2006_01_24 Verticale du Mas Jullien rouge Languedoc

Verticale sur 17 millésimes du Mas Jullien, un des domaines phares du Languedoc. Le compte rendu est disponible sur le lien suivant:

"La Cave DS"

Club toulousain In Vino Veritas

Verticales du Domaine Mas Jullien (rouge) en Coteaux du Languedoc

Mardi 24 janvier 2006

 

 

Dégustation préparée par Didier Sanchez et commentée par Christian Declume.

 

 

  • Quelques commentaires de contexte :

  • Rappel du principe de "La Cave DS" : la totalité des bouteilles proviennent de la cave de Didier Sanchez qui les offre, puisque la recette intégrale est reversée sur le compte d'In Vino Veritas (pour compléter la dégustation, certains flacons on été acheté récemment au commerce).

  • Les vins ne sont pas dégustés à l'aveugle.

  • Nombre de dégustateurs : Quatorze.

  • DS : Didier Sanchez - PC : Pierre Citerne - MS : Miguel Sennoun - CD : Christian Declume.

 

 

  • Ordre de dégustation :

1. Mas Jullien 2002

DS14,5 – PC13,5 – MS14,5 – CD14. Note moyenne : 14 - Prix : 23 €

  • Belle robe brillante, rouge cerise. Le nez est dominé par les épices et les fruits rouges. En bouche on perçoit immédiatement une belle concentration pour ce millésime, sensations de cerise, alcool, réglisse, les tanins sont présents. A l’aération, le boisé domine. Ce vin est encore jeune, il faudra encore attendre pour l’apprécier pleinement en espérant que l’élevage laissera de la place…

 

2. Mas Jullien 2001

DS15,5 – PC14,5 – MS15,5 – CD15,5. Note moyenne : 15,5 - Prix : 25 €

  • On retrouve dans ce millésime la belle couleur brillante précédente. A l’olfaction, beaucoup de finesse, odeurs d’amande, d’herbe séchée. Cette finesse est présente en bouche, beaucoup de fruit, cacao (que l’on retrouvera dans la plupart des millésimes antérieurs). L’ensemble est fondu, les fruits paraissent cependant un peu chaud, cela provenant probablement du degré alcoolique (14°). Belle bouteille caractérisée par l’élégance et la finesse. Dommage qu’à l’aération, le boisé ressorte.

 

3. Mas Jullien 2000 :

DS14,5 – PC13,5 – MS14,5 – CD14,5. Note moyenne : 14,5 - Prix : 25 €

  • Robe pourpre, brillante. Le nez est plus faible que le millésime précédent, dominé par les fruits rouges, la compote. En bouche le boisé-cacaoté domine. La bouche est moins ample mais reste équilibrée.

 

4. Mas Jullien 1999 :

DS14 – PC13,5 – MS15 – CD14,5. Note moyenne : 14,5 - Prix : 25 €

  • A l’œil belle couleur pourpre, brillante. Le nez est fin, avec des parfums de boisé fin, de cèdre. La bouche désigne un vin mûr, chaud, un peu déséquilibré. On retrouve les aromes du cacao. Les tanins sont un peu asséchants en raison d’un élevage un peu marqué.

 

5. Mas Jullien 1998 :

DS15 – PC14 – MS14 – CD15,5. Note moyenne : 14,62 - Prix : 26 €

  • Robe pourpre, un peu vieillie. Parfums de cerise à l’alcool, d’herbe séchée. En dégustation on note la puissance de ce vin, la matière est ronde. Surtout on remarquera la bonne persistance après déglutition. Vin caractérisé par sa concentration (matière bien ronde) et sa finesse. Enfin un vin qui laisse s’exprimer le fruit et qui a digéré son élevage.

 

6. Mas Jullien Les Depierre-Les Cailloutis 1997 :

DS15 – PC15/15,5 – MS15,5 – CD13. Note moyenne : 14,5 - Prix : 25 €

  • La robe est claire, trouble. Nez végétal, parfum de laurier, de poivre. En bouche ce vin parait léger, mou plat, déséquilibré, mais l’aération le reconstruit un peu et le sauve du naufrage.

 

7. Mas Jullien Les Depierre 1996 :

DS15,5 – PC15 – MS16 – CD16. Note moyenne : 15,5 - Prix : 28 €

  • La couleur de ce vin est brune, un peu tuilée. Le nez est fin avec des senteurs de boisé, d’herbe sèche, de noyaux. En bouche on retrouve cette finesse avec un très bon rapport acidité / maturité. L’ensemble est équilibré avec une bonne persistance. Ce millésime évoque le style bourguignon par son élégance, c’est le bon moment pour le boire.

 

8. Mas Jullien Les Cailloutis 1996 :

DS16 – PC15 – MS16,5 – CD16. Note moyenne : 16 - Prix : 30 €

  • Robe concentrée, tuilée. Nez fin de laurier, herbes sèches. Dès la dégustation on remarque la puissance de ce vin avec une véritable explosion aromatique. Ce vin reste jeune et peut encore attendre avant d’être bu.

 

9. Mas Jullien Les Depierre 1995 :

DS15 – PC15 – MS16 – CD13. Note moyenne : 15 - Prix : 28 €

  • Robe tuilée. Parfums de fruits rouges, paille, odeurs herbacées. En bouche le fruit l’emporte sur une structure assez tendu, un peu austère. L’aération lui fait beaucoup de bien et apporte une finale très agréable qui laisse présager un peu de garde.

 

10. Mas Jullien Les Cailloutis 1995 :

Prix : 29 €

  • Malheureusement bouchonnée.

 

11. Mas Jullien Les Depierre 1994 :

DS15,5 – PC13,5/14 – MS15,5 – CD15,5. Note moyenne : 15 - Prix : 30 €

  • Robe légèrement tuilée. Le nez est plutôt sur des senteurs animales, de viande. La bouche se caractérise par des notes aromatiques, des perceptions d’olive, de bouquet garni. Vin à boire.

 

12. Mas Jullien Les Cailloutis 1994 :

DS16 – PC15/15,5 – MS16 – CD16,5. Note moyenne : 16 - Prix : 30 €

  • La robe reste brillante, couleur moins évoluée que les millésimes précédents. Grande finesse au nez. En bouche sensation de cacao, de maturité, de laurier. Beaucoup de matière, vin puissant mais caractérisé par son équilibre. Vin délicieux et qui reste jeune.

 

13. Mas Jullien Les Depierre 1993 :

DS14,5 – PC13,5 – MS14,5 – CD15,5. Note moyenne : 14,5 - Prix : 32 € (Cave Catusse)

  • Belle robe. Nez puissant de laurier, garrigue, olive. On retrouve la sensation de garrigue en bouche, l’ensemble est aérien, persistant. Surprenant.

 

14. Mas Jullien Les Cailloutis 1993 :

DS15 – PC15 – MS15,5 – CD14,5. Note moyenne : 15 - Prix : 39 € (Cave Catusse)

  • Nez moins puissant que le précédent avec des odeurs de goudron, garrigue, épices. En bouche les notes sucrées, fruitées dominent, mais les tanins restent saillants.

 

15. Mas Mas Jullien Les Cailloutis 1992 :

DS15,5/16 – PC15,5/16 – MS17 – CD15. Note moyenne : 16 - Prix : 26 €

  • Robe évoluée. Les parfums de café, d’humus, bouquet garni dominent. Belles sensations en bouche, l’ensemble est équilibré. Vin qui reste frais, actuel. Surprenant.

 

16. Mas Jullien Les Cailloutis 1989 :

DS15,5 – PC15 – MS16,5 – CD15,5. Note moyenne : 15,5 - Prix : 80 € (Cave du 41)

  • Robe évoluée, plutôt claire. Nez tertiaire, animal, faisandé. En bouche les caractéristiques apportées par le cépage mourvèdre dominent. Sensations animales, café. L’ensemble est concentré. Vin délicieux, surtout pour ceux qui apprécient les notes évoluées, animales.

 

17. Mas Jullien Les Depierre 1988 :

DS15,5 – PC13,5 – MS15,5 – CD16. Note moyenne : 15 - Prix : 80 € (Cave du 41)

  • Robe évoluée. Le nez évoque la garrigue, le laurier, les olives, les agrumes. Agrumes à nouveau en dégustation. L’ensemble est juteux, les tanins sont présents. Ce vin reste jeune. Surprenant.

 

 

Conclusion :

  • Les robes de ces vins sont superbes, les nez (avant aération, car après beaucoup de bois…) toujours intéressants et en bouche l’équilibre acidité / maturité permet quelques révélations.

  • Très belle dégustation qui, pour beaucoup, aura été une découverte. Oui ces vins vieillissent très bien et révèlent de vraies surprises. Les vieilles années que nous avons dégustées restent jeunes et ont été appréciées par l’ensemble des dégustateurs avec une évocation au Chateauneuf du Pape pour les millésimes 89 et 88.

  • Est-ce à dire que tous les vins du Languedoc peuvent vieillir ? Restons prudent : notre dégustation verticale montre que Mas Jullien vieillit très bien, c’est l’occasion de saluer le travail et l’art du vigneron qui permet d’atteindre de telles réussites.

  • Un bémol : pourquoi avoir choisi l’option élevage en bois à partir du millésime 98 ? Il nous semble que les vins étaient plus fringants, plus proches du terroir et plus agréables entre 96 et 88. Tous les vins des millésimes 97 à 2002 sont « coincés » dans une coquille boisée qui emprisonne le fruit et assèche les tanins.

  • Un conseil : pour éviter l’encombrement du bois, surtout ne pas carafer les vins !

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Accueil Dégustations Thématiques Verticales - Domaine 2006_01_24 Verticale du Mas Jullien rouge Languedoc