1999_06_18 Vins Allemands

Dégustation de grands vins Allemands. Le compte rendu sur le lien suivant:

LES GRANDS VINS

ALLEMANDS

 

Le 18 juin 1999

 

 

 

 

La dégustation a réuni 9 participants. Nous en donnons un compte-rendu volontairement rapide, sans rentrer dans les détails :

  • Des grandes appellations de vins allemands (producteurs, terroirs)

  • Des techniques de vinification spécifiques à ces vins (vins généralement vinifiés par barrique)

  • Des catégories (kabinett, spatlese, auslese, beerenauslese, eiswein, trockenbeerenauselse) estimées en fonction du taux de sucre résiduel

 

 

Ordre de dégustation des 11 vins :

 

Mosel-Saar-Ruwer :

1. Le Gallais (Egon Muller) Riesling Kabinett Wiltinger Braune Kupp 96 (92F - 8°)

 

Mosel-Saar-Ruwer :

2. Egon Muller Riesling Spatlese Sharzofberger 96 (185F - 8°)

 

Mosel-Saar-Ruwer :

3. Dr. Thanisch Riesling Spatlese Berncasteler Lay 95 (100F - 8,5°)

 

Rheingau :

4. Schloss Johannisberg Riesling Spatlese 93 (265F - 11,5° - degré élevé pour un riesling allemand)

 

Nahe :

5. Schlossgut Diel Riesling Spatlese Dorsheimer Goldloch 92 (179F - 9°)

 

Rheingau :

6. Weingut Ferd. Pieroth Rudesheimer Hauserweg Riesling Spatlese 1964 (355F)

 

Mosel-Saar-Ruwer :

7. Dr. Loosen Riesling Auslese Erdener Pralat 95 (135 F - 7,5°) - demi

 

Mosel-Saar-Ruwer :

8. Dr. Thanisch Riesling Auslese Berncasteler Doctor 90 (360F - 9°)

 

Pfalz (Palatinat) :

9. Pfeffingen Fuhrmann Eymael Riesling Beerenauslese Ungsteiner Herrenberg 94 (245F - 8,5° - demi)

 

Wurttemberg :

10. Lowenstein - Riesling Lowensteiner Wohlfahrtsberg eiswein 92 (50 cl - 270F)

 

Mosel-Saar-Ruwer :

11. Selbach-Oster Riesling Eiswein Zeltinger Himmelreich 1993 (demi - 380F)

 

Un 12ème vin a été dégusté, il s'agit du rare opitz one autrichien de chez Willi Opitz.

Autriche :

12. Willi Opitz - Opitz One Neusiedlersee Trockenbeerenauslese (TBA) 1993 (demi - 415F)

 

 

Description générale :

 

Robe :

Robes généralement claires et brillantes à reflets verts pour les vins jeunes. Pas de trouble notable.

 

Nez :

Moyennement intenses et complexes. Notes minérales, agrume (citron, citron vert), exotique (fruit de la passion), pétrole.

 

Bouche :

Les Kabinett, spatlese et auslese sont simples et rafraichissants. Un dégustateur pointe leur côté "soda", légèrement dissocié. Les liquoreux restent modestes.

 

Résultats (notes moyennées) :

 

1. Le Gallais (Egon Muller) Riesling Kabinett Wiltinger Braune Kupp 96

Nez minéral sur les agrumes (citron), les fruits blancs (poire, pomme), le pétrole (typé riesling), le miel.

Bouche à bonne structure acide mais légèrement dissociée (soda, limonade), finale citron vert.

Vin fruité, simple, court.

note : 13/20

 

 

2. Egon Muller Riesling Spatlese Sharzofberger 96

Joli nez expressif sur le miel, l'ananas. L'aération dissipe un côté réduit mais des notes d'hydrocarbure subsistent.

Attaque légèrement perlante. Vin assez ample, de petite longueur. Perception de sucre résiduel (le vin n'est pas vinifié en "trocken").

note : 14/20

 

 

3. Dr. Thanisch Riesling Spatlese Berncasteler Lay 95

Nez présentant une belle complexité : fruit blanc très mûr, exotique, anis, mentholé, buis, rose, fleur blanche, pétrole.

Bouche en revanche décevante, milieu de bouche un peu creux. Finale amère, citron vert.

Vin dissocié, un peu mou qui semble "s'avachir" en fin de bouche.

Un dégustateur note un vin "tannique", asséchant.

note : 13,5/20

 

 

4. Schloss Johannisberg Riesling Spatlese 93

Premier nez réduit, soufré.

Après aération, nez pétrolé, exotique (fruit de la passion).

Bouche curieuse, simple, métallique, peu agréable et dissociée, à la finale amère.

note : 12/20

 

 

5. Schlossgut Diel Riesling Spatlese Dorsheimer Goldloch 92

Nez de pétrole et d'agrume, brioche, mie de pain.

Bouche simple, peu expressive et courte. Finale légèrement amère.

Certains dégustateurs qualifient ce vin de terne (végétal, manquant de maturité), d'autres, en contradiction, le trouvent franc.

note : 12,5/20

 

 

6. Weingut Ferd. Pieroth Rudesheimer Hauserweg Riesling Spatlese 1964

En dépit de son grand âge, ce vin acheté aux enchères constitue une des bonnes surprises de la dégustation.

Robe évoluée, joliment dorée.

Nez sur la noix, la pomme un peu blette. Senteurs marquées, surprenantes mais agréables de champignon frais (morille).

En bouche, bonne longueur, beurre, exotique, café grillé, fruit sec mais un léger manque d'acidité.

Ce vin, qui peut faire penser à un vieux vouvray, a donc bien vieilli. A table, on l'associerait volontiers à une poularde demi-deuil.

note : 15/20

 

 

7. Dr. Loosen Riesling Auslese Erdener Pralat 95

Un nez plutôt complexe : agrume et pétrole mais également notes de melon, de citron, de poire, de coing, de noyau de cerise, d'épices (curry), d'anis.

En bouche, attaque perlante, notes de pêche, d'abricot (rappelant quelque peu l'expression du viognier à Condrieu). Vin fruité, assez long (8 secondes).

note : 15/20

 

 

8. Dr. Thanisch Riesling Auslese Berncasteler Doctor 90

Ce vin constitue incontestablement une déception. Sur le papier, un vin très prometteur en termes de producteur, de terroir (le Berncasteler Doctor) et de millésime. Il est dégusté après carafage d'environ 2 heures.

Le nez reste simple, sur l'agrume.

La bouche, très jeune et évoquant un spatlese, est perlante, courte et légèrement amère en finale.

note : 13/20

 

 

9. Pfeffingen Fuhrmann Eymael Riesling Beerenauslese Ungsteiner Herrenberg 94

Nez typé "vin de la Loire", sur le coing, le safran, boisé, semblant botrytisé.

La bouche, marquée par le fruit de la passion, présente une bonne acidité et rappelle les liquoreux autrichiens (et notamment ceux de Feiler-Artinger).

Ce vin reste malheureusement un peu court pour se hisser dans la catégorie des "très bons vins".

note : 15,5/20

 

 

10. Lowenstein - Riesling Lowensteiner Wohlfahrtsberg eiswein 92 (50 cl - 270F)

Nez peu intense, épices (curry), camphre, menthol, pas spécialement agréable et un peu terreux.

Bouche miellé, raisin sec, légèrement brûlée, à la finale réglissée.

note : 12/20

 

 

11. Selbach-Oster Riesling Eiswein Zeltinger Himmelreich 1993 (demi - 380F)

Nez peu expressif, qui semble profond mais fermé à de nombreux dégustateurs.

Belle bouche exotique, sur le miel, le safran, la mandarine fraiche, mûre et juteuse. Vin fin, élégant, harmonieux et assez long.

note : 15/20

 

 

12. Willi Opitz - Opitz One Neusiedlersee Trockenbeerenauslese (TBA) 1993

Ce vin rouge passerillé est une curiosité, dont le nom est constitué d'un clin d'œil au célèbre opus one américain.

De robe sombre rappelant un porto tawny (de la couleur du coca-cola, de sinistre mémoire, note un participant), il exhale des arômes brulés, de noix, de champignon sec, de café, de figue, de pruneau, de cacao.

La bouche, complexe et assez longue évoque la framboise, cerise confite, le viandé, le kumquat.
Certains pensent aux senteurs d'un vin de noix, d'autres au moscatel Emilin de chez Lustau ou encore à un vinaigre balsamique.

Note : 16/20

 

 

Conclusion :

Les vins ont été sélectionnés selon des critères assez rigoureux (voir notamment les sites http://www.weinguide.de et http://www.veronafiere.it/slowines), et nous avons retenu les noms de quelques uns des plus grands viticulteurs allemands. Il faut toutefois préciser que les vins d'outre-Rhin sont certainement les plus confidentiels au monde (méconnus, rares, chers). Ils sont très difficiles à trouver et les meilleures cuvées (eiswein, TBA) sont excessivement onéreuses (plusieurs centaines de francs la demie bouteille).

Cette dégustation rare a donc réuni un échantillon représentatif de vins chers mais de qualité dans l'ensemble moyenne.

Les vins à faible taux de sucre (les spatlese et auslese, auxquels un taux d'alcool faible généralement faible confère un équilibre particulier) s'avèrent souvent assez simples et courts mais rafraîchissants. Nous n'avons malheureusement pas dégusté de vin liquoreux pouvant rivaliser avec les meilleures cuvées françaises ou autrichiennes.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir