Le Rhône Nord Horizontale 1998

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (2014_02_21_Rhône_Nord_1998_4(1).doc)Le Rhône Nord Horizontale 1998[Le Rhône Nord Horizontale 1998]103 Ko

Le Rhône Nord
Horizontale 1998
Vendredi 21 février 2014



La dégustation, préparée par Didier Sanchez, est commentée par Laurent Gibet pour la séance du soir.



Quelques commentaires de contexte…

Toutes les bouteilles, stockées pendant une longue période dans des conditions optimales, ont été placées dans une cave de service, à température adaptée, verticalement, 6 jours avant notre rendez-vous.

Cette dégustation s’est déroulée en deux séances : l’après-midi à 14h15 puis le soir à 19h30.

Ce compte-rendu détaille les impressions du soir.

Entre autres causes, une aération de 5 heures (dans la bouteille rebouchée en position verticale) peut expliquer les variations dans les appréciations.

Les notes de Didier Sanchez, présent l’après-midi et le soir, reflètent ces fluctuations ainsi que les siennes.

Les vins sont dégustés avec présentation à l’aveugle.

Les verres utilisés sont les « Expert » de Spiegelau.

DS : Didier Sanchez - LG : Laurent Gibet -  MS : Miguel Sennoun -  FM : François Martinez - CD : Cécile Debroas.


Ordre de dégustation

(Nombre total de dégustateurs : 14)



1. Saint-Joseph : Domaine Cuilleron "Les Serines" 1998

A l’ouverture : DS14,5

Après 5 heures d’aération : DS14 - LG14,5 - MS13 - CD13,5 - FM14. Note moyenne SOIR : 13,8

Le vin présente de l’évolution : cassis, zestes d’agrumes mais aussi cigare et champignon. Un peu émoussé, mince, sur sa colonne acide.. Petite présence.



2. Cornas : Domaine Courbis  "Les Eygats" 1998

A l’ouverture : DS15,5

Après 5 heures d’aération : DS15 - LG15,5 - MS14,5 - CD16 - FM15. Note moyenne SOIR : 15,2

Moins évolué que le précédent, sur des odeurs de cassis, de terre bêchée, de graphite. Un côté taiseux même si sensiblement plus solaire (l’AOC veut cela), un poil de rusticité.




3. Côte-Rôtie : Domaine Vernay "La Maison Rouge" 1998

A l’ouverture : DS16

Après 5 heures d’aération : DS16 - LG16 - MS16 - CD16,5 - FM15. Note moyenne SOIR : 15,9

Très belle expression de Côte-Rôtie, fruitée, florale (pivoine, violette), avec des notes peu instantes de café. Matière svelte, assez sensuelle, intéressante dans cet instantané (même si on tiquera en décelant beaucoup de caramel dans le verre vide).




4. Cornas : Domaine Courbis  "La Sabarotte" 1998

A l’ouverture : DS15,5

Après 5 heures d’aération : DS15 - LG14,5 - MS14 - CD15,5 - FM15. Note moyenne SOIR : 14,8

Vin sans réelle expressivité (cassis, terre, poivre). Trame assez dense mais très simple, monotone/linéraire.




5. Côte-Rôtie : Domaine Gerin "Les Grandes Places" 1998

A l’ouverture : DS16,5

Après 5 heures d’aération : DS16,5/17- LG15,5 - MS16 - CD16 - FM15. Note moyenne SOIR : 15,9

Notes viandées d’évolution (pour un oenologue participant à la soirée, très “sueur de cheval” et zestées, elles peuvent signifier un défaut genre “brett/phénol). Ces notes accompagnées de cassis, de réglisse, de poivre vert me conviennent pour autant.

Le vin s’avère juteux, acidulé mais avec un peu moins de pulpe que sur “Maison Rouge 1998”, et j’entendrai un dégustateur (une dégustatrice, oenologue également) lui reprocher un côté aigre. De la difficulté à normer la “propreté” d’un vin (ma fille, fana d’équitation depuis son plus jeune âge, adore l’odeur de sueur de cheval).




6. Hermitage : Domaine des Remizières "Cuvée Emilie" 1998

A l’ouverture : DS15,5

Après 5 heures d’aération : DS14,5 - LG14 - MS13,5 - CD15 - FM14. Note moyenne SOIR : 15,2

Lacté, assez neutre, caverneux, à l’acidité proéminente. Pas folichon, dans une telle absence de nuances (bu récemment un blanc 2001 encore tristement garrotté par son élevage).



7. Cornas : Tardieu-Laurent "Vieilles Vignes" 1998

A l’ouverture : DS16

Après 5 heures d’aération : DS15 - LG14 - MS(13) - CD15 - FM14. Note moyenne SOIR : 14,2

Notes de cassis, de fumée, de terre. En bouche, ce vin étriqué manque de relief et se montre austère, dur, acide.




8. Côte-Rôtie : Domaine Ogier 1998

A l’ouverture : DS15

Après 5 heures d’aération : DS15 - LG15 - MS15 - CD15 - FM15. Note moyenne SOIR : 15

Profil assez charmeur exprimant le cassis, les épices, le rosbif, les agrumes, la fumée  - ou la bouse de vache, un peu comme à Pessac - si l’on préfère un terme plus péjoratif). Matière manquant passablement de chair (la faute à la cuvée Belle-Hélène ?) mais du moins fine et cohérente.




9. Hermitage : Tardieu-Laurent 1998

A l’ouverture : DS15,5/16

Après 5 heures d’aération : DS15,5/16 - LG16 - MS15,5/16 - CD16 - FM16. Note moyenne SOIR : 15,9

Approche boisée, corsée, plus “bordelaise” : cassis, tabac, herbes aromatiques

Du socle et de l’énergie pour un vin acidulé, bien en place, présentant le caractère plus hautain/distant des vins de l’appellation.




10. Cornas : Domaine Clape 1998

A l’ouverture : DS15

Après 5 heures d’aération : DS16,5 - LG16 - MS16,5 - CD16,5 - FM16. Note moyenne SOIR : 16,3

Présentation plus sudiste, un peu exotique, avec de jolies notes de cassis, de tapenade d’olives noires, de cannelle, de laurier, d’anchois.

Très belle tenue en bouche pour un classique, raisonnable, modeste.




11. Côte-Rôtie : Domaine Jamet "Côte Brune" 1998

A l’ouverture : DS17,5

Après 5 heures d’aération : DS17,5 - LG17 - MS17,5/18 - CD17 - FM17,5. Note moyenne SOIR : 17,4

Au nez, l’invitation est belle, sous forme de parfums de tartare de boeuf, d’orange cloutée, de bacon, de jacinthe, de fourrure (ce qui n’est pas forcément un défaut pour un vin de cet âge). Le fruit est encore bien là (cassis).

Bouche savoureuse, svelte, spontanée, rythmée (un vin qui vole…), prolongée par de très réussis goûts réglissés. Il me semble que nous sommes assez loin toutefois de l’enivrement potentiellement procuré par la Côte Brune 1999, sur un millésime plus nanti.




12. Hermitage : Domaine Chave 1998

A l’ouverture : DS17,5/18

Après 5 heures d’aération : DS17 - LG16,5/17 - MS17 - CD16 - FM17. Note moyenne SOIR : 16,8

Profondeur du nez, dans une certaine discrétion : terre, cassis, gelée de groseilles, miel, épices, crayon noir, fumée, réglisse. J’entends une réserve concernant une tonalité de gouache (ce qui indiquerait un vin phénolé ?).

Finesse d’un trame serrée (mais pas si corpulente), austère, assez pleine et longue mais dans un format moyen (les limites imposées par le millésime). Moins de rayonnement que chez Jamet, plus d’intériorisation, de la contenance, pour un motif conforme aux attendus.



13. Côte-Rôtie : Tardieu-Laurent 1998

A l’ouverture : DS16,5

Après 5 heures d’aération : DS16 - LG15,5 - MS15,5 - CD15,5 - FM15,5. Note moyenne SOIR : 15,6

Cassis très marqué et de nouveau ces odeurs sauvages, zestées et animales (terrine de lapin de Garenne) qui peuvent susciter la polémique.

Bouche bien construite, particulièrement leste.




14. Côte-Rôtie : Domaine Jamet 1998

Échantillon bouchonné.




15. Hermitage : Domaine du Colombier 1998

A l’ouverture : DS15,5

Après 5 heures d’aération : DS16 - LG16,5 - MS16,5 - CD16 - FM16. Note moyenne SOIR : 16,2

Au nez, on trouve ces notes attendues de cassis, de jambon fumé, de fleurs, d’épices, de zan.

Bouche séveuse, sérieuse mais en mode affable/tendre, avec un peu moins d’ancrage que chez Chave semble-t-il.




16. Côte-Rôtie : Domaine Jamet 1998

Deuxième bouteille

Uniquement le soir : DS(15) - LG? - MS? - CD? - FM? Note moyenne SOIR : ?

Etat douteux car le vin, faisant très évolué, sent beaucoup le bouillon Kub, les champignons. Il faudrait une troisième bouteille ...




Quelques liquoreux en fin de soirée

(Vins ouverts pour la séance du soir)



17. Gaillac : Domaine Rotier « Renaissance » 2001

DS15,5 - LG15 - MS15 - CD14,5 - FM14,5. Note moyenne SOIR : 14,9

Nez fruité, loquace, très représentatif de son origine : zestes d’agrumes, abricot, nèfle, raisin de Corinthe, tarte de sœurs Tatin, crème catalane, safran.

Bouche riche mais ici un peu endormie (j’ai connu ce millésime supporté par une acidité plus nette). Est-ce le déclin du vin ou l’état de la bouteille ?



18. Gaillac : Domaine Palvié « Secrets de Palvié » 2001

DS16 - LG16 - MS16 - CD15,5 - FM15. Note moyenne SOIR : 15,7

Beurre, orange amère, festival d’agrumes (orange, kumquat). Belle liqueur, générosité de goût, et ici un meilleur soutien acide que sur Renaissance 2001 de Rotier.


19. Gaillac : Domaine d’Escausses « Vendanges Dorées » 2001

DS15 - LG15 - MS14,5 - CD15 - FM16. Note moyenne SOIR : 15,1

Rhubarbe, banane flambée, orange sanguine pour une déclinaison alliacée/truffé, exotique, en esprit de Jurançon (ou de Pacherenc plutôt), car ce vin, très câlin, manque un peu d’acidité.

Conclusion sur les impressions après 5 heures d’aération

Les vins croisés ce soir confirment donc que 1998 n’est pas un gros millésime : les vins sont frais, très sages, plus sveltes que charnels. Les calibres sont moyens, sans réel maelström de saveurs.

Sans trop de surprise, le Cornas affiche son côté rustique/solaire, l’Hermitage son caractère rentré/terrien, la Côte-Rôtie exhibant des arômes plus chatoyants/offerts (et il semble que les vins de Tardieu-Laurent, une fois de plus, convainquent mieux en Rhône Nord - au Nord du Nord du moins car le Cornas déçoit - qu’en Rhône Sud).

Sans surprise également, Clape, Jamet (Côte Brune) et Chave nous ont permis de nouveau un trio haut de gamme pour un cépage de beau caractère, parfaitement à son aise sur ces terres fraîches du Rhône Nord.


Tableau récapitulatif



Excellents échantillons

1998

Côte-Rôtie : Domaine Jamet "Côte Brune"

17,4

Très bons échantillons

1998

Hermitage : Domaine Chave

16,8

1998

Cornas : Domaine Clape

16,3

1998

Hermitage : Domaine du Colombier

16,2

Bons échantillons

1998

Hermitage : Tardieu-Laurent

15,9

1998

Côte-Rôtie : Domaine Gerin "Les Grandes Places"

15,9

1998

Côte-Rôtie : Domaine Vernay "La Maison Rouge"

15,9

1998

Côte-Rôtie : Tardieu-Laurent

15,6

1998

Hermitage : Domaine des Remizières "Cuvée Emilie"

15,2

1998

Cornas : Domaine Courbis  "Les Eygats"

15,2

1998

Côte-Rôtie : Domaine Ogier

15,0

Assez bons échantillons

1998

Cornas : Domaine Courbis  "La Sabarotte"

14,8

1998

Cornas : Tardieu-Laurent "Vieilles Vignes"

14,2

1998

Saint-Joseph : Domaine Cuilleron "Les Serines"

13,8

Echantillons douteux ou défectueux

1998

Côte-Rôtie : Domaine Jamet

?

1998

Côte-Rôtie : Domaine Jamet

ED





Moyenne de la dégustation

15,6





Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Accueil Dégustations Thématiques Horizontales - Millésime Le Rhône Nord Horizontale 1998