2003_06_27 Burn et Seppi Landmann en Alsace

Dégustation sur les domaines Alsaciens Ernest Burn et Seppi Landmann sur le lien suivant :


Les vins du Domaine Seppi Landmann en Alsace

Les vins du domaine Burn en Alsace

 

Le vendredi 27 juin 2003

 

 

Synthèse des commentaires de dégustation : Laurent Gibet

 

 

  • Quelques commentaires de contexte :

  • Les vins ne sont pas dégustés à l'aveugle.

  • Nombre de dégustateurs : 8.

  • DS : Didier Sanchez – LG : Laurent Gibet - PP: Pascal Perez.

 

 

  • Ordre de dégustation :

  • Seppi-Landmann :

1. Sylvaner Cuvée Z 2000 :

DS13,5 - PP13 – LG13. Note moyenne : 13 - Prix : 11,10 €

  • Un sylvaner produit sur un terroir de grand cru (Zinnkoepflé).

  • Nez particulièrement (eu égard au cépage) intense, expressif, avec ses parfums de fruits blancs mûrs, de fruits exotiques. Légère pointe végétale et notes de (sur)maturité (viande grasse).

  • La bouche déçoit par rapport à ces promesses olfactives : marquée par des notes d'agrumes, de miel, d'épices, elle s'avère un peu molle et courte malgré un beau volume. Léger sucre résiduel (la maturité aurait-elle été un peu trop poussée ?

 

2. Pinot blanc Vallée Noble 2000 :

DS12,5 – PP13,5 – LG13,5. Note moyenne : 13 - Prix : 8,40 €

  • Nez non dénué d'intensité. Senteurs de miel, de menthe, d'épices douces (en particulier cannelle), d'agrumes, de poires cuites au beurre.

  • Bouche grasse, réglissée, avec des notes de pamplemousse. Peu causante à ce stade; on l'aimerait plus parfumée.

 

3. Tokay Pinot Gris Vallée Noble 2000 :

DS14 – PP14 – LG14. Note moyenne : 14 - Prix : 10,40 €

  • Nez sur les fruits blancs bien mûrs, les épices, les fruits exotiques. Un côté minéral et empyreumatique (fumée).

  • Bouche paraissant mieux structurée, avec une bonne acidité et un peu de persistance. Arômes nets mais banals, peu racés (pamplemousse, pomme au four). Léger sucre résiduel.

 

4. Riesling Vallée Noble 1998 :

DS12/11 – PP12 – LG12. Note moyenne : 12 - Prix : 10,40 €

  • Nez typé, conjuguant des notes d'agrumes, de menthol, de fruits exotiques, d'orange, avec ce côté tranchant du riesling

  • Malgré ce nez somme toute avenant et frais, la bouche se révèle terriblement banale aromatiquement, sans aucune distinction et surtout trop acide.

 

5. Muscat Vallée Noble 2000 :

DS13 – PP12,5 – LG13. Note moyenne : 13 - Prix : 10,40 €

  • Nez typé, variétal, fruité. Notes de raisin frais associées à des notes mentholées.

  • Bouche banale, légèrement fruitée et épicée, avec un creux en milieu de bouche.

 

 

 

6. Gewurztraminer Vallée Noble 2000 :

DS14 – PP14 – LG14. Note moyenne : 14 - Prix : 10,40 €

  • Nez doucereux, oriental, typé : rose, loukoum, épices, pomme fraîche, menthol. On se croirait dans la cour intérieure d'un ryad marocain.

  • Bouche grasse, encore une fois relativement anodine sur le plan aromatique. Une amertume discrète (pamplemousse, amande) distend astucieusement la finale.

 

7. Riesling Grand Cru "Zinnkoepflé" 2000 :

DS15 – PP15,5 – LG15. Note moyenne : 15 - Prix : 26 €

  • Nez mûr, alliant des odeurs de poire, d'agrumes, d'épices, de miel : on attend toujours une expression plus racée, plus minérale, plus noble en somme.

  • Bouche vive, tendue par un soupçon de gaz carbonique. Beau volume et des notes d'agrumes. Le vin bénéficie d'une absence de sucre résiduel.

 

8. Gewurztraminer Grand Cru "Zinnkoepflé" 2000 :

DS14,5 – PP14,5 – LG14,5. Note moyenne : 14,5 - Prix : 26 €

  • Robe intense, dorée, brillante.

  • Nez initialement légèrement réduit. L'aération déploie des notes de rillettes, d'orange, de rose, d'épices.

  • Bouche grasse, surtout marquée par le pamplemousse. Elle reste donc simple et peu longue, s'exprimant stucturellement à la manière d'une vendange tardive (50g de sucre résiduel environ ?).

 

9. Sylvaner Cuvée "Hors La Loi"2001 :

DS15 – PP15 - LG15. Note moyenne : 15 - Prix : 30 €

  • Un sylvaner de vendange tardive.

  • Nez frais, expressif : menthol, citron, citron vert, poire.

  • Bouche grasse, très VT également, équilibrée et possédant un peu de longueur. Belle expression anisée (badiane) pour ce vin original.

 

 

  • Ernest Burn :

1. Pinot noir 1998 :

DS10 – PP10 – LG10. Note moyenne : 10 - Prix : 7 €

  • Robe délavée.

  • Nez exprimant des senteurs de framboise, de confiture de vieux garçon (fruits cuits alcoolisés).

  • Bouche fluette, sans distinction, dominée par l'alcool. On sait que les bons "pinot noir" alsaciens ne sont pas légion, mais on est ici à un niveau qualitatif inacceptable.

 

2. Pinot blanc 2000 :

DS14,5 – PP14 – LG14,5. Note moyenne : 14,5 - Prix : 7 €

  • Nez fruité, floral.

  • Bouche présentant une bonne densité ainsi qu'une bonne netteté. L'acide contribue à un équilibre satisfaisant. Notes de pommes et d'agrumes.

 

3. Riesling 1999 :

DS12 – PP13,5 – LG11. Note moyenne : 12 - Prix : 7 €

  • Nez déployant des notes de confiserie (guimauve), de menthol, de réglisse. Le cépage confère une légère expression minérale pétrolée caractéristique.

  • Bouche en revanche ingrate, verte, desservie par une acidité mordante pour certains.

 

4. Le Dauphin 1998 :

DS13,5 – PP13,5 – LG14. Note moyenne : 13,5 - Prix : 7 €

  • Nez expressif, plutôt complexe, combinant des notes de fruits (ananas, pomme, poire), d'anis, d'épices.

  • L'assemblage retenu (edelzwicker ? gentil - cépages nobles ? combinaison des 2 ?) est correctement construit, gras mais reste un peu banal, fainéant, sans identité nette.

 

 

 

5. Tokay Pinot Gris "Le Dauphin" 2000 :

DS15,5 – PP15 – LG15,5. Note moyenne : 15,5 - Prix : 11 €

  • Robe intense, orangée.

  • Nez peu intense, avec ses notes retenues de pomme blette, de safran, de zeste, de menthol : on peut s'imaginer à Gaillac.

  • Bouche gourmande, dotée d'une belle liqueur équilibrée, avec des goûts friands de mandarine et de mirabelle. Savoureux !

 

6. Riesling Grand Cru "Clos Saint Imer La Chapelle Goldert" 2000 :

DS16 – PP16 – LG15. Note moyenne : 15,5/16 - Prix 13 €

  • Nez typé, intense, avec ses parfums d'agrumes, de menthol, de citron, de citron vert. Une belle minéralité s'exprime ici plus dans un registre "crayeux" que dans un registre "hydrocarbures".

  • Bouche aux accents exotiques, tendue par une acidité bienvenue. De l'élégance et du potentiel. Par rapport aux vins précédents, le passage en "grand cru" est manifeste (terroir, rendements).

 

7. Muscat Grand Cru "Clos Saint Imer La Chapelle Goldert" 2000 :

DS16 – PP15,5 – LG15. Note moyenne : 15,5 - Prix : 13 €

  • Nez sans surprise muscaté (mais dans un registre subtil, complexe, moins variétal que dans le cas du vin de Seppi-Landmann). Parfumes doucereux, avenants : citron, orange, eau de rose.

  • Bouche dense, non dépourvue de vivacité, nette, fruitée et épicée. Un muscat de repas (cuisine exotique thailandaise par exemple, alliant brillamment le feu des épices et la douceur du lait de coco).

 

8. Gewurztraminer Grand Cru "Clos Saint Imer La Chapelle Goldert" 2000 :

DS16 – PP16 - LG15,5. Note moyenne : 15,5/16 - Prix : 14 €

  • Nez ici aussi joliment typé avec ses flaveurs de rose, de loukoum, d'épices.

  • Bouche nette, équilibrée, offrant un équilibre très réussi (acidité tendant le vin, sucre parfaitement intégré). Une réelle gourmandise pour conclure ce parcours.

 

 

  • Conclusion :

  • Dégustation de niveau moyen.

  • Les vins de Seppi Landmann déçoivent. Du mieux en grand cru mais on peut légitimement s'interroger sur la qualité des vins de bas de gamme (alors même que ceux de la gamme "Vallée Noble", intermédiaire, s'avèrent déjà plus que modestes).

  • Les vins de Burn, en grand cru, nous sont apparus plus élégants que ce à quoi nous nous attendions (on veut parler de vins plus opulents, plus lourds, plus "extrêmes"). Les prix restent sages.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Accueil Dégustations Thématiques Verticales - Domaine 2003_06_27 Burn et Seppi Landmann en Alsace