2002_10_11 Cotes du Rhone Villages 98

Dégustation de Côtes du Rhône Village dans le trés beau millésime 1998. Le compte rendu sur le lien suivant:

Côtes du Rhône et Côtes du Rhône-Villages 1998

 

Le 11 octobre 2002

 

 

 

Synthèse des commentaires de dégustation : Pierre Citerne.

 

 

 

 

DS : 13,5 - LG : 13 - PP : 13,5 - PC : 13. Note moyenne : 13-13,5. Prix : 9 Euros

Robe assez dense, bords grenat. Nez épicé, animal, de l’olive noire et surtout un bois brûlé présent. La bouche montre de la mâche et une certaine longueur, mais son manque d’ampleur est souligné par l’amertume du bois.

 

DS : 12 - LG : 12 - PP : 12 - PC : 10. Note moyenne : 12. Prix : 9 Euros

Robe mate et peu intense, évoluée. Nez de fruits cuits, de rafle, avec une pointe animale et du café froid. Bouche fluide, chaude et sans tenue, qui finit sur l’acidité, en un mot périmée.

 

DS : 15 - LG : 14 - PP : 15 - PC : 15+. Note moyenne : 15. Prix : 15,25 Euros

Robe évoluée, bordure couleur café. Nez très spontané et gourmand : marmelade de fraise, épices douces, viande fumée, très grenache. Matière souple, câline, texture fine et fruité immédiat ; finale chaleureuse soulignée par des notes de zan.

 

DS : 13,5 - LG : 13 - PP : 13 - PC : 13,5. Note moyenne : 13-13,5. Prix : 22 Euros

Robe burlat, brillante, bords fauves. Nez évolué : cerise à l’eau de vie, poivre, rafle, notes ranciotées évoquant un VDN. Impression qui se confirme en bouche, avec du sucre résiduel, un fruit confituré et massif de grenache et une finale qui commence à sécher.

 

DS : 14,5 - LG : 14 - PP : 14,5 - PC : 15+. Note moyenne : 14,5. Prix : 15,25 Euros

Aspect dense, centre noir bleuté. De la réduction au nez, le fruit de syrah expressif évoque le nord de la vallée du Rhône : violette, lard fumé, beaucoup de fruit et une animalité marquée. Matière dense et assez austère, beaucoup de jus et de saveur, trace de CO2 résiduel – un vin sanglier, plein de caractère mais sauvage et un peu brutal.

 

DS : 13-12,5 - LG : 12,5 - PP : 13,5- PC : 13. Note moyenne : 13. Prix : 16 Euros

Teinte assez claire, bordure grenat. Nez évolué et plutôt lourd, sur les fruits à l’eau de vie, la rafle, les champignons. Moelleux, rond et alcooleux en bouche, chaleur et sécheresse déparent la finale.

 

DS : 14 - LG : 13,5 - PP : 14 - PC : 14. Note moyenne : 14. Prix : 42 Euros

Robe sombre et brillante, le centre est noir. Nez puissant, viril, solaire : goudron, cerise à l’eau de vie, résine, suie. Matière riche mais sans lourdeur, sapide, expression presque renfrognée d’une matière serrée, finale nette.

 

DS : 13-12,5 - LG: 12,5 - PP : 12 - PC : 12-12,5. Note moyenne : 12,5. Prix : 16 Euros

Grenat avec des nuances fauves. Nez de fruits à l’eau de vie, puissant mais lourd, beaucoup d’acidité volatile. Matière extraite, sanguine, agressive, peu harmonieuse.

 

DS : 15,5 - LG : 14,5 - PP : 14,5 - PC : 14-14,5. Note moyenne : 14,5. Prix : 20 Euros

Teinte légère, brunie. Nez friand de fraise compotée, de peau d’orange, direct et franc. Matière assez légère, gourmande, curieusement plus fluide que “Les Laurentides”, la finale montre cependant un retour tannique appréciable.

 

DS : 14,5 - LG : 13,5 - PP : 14,5 - PC : (15). Note moyenne : 14,5. Prix : 30 Euros

Robe dense et sombre, avec beaucoup de dépôt grossier. Nez puissant, mais monolithique, fermé, crème de cassis nuancé d’une oxydation un peu mentholée, à l’aération émerge une plus classique confiture de fraise, non dénuée de finesse. Matière importante, brutalement savoureuse, chargée en alcool, avec un caractère oxydé déroutant, mais aussi une texture très veloutée, caressante – original et massif, ce vin a sans doute besoin de temps pour s’exprimer, se dépouiller.

 

DS : 13,5 - LG : 13 - PP : 13,5 - PC : 13,5. Note moyenne : 13,5. Prix : 10 Euros

Rubis vif et dense. Nez classique et chaleureux : cerise à l’eau de vie, cuir, rafle. Matière présente, assez sapide, construite.

 

DS : 14 - LG : 14 - PP : 14 - PC : 14,5. Note moyenne : 14. Prix : 11 Euros

Robe brillante, teinte rubis profond. Joli nez assez complexe qui mêle le tabac, l’encens, le poivre, le gibier au classique fruit de cerise à l’eau de vie. Matière soyeuse, sans agressivité, sapide et bien proportionnée, avec juste une pointe de dureté en finale.

 

DS : 11 - LG : 12,5 - PP : 12 - PC : 11. Note moyenne : 12. Prix : 21 Euros

Robe sombre, centre noir. Premier nez boisé, toasté, chocolaté, empyreumatique ; deuxième nezidentique… fatiguant, monocorde. On sent la présence d’une matière intéressante en bouche, mais la conjonction de l’acidité et du bois grillé dominant la rend désagréablement agressive.

 

DS : 13 - LG : 13 - PP : 13 - PC : 13. Note moyenne : 13. Prix : 14 Euros

Très dense d’aspect, centre noir, bordure très mince. Nez boisé, fumé, épicé, qui laisse toutefois un peu d’espace au fruit noir confituré et à quelques notes viandées. Matière dense, “sculptée” par l’élevage ; un produit crémeux et capiteux, certainement standardisé mais bien fait et pas désagréable (à petites doses).

 

DS : 14 - LG : 13,5 - PP : 14 - PC : 13,5. Note moyenne : 13,5-14. Prix : 10 Euros

Robe assez dense, évoluée. Nez évolué lui aussi, tertiaire, cuir, champignon… Bouche assez rustique mais typée et franche, chaleureuse, avec une pointe de sucrosité.

 

DS : 15 - LG : 14,5 - PP : 15 - PC : 15. Note moyenne : 15. Prix : 18 Euros

Robe brillante, très intense et profonde. Nez concentré, “classique” dans son expression de cerise confite, d’épices, de notes végétales balsamiques, avec un surcroît de précision aromatique et de finesse par rapport à la moyenne de ce type d’expression olfactive. Texture veloutée, matière riche, sapide, qui reste élégante et nette malgré son poids.

 

DS : 12-11 - LG : 12 - PP : 12,5 - PC : 13. Note moyenne : 12. Prix : 33 Euros

Aspect dense et sombre. Premier nez fortement boisé, grillé, puis expression d’un fruit puissant mais compact, avec des nuances florales (violette, oeillet). Bouche charnue, concentrée, propre, mais un peu sèche et agressive.

DS : 15,5-16 - LG : 15 - PP : 15,5 - PC : 15,5/16. Note moyenne : 15,5-16. Prix : 25 Euros

Rubis tendre et un peu trouble. Nez charmeur, fruité, fin, sans lourdeur : peau d’orange, fraise, poivre, tabac, avec une pointe minérale (graphite ?). Matière caressante, un beau toucher de grenache velouté et fluide ; saveur fruitée et minérale d’une réelle finesse ; la densité paraît moyenne mais la persistance est remarquable.

 

DS : 14 - LG : 14 - PP : 15 - PC : 14,5. Note moyenne : 14,5. Prix : 16 Euros

Robe dense, sombre et brillante. Nez riche, solaire, beaucoup de fruit (cerise et surtout noyau), du cuir, du gibier… Matière conséquente, d’un grain fin, qui reste élégante malgré une indéniable chaleur alcoolique, le fruit s’exprime bien.

 

DS : 15 - LG : 14 - PP : 15 - PC : 15. Note moyenne : 15. Prix : 21 Euros

Robe impressionnante, noire, avec une bordure très mince. Nez concentré, monolithique, une puissante charge de fruits noirs et bleus, peu nuancée pour l’instant mais d’une pureté et d’une droiture aromatique manifestes. Matière très dense, massive, nette, texture veloutée, forte structure tannique qui sauve le corps de la lourdeur.