2005_12_02 Verticale de Sociando Mallet 2003 a 1970

C'est certainement la plus complète des dégustations réalisées sur Sociando-Mallet à ce jour. Elle inclut tous les millésimes (2003 à 1970) vinifiés depuis l'arrivée de Jean Gautreau. Le compte rendu est disponible sur le lien suivant:


Club toulousain In Vino Veritas

Les 34 ans de Sociando Mallet : 2003-1970 !!!

Vendredi 4 novembre et 2 décembre 2005

 

 

Dégustation préparée par Didier Sanchez et commentée par Miguel Sennoun.

 

 

 

 

1ére verticale du vendredi 4 novembre 2005 :

 

1. Sociando Mallet 2003 :

DS15 - PC14,5 – MS14,5. Note moyenne : 14,5

 

2. Sociando Mallet 2002 :

DS15 – PC14 – MS15. Note moyenne : 15

 

3. Sociando Mallet 2001 :

DS16 – PC16,5 – MS16,5. Note moyenne : 16,5

 

4. Sociando Mallet 2000 :

DS16,5/17 – PC16,5/17 – MS17. Note moyenne : 16,75

 

5. Sociando Mallet 1999 :

DS15,5/16 – PC16 – MS16. Note moyenne : 16

 

6. Sociando Mallet 1998 :

DS15,5 – PC15 – MS15. Note moyenne : 15

 

7. Sociando Mallet 1997 :

DS15,5 – PC15,5 – MS15,5. Note moyenne : 15,5

 

8. Sociando Mallet 1996 :

DS17 – PC17+ - MS17. Note moyenne : 17

 

9. Sociando Mallet 1995 :

DS14,5 – PC14 – MS15. Note moyenne : 14,5

 

10. Sociando Mallet 1994 :

DS14,5 – PC14,5 – MS14,5. Note moyenne : 14,5

 

11. Sociando Mallet 1993 :

DS13 – PC13 – MS13. Note moyenne : 13

 

12. Sociando Mallet 1992 :

DS12 – PC11,5 – MS12,5. Note moyenne : 12

 

13. Sociando Mallet 1991 :

DS15,5 – PC15/15,5 – MS15. Note moyenne : 15,25

 

14. Sociando Mallet 1990 :

DS17 – PC17,5 – MS17. Note moyenne : 17

 

15. Sociando Mallet 1989 :

DS16 – PC16,5 – MS16,5. Note moyenne : 16,5

 

16. Sociando Mallet 1988 :

DS16,5 – PC16,5 – MS16,5. Note moyenne : 16,5

 

17. Sociando Mallet 1987 :

DS14,5 – PC15 – MS15. Note moyenne : 15

 

 

 

 

 

2ème verticale du vendredi 2 décembre 2005 :

DS : Didier Sanchez - PC : Pierre Citerne – MS : Miguel Sennoun

 

1. Sociando Mallet 1986 (du domaine):

DS16 – PC16 – MS16. Note moyenne : 16

 

2. Sociando Mallet 1985 :

DS16 – PC15,5 – MS15,5/16. Note moyenne : 15.75

 

3. Sociando Mallet 1984 :

DS13 – PC12,5 – MS13. Note moyenne : 12.83

 

Pirate :

Léoville Las Case 1984 :

(Ce vin était absent de notre verticale -1945 à 2001 - de février 05)

DS15 – PC15 – MS14,5/15. Note moyenne : 14.92

 

4. Sociando Mallet 1983 :

DS16 – PC15,5 – MS16. Note moyenne : 15.83

 

5. Sociando Mallet 1982 :

DS16 – PC17 – MS17. Note moyenne : 16.67

 

6. Sociando Mallet 1981 (domaine):

DS15,5 – PC15,5/16 – MS15,5. Note moyenne : 15.50

 

7. Sociando Mallet 1980 :

DS12,5 – PC11 – MS11,5. Note moyenne : 11.67

 

8. Sociando Mallet 1979 (domaine):

DS12 – PC11 – MS12. Note moyenne : 11.67

 

9. Sociando Mallet 1978 (domaine):

DS15,5 – PC15 – MS15. Note moyenne : 15.25

 

10. Sociando Mallet 1977 (domaine):

DS11 – PC11,5 – MS11,5. Note moyenne : 11.33

 

11. Sociando Mallet 1976 :

DS13,5 – PC16 – MS14,5. Note moyenne : 14.67

 

12. Sociando Mallet 1975 :

DS15,5 – PC16+ – MS16. Note moyenne : 15.83

 

13. Sociando Mallet 1974 (domaine):

DS13,5 – PC11,5 – MS14. Note moyenne : 13

 

14. Sociando Mallet 1973 (domaine):

DS12 – PC13,5 – MS12,5. Note moyenne : 12.33

 

15. Sociando Mallet 1972 (domaine):

DS10 – PC9 – MS11. Note moyenne : 10

 

16. Sociando Mallet 1971 (domaine):

DS12 – PC11,5 – MS12. Note moyenne : 11.83

 

17. Sociando Mallet 1970 :

DS16 – PC15,5 – MS16. Note moyenne : 15.83

 

 

Conclusion :

Refusant en 2003 de maintenir son domaine dans le classement révisable des crus Bourgeois, Jean Gautreau dénonçait-il l’immobilisme « du Classement », celui de 1855, dans lequel il lui était impossible d’imposer son Haut-Médoc ? Ce qui est certain, c’est que la qualité et la régularité de son domaine en font une des références de la rive gauche, et que les amateurs se chuchotent tous son équivalence parmi les crus classés.

Un vin bâti pour la garde, un peu austère dans sa jeunesse, très classique, qui ne cède pas un pouce aux canons de la modernisation (extraction, boisé luxueux…). Sans lui chercher une équivalence aux crus classés, les millésimes réussis comme le 90 dépassent le niveau de prestigieux châteaux.

Rarement décevant, au rapport qualité prix avantageux, s’il n’a pas son nom dans le classement officiel, il a une place de choix dans le classement des amateurs de vin.