2008_08_21 Vins Italiens Roger Tauzin

Repas dégustation par Roger Tauzin autour de grands vins d'Italie. Le compte rendu sur le lien suivant:

 

Repas-Dégustation de vins Italiens par Roger Tauzin

Jeudi 21 août 2008

 

 

 

 

La dégustation, offerte par Roger Tauzin, est commentée par Laurent Gibet

 

 

Quelques commentaires de contexte :

Nous nous retrouvons au Wine Bar à Bordeaux pour une soirée repas-dégustation fort agréable.

Une dégustation montée par Roger Tauzin qui a acheté toutes les bouteilles en Italie.

Les vins sont dégustés par série de 2 ou de 3 avec présentation à l'aveugle.

Les verres utilisés sont les «Expert» de Spiegelau.

DS : Didier Sanchez - PC : Pierre Citerne - LG Laurent Gibet.

 

 

 

Ordre de dégustation

(Nombre total de dégustateurs : 10)

 

 

 

1. Val d'Aoste les Granges 2005

DS15 - PC14,5 - LG14. Note moyenne : 14,5

Fumin.

Cerise lactée, poivre. Alcool et acidité marqués, sur assez peu de structure. Tannins un peu saillants.

 

 

2. Sicily IGT (Etna) Benanti Monovitigno nerello mascalese 2003

DS15,5 - PC16 - LG15,5/16. Note moyenne : 15,8

Nerello Mascalese.

Kirsch, amande, menthe, minéral dans une expression fruitée et fleurie, avec un léger perlant initial. Boisé (noix de coco) mais assez racé, chargé en acidité, tannins et alcool (mais à l'équilibre préservé). Puissant, généreux, ressemblant un peu à un Amarone, le vin possède un indéniable potentiel et est solide (il résiste bien au réchauffement dans le verre)

 

 

3. Alto Adige Südtirol Cooperativa Cortaccia Freienfeld 2003 :

DS14 - PC(13) - LG14,5. Note moyenne : 13,8

Lagrein.

Ressemble passablement à un pinot noir bourguignon : betterave, fume, terre, fleurs capiteuses. Puissant et acide, avec un boisé noix de coco. Ce soir, le vin manque de pureté, sur une structure par trop lâche.

 

 

4. Calabria Savuto superiore Odoardi vigna Mortilla 2001

DS16 - PC16/16,5 - LG16. Note moyenne : 16,2

Gaglioppo, nerello mascalese, nerello cappucio, greco nero.

Fruit intense et profond, balsamique, toasté, fumé : amande, résine, cacao, menthe (un peu comme un super-toscan bâti sur des tannins souples). Très mûr (un air de passerillage), avec un peu de sucre résiduel. Moderne, rond, très abordable

 

 

5. Colli orientali del Friuli Sacrissassi Le Due Terre Rosso 2004

DS16,5 - PC15,5/16 - LG15,5. Note moyenne : 15,9

Refosco, schiopettino.

Mûr, fruité (cerise), poivre. Fin et équilibré, avec une sensation de bois et de grappes entières. Frais, pour une structure un peu lâche.

 

 

6. Sicily Faro Palari 1998

DS17,5 - PC16,5 - LG16,5. Note moyenne : 16,8

Nerello mascalese, nerello cappuccio, nocera, acitana, tignolino, galatena, calabrese.

Explosif, à l'évidence complexe : sanguine, jus de viande, encens, tabac, encre, mûres, épices fortes, réglisse, décoction d'herbes aromatiques, figue séchée, cuir.

Pour certains, appréciable caractère (à la châteauneuf). Noté 15,5 en juin 2005 (série de vins italiens).

Rappel :

Faro - Palari 1998 : 22/6/05

JP16,5 - PP16,5 - LG15,5  

Vin de Sicile. Cépages : Nerello Mascalese, Cappuccio, Nocera, Acitana. 

Nez assez sudiste, plus figué, offrant des fragrances de qualité : fruit rehaussé par des notes plus évoluées de tabac ; belle animalité (marinade de lièvre).

Bouche concentrée, légèrement astringente, fraîche, élégante et droite, qui rappelle celle de Feudo Principi (en plus tonique).

 

 

7. Gialdi Sassi Grossi Merlot del Ticino 2005 (switzerland)

DS13,5 - PC(13?) - LG13. Note moyenne : 13,2

Fragrances de merlot : chocolat, menthe, cerise confite, mûre. Trop boisé, épais (malgré une certaine acidité). Désuni (avec beaucoup d'alcool), impersonnel (du moins à ce stade d'évolution).

 

 

8. Alto Adige Südtirol Hofstätter Barthenau Pino Nero Vigna Sant Urbano 2001

DS14,5 - PC14 - LG14. Note moyenne : 14,2

Pinot évanescent, aux odeurs accueillantes de cerise, d'herbes, de fraise, de kirsch.

Assez léger, avec du sucre, pas vraiment harmonieux (acidité/sucre).

 

 

9. Movia 2001 Veliko Rosso (Slovenia Brda - Ales Kristancic) :

DS14 - PC(14) - LG14. Note moyenne : 14

Pinot noir + Bordeaux blend (CS, merlot).

Très boisé (bourbon), mûr mais acide, pour des goûts de fraise. Disharmonieux et inélégant.

 

 

10. Lombardy IGT rosso del Sebino Ca' del Bosco 1997 (Maurizio Zanella)

DS14,5 - PC14,5 - LG14,5 . Note moyenne : 14,5

Assemblage bordelais.

Bouquet généreusement expressif : minéral, amande, fleurs Lourdes, tabac, touche de bourbon. On peut penser à un cabernet-franc ligérien. Equilibré mais furtif.

 

 

11. Campania Taurasi Macchia dei Gotti (Antonio Caggiano) 2001

DS17 - PC17 - LG16+. Note moyenne : 16,8

Aglianico.

Très fruité, fume pour des odeurs de tabac et d'amande. Belle acidité, un poil d'astringence, encore beaucoup de compacité (le vin devrait être meilleur dans quelques années). Tannins de classe, potentiel et âme pour ce beau vin (servi toutefois trop chaud).

 

 

12. Podere Boscarelli Vino Nobile di Montepulciano Vigna del Nocio riserva 1999

DS16 - PC15,5 - LG15. Note moyenne : 15,5

Boisé (noix de coco, de nouveau), surmûr (confituré), goudron, quinquina. Milieu charnu mais finale un peu raide. Reconnaissons-lui qu'il est difficile de passer après le vin précédent.

 

 

 

13. Molise Di Majo Norante Don Luigi 2000

DS15,5 - PC15/15,5 - LG15. Note moyenne : 15,4

90% montepulciano - 10% tintilia.

Sous-bois, raisin sec, herbes, champignons, eucalyptus, cigare, olive, camphre (un petit air de Bandol). Acidité haute, frugalité et tannins grenus.

 

 

14. Campania Galardi Roccamonfina IGT Terra di Lavoro 2004

DS16 - PC(15/16) - LG16. Note moyenne : 15,8

90% aglianico - 10% piedirosso.

Panoplie austère : minéral, sol de cave, cassis, Havane, charbon de bois, fumée.

Caverneux, profond, aux tannins un peu drus, ce vin produit par Ricardo Cotarella semble fragile (et tend à sécher après quelques minutes dans le verre).

 

 

15. Barbaresco Cantina del produttori de Barbaresco Montestefano riserva 2001

DS14,5/15? - PC(14) - LG14. Note moyenne : 14,3

Ingrat, acide, un peu chaud et alcoolisé, ce vin manqué définitivement de charme et de pulpe. Il se peut qu'il ait encore besoin de temps pour se fondre (avis des spécialistes de vins transalpins autour de la table).

 

 

16. Brunello di Montalcino Paradiso di Manfredi 2002

DS14,5 - PC15,5 - LG15. Note moyenne : 15

Mélange réussi de fruits rouge, confiture de cerise, fleurs, avec une touche de bois.

Des rondeurs notables (un peu de sucre) pour une expression parfumée bien plaisante. Alcool intégré et un beau retour acide tonifiant habilement la finale. Un micro vignoble (2,5 ha) vendangé avant la pluie.

 

 

17. Tuscany IGT Podere san Luigi Fidenzio 2004

DS16,5/17 - PC16 - LG16,5+. Note moyenne : 16,4

Cabernet-sauvignon + cabernet franc.

Nez profond : cerise, amande, réglisse, rose puissante, cigare, cassis, avec un peu de graphite et de cèdre.

Dense, tannique, puissant et un soupçon de sucre résiduel.

 

 

18. Friuli Venezia Giulia VdT Rosso Miani 1997

DS16 - PC15 - LG15. Note moyenne : 15,3

Cabernet-sauvignon, refosco, tazzelenghe.

Nez organique, intense : cerise confite, clafoutis, fumée, viscères, gibier.

La richesse du millésime pour un vin extrait, pas vraiment équilibré (langoureux, pas si consistant, un poil sec).

 

 

19. Brunello di Montalcino Salvioni Cerbaiola 1998

DSED - PCED - LGED. Note moyenne : ED

Bouchon.

 

 

20. Giacomo Conterno Barolo Cascina Francia 1996

DS17 - PC17,5 - LG16,5/17. Note moyenne : 17,1

Puissance moyenne (à la fois douce et austère) qualifiant une expression fine, élégante et durable. Beaux amers, pour des flaveurs très transalpines (cerise, amande). Grande buvabilité, encore plus remarquable alors que l'on termine une longue série de vins rouges.

 

 

Vins doux :

21. Umbria Paolo Bea Montefalco Sagrantino passito 2000

DS14,5 - PC15 - LG14. Note moyenne : 14,5

Cerise confite, pruneau, amande, kirsch, épices varies.

Pas réellement convaincant dans cette apparence pauvre, amère, abrupte (avec une petite odeur désobligeante de colle, qui plus est). Noté 16/20 le 199 il y a quelques années.

Rappel :

Paolo Bea - Sagrantino di Montefalco 1999 (passito) : 16/20

Un beau rouge passerillé, sur des goûts de cerise et d'épices, qui rappelle les rouges passerillés du Veneto (Recioto della Valpolicella) ou encore les Sforzat lombards (à base de Nebbiolo passerillé).

 

 

22. Quintarelli Recioto della Valpolicella 1993

DS16 - PC15,5 - LG16,5/17. Note moyenne : 16,1

Corvina, rondinella, molinara.

Profond autant qu'intense : griotte, gelée de mûres, grappa (aquavit).

Savoureux, persistant, fin. Difficile à recracher.

 

 

23. Sicily Passito di Pantelleria Salvatore Murana Martingana 1999

DS17,5 - PC17 - LG17,5. Note moyenne : 17,2

Zibbibo passito (muscat).

Loquace : fleurs, épices, marc, fruits séchés (prune, cerise, orange), cannelle, quinquina, guignolet, orange sanguine. Connotations balsamiques, comme à Constantia (thym, lavande).

Epais, impressionnant mais ce nectar reste correctement équilibré.

 

 

24. Tuscany San Giusto a Rentennano Vino da Tavola Vin San Giusto 1999

DS17 - PC18,5 - LG17+. Note moyenne : 17,5

90% Malvasia, 10% Trebbiano.

Vin Santo (appellation non revendiquée).

Fraise confite, sirop d'érable introduisent un monstre sucré (400 g). Très épais mais pas lourd, extrême, classieux et attrayant. A attendre patiemment.

 

 

25. Sicily Marco de Bartoli IGT Vecchio Samperi Ventennale (Marsala)

DS16 - PC16 - LG15,5. Note moyenne : 15,8

Grillo (Insolia ? Cattaratto ?).

Magnifique rancio, salin : vieille mimolette, kumquat, pour se croire en Andalousie. Cohérent et mesuré, avec des amers brillants, procurant des goûts puissants, sérieux, particulièrement prégnants.

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Accueil Repas Dégustation 2008_08_21 Vins Italiens Roger Tauzin