2003_09_12 Rene Mure - Clos Saint Landelin

Dégustation autour des vins du Clos Saint Landelin de René Muré en Alsace. Le compte rendu sur le lien suivant:

Les vins du Domaine Muré (Clos Saint Landelin) en Alsace

 

Vendredi 12 septembre 2003

 

 

Dégustation préparée par Didier Sanchez et commentée par Laurent Gibet.

 

 

  • Quelques commentaires de contexte :

  • Les vins ne sont pas dégustés à l'aveugle.

  • Nombre de dégustateurs : une vingtaine.

  • DS : Didier Sanchez – LG : Laurent Gibet - PC : Pierre Citerne - PP: Pascal Perez.

 

 

  • Ordre de dégustation :

1. Alsace rouge : Pinot Noir "V" 2000 :

DS13 – PP13 – PC13,5 – LG13,5. Note moyenne : 13 - Prix : 22 €

  • V pour Vorbourg.

  • Robe peu intense, brillante.

  • Nez aimable : fruité, grillé subtil, vanille, épices, pruneau, fleurs.

  • Bouche assez dense, un rien chaleureuse, soulignée par des notes typées de griotte, de noyau. Le bois devrait se faire plus discret.

 

2. Alsace rouge : Pinot Noir "Clos Saint Landelin" 2000 :

DS15 – PP14,5 – PC14,5 – LG15. Note moyenne : 15 - Prix : 35 €

  • Produit sur le GC Vorbourg.

  • Robe plus intense, brillante.

  • Nez boisé, avec un supplément de profondeur. Notes avenantes très "Vosne" de fleurs, de fruits rouges, d'épices, de réglisse.

  • Bouche bien mûre, gourmande, fine, fraîche et longue, avec des notes marquées de noyau. Belle réussite pour ce pinot noir très septentrional.

 

3. Tokay Pinot Gris "Lutzeltal" 2000 :

DS13,5 – PP12,5 – PC13 – LG12,5. Note moyenne : 13 - Prix : 10 €

  • Robe dorée, d'un jaune intense, brillante, avec quelques reflets verts.

  • Nez douceâtre, beurré, fumé, assez intense, avec de belle notes fruitées (orange) et florales. Ses notes friandes de fruits exotiques peuvent faire penser à un Gewurztraminer.

  • Bouche correcte mais sans plus, simple. L'acidité n'est pas mordante mais les arômes et la sensation légèrement sucrée restent banals, sans grand attrait pour l'oenophile. On a certes affaire à un vin d'entrée de gamme, tant en termes d'extraction que de prix.

 

4. Gewurztraminer "Schulzengass" 2000 :

DS13,5 – PP13 – PC13,5/14 – LG13,5. Note moyenne : 13,5 - Prix : 12 €

  • Robe moins intense, reflets verts plus soutenus.

  • Nez typé, assez intense, sans détours : lychee, rose, agrumes (conférant de la fraîcheur), raisin frais, épices.

  • Bouche grasse, dotée d'un sucre résiduel retenu raisonnablement intégré, marquée par des notes de peau de pamplemousse, non dénuée de pureté mais un peu banale aromatiquement, manquant de persistance et de classe.

 

5. Riesling Grand Cru "Zinnkoepflé" 2000 :

DS16,5 – PP16,5 – PC16 – LG16,5. Note moyenne : 16,5 - Prix : 15 €

  • Nez intense, tranchant, sur des parfums d'agrumes (citron, citron vert, pamplemousse). La minéralité, bien présente, assez chic, confère de la complexité et semble signer une extraction de terroir supérieur.

  • Bouche vive, mentholée, possédant des notes d'agrumes. Très belle tenue fruitée et minérale (de la classe, de la longueur, du plaisir) pour une finale un rien chaleureuse, qui fait abandonner l'idée de situer ce vin plutôt aérien en Moselle.

 

6. Riesling Grand Cru "Vorbourg" 2000 :

DS15 – PP14,5 – PC14,5 – LG14. Note moyenne : 14,5 - Prix : 20 €

  • Nez de nouveau plus passe-partout, avec moins d'intensité, de minéralité, de complexité. Odeurs rafraîchissantes de menthe et d'agrumes.

  • Bouche grasse, alourdie par un sucre moins bien intégré. Moins d'harmonie, de race que dans le vin précédent.

 

7. Riesling Grand Cru "Vorbourg Clos Saint Landelin" 2000 :

DS16 – PP16 – PC15,5 – LG16. Note moyenne : 16 - Prix : 22 €

  • Nez typé, dans un registre plutôt tranchant qu'alangui, avec ses notes de menthe, d'agrumes, de minéral.

  • Bouche réussie, rappelant (à l'instar du nez) le Zinnkoepflé. Le sucre se fait discret. Longueur et équilibre, même si le Zinnkoepflé paraissait encore plus aérien.

 

8. Tokay Pinot Gris Grand Cru "Vorbourg Clos Saint Landelin" 2000:

DS15,5 – PP15,5 – PC16 – LG15,5. Note moyenne : 15,5 - Prix : 22 €

  • Robe dorée, brillante.

  • Nez alliant sans surprise des notes de rose, de beurre, de fumée, de menthol. Franc, intense, légèrement minéral.

  • Bouche gourmande, légèrement minérale également, dotée de notes de fruits exotiques, d'agrumes, de raisin frais. Pure, nette et assez longue, avec un sucre intégré. Le vin ne démérite pas mais souffre peut-être d'un caractère un peu lourd, conféré pas son terroir.

 

9. Riesling Grand Cru "Vorbourg Clos Saint Landelin" 1998 :

DS16 – PP16 – PC16 – LG16. Note moyenne : 16 - Prix : 25 €

  • Robe trahissant un début d'évolution, qui s'est halée.

  • Nez un peu évolué également, encore fruité, avec des notes de menthol (pastille vichy). L'évolution se traduit par un caractère pétrolé noble de bon aloi.

  • Bouche possédant une matière sérieuse. Le sucre paraît s'être bien "fondu" dans cet ensemble légèrement chaleureux malgré un retour acide bienvenu prolongeant la finale.

 

 

  • Conclusion :

  • Dégustation intéressante pour ce producteur réputé, classique.

  • Le rouge produit sur le Clos Saint Landelin est intéressant mais cher.

  • Sans surprise, les blancs marquent vraiment les esprits à partir des grands crus, avec encore un apport supplémentaire sur le Clos.

 

 

  • Autre vin dégusté :

9. Riesling Domaine Léon Beyer 2002 :

DS12,5 – PP11,5 – PC12 – LG12,5. Note moyenne : 12 - Prix : 5,5 €

  • Robe pâle.

  • Nez exprimant des notes de fruits blancs, d'agrumes, de beurre frais.

  • Bouche simple, citronnée, dotée d'une touche végétale. Ce vin semble jouer dans la cour des petits rieslings, plutôt banals, anodins. Prix en conséquence.

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Accueil Dégustations Thématiques Verticales - Domaine 2003_09_12 Rene Mure - Clos Saint Landelin