2007_12_20 Montrose verticale en 39 millésimes

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (2007_12_20_Montrose_verticale_photos_2.pdf)Compte Rendu avec photos[ ]715 Ko

Club toulousain In Vino Veritas.

Verticale de château Montrose

Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé.

Des années 2005 à 1937 sur 39 millésimes.



La dégustation, préparée par Didier Sanchez, a été répartie en 2 séances et commentée par Laurent Gibet.

 

Quelques commentaires de contexte :

Tous les vins ont été achetés il y a plus de 6 mois, très important pour les vins vieux. Ils ont été mis en position verticale dès le 15 octobre 2007 afin d’obtenir une bonne décantation.

Tous les vins de la première séance ont été carafés.

Les vins sont dégustés du plus jeune au plus vieux, sans présentation à l’aveugle.

Les verres utilisés sont les «Expert» de Spiegelau.

Nous avons fait une demande au château des encépagements par millésime : sans résultat. Comme d’hab…

DS : Didier Sanchez – PC : Pierre Citerne (1ère partie uniquement) – LG : Laurent Gibet – PR : Philippe Ricard – MS : Miguel Sennoun – CD : Christian Declume.

 

 

 

1ère partie

Le jeudi 20 décembre 2007

 

 

 

Ordre de dégustation

(Nombre total de dégustateurs : 14)

 

 

1. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 2005. - 13°

DS17,5/18 - PC17,5 - LG17+ - MS17,5. Note moyenne : 17,4

 

 

2. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 2004. - 13°

DS16,5 - PC16,5 - LG16 - MS16. Note moyenne : 16,3

 

 

3. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 2003. - 13°

DS15,5 - PC15/15,5 - LG15,5 - MS15,5. Note moyenne : 15,4

 

 

4. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 2002. - 13°

DS15,5 - PC16/16,5 - LG16 - MS15,5. Note moyenne : 15,8

 

 

5. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 2001. – 12,5°

DS17,5 - PC16,5/17 - LG17 - MS17. Note moyenne : 17

 

Rappel : Montrose 2001 – 17/4/07

Note moyenne : 16

Ici aussi, un nez plus délié que dans le cas d’Angélus. Senteurs de minéral, de fraise, de réglisse, de poivron, d’estragon, de clou de girofle, et une légère évocation forestière (sous-bois).

En bouche, on apprécie une belle expressivité, la fraîcheur, la finesse. Un style retenu, moins offert que dans le cas d’Angélus 2001, pas si ferme que cela, très buvable.

 

 

6. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 2000. - 12,5°

DS17 - PC18 - LG17/17,5 - MS17,5/18. Note moyenne : 17,5

 

 

7. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1999. - 12,5°

DS14,5 - PC14,5 - LG14,5 - MS14,5 Note moyenne : 14,5

 

 

8. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1998. - 12,5°

DS16 - PC16 - LG15,5 - MS15,5/16. Note moyenne : 15,8

 

 

9. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1997. - 12,5°

DS14 - PC13,5/14 - LG13,5 - MS13,5. Note moyenne : 13,7

 

 

Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1996. - 12,5°

Bouteille bouchonnée. Une deuxième est ouverte et carafée ; elle sera servie après la 1992.

 

 

10. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1995. - 12,5°

DS15 - PC15 - LG15,5 - MS15,5. Note moyenne : 15,3

 

Rappel : Château Montrose 1995 - décembre 2003

DS14 – PP15 – PC14,5/15 – LG14. Note moyenne : 14,5

Robe intense, opaque, bords vieux rose.

Nez « assez bordelais » (à l’aveugle) : poivron rouge, fumé, brûlé, une pointe de floralité apporte de l’élégance.

Alcool modéré en bouche, grain fin, volume et persistance moyens.

 

 

11. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1994. - 12,5°

DS14 - PC15/15,5 - LG14,5 - MS14,5. Note moyenne : 14,6

 

 

12. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1993. - 12,5°

DS13 - PC12 - LG13 - MS13. Note moyenne : 12,8

 

Rappel : Montrose 1993 - 21 novembre 2006

DS13,5 - PC13,5 - LG13,5 - MS14 - CD13 - BLG13. Note moyenne : 13,4.

Robe intense, peu évoluée. Notes de café et de poivron, sans classe particulière. Bouche marquée par une forte acidité (groseille), plutôt abrupte (mais elle n’est pas pénalisée par trop de bois, comme dans le cas de Pichon-Comtesse).

 

 

13. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1992. - 12°

DS13,5 - PC13 - LG12,5 - MS12,5. Note moyenne : 12,9

 

 

Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1991. - 12,5°

Bouteille défectueuse. Une deuxième est ouverte et carafée ; elle sera servie après la 1996.

 

 

14. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1996. - 12,5°

DS17 - PC17 - LG16,5+ - MS17. Note moyenne : 16,9

(Deuxième bouteille)

 

 

15. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1991. - 12,5°

DS16,5 - PC16,5 - LG17 - MS17. Note moyenne : 16,8

(Deuxième bouteille)

 

 

16. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1990. - 13°

DS16,5/17 - PC17/17,5 - LG16,5 - MS17,5. Note moyenne : 17

 

Rappel : Château Montrose 1990  – sept 2004

VM17,5 - PP18 – LG17,5. Note moyenne : 17,8.

 

 

17. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1989. - 13°

DS17,5 - PC17,5 - LG17 - MS17,5. Note moyenne : 17,4

 

 

18. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1988. - 12,5°

DS16,5 – PC(15) – LG(15) - MS16. Note moyenne : 15,6

 

 

19. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1987. - 12,5°

DS12,5 - PC12 - LG12 - MS11,5. Note moyenne : 12

 


20. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1986. - 12,5°

DS15 – PC(15) – LG(14,5) - MS16. Note moyenne : 15,1

 

Rappel : Château Montrose 1986 - février 2000

Note moyenne : 15

Rubis sombre, robe très fournie, dense. Nez lent à se livrer, d’abord réduit, on devine un fruit compact mais profond, des arômes minéraux et empyreumatiques nobles mais austères. Matière jeune et fraîche, dense et sérieuse, ramassée sur elle même ; un vin peu causant, équilibré et long, tannique, dru, armé pour la très longue garde.

 

 

Conclusion

 

 

 

 

2ème partie

Le jeudi 24 janvier 2008

 

 

 

Ordre de dégustation

(Nombre total de dégustateurs : 11)

 

 

21. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1985. - 12,5°

DS15,5 - LG15,5 - PR15 - MS15,5. Note moyenne : 15,4

Niveau mi goulot.

 

 

A compter du millésime 1984 inclus, le Château ne fait plus mention du degré d’alcool sur la bouteille.

 

 

22. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1984.

DS14 - LG14 - PR14 - MS14. Note moyenne : 14

Niveau mi goulot.

 

 

23. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1983.

DS17 - LG16,5 - PR16,5 – MS17. Note moyenne : 16,8

Niveau mi goulot.

 

 

24. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1982.

DS17+ - LG17 - PR16,5/17 - MS17. Note moyenne : 16,9

Niveau mi goulot.

 

 

25. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1981.

DS13 - LG13 - PR13 - MS13. Note moyenne : 13

Niveau mi goulot.

 

 

26. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1980.

DS12 - LG12 - PR12 - MS12. Note moyenne : 12

Niveau bas goulot.

 

 

27. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1979.

DS12 - LG12,5 - PR12 - MS12. Note moyenne : 12,1

Niveau bas goulot.

 

 

28. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1978.

DS15,5 - LG15,5 - PR15 - MS15,5. Note moyenne : 15,4

Niveau bas goulot.

 

 

A noter des flacons d’un contenant de 73 cl à compter du millésime 1976 inclus.

 

 

29. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1976.

DS15,5 - LG14 - PR14 - MS13,5. Note moyenne : 14,3

Niveau haute épaule.

 

 

30. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1975.

Niveau haute épaule.

Bouteille bouchonnée.

 

 

31. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1970.

DS16 - LG15 - PR15,5 - MS15,5. Note moyenne : 15,5

Niveau bas goulot.

 

Rappels : Château Montrose 1970 – 16 septembre 2006

Note moyenne : 15

Classe médocaine : cèdre, cigare, havane, truffe, vieux cuir, bouillon de poule. Bouche racée mais tannins sévères et finale un peu tronquée (note : bon niveau mais bouchon sec, volatile décelable). Finale «stéphanoise», revêche.

 

Château Montrose 1970 – décembre 2007

DS17 - PC16/16,5 - LG15,5 - PR17 - MS17,5 - BLG16 . Note moyenne : 16,7

Nez corsé, dégageant des senteurs évoluées de cassis, de menthe, d’infusion d’herbes, de cuir, de bouillon de poule.

Bouche possédant encore un fruit vivant mais elle me semble marquée par beaucoup d’acidité et un peu d’amertume. Longueur convenable mais un certain manque de consistance. Ce côté aigu du vin ne déplait pas aux autres dégustateurs.

 

 

32. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1966.

DS16 - LG16 - PR16 - MS16. Note moyenne : 16

Niveau très haute épaule.

 

 

33. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1964.

DS11 - LG12 – PR(12) – MS(14). Note moyenne : 12,3

Niveau haute épaule. Bouteille de forme très particulière, plus petite et plus large. Sur la capsule, au lieu de «Mise en bouteille au château» il est indiqué : G.Thiesser Maastricht. L’étiquette est conforme mais il semble que cela ne soit pas une mise du château.

 

 

34. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1961.

DS(14) - LG15 - PR14 - MS14,5. Note moyenne : (14,4)

Niveau mi-épaule.

 

 

35. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1959.

Niveau très basse épaule/vidange.

Bouteille défectueuse, vinaigre.

 

Rappel :Montrose 1959 – janvier 2004

PP17 - DS16 – PC17 - LG15,5/16 - VM17. Note moyenne : 16,6

Nez évolué, fruité, fumé, avec de belles notes de champignon, d’humus, qui n’est pas sans rappeler un graves. Bouche pleine, classique, fraîche, possédant plus de souffle que celle de Ducru 66. Ici aussi, on imagine que la dotation tannique initiale était considérable (rendements faibles, pas d’éraflage, …) pour un vin à la matière inflexible qui a du être imbuvable pendant de longues années. Elle reste encore bougrement solide, avec des tannins un peu revendicatifs, que le temps a du mal à mater. Mais le port est remarquable.

 

 

36. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1955.

DS(12) - LG12,5 - PR12 – MS(13). Note moyenne : (12,4)

Niveau très basse épaule.

 

 

37. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1953.

DS(13) - LG13,5 - PR12 - MS13,5/14. Note moyenne : (13,1)

Niveau basse épaule.

 

 

38. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1948.

DS15 - LG15,5 - PR16 - MS15. Note moyenne : 15,4

Niveau bas goulot.

 

 

39. Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 1937.

DS14,5 - LG14 - PR14 - MS15. Note moyenne : 14,4

Niveau très haute épaule/bas goulot.

 

 

Conclusion

 

 

 

 

 

Tableau récapitulatif

 

 

Excellents échantillons
2000
Château Montrose
17,5
2005
Château Montrose
17,4
1989
Château Montrose
17,4
2001
Château Montrose
17
1990
Château Montrose
17
Très bons échantillons
1996
Château Montrose
16,9
1982
Château Montrose
16,9
1991
Château Montrose
16,8
1983
Château Montrose
16,8
2004
Château Montrose
16,3
1966
Château Montrose
16
Bons échantillons
2002
Château Montrose
15,8
1998
Château Montrose
15,8
1988
Château Montrose
15,6
1970
Château Montrose
15,5
2003
Château Montrose
15,4
1985
Château Montrose
15,4
1978
Château Montrose
15,4
1948
Château Montrose
15,4
1995
Château Montrose
15,3
1986
Château Montrose
15,1
Assez bons échantillons
1994
Château Montrose
14,6
1999
Château Montrose
14,5
1961
Château Montrose
(14,4)
1937
Château Montrose
14,4
1976
Château Montrose
14,3
1984
Château Montrose
14
1997
Château Montrose
13,7
1953
Château Montrose
(13,1)
1981
Château Montrose
13
Echantillons moyens
1992
Château Montrose
12,9
1993
Château Montrose
12,8
1955
Château Montrose
(12,4)
1964
Château Montrose
(12,3)
1979
Château Montrose
12,1
1987
Château Montrose
12
1980
Château Montrose
12
Echantillons défectueux
1975
Château Montrose
ED
1959
Château Montrose
ED

 

 

 

Note moyenne
15

 

 

 

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4