2000_02_02 Club du CNES Languedoc

Club toulousain "le goût de la terre, la passion du vin" sur une dégustation autour du Languedoc. Le compte rendu sur le lien suivant:

 

Grands vins du Languedoc - Closerie d'Isatis à Toulouse - 2/2/2000

 

Club toulousain "le goût de la terre, la passion du vin"

contact : Patrick Henquel - tél : 05 61 83 79 12

 

Commentaire rédigé par Laurent Gibet (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 05 61 84 07 05)

 

 

Quelques commentaires de contexte :

  • Les vins ne sont pas dégustés à l'aveugle et l'ordre de service est prédéfini.

  • Nombre de dégustateurs : une quinzaine.

  • Vins du grand Languedoc, sélectionnés pour leur représentativité qualitative à usage d'un panel de dégustateurs débutants.

 

1- VDP des coteaux du Salagou - Mas des chimères - l'hérétique 97 :

Note : 14 - Prix : 40 F

  • Cabernet Sauvignon dominant (2/3) + merlot (1/3).

  • Belle robe intense.

  • Nez peu intense sur le fruit (cassis), la réglisse. Un peu terne (poussière), il exprime un boisé léger et des notes végétales peu agréables (poivron typique du cabernet, rafle).

  • La bouche ne dément pas un tel diagnostic. Le vin est assez raide, tendu (la raideur du cabernet, de nouveau), peu complexe et relativement court. Il possède une bonne mâche, soutenue par une bonne acidité mais reste rustique avec ses notes végétales.

 

2- VDP des côtes catalanes - domaine Cazes - Le Crédo 94 :

Note : 15,5 vers 16 ?- Prix : 98 F

  • CS + merlot.

  • Joli nez très fin. Des traces de réduction s'estompent à l'aération pour laisser place à de belles notes de fruits, de violette, de tabac, d'épices, de réglisse. Une pointe animale et un côté oriental complètent le tableau.

  • La bouche est soyeuse et fluide, relativement raide. Moins complexe que le nez (mais le vin n'est pas prêt à boire), elle est dotée d'une bonne longueur.

 

3- Coteaux du Languedoc - La Négly - La Falaise 97 :

Note : 14,5 - Prix : 60 F

  • Syrah, grenache.

  • Le nez est vineux et complexe. Il exprime des notes animales, de grillé, de pain d'épices, de garrigue (laurier en particulier), de violette, de caramel, de réglisse. Un dégustateur pointe son côté chien mouillé.

  • La bouche offre une matière moyennement concentrée (voire diluée), simple (violette) et courte.

 

4- Coteaux du Languedoc - La Négly - La Falaise 98 :

Note : 15,5 vers 16,5 - Prix : 70 F

  • Syrah, grenache.

  • Nez massif, ramassé et mûr de cerise, d'écorce d'orange, de menthe et d'épices.

  • La bouche concentrée et mûre a un côté vin doux naturel . Elle est équilibrée et longue, donnant l'impression de quelques grammes de sucre résiduel.

  • Ce millésime 98 (de garde, assurément) est sans surprise supérieur au millésime 97. On peut lui reprocher un côté "technologique". Il est à attendre.

 

 

 

5- St-Chinian - Domaine Rimbert - Les travers de Marceau 98 :

Note : 14 - Prix : 40 F

  • Syrah, grenache, mourvèdre.

  • Nez simple : épices, orange (un côté cointreau).

  • La bouche est haut perchée, peu concentrée, presque acidulée. Elle est pour autant dotée d'une agréable fraîcheur. Ce vin souffre vraisemblablement du passage après le vin précédent.

 

6- St-Chinian - Domaine Rimbert - Le mas au schiste 98 :

Note : 15 - Prix : 60 F

  • Syrah, mourvèdre.

  • Le nez, très original, exprime des notes puissantes d'eucalyptus, de liqueur de cassis, de menthol, de basilic.

  • La bouche présente une sorte de contradiction entre un milieu de bouche très frais et une finale un peu lourde (alcool). On retrouve ces notes d'eucalyptus exacerbées. On a ici affaire à un vin intéressant, étrange et original.

 

7- Côtes du Rhône - Domaine de Gramenon - poignée de raisin 97 :

Note : 12 - Prix : 50 F

  • Grenache - vin non soufré. Un vin du rhône rajouté à la liste.

  • Robe particulièrement claire et trouble.

  • Nez fermentaire de bonbon anglais, de jus de raisin.

  • Bouche un peu décharnée, offrant peu d'intérêt (contrairement à celle de la cuvée "la mémé" du même producteur).

 

8- Coteaux du Languedoc - Mas Jullien - Les Depierre 96 :

Note : 16 (prévisionnelle) - Prix : 75 F

  • Grenache, carignan, syrah.

  • Nez désespérément fermé, terne (poussière). Quelques notes ténues : poivre, animal.

  • La bouche est massive et longue mais fermée, elle confirme le diagnostic du nez.

  • Ce vin que j'ai goûté en novembre 99 (noté 16, jugé puissant et charmeur) semble s'être recroquevillé dans une gangue aromatiquement muette pour quelques années. Attendre absolument et reprendre dans 3 à 5 ans.

 

9 - Coteaux du Languedoc - Château de Cazeneuve - Roc des Mates 97 :

Note : 15 vers 16 - Prix : 78 F

  • Syrah. Pic St-Loup.

  • Joli nez fin exprimant le fruit, le grillé, le torréfié. Une pointe d'alcool.

  • Bouche séveuse et longue, bonne acidité pour un vin en devenir.

 

10- Coteaux du Languedoc - Clos Marie - cuvée Simon 97 :

Note : 15 vers 16 - Prix : 80 F

  • Syrah. Pic St-Loup.

  • Belle robe intense.

  • 1er nez de cassis. Second nez plus complet avec des notes de cerise, de chocolat, d'eucalyptus.

  • Bouche équilibrée et fraîche pour une finale agréable marquée par le cacao.

  • Par sa structure, ce vin ressemble au précédent.

 

11- Fronton - Château de Montauriol - Tradition 96 :

Note : 12,5 - Prix : 35 F

  • Vin pirate.

  • Nez légèrement réduit, simple, terne (terreux), un peu alcooleux. Les notes de violette dues à la négrette.

  • Bouche simple, courte, dissociée. Amertume en finale et acidité un peu trop prononcée.

 

12- Coteaux du Languedoc - Domaine Puech-Haut - tête de cuvée 97 :

Note : 15 vers 16 - Prix : 90 F

  • Syrah, carignan. Saint-Drézéry.

  • Nez intense sur le poivre, les fleurs, la feuille de laurier séchée.

  • Bouche sans aucune ostentation mais remarquablement gourmande. Très "languedocienne", orthodoxe (notes de garrigue), allie élégance et rusticité. Dotée d'une bonne astringence, elle est encore jeune.

 

13- Faugères - Domaine Léon Barral - cuvée Jadis 93 :

Note : 15 vers 16,5- Prix : 140 F

  • Syrah, grenache, carignan.

  • Robe encore très jeune, sans trace notable d'évolution.

  • Nez puissant de garrigue, de cacao, d'orange cloutée à la girofle.

  • Bouche encore étonnamment jeune et astringente, en devenir.

  • Cette cuvée paraît dotée d'une remarquable longévité potentielle. Elle semble plus jeune encore que Valinière 93 et infiniment plus jeune que Jadis 94 (noté 16,5 en novembre 99 et jugé alors en apogée, avec une belle structure polie par le temps développant ses notes tertiaires).

 

14- Minervois - Borie de Maurel - cuvée Sylla 97 :

Note : 15,5 vers 16 - Prix : 120 F

  • Syrah.

  • Robe moyennement intense, légèrement évoluée.

  • Nez puissant : orange, animal, réglisse, fleurs (violette, iris, pivoine), sureau.

  • Sans surprise, la bouche est soyeuse, un rien sirupeuse. Elle présente une bonne longueur mais reste un peu lourde, marquée par l'alcool.

  • Un vin capiteux, démonstratif (aux antipodes du style Puech-haut), qui peut rappeler certaines cuvées de syrah australiennes, sirupeuses et soyeuses, exubérantes mais manquant de fraîcheur. Il est certes impressionnant mais ne fait pas l'unanimité.

 

 

Conclusion :

  • une belle dégustation plaisir, avec des vins de bon niveau d'ensemble, possédant un potentiel de vieillissement satisfaisant.

  • Le domaine Léon Barral confirme son talent.

  • De grandes réussites, pour des styles variés, dans un millésime difficile (97).

  • Meilleures cuvées, dans l'ordre décroissant :

  • Jadis 93, Falaise 98

  • Puech-Haut 97, Simon 97, Roc des Mates 97, Crédo 94, Sylla 97

  • Mas au schiste 98

  • Depierre 96 est à regouter dans quelques années

 

 

 


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Accueil Dégustations Thématiques Appellation / Région / Pays 2000_02_02 Club du CNES Languedoc