2000_03_03 Espagne 2

Dégustation de beaux vins Espagnols. Le compte rendu sur le lien suivant:

GRANDS VINS ROUGES

D'ESPAGNE (2)

 

Le 3 mars 2000

 

 

 

 

 

Quelques commentaires de contexte :

  • Sauf mention contraire, les vins ne sont pas dégustés à l'aveugle .

  • Nombre de dégustateurs : une vingtaine.

  • Les encépagements ne sont pas fournis. Le tempranillo (tinto fino) est largement majoritaire.

  • Les Riojas et les vins de la Ribera del Duero sont issus presque exclusivement du cépage tempranillo.

 

 

Ordre de dégustation :

1- Rioja : Rioja Alta - Vina Alberdi "reserva" 1995 :

Note moyenne : 13 - Prix : 57 F

  • Robe brillante, le centre est sombre mais les bords sont déjà évolués, tuilés.

  • Le chêne épicé domine le nez, avec des notes exotiques (épices, santal, camphre).

  • Chair souple et assez légère, fluide ; vin sapide, toujours épicé et piquant, l'alcool alourdit la finale.

 

2- Rioja : Breton y cia : "Alba de Breton" reserva 1995 :

Note moyenne : 14 - Prix : 220 F
  • Sombre mais vif, le centre et opaque.

  • Nez intense, "piquant", épicé, poivré, fruit de confiture de fraise, acidité volatile élevée.

  • Matière très mûre, puissante mais mince ; très sapide, poivrée, pimentée, la bouche possède beaucoup de caractère malgré un boisé très présent.

 

3- Rioja : Breton y cia : "Dominio de Conte" Reserva 1994 :

Note moyenne : 12 - Prix : 95 F

  • Robe assez dense, bien fournie.

  • Bouquet fondu, épicé, qui offre des notes très mûres de fruit compoté et de confiture.

  • Le vin fait preuve d'une bonne ampleur en bouche et d'une personnalité aromatique marquée ; on note la qualité des tannins gras, réglissés, malheureusement la finale dissociée fait ressortir l'alcool.

 

4- Rioja : Muga "Crianza" 1994 :

Note moyenne : 13 - Prix : 150 F

  • Couleur moyennement intense.

  • Nez classique de fruits rouges compotés et d'épices, dominé par un boisé américain camphré.

  • Matière mûre mais assez fluide, très souple ; fin de bouche sapide, épicée, mais que l'importante dissociation entre alcool et acidité rend agressive.

 

5- Rioja : San Vicente "Reserva" 1994 :

Note moyenne : 13,5 vers 13 - Prix : 189 F

  • Encore dense, rouge rubis avec un pourtour grenat.

  • Nez nettement boisé, mais qui laisse la place au fruit (confiture de fraise, mûre).

  • Un bon fruit ample, bien mûr, en attaque, une touche de sucrosité, puis la dissociation "classique" des riojas entre les saveurs pimentées, piquantes, l'alcool qui ressort et une acidité toujours marquée.

 

6- Rioja : Torre Muga "Reserva" 1991 :

Note moyenne : 14 - Prix : 245 F

  • Robe très évoluée, nettement brune, belle brillance.

  • Nez lui aussi très évolué, complexe : mentholé, viandé, camphré, épicé.

  • La bouche recèle beaucoup d'arômes, mais la matière semble étriquée et usée, après une attaque souple et sapide elle s'amenuise et se dissocie assez vite.

 

7- Rioja : Vina real (Compania Vinicola del Norte de Espagna - CUNE) : "Grand reserva" 1991 :

Note moyenne : 15 - Prix : 140 F - Note Stephen Tanzer : 92+

  • Robe dépouillée, brillante, bords bruns, centre du disque rubis.

  • Nez d'une belle fraîcheur où l'on sent la présence du fruit, dominé par un boisé beurré plaisant, notes épicées plus discrètes que dans les vins précédents.

  • Bouche souple, sapide, élégante ; la matière n'est pas imposante mais elle fait montre de fraîcheur, de cohérence et d'équilibre.

 

8- Rioja : Rioja Alta - Vina Ardanza 904 "Grand reserva" 1989 :

Note moyenne : 15 - Prix : 187 F

  • Robe brillante, dépouillée, les bords sont acajou mais le centre rubis profond.

  • Nez puissant et volubile, ample et complexe, les nombreux arômes sont nettement évolués mais racés et bien définis : café, épices, petit gibier, santal, noix de cajou...

  • Au premier abord la bouche parait mince, assez délicate mais moelleuse ; on s'aperçoit ensuite qu'elle est concentrée, longue et très sapide (notes de caramel, de poivre). Un style a l'ancienne, fondu et piquant, qui conserve néanmoins fraîcheur et cohérence, bon équilibre.

 

9- Penedes : Torres - Mas de la Plana 1994 :

Note moyenne : 14,5 - Prix : 120 F

  • Robe fournie, sombre et brillante.

  • Nez concentré mais fermé, le fruit est très mûr, boisé marqué, acidité volatile perceptible.

  • Bouche riche, mûre, saveurs variétales de poivron rouge et de feuille de cassis, belle densité ; des tannins enrobés mais massifs durcissent la finale.

 

10- Ribera (Sardon) del Duero : Abadia Retuerta Rivola 1996 :

Note moyenne : 13,5 - Prix : 60 F

  • Couleur violine, dense et vive.

  • Nez puissant et très flatteur, démonstratif et immédiat : floral, réglissé, fruit très mûr, goudron, épices.

  • Matière mûre et souple, très sapide, mais la bouche déçoit par une certaine mollesse structurelle et une finale plutôt courte et alcooleuse.

 

11- Ribera (Sardon) del Duero : Abadia Retuerta 1995 :

Note moyenne : 14,5 - Prix : 90 F

  • Robe dense, centre noir, bords grenat.

  • Joli nez intense, poivré, beurré (boisé marqué), épicé.

  • Matière dense et assez riche mais un peu lourde, arômes flatteurs, là aussi la finale est courte et alcooleuse.

 

12- Ribera del Duero : Arzuaga "Crianza" 1996 :

Note moyenne : 14,5 vers 15 - Prix : 90 F

  • Robe vive et sombre, centre opaque.

  • Sur un fond de fruit intense et très mûr (sirop de mûre), s'expriment des notes florales délicates et enlevées (rose, violette, angélique).

  • Matière dense et structurée, qui reste svelte, belles saveurs de fruit poivré, presque exotiques, vivacité appréciable en fin de bouche.

 

13- Ribera del Duero : Alejandro Fernandez/Pesquera Crianza 1996 :

Note moyenne : 14,5 vers 15 - Prix : 115 F

  • Robe très sombre et brillante.

  • Nez intensément fruité, massif et peu expressif à ce stade.

  • Matière mûre et ample, sans lourdeur (finale vive) ; saveur franche mais assez monolithique.

 

14- Ribera del Duero : Ismael Arroyo - Valsotillo Crianza 1996 :

Note moyenne : 14 vers 14,5 - Prix : 133 F

  • Encore une robe bien fournie, centre opaque.

  • Nez intense et plein de personnalité, assez animal (lard fumé, viandox, sang frais), équilibré par un fruit intense (mûre) et des notes balsamiques de garrigue.

  • Bouche souple mais ample, le fruit mûr occupe le premier plan, finale nette et fraîche.

 

15- Ribera del Duero : Alejandro Fernandez/Condado de Haza - cosecha 1995 :

Note moyenne : 15 vers 15,5 - Prix : 63 F

  • Couleur intense, bords un peu plus évolués.

  • Arômes intenses dominés par un boisé crémeux, grillé, poivré, sur un fond de fruits rouges.

  • Bouche vive, sapide, vivante ; le fruit (toujours la mûre) est dense et incisif, les tannins sont présents en finale et encore un peu agressifs.

 

16- Ribera del Duero : Alejandro Fernandez/Pesquera crianza 1995 :

Note moyenne : 14 vers 14,5 - Prix : 115 F

  • Robe dense et très vive, bords grenat et centre noir.

  • Nez encore fermé d'où s'échappent des notes d'eucalyptus et de menthol, des pointes animales et un fruit puissant.

  • Bouche concentrée et vive, dotée de beaux tannins beurrés mais sérieux, on retrouve les notes d'eucalyptus en rétro-olfaction. Comme pour le 96 du même producteur, on a là un vin prometteur qui ne se livre pas encore.

 

17- Penedes : Torres - Coronas 1982 :

Note moyenne : 6 vers 5 - Prix : 80 F

  • vin dépassé, présentant des faux-goûts.

 

18- Mont-Ferrat : Château Saint Jean "Réserva" 1978 :

Note moyenne : 2 vers 1 - Prix : 80 F

  • vin dépassé, présentant des faux-goûts.

 

Autres vins dégustés :

 

19 - VDP d'Oc, l'Aube des Temps 1994 :

Note moyenne : 14,5 - Prix : 120 F

  • Vieil or intense et visqueux.

  • Nez intense, surmaturité évidente, ainsi que des notes d'évolution : marmelade d'orange, épices (curry), champignon, notes beurrées et grillées de l'élevage. A l'aération c'est le pain d'épices qui domine.

  • Matière très grasse, boisée, imposante, pas de sucre résiduel, assez équilibrée malgré une richesse alcooleuse importante qui ressort en finale.

 

20 - Haut-Médoc, Château Lanessan 1990 :

Note moyenne : 13,5 - Prix : 150 F

  • Robe assez évoluée mais encore dense, bords grenat-tuilés, un peu trouble.

  • Nez typé : poivron, épices, herbacé, noix, avec une évolution tertiaire nette (sous-bois).

  • Matière souple et sapide, équilibrée et offrant un bon volume en milieu de bouche, mais courte en finale.

 

21 - Cabardes, domaine de Cabrol "Vent d'Est" 1997 :

Note moyenne : 14,5 - Prix : 50 F

  • Robe colorée moyennement intense, peu de brillance.

  • Nez intense de fruit épicé, poivré et floral, ouvert, charmeur, très syrah.

  • Bouche riche et très sapide, un abord facile et une sucrosité friande (notes confites), acidité assez faible mais le vin n'est pas lourd pour autant.

 

 

Conclusion :

  • Des vins intéressants mais qui peinent à se hisser dans la catégorie "très bon vin".

  • Les vins de la Rioja présentent un style très personnel, sans concession au style international, caractérisé par des arômes épicés, balsamiques, souvent très boisés (le chêne américain cher aux espagnols), un toucher plutôt fluide, une dissociation quasi systématique en fin de bouche entre l'alcool, l'acidité et des arômes piquants de poivre et de piment rouge. On aime ou on n'aime pas, mais il faut saluer l'originalité et la typicité attachante de ces vins.

  • Les vins de la Ribera del Duero sont en général plus colorés, plus denses, mieux équilibrés, peut-être un peu moins exubérants aromatiquement ; ils bénéficient de la vivacité du tempranillo qui les sauve de la lourdeur. S'ils correspondent mieux que les riojas aux goûts internationaux, ils sont néanmoins typés et originaux.

  • 2 vins vieux malheureusement sans intérêt.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir