délié que la Colombière !

 

Domaine Liger-Belair : Vosne-Romanée 1er Cru  « Aux Reignots » 2007

Notes : DS16,5/17 - PC16/16,5 - LG16,5 - MF(Non noté) - MS16,5. Note moyenne : 16,5

 

Domaine Liger-Belair : Echézeaux  2007

Notes : DS17,5 - PC17/17,5 - LG17,5/18 - MF(Non noté)- MS17,5/18. Note moyenne : 17,6

 

Domaine Liger-Belair : La Romanée 2007

Notes : DS18+ - PC18 - LG18,5 - MF(Non noté) - MS18+. Note moyenne : 18,1

LG : Maturité du fruit contrôlée. Offrande raffinée, généreuse mais exempte de toute lourdeur, sans rien de tapageur. Fruit avenant, subtilement grillé. Admirable sillage fruité.

 

 

6 - Domaine Coche-Dury

 

Domaine Coche-Dury : Bourgogne Blanc 2007

Notes : DS13 - PC13/13,5 - LG(pas noté) - MF13,5 - MS(pas noté) . Note moyenne : 13,3

PC : boisé et très acide

MF : Notes de poire et de fleurs blanches, acide. 

Rappel : Coche-Dury Bourgogne 2007 : 14,5/20 – 27/3/09 (LG)

Allure fruitée et florale pour un vin qui d’après Raphaël Coche-Dury fut terriblement bougon après sa mise en bouteille.

 

Domaine Coche-Dury : Meursault (Narvaux) 2007 

Notes : DS14,5 - PC15? - LG(pas noté) - MF14,5 - MS(pas noté) . Note moyenne : 14,7

PC : acidité encore très marquée, comme les notes réduites du nez.

MF : Notes de noisette grillée prononcées au nez, bouche tendue et fraîche.

 

Domaine Coche-Dury : Auxey-Duresses (rouge) 2007 

Notes : DS13,5 - PC(14,5) - LG(pas noté) - MF(13) - MS(pas noté) . Note moyenne : 13,7

PC : échantillon éventé, le vin semble néanmoins léger et agréable.

MF : Eventé? Oxydé? un vin toutefois ferme et tonique.

 

 

7 - Domaine Boisson-Vadot

 

Domaine Pierre Boisson : Bourgogne Blanc 2007

Notes : DS14 - PC14,5 - LG(pas noté) - MF14 - MS14 . Note moyenne : 14,1

PC : Vif, plaisant, un peu trop soufré mais moins raide que son équivalent chez Coche-Dury.

MF : Belle tension et matière intéressante. Un peu trop soufré...

 

Domaine Pierre Boisson : Meursault 2007

Notes : DS15 - PC14,5 - LG(pas noté) - MF15 - MS15 . Note moyenne : 14,9

MF : De la fraîcheur, de la tension et déjà un certain poids. Le vin exprime des arômes de tilleul et de noisette. 

 

 Domaine Boisson-Vadot : Meursault « Les Grands Charrons » 2007

Notes : DS15,5/16  - PC15 - LG(pas noté) - MF15,5 - MS15,5 . Note moyenne : 15,4

MF : Vin sérieux, large et profond et doté d'une belle rémanence minérale.

 

 Domaine Boisson-Vadot : Meursault « Les Chevalières » 2007

Notes : DS16 - PC16/16,5 - LG(pas noté) - MF16,5 - MS16,5 . Note moyenne : 16,3

PC : impression de salinité

MF : Beaucoup de tension et de puissance, grosse minéralité tranchante, finale sur les agrumes.

 

Domaine Boisson-Vadot : Meursault 1er Cru « Genevrières » 2007

Notes : DS16,5/17 - PC15,5/16 - LG(pas noté) - MF16,5 - MS16,5 . Note moyenne : 16,4

MF : Olfaction plutôt intense pour un vin de belle constitution à la fois ample et tendu.

 

 Domaine Pierre Boisson : Auxey-Duresses Blanc 2007

Notes : DS14 - PC14,5 - LG(pas noté) - MF14 - MS14,5/15 . Note moyenne : 14,3

PC : rond et sapide.

MF : Simple, minéral avec une nette sensation crayeuse en finale.

 

 Domaine Pierre Boisson : Auxey-Duresses « En Reugne » 2006

Notes : DS14,5 - PC14 - LG(pas noté) - MF15 - MS14 . Note moyenne : 14,4

MF : Notes mellifères pour un vin encore très minéral, viril, un rien austère. Curieuse sensation ferrugineuse en finale.

 

 Domaine Pierre Boisson: Auxey-Duresses « En Reugne » 2007

Notes : DS14,5/15 - PC15 - LG(pas noté) - MF14,5 - MS15 . Note moyenne : 14,8

PC : encore une fois je suis un peu gêné par le soufre

MF : Réduit sur des notes de peau de poulet passée à la flamme. Bouche vive et minérale au goût de peau de raisin.

 

Domaine Pierre Boisson : Beaune Rouge « Les Beaux Fougets » 2007

Notes : DS14,5 - PC14,5 - LG(pas noté) - MF14,5 - MS15 . Note moyenne : 14,6

PC : très tendre, sympathique quoique maigrelet.

MF : Un vin ferme, minéral, fruité et floral (violette), encore jeune...

 

 Domaine Pierre Boisson: Auxey-Duresses Rouge 1er Cru 2006

Notes : DS15,5 - PC15,5 - LG(pas noté) - MF15 - MS15,5 . Note moyenne : 15,4

PC : plus sérieux et plus incisif que le Beaune

MF : Matière sérieuse, ferme et minérale; dans un registre austère tout de même...

 

 

8 - Domaine Monthélie-Douhairet-Porcheret

 

 Domaine Monthélie-Douhairet-Porcheret : Monthélie « Miss Armande » 2006

Notes : DS14,5  - PC15/15,5 - LG14 - MF14 - MS14,5 . Note moyenne : 14,4

MF : Du fruit, simple mais franc!

 

 Domaine Monthélie-Douhairet-Porcheret : Monthélie « Clos du Meix Garnier » 2007

Notes : DS14,5 - PC15 - LG14,5/15 - MF14,5 - MS14,5 . Note moyenne : 14,6

MF : Un fruit plus confit, reste cependant tonique et ferme.

 

 Domaine Monthélie-Douhairet-Porcheret : Monthélie 1er Cru « Les Duresses » 2007

Notes : DS15,5/16 - PC16 - LG15 - MF15,5/16 - MS15,5 . Note moyenne : 15,6

PC : joli fruit, articulé et tonique

MF : Un joli fruit croquant, belle tension minérale, de la fraîcheur.

 

 Domaine Monthélie-Douhairet-Porcheret : Monthélie 1er Cru « Le Meix Bataille » 2007

Notes : DS15,5 - PC14,5/15 - LG14,5/15 - MF14,5 - MS14,5/15 . Note moyenne : 14,6

PC : terrien, réservé.

MF : Plus massif, plus rustique aussi avec une structure tannique un peu en avant.

 

Domaine Monthélie-Douhairet-Porcheret : Volnay 2007

Notes : DS15 - PC15,5 - LG15 - MF15,5 - MS15,5 . Note moyenne : 15,2

PC : ferme, élégant, de la tendresse mais aussi de l'angulosité

MF : juteux et plutôt élégant, belle rémanence de violette.

 

 Domaine Monthélie-Douhairet-Porcheret : Volnay 1er Cru « En Champans » 2007

Notes : DS16 - PC16 - LG16,5 - MF16 - MS16,5 . Note moyenne : 16,2

PC : délié, fin, encore un peu boisé

LG : matière ample, élégante (fruits et fleurs), longue.

MF : Fruité et épicé, élégance et longueur sont au rendez-vous!

 

 Domaine Monthélie-Douhairet-Porcheret : Pommard 1er Cru « Les Fremiers » 2007

Notes : DS15,5 - PC14,5 - LG15 - MF14,5/15 - MS15 . Note moyenne : 14,9

PC : du fond, plus carré, plus "rustique" que le Champans

MF : Très "kirsché", massif, presque chaleureux, moins délié que son précédent "cousin de cave"!!

 

 Domaine Monthélie-Douhairet-Porcheret : Pommard 1er Cru « Les Chanlains » 2007

Notes : DS15,5/16 - PC16 - LG16 - MF15,5 - MS16 . Note moyenne : 15,9

MF : Viril mais plus élancé que le "Fremiers", on retrouve une certaine élégance malgré des tannins bien présents.

 

 Domaine Monthélie-Douhairet-Porcheret : Pommard 1er Cru « Les Chanlains » 2006

Notes : DS14,5 - PC15 - LG15+ - MF14 - MS15 . Note moyenne : 14,7

MF : Viril à nouveau, comprimé, fermé. Expression moins "décidée" que celle du 2007.

 

 Domaine Monthélie-Douhairet-Porcheret : Monthélie Blanc « Miss Armande » 2006

Notes : DS14 - PC15 - LG14,5 - MF14 - MS15 . Note moyenne : 14,5

PC : miellé, généreux, assez léger

MF : Généreusement aromatique, simple, mûr et ouvert...

 

 Domaine Monthélie-Douhairet-Porcheret : Monthélie 1er Cru Blanc « Les Duresses » 2007

Notes : DS14,5 - PC16 - LG15 - MF15/15,5 - MS15,5 . Note moyenne : 15,3

PC : citron, fleur de vigne, très avenant, souple pour un 2007

MF : Pur, agréable et offert, le vin est joliment souligné par une belle et fine minéralité finale.

 

 Domaine Monthélie-Douhairet-Porcheret : Meursault 2007

Notes : DS15 - PC15,5 - LG15,5 - MF15 - MS16 . Note moyenne : 15,4

PC : toujours proche du fruit, rond.

MF : Dynamisme appréciable, expression proche du raisin.

 

Domaine Monthélie-Douhairet-Porcheret : Meursault 1er Cru « Les Santenots » 2007

Notes : DS15,5 - PC16/16,5 - LG16,5 - MF16,5 - MS16,5/17 . Note moyenne : 16,3

PC : douceur, rondeur, expression franche du raisin, sans réduction ni boisé excessif 

LG : bien aimé ce vin bien mûr (d'autant plus sur ce millésime parfois "vert"), disert, minéral, de beau format.

MF : Très beau vin mûr et gourmand, sensation de grande maturité à nouveau tendue par cette fine minéralité traçante.

 

  

9 - Château de Puligny-Montrachet

 

     C'est Etienne de Montille qui nous reçoit.

  

Château de Puligny-Montrachet : Saint-Romain 2008 (en cuve)

Notes : DS14 - PC13,5 - LG14 - MF13 - MS14 . Note moyenne : 13,7.

LG : Un peu neutre en fruit, simple, amer; pour démarrer.

MF : Des notes de fleurs blanches, propre mais un peu simple.

 

 Château de Puligny-Montrachet : Meursault 2008 (en cuve)

Notes : DS15 - PC15 - LG16 - MF15 - MS15,5 . Note moyenne : 15,3

LG : Fruité (pomelo, fruits exotiques). Puissance grasse.

MF : Notes de fleurs de tilleul, d'anis et une matière dense soulignée par une fine minéralité.

 

 

Château de Puligny-Montrachet : Chassagne-Montrachet 2008 (en cuve)

Notes : DS14,5 - PC14,5/15 - LG15,5 - MF14,5 - MS15,5 . Note moyenne : 14,9

LG : Ample (appellation oblige) mais tonique. Soupçon mentholé et pointe saline. On sent ici que la tonicité est vivement recherchée.

MF : Nez moins disert avec une impression d'herbe fraîchement coupée, bouche massive terminant sur une finale saline.

 

 Château de Puligny-Montrachet : Puligny-Montrachet 2008 (en cuve)

Notes : DS15 - PC14,5 - LG15,5 - MF15 - MS15,5 . Note moyenne : 15,1

LG : Fruit dégagé : citron, fruit de la passion. Présentation très vive, claquante.

MF : De la vivacité, une belle tension acide, je lui trouve quant même une forme d'austèrité...

 

 Château de Puligny-Montrachet : Saint-Aubin 1er Cru « En Remilly » 2008 (en cuve)

Notes : DS14,5/15 - PC(pas goûté) - LG15 - MF14,5/15 - MS14,5/15 . Note moyenne : 14,7

LG : Fruité, en évocation exotique. Sensiblement plus léger.

MF : Floral, miellé, ensemble dynamique.

 

 

Château de Puligny-Montrachet : Meursault 1er Cru « Les Perrières » 2008 (en cuve)

Notes : DS16,5/17 - PC16/16,5 - LG17+ - MF17 - MS17 . Note moyenne : 17

PC : richesse, grain minéral, sans amertume

LG : Notes agréables de citron vert, de citronnelle, de minéral. Substance dense, énergique, très acidulée, remarquable en termes de longueur et de finesse.

MF : Olfaction crayeuse, évoquant aussi les agrumes. Belle minéralité fine et enrobée, finale saline de belle longueur. Au niveau de son terroir.

 

 

Château de Puligny-Montrachet : Puligny-Montrachet 1er Cru « Les Folatières » 2008 (en cuve)

Notes : DS16,5 - PC15+ - LG16 - MF(15) - MS15,5/16 . Note moyenne : 15,7

LG : Fruit plus éteint que dans le Perrières. Fleurs blanches et vanille. Du dénivelé pour une acidité paraissant sur ce climat plus enrobée.

MF : Moins en place, un peu dissocié à ce stade, en dedans...

 

 

Château de Puligny-Montrachet : Chevalier-Montrachet Grand Cru 2008 (en cuve)

Notes : DS17 - PC17 - LG17,5/18 - MF17,5 - MS17,5 . Note moyenne : 17,4

PC : longueur en bouche impressionnante

LG : Nez précieux, brillant : agrumes, ambre, pierre, fleurs. Altier, attendant son heure, ce seigneur a du coffre mais est moins explosif à ce stade que le Perrières. Il faudra faire preuve de patience pour le retrouver au sommet de sa forme, dans de longues années.

MF : Nez profond, terpénique et mellifère à la fois, doté en prime d'une élégante nuance florale. Bouche serrée, dense, le vin oscillant sereinement entre finesse et  puissance. A son rang!

 

  

10  Domaine Buisson-Charles

 

Synthèse par LG

Patrick Essa m'a confié qu'il trouvait, sur 2009, les rouges supérieurs aux blancs.

 

Vins rouges :

Domaine Buisson-Charles Bourgogne 2009 (sur fût)

Notes : DS14 - PC1* - LG14,5 - MF(non noté) - MS(non noté) . Note moyenne : 14,3

PC : gourmand

LG : On démarre ici par un vin sombre, très mûr  (le millésime annonçant d'emblée sa générosité). Une certaine plénitude déjà et une finale un brin âpre.

 

Domaine Buisson-Charles Pommard "En Chiveau"  2009 (sur fût)

Notes : DS15,5 - PC1* - LG15 - MF(non noté) - MS(non noté) . Note moyenne : 15,2

LG : Boisé torréfié, réduction (poulailler, caca d'oie) pour une expression riche, capiteuse.

 

 Domaine Buisson-Charles Pommard "En Chiveau"  2009 (sur fût)

Notes : DS(pas noté) - PC1* - LG15,5 - MF1* - MS(non noté) . Note moyenne : 15,5

LG : Un autre lot peut-être un peu moins anguleux à ce stade. 

 

 Domaine Buisson-Charles Volnay 1er cru "Santenots" 2009 (sur fût)

Notes : DS16,5 - PC1* - LG16 - MF1* - MS(non noté) . Note moyenne : 16,3

LG : 50% de vendange entière. Note fruitées et florales dans un ensemble velouté. Notes florales prononcées (violette).

 

Domaine Buisson-Charles Volnay 1er cru "Santenots" 2009 (sur fût - Ermitage)

Notes : DS16 - PC1* - LG? - MF1* - MS(non noté) . Note moyenne : 16

LG : Etat gazeux, acariâtre, dominée par des odeurs de cerises écrasées. Echantillon peu jugeable dans cette transition.

 

 Vins blancs :

Domaine Buisson-Charles Meursault 2009 (sur fût)

Notes : DS15 - PC1* - LG14,5/15 - MF1* - MS(non noté) . Note moyenne : 14,7

LG : Malolactique pas faite. Un peu assoupi (pourtant) et fade dans cette présentation.

 

Domaine Buisson-Charles Meursault TVV 2009 (sur fût)

Notes : DS15,5 - PC1* - LG15 - MF1* - MS(non noté) . Note moyenne : 15,3

LG : Clair supplément de fond pour une configuration plutôt en douceur.

 

Domaine Buisson-Charles Meursault "Tessons" 2009 (sur fût neuf)

Notes : DS15,5/16 - PC1* - LG(16) - MF1* - MS(non noté) . Note moyenne : 15,9

LG : L'élevage amène des notes exotiques dépaysantes et un peu outrées en l'état (passion, coco, vanille). Très belle texture derrière ce paravent boisé.

 

 Domaine Buisson-Charles Meursault "Tessons" 2009 (sur fût de 2 ans)

Notes : DS15,5/16 - PC1* - LG16,5 - MF1* - MS(non noté) . Note moyenne : 16,2

PC : belle expression partagée entre suavité et allonge

LG : Boisé logiquement beaucoup moins décelable. Un vin profond et complet.

 

 Domaine Buisson-Charles Meursault 1er cru  "Les Cras" 2009 (sur fût)

Notes : DS16 - PC1* - LG16 - MF1* - MS(non noté) . Note moyenne : 16

LG : Grosse maturité de fruit. Une certaine opulence sans aucun relâchement. Notes de craie, sensation tannique de peau de raisin. Terroir d'impact plus minéral ?.

 

Domaine Buisson-Charles Meursault  1er cru "Charmes" 2009 (sur fût neuf)

Notes : DS15,5/16 - PC1* - LG16,5/17 - MF1* - MS(non noté) . Note moyenne : 16,4

PC : sensation plus chaleureuse que sur les autres crus

LG : Beaucoup de fond pour ce cru puissant et très fin, déjà dans un beau régime.

 

Domaine Buisson-Charles Meursault  1er cru  "Bouches Chères" 2009 (sur fût)

Notes : DS16+ - PC1* - LG16,5 - MF1* - MS(non noté) . Note moyenne : 16,3

LG : Boisé intégré pour un vin plein, sensiblement plus frais.

 

Domaine Buisson-Charles Meursault  1er cru  "Bouches Chères" 2009 (sur fût)

Notes : DS(pas noté) - PC1* - LG(16) - MF1* - MS(non noté) . Note moyenne : 16

LG : Boisé plus présent (coco) mais pas autant que sur le Tessons. Un vin plus réservé, marqué à ce stade par pas mal d'acidité. Plus énigmatique que l'autre livraison.

 

Domaine Buisson-Charles Meursault  1er cru Goutte d'Or 2009 (sur fût neuf)

Notes : DS16+ - PC1* - LG17 - MF1* - MS(non noté) . Note moyenne : 16,5.

LG : Expression riche, équilibrée, de beau potentiel (et ici immédiatement très friande).

 

Domaine Buisson-Charles Bourgogne Aligoté 2008 (sur cuve, comme tous les 2008 suivants)

Notes : DS14 - PC1* - LG14 - MF1* - MS14 . Note moyenne : 14

LG : Nerveux pour des goûts de pomme verte. Un vin propice à réveiller les palais (je souligne qu'ils ne s'étaient pourtant pas endormis).

 

Domaine Buisson-Charles Meursault 2008 (sur cuve)

Notes : DS15 - PC1* - LG15 - MF1* - MS15,5 . Note moyenne : 15,1

LG : Malo faite. Du tranchant pour une expression peut-être plus mûre (moins "verte", mordante, acidulée) qu'au château de Puligny.

 

Domaine Buisson-Charles Meursault "Tessons" 2008 (sur cuve)

Notes : DS15,5 - PC16+ - LG17 - MF1* - MS16,5/17 . Note moyenne : 16,3

LG : Malo pas terminée. Minéral, expressif, tendu. Grande expressivité.

 

Domaine Buisson-Charles Meursault  1er cru  Les Cras 2008 (sur cuve)

Notes : DS15,5/16 - PC16 - LG16,5 - MF1* - MS16,5 . Note moyenne : 16,2

LG : Moins d'exubérance dans ce cru (expression bien plus recluse). Socle, énergie, pour très bien vieillir.

Domaine Buisson-Charles Meursault 1er cru "Bouches Chères" 2008 (sur cuve)

Notes : DS16,5 - PC15 - LG16 - MF1* - MS15,5/16 . Note moyenne : 15,8

PC : acidité en avant par rapport aux autres crus

LG : L'acidité me semble ici plus dominatrice (rappel encore des 2008 d'Etienne de Montille). Mais la dotation est là, qui attendra son heure.

 

 Domaine Buisson-Charles Meursault  1er cru "Goutte d'Or" 2008 (sur cuve)

Notes : DS16,5 - PC16,5+ - LG17 - MF1* - MS17 . Note moyenne : 16,8

PC : gras, assise, plénitude, longueur, allonge sereine

LG : Très complet également (à l'instar du 2008). Très belle énergie interne.

 

 Domaine Buisson-Charles Meursault  1er cru "Charmes" 2008 (sur cuve)

Notes : DS16? - PC16,5/17? - LG17,5 - MF1* - MS17,5 . Note moyenne : 16,9

LG : Patrick a choisi cet ordre de passage pour un vin très très riche (doté d'un nez miellé rappelant presque un liquoreux), à la limite de la viscosité. Boisé vanillé sensible pour  une allure quelque peu décadente (déjantée) mais qui conserve suffisamment de fraîcheur (on verra le 2003 au gîte dans quelques heures). On évoque un instant le millésime 1992.

 

Bouteille probablement éventée :

Domaine Buisson-Charles Pommard "En Chiveau"  2008

Notes : DS14  - PC1* - LG14 - MF1* - MS(?) . Note moyenne : 14?

LG : Mâcheux, un peu affadi, pas rigolard pour un sou.

 

Bouteille juste ouverte :

Domaine Buisson-Charles Pommard "En Chiveau"  2008

Notes : DS15 - PC14,5 - LG15 - MF1* - MS14,5 . Note moyenne : 14,8

PC : très sérieux mais tannins rocailleux et "froids"

LG : Plus net pour un profil austère.

 

Domaine Buisson-Charles Meursault  1er Cru Charmes 2003

Notes : DS17,5 - PC16+ - LG16,5 - MF1* - MS17 . Note moyenne : 16,8

PC : beaucoup de miel et d'ananas, texture huileuse, même s'il est marqué par le millésime ce vin possède le grand mérite de ne pas basculer dans la lourdeur ni l'approximation

LG : Enorme maturité de fruit pour des senteurs opulentes, baroques et mellifères de nougat, de citron confit, de poire sirupeuse. On pourrait du coup se croire sur la colline de l'Hermitage (ce n'est pas rare sur ce millésime). Comme dans le cas du 2008, le substrat est onctueux, normalement marqué par l'alcool. Un calibre insolite pour cette bouteille un peu à part..

 

 

11  Domaine de la Romanée-Conti

 

Domaine de la Romanée-Conti : Vosne-Romanée 1er Cru « Duvault-Blochet » 2008 (sur fût)

Notes : DS16 - PC(17+) - LG16,5 - MF17 - MS16,5/17 . Note moyenne : 16,7

PC : D'emblée une grande race aromatique ; bouche un peu plus dure et verte que les grands crus, qui paradoxalement renforce encore la séduction du vin.

LG : Beau corps soyeux et persistant, sur des goûts délicats (rafle, framboise, poivre, rose).

MF : Belles senteurs rappelant les roses anciennes et les épices ; bouche fine et élégante, charmante entrée en matière...

 

Domaine de la Romanée-Conti : Echézeaux Grand Cru 2008 (sur fût)

Notes : DS16,5/17 - PC(17/17,5) - LG16,5/17 - MF17 - MS17/17,5 . Note moyenne : 17

PC : moelleux et aérien, plus mûr et plus coloré que la cuvée Duvault-Blochet.

MF : Nez profond, intensément floral (pivoine, rose) ;  bouche à la fois fraîche, mûre et dotée d'une belle texture soyeuse.

 

Domaine de la Romanée-Conti : Grands Echézeaux Grand Cru 2008 (sur fût)

Notes : DS17,5+ - PC(17) - LG17+ - MF(16,5/17) - MS17. Note moyenne : 17,1

PC : profond, puissant, sur le noyau, finale tannique un peu moins élégante.

MF : vin viril, profond, ancré dans son sol ; finale sur le graphite, plus revêche à ce stade...

 

Domaine de la Romanée-Conti : Romanée Saint-Vivant Grand Cru 2008 (sur fût)

Notes : DS(17,5+) - PC(18/18,5) - LG17,5 - MF(18) - MS18,5. Note moyenne : 17,9

PC : grande pulpe et grande délicatesse, avec malgré tout un je ne sais quoi de sauvage dans le fruit.

MF : Finesse superlative, superbe caractère fruité, dynamique et frais ; l'ensemble ne paraît pourtant pas encore tout à fait libéré...grand avenir assuré!!

 

Domaine de la Romanée-Conti : Richebourg Grand Cru 2008 (sur fût)

Notes : DS18 - PC(18) - LG17,5/18 - MF(17,5/18) - MS18 . Note moyenne : 17,9

PC : profil plus carré que la Saint-Vivant, comme souvent, richesse de fruit plus terrienne, mais on retrouve la tonicité et l'élan remarquable du millésime.

LG : logiquement plus cogneur avec beaucoup d'éclat fruité. 

MF : Regain de virilité sans toutefois manquer de finesse, beaucoup de poids et de profondeur.

 

Domaine de la Romanée-Conti : La Tâche Grand Cru 2008 (sur fût)

Notes : DS18,5 - PC(18,5) - LG18,5 - MF(18+) - MS18,5 . Note moyenne : 18,4

PC : grande couleur, grand nez profond, "ferrugineux", monumentalité allié à un délié de corps émouvant. Décidément ce millésime m'impressionne !

LG : Boisé un peu plus présent. Enorme puissance corsée. Un vin plus "nocturne", qui surfe sur un style martial. 

MF : Sensation de se trouver devant un colosse à la délicatesse inouie! Un vin ambivalent, réellement impressionnant !

 

Domaine de la Romanée-Conti : La Romanée-Conti Grand Cru 2008 (sur fût)

Notes : DS19 - PC(19/19,5) - LG19 - MF(19) - MS19 . Note moyenne : 19,1

PC : Absolu de délicatesse. Les tannins disparaissent, pourtant le vin est le plus présent qui soit. Apothéose de ce grand tour de cave, dans un millésime enthousiasmant par sa tonicité, sa séduction toute en fraîcheur, la netteté des identités de chaque cru, déjà parfaitement affirmées.

LG : Notes infiniment distinguées de grand pinot noir (rose, cacao, prune, poivre, réglisse en séduisante concorde aromatique). Finesse compacte rare, sérénité, émotion (même si l'on ne goûte pas à l'aveugle).

MF : Grande subtilité, grand fruit, grande puissance...que dire que l'on a vraiment la sensation de rencontrer un vin complet, frôlant la perfection tant formelle que spirituelle!...

 

En bouteille, ouvertes la veille : 

Domaine de la Romanée-Conti : Echézeaux Grand Cru 2007

Notes : DS16 - PC17 - LG17 - MF16,5 - MS16,5. Note moyenne : 16,6

PC : pulpeux, doux, très sapide, extrêmement invitant mais sans l'envol aromatique et la fraîcheur qui caractérisaient les 2008.

MF : Beaucoup de chair et de finesse de grain, un fruit cependant moins frais que celui des 2008.

 

Domaine de la Romanée-Conti : Grands Echézeaux Grand Cru 2007

Notes : DS17 - PC17 - LG17,5 - MF16,5 - MS17. Note moyenne : 17

PC : semble au premier contact plus tendre que l'Echézeaux, avant une reprise en main tannique en finale.

MF : Beaucoup de finesse et de subtilité, finale serrée sur des notes de graphite.

 

Domaine de la Romanée-Conti : Romanée Saint-Vivant Grand Cru 2007

Notes : DS17,5+ - PC17,5 - LG18 - MF18 - MS17,5 . Note moyenne : 17,7

PC : grande finesse, texture à la fois serrée et aérienne.

MF : Nez profond, mûr, belles nuances épicées. Bouche alliant finesse et allonge, une claire filiation avec "la Conti"...

 

Domaine de la Romanée-Conti : Richebourg Grand Cru 2007

Notes : DS17 - PC17,5 - LG17,5/18 - MF17,5 - MS17,5/18 . Note moyenne : 17,5

PC : tannique, suave, mais toujours très fin.

LG : comme dans le cas du 2008, pugnace, d'une solidité à toute épreuve.

MF : Plus masculin, viril, campé sur un socle tannique imposant mais non dénué de finesse cependant.

 

Domaine de la Romanée-Conti : La Tâche Grand Cru 2007

Notes : DS17 - PC17,5/18 - LG18,5 - MF18 - MS18 . Note moyenne : 17,9

PC : une pointe confite dans le fruit ? Matière pleine, tannique, fougueuse, surtout pour un 2007.

LG : Matrice réellement imposante pour une expression très mûr et particulièrement fraîche.

MF : Sensation de grande maturité, beaucoup de présence, de longueur et toujours cette impression de gigantisme...

 

Domaine de la Romanée-Conti : La Romanée-Conti Grand Cru 2007

Notes : DS18 - PC18 - LG18,5 - MF18,5 - MS18 . Note moyenne : 18,2

PC : Plus clair, plus vif, finesse et allonge extrêmes, vraiment sur la réserve. J'ai ressenti globalement moins de différence de tempérament entre les crus en 2007 qu'en 2008, même si tous les vins sont complets et d'une grande finesse, ils ne présentent pas à ce stade ce petit surcroit de limpidité et d'émotion qui peut faire parler de chef-d'œuvre. C'est en tout cas un privilège très éclairant d'avoir pu juxtaposer la dégustation des deux millésimes. 

LG : Parfums enivrants pour ce fuseau intégrée et éclairé de longue portée. Il est vrai que le 2008, aux arômes brillants, avait mis la barre assez haut.

MF : Vin aérien, comme en lévitation, doté d'une texture, d'une finesse, d'un dynamisme et d'une allonge incomparables. Là encore nous sommes en face d'un vin qui semble posséder toutes les qualités, excepté, peut-être, ce supplément de fraîcheur et d'éclat fruité qui nous avait conquis sur le 2008.

 

Domaine de la Romanée-Conti : Vosne-Romanée 1er Cru « Duvault-Blochet » 2004

Notes : DS17 - PC17/17,5 - LG16,5 - MF17 - MS17 . Note moyenne : 17,1

PC : Très ouvert, très chatoyant aromatiquement ; fin, séducteur, aérien : un grand pinot et une grande réussite, exempte de végétalité, dans ce millésime.

LG : Fleurs coupées, roncier, cerise, grillé. Prestesse friande. Pas de traces végétales désobligeantes (comme dans certains vins du millésime). Je n'en avais pas plus trouvé dans l'ensemble des grands crus 2004 du domaine (goûtés dans ce même chai en juin 2005) ou dans les vins datés 2004 d'autres domaines de référence.

MF : Belle expression aromatique et toujours (mais est-ce une surprise ?) cette grande finesse comme un leitmotiv des vins du Domaine, prolongée par "un trait de vert" d'une grande noblesse.

 

Domaine de la Romanée-Conti : Richebourg Grand Cru 2001

Notes : DS17,5 - PC16,5/17 - LG17,5/18 - MF17 - MS17,5/18 . Note moyenne : 17,4

PC : Beaucoup plus renfrogné, expression aromatique camphrée, mentholée, terreuse (à la manière d'un Clos de Vougeot ?) ; grande matière tannique, virile, qui ne semble vouloir se déployer qu'à regret.

LG : Un grand vin en gestation, aux aspérités attendues et qui a clairement besoin de s'ébrouer pour déployer ses arômes. Stature, fermeté camphrée, mentholée. Particularités tactiles de ce cru qui présente en l'état un logique début d'évolution. En cas d'ouverutre intempestive, il serait à carafer énergiquement pour mieux en apprécier la tenue en bouche.

MF : Fruit mentholé, expression virile, terrienne, un vin qui ne semble pas encore prêt...

 

Domaine de la Romanée-Conti : Bâtard-Montrachet Grand Cru 2000

Notes : DS18,5/19 - PC18,5 - LG18,5 - MF18,5/19 - MS18,5/19 . Note moyenne : 18,8

PC : magnifique vin blanc généreux, visqueux sans aucune pesanteur, profondément miellé, organique.

LG : Je retrouve ici les sensations folles connues dans ce même chai sur l'inoubliable Montrachet 2002, à l'équilibre diabolique, qui allait un peu encore au delà dans la débauche maîtrisée. Beaucoup de blancs bourguignons pourtant raisonnablement constitués paraîtront chétifs à côté de ce gaillard.

MF : Splendide note torréfiée, de sésame de miel, le tout allié à une grande fraîcheur, lui conférant un équilibre sans faille. Sans nul doute ma plus grosse "claque" sur un vin blanc de chardonnay !

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Accueil Voyages dans les Vignobles 2009_12_07 Voyage Bourgogne