2000_03_05 Mas de Saporta

Dégustation de vins du Languedoc proposés au Mas de Saporta. Le compte rendu sur le lien suivant:

LES VINS DU LANGUEDOC

MAS DE SAPORTA

 

Le 5 mars 2000

 

 

 

 

Commentaires de dégustation et notes Pierre Citerne

 

Domaine Felines Jourdan

Picpoul de Pinet 1999. Note : 13,5-14

  • Couleur claire, joli nez délicat de fleur d'amandier. Gras, sec et droit en bouche, fraîcheur du CO² résiduel et bonne acidité en finale.

VDP rouge 1997 (55% syrah, 45% grenache). Note : 12

  • Robe floue. Nez simple de fruits musqués, bouche souple et légère.

VDP rouge 1998. Note : 12

  • Arômes fruités et lactiques manquant de netteté, matière plus tannique mais expression toujours simple.

 

Domaine Canet-Valette

Saint-Chinian "Une et Mille Nuits" 1997 (5 cépages). Note : 13,5

  • Couleur framboisée peu intense. Nez puissant, assez complexe : herbes sèches, noix, épices orientales. Bouche mince, tannique, sèche, longue ; de la personnalité malgré la minceur.

Saint-Chinian "Le Vin Maghani" 1997 (syrah/grenache). Note : 14,5-15

  • Robe un peu plus fournie que la précédente. Très beau nez qui s'ouvre progressivement sur la confiture de framboise et les épices. Bouche pleine, structurée, tannique, bon fruit, malgré là aussi une certaine minceur.

 

Hautes Terres de Comberousse

VDP "Cupidone" 1998 (Chasan). Note : 11

  • Vin très léger et un peu mou, les arômes de fruit blanc sont masqués par des notes animales (moufette!).

VDP "Sauvagine" 1998 (3/4 grenache, 1/4 rolle). Note : 12

  • Plus de fraîcheur et de matière, mais un manque de netteté dans l'expression aromatique.

CdL "Roucaillat" 1998 (40% roussane, 40% rolle, 20% grenache blanc). Note : 13,5-14

  • Couleur dorée. Nez intense, musqué, miellé, floral. Bouche ample, grasse et parfumée (rose, loukhoum), bien équilibrée.

 

Domaine Lacroix-Vanel

VDP "Les Glycines" 1999 (cinsault). Note : 12-12,5

  • Peu d'intensité colorante, ce qui est normal pour ce cépage. Nez de fruit mûr immédiat, quelques notes fumées. Bouche sympathique, fruit avenant et généreux (sucrosité), vin simple et assez mou.

CdL "Clos Fine Amor" 1998 (syrah, grenache, cinsault). Note : 13

  • Couleur vive assez intense. Nez intense, direct de fruit épicé, quelques notes terreuses. Attaque souple, corps ample et fruité, finale plus structurée.

CdL "Clos Mélanie" 1998 (syrah, grenache). Note : 14,5

  • Rouge sombre bien fourni. Nez intense, typé (herbes aromatiques, poivre, muscade), débordant de fruit. Très belle concentration en bouche, primauté du fruit (cerise à l'eau de vie, myrtille), tannins sérieux pour un vin qui ne voit pas de bois.

CdL "Clos Mélanie" 1999 (échantillon de cuve). Note : 14,5-15

  • Couleur violacée intense. Nez jaillisant, arômes primaires de fraise, fraise des bois écrasée, puis belles notes épicées. Belle matière complète en bouche, intense, harmonieuse, et peut être plus structurée que celle du 98.

 

Domaine Zumbaum-Tomasi

CdL Pic Saint-Loup "Clos Maginiai" 1998. Note : 13,5-14

  • Robe dense. Nez très aromatique, grillé, épicé, garrigue, laurier. On retrouve un fruit dense en bouche ; marquée par le bois, la finale tannique est un peu asséchante.

 

Mas de Morties

CdL 1999 (échantillon de cuve, majorité grenache). Note : 13,5-14

  • Coloration intense. Nez franc et bien exprimé de fruits écrasés ; bouche très fruitée, fraîche et dense.

CdL Pic Saint-Loup 1998. Note : 15

  • Robe très dense. Beaucoup de fruit au nez, superbes notes crémeuses de mûre et de cassis, complexifiées par des arômes de fumée et de terre battue. Grosse présence en bouche, racé, fin, tannins fermes mais sans sécheresse.

CdL Pic Saint-Loup "Jamais Content" 1998 (majorité syrah). Note : 15,5-16

  • Robe noir d'encre, brillante malgré tout. Nez dominé par un boisé oriental sans lourdeur, bien intégré au fruit très concentré (myrtille), on perçoit des notes florales et fumées. Bouche très concentrée, encore monolithique, tannins massifs et boisé marqué mais l'ensemble est cohérent et reste frais, élégant.

CdL blanc 1998 (90% roussane, 10% viognier). Note : 14-14,5

  • Doré intense, très aromatique, notes abricotées démonstratives mais sans lourdeur. Gras en bouche, très sapide (pêche, abricot), assez long et bien équilibré.

 

Prieuré Saint André

Saint-Chinian "tradition" 1997. Note : 12,5

  • Couleur légère. Nez aromatique, d'intensité moyenne mais typé (garrigue). Peu de densité en bouche, matière coulante assez sapide et peu acide.

Saint-Chinian "Cuvée du Capucin" 1997. Note : 13,5

  • Robe un peu plus intense. Nez de fruit, de laurier, de garrigue, expressif. Bonne présence en bouche, des notes balsamiques et minérales, quelques tannins, peu d'acidité.

Saint-Chinian "Cuvée du Capucin" 1998. Note : 13

  • Plus de matière colorante. Le nez est moins typé, même si le fruit s'exprime de façon plus directe. Matière tannique et assez pleine qui manque de rondeur et de fraîcheur.

Saint-Chinian "Cuvée Angelus" 1997. Note : 11,5

  • Au nez le fruit et la typicité sont masqués par un boisé prononcé, pâteux et caramélisé. En bouche la matière de peu d'envergure est dominée par le bois.

 

Mas des Chimères

VDP blanc 1998. Note : 12,5

  • Pâle. Nez aromatique mais simple sur les fruits musqués. Bouche friande et sans malice, la fraîcheur vient du CO².

VDP "L'Oeillade" 1998 (cinsault). Note : 13

  • Robe violette pas très intense. Nez franc et puissant, typé, rustique : fruit compoté, fumé, fer, pneu brûlé. Bouche franche, assez bien structurée, chair ample et facile ; de la personnalité.

VDP "Marie et Joseph" 1998 (carignan). Note : 13,5

  • Couleur violacée vive. Nez ouvert et parfumé, direct, fruité, floral et viandé (viande fraîche). Bouche avenante, charnue et parfumée, structurée par des tannins francs et une bonne vivacité.

CdL 1997. Note : 13

  • Couleur moyennement intense. Joli nez aromatique, herbacé. La bouche est présente, structurée, mais manque de moelleux et d'ampleur.

CdL 1998. Note : 14,5-15

  • Couleur violacée intense. Belle et généreuse palette aromatique : fruit musqué très mûr, confituré, épices, tabac à pipe. Fruit immédiat et charmant en bouche, la matière est tout de même vive et charpentée. Un vin franc et sain qui procure un plaisir immédiat.

 

Château de Valcyre (Benezech Gaffinel)

CdL Pic Saint-Loup 1998 (90% syrah, 10% grenache). Note : 13,5-14

  • Robe dense. Nez ouvert, poivré et floral, fruit intense et épanoui, assez racé. Attaque vive, bon volume, la concentration se manifeste par des notes réglissées insistantes.

CdL Pic Saint-Loup 1999 (échantillon, 70% syrah, 28% grenache, 2% muscat). Note : (12,5)

  • Très aromatique, vif (acidité marquée), présent mais agressif en bouche.

CdL Pic Saint-Loup 1998 "barrique" (90% syrah, 10% grenache). Note : (12)

  • Nez très marqué par le bois, très grillé. matière mince, dissociée, écrasée par le bois, goût de planche envahissant, tannins austères et secs ; ça semble compromis.

 

Domaine de la Coste

VDP Merlot 1998. Note : 13-13,5

  • Couleur bien dense. Nez puissant et direct de confiture de fraise et de crème de cassis, sans aucune verdeur variétale. Matière mûre et puissante, carrée, beaux tannins, un peu de chaleur en finale.

CdL 1998. Note : 13

  • Robe intense. Joli nez direct et simple de fruit compoté épicé. Charnu, ample et franc en bouche.

CdL "Cuvée selectionnée" 1997 (90% syrah). Note : 12,5-13

  • Robe moyennement intense et un peu terne. Le nez en cours d'évolution se partage entre notes animales et florales. Bouche facile et sapide, mais alcooleuse et dissociée en finale.

CdL "Cuvée selectionnée" 1998. Note : 14

  • Couleur plus soutenue. Nez gourmand et intense sur la confiture de myrtille et les épices. Matière un peu brute et simpliste, mais parfumée, concentrée et structurée.

CdL "Cuvée prestige" (80% mourvèdre). Note : 11

  • Assez peu intense à l'oeil. Arômes épicés et mentholés évolués. Bouche sapide mais dominée par l'acidité, texture fluide et creuse, peu agréable.

 

Clos Marie

CdL Pic Saint-Loup "4 Saisons" 1999 (échantillon de cuve). Note : 13,5-14

  • Aromatique, charmant et fruité au nez. Bouche fraîche mais très ronde, plaisante, débordante de fruit ; le CO² résiduel accentue le caractère enjoué de ce vin.

CdL Pic Saint-Loup "L'Olivette" 1998. Note : 14,5

  • Couleur vive moyennement intense. Nez expressif : floral, lard fumé, épicé, très joli fruit. Bouche charnue, savoureuse, qui privilégie le moelleux et le fruit.

CdL Pic Saint-Loup "Cuvée Simon" 1998 (50% syrah, 50% grenache). Note : 15-15,5

  • Rubis riche et dense. Nez puissant, d'abord dominé par un boisé chocolaté un peu lourd ; des senteurs intenses et complexes d'épices, de griotte à l'eau de vie, de truffe se libèrent à l'aération. Beaucoup de matière en bouche, on apprécie le grain fin des tannins et la longueur en finale.

 

Borie La Vitarèle

CdL 1997 (80% grenache, 20% syrah). Note : 12,5-13

  • Robe assez légère. Nez très mentholé, herbacé. Matière vive, sapide, mais bien mince.

VDP "La Combe" 1997 (70% cabernet sauvignon, 20% merlot, 10% syrah). Note : 13-13,5

  • Nez herbacé et minéral, franchement variétal (poivron vert, cassis). On note une bonne concentration et des tannins sérieux dans ce vin austère et pas très languedocien.

Saint-Chinian 1997 (80% syrah, 20% grenache). Note : 14,5

  • Robe plus dense que les précédentes. Nez complexe, épices orientales, herbes sèches, noix, dans le style du "Maghani" de Canet-Valette. Bouche structurée et tannique, sérieuse, qui dispose heureusement d'un bon fruit.

VDP "Le Bouisset" 1998 (merlot / lladoner pelut). Note : 13

  • Robe dense. Arômes de fruits compotés assez simples, quelques notes florales. charnu et structuré en bouche, expression fruitée directe.

CdL 1998. Note : 14-14,5

  • Robe intense. Très joli nez floral, sur la violette, gracieux, intensément fruité. Malgré ce fruit enjôleur qui donne du volume à la bouche, la structure est droite et sérieuse.

VDP "La Combe" 1998. Note : 15-15,5

  • Rouge sang très dense. Superbe nez intense, arômes puissamment fumés, poivron rouge, fruits confits, notes balsamiques (genièvre). Grande matière, serrée, dense, équilibrée, rigoureuse.

Saint-Chinian 1998. Note : (15+)

  • Robe très dense, beaucoup d'extrait. Nez fermé, assez muet ; s'ouvre sur des senteurs de cerise à l'eau de vie et d'épices très intenses mais compactes. Très tannique en bouche, grande densité. Quel sérieux et quelle rigueur dans ces 98 prometteurs !

 

Château Grès Saint-Paul

CdL "Romanis" 1998 (syrah, grenache, mourvèdre). Note : 14

  • Robe dense et vive. Nez expressif et puissant, très syrah (rose, poivre, violette). Matière dense, équilibrée ; fruité intense et pur.

CdL "Antonin" 1998 (syrah). Note : 15-15,5

  • Robe fournie et très brillante. Toujours un très beau fruit au nez, complété par de brillantes notes grillées et empyreumatiques. Une matière riche, dense, fruit éclatant, structuré par des tannins très fins.

 

 

CdL "Sirius" 1998 (syrah). Note : 16

  • Vin dense comme de l'encre, brillant, violacé. Nez percutant, incisif, fruit profond de griotte confite ; très élégantes notes épicées, fumées, cacaotées, balsamiques. Matière très dense et riche, saveurs brûlées, grillées, empyreumatiques qui ne masquent pas la fraîcheur du fruit ; la finesse des tannins et la finale enlevée laissent une impression très racée.

CdL 1999 (échantillon de cuve "Antonin"). Note : 15-15,5

  • Couleur violacée intense. Nez très frais, racé, puissant arôme de violette. Matière riche, structurée, avec une fois encore un fruit superbe.

VDP muscat sec 1999. Note : 13,5-14

  • Très pâle. Nez intense de rose et de raisin frais, avec des notes végétales plus vertes. Bouche très sèche, incisive, très parfumée, belle vivacité.

 

Château Langlade

CdL blanc "prestige" 1999 (roussanne, grenache blanc). Note : 13,5-14

  • Nez très aromatique sur le miel et la pêche blanche. Bouche sapide, expressive, fruit ample, qui se signale par une belle fraîcheur.

CdL "classique" 1998 (syrah, grenache). Note : 13-13,5

  • Couleur moyennement intense. Joli nez plaisant de fruit et de garrigue. Bouche souple, sapide, assez légère mais équilibrée.

CdL "prestige" 1998 (syrah, grenache). Note : 13,5-14

  • Matière plus intense et plus mûre, joli vin de fruit aux séduisants arômes floraux.

CdL "prestige" 1997. Note : 14

  • Rouge rubis intense. Nez assez complexe, expressif : fruits noirs écrasés, herbes aromatiques, et une pointe animale. Matière structurée, fruitée, charnue.

 

Prieuré Saint-Jean-de-Bébian

CdL 1996. Note : 14,5-15

  • Robe relativement intense. Joli nez complexe, épicé, oriental, encore sur le fruit (confituré). Charnu, sapide, de l'allonge et de la finesse, un peu mince en milieu de bouche.

CdL 1997. Note : 13,5-14

  • Rubis moyennement intense, un peu terne. Nez animal, notes de pneu brûlé, peu flatteur à ce stade, mais on devine une bonne intensité et des notes épicées intéressantes. Bouche typée 97, chair ample et offerte, structure floue, manque de nerf et charpente.

CdL 1994. Note : 15-15,5

  • Robe encore assez intense, limpide, les bords sont fauves. Nez ouvert, complexe, exotique (cannelle, encens, fruits confits et notes animales). Belle présence en bouche, densité moyenne mais beaucoup de saveur, fruit bien mûr, tannins encore présents en finale ; un vin racé.

CdL 1993. Note : 16-16,5

  • Belle robe encore intense. Nez puissant, complexe, tout aussi racé mais plus évolué que le 94 (menthol, tabac, épices, cuir - très Châteauneuf). Bouche très riche, puissante, virile ; ce vin est encore très gaillard grâce à sa charge tannique, superbe concentration.

CdL 1991. Note : 16

  • Robe bien fournie. Superbe nez complexe et racé : tabac, truffe, sous-bois, cacao, fruits à l'eau de vie. Grosse matière en bouche, vif, puissant, tannins présents et encore rocailleux, finale chaleureuse ; les saveurs évoquent une fois de plus le grenache et Chateauneuf (cerise à l'eau de vie, chocolat, cacao). Beaucoup de présence et de personnalité.

CdL blanc 1998 (40% roussane, 20% clairette, 20% grenache blanc, 10% bourboulenc, 10% picpoul). Note : 16

  • Robe grasse et avenante, or assez clair. Nez très pur, intense, très bourguignon par sa race, fond aromatique de miel, de fleurs de fruitiers, et d'abricot, qui rappelle le Sud, notes beurrées et noisettées du fût discrètes et intégrées. Bouche concentrée, équilibrée, grasse, dotée d'une bonne acidité.

 

conclusion :

Quelques rares réussites en 97, qui n'atteignent pas des sommets.

De très beaux vins de fruit en 98, charmeurs, intenses et équilibrés.

Les cuvées les plus ambitieuses montrent un très gros potentiel ; fruit, fraîcheur, équilibre, volume, tannins, et complexité aromatique, sont souvent présents concomitamment et à des niveaux élevés. Les vins écrasés par le bois sont heureusement assez rares.

Quelques cuvées intéressantes en blanc, dans des styles différents.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir