2000_05_15 Fronsadais

Dégustation de vins de Fronsac. Le compte rendu sur le lien suivant:

LES FRONSADAIS

 

 

Le 15 mai 2000

 

 

 

 

Quelques commentaires de contexte :

  • Les vins n'ont pas été dégustés à l'aveugle.

  • Nombre de dégustateurs : une quinzaine.

 

 

Ordre de dégustation :

1 - Château Grand Renouil 1997 - Canon Fronsac :

Note moyenne : 13,5 - Prix : 80 F

  • Nez intense et moyennement complexe de fruits rouges et de grillé puis fumé, torréfie, cuir voire même mentholé.

  • La bouche est élégante et équilibrée. Sa structure un peu lâche reflète le millésime mais elle est néanmoins bien soutenue par une trame acide garante de petite garde. L'attaque est bonne, les tannins sont fondus, malheureusement la finale est trop courte.

 

2 - Château Puygueraud 1997 - Côtes de Francs :

Note moyenne : 14 - Prix : 65 F

  • Le nez est intense et profond, pour le moment assez monolithique sur de la liqueur de cassis.

  • La bouche est puissante et assez dense, elle est mûre. L'extraction semble importante. L'équilibre est bon, les tannins fondus, le boisé aussi. La finale, épicées et poivrée, possède une longueur correcte.

 

3 - Domaine de la Horse 1997 - Fronsac :

Note moyenne : 14,25 - Prix : 120 F.

  • Le nez est intense. On y trouve du grillé, du café vert, des épices et une note mentholée.

  • Bouche très élégante et fondue avec un très bel équilibre, du fruit et de la fraîcheur. S'il ne possède pas une grosse trame, sa longueur est bonne.

 

4 - Primo Palatum - Canon Fronsac 1997 :

Note moyenne : 14,75 - Prix : 190 F

  • Le nez est profond. Il exhale des senteurs torréfiées de café, d'épices, de cassis et de pivoine.

  • La bouche est suave, dense et tendue. Elle possède un bon équilibre et une bonne trame acide. Les fruits rouges mûrs et surtout le cassis prédominent. La longueur est bonne et étonne pour le millésime.

 

5 - Château Lapeyronie 1996 - Côtes de Castillon :

Note moyenne : 13 - Prix : 90 F

  • Nez assez profond et très élégant. Il livre des odeurs de fruits rouges mûrs, de cassis et d'iris.

  • La bouche agréable possède de la fraîcheur mais par contre sa trame est un peu lâche. La finale des tannins est un peu rustique et plutôt courte.

 

 

 

6 - Château La Vieille Cure 1996 - Fronsac :

Note moyenne : 14 - Prix : 98 F

  • Nez intense et moyennement complexe avec du grillé, du torréfié, du café vert et du fumé ainsi que des notes mentholées.

  • La bouche est équilibrée, suave, de densité moyenne. Elle est fruitée. Sa longueur est correcte.

 

7 - Chateau Fontenil 1995 - Fronsac :

Note moyenne : 12,5 - Prix : 81 F

  • Le nez est assez simple, sur le champignon et manque cruellement d'éclat..

  • La bouche déçoit aussi même si elle est techniquement bien faite. Elle est suave, sur les fruits mûrs, avec une matière moyenne, sans âme. Sa finale est assez courte et un peu asséchante.

 

8 - Chateau Moulin Haut Laroque 1995 - Fronsac :

Note moyenne : 12,5 - Prix : 90 F

  • Le nez est assez simple, sur les fruits mûrs, le cassis.

  • La bouche est assez dense mais plus rustique que celle de ses pairs. Les tannins sont un peu durs et asséchants. La longueur est petite.

 

9 - Chateau Moulin Pey Labrie 1995 - Canon Fronsac :

Note moyenne : 14,75 - Prix : 105 F

  • Le nez livre d'une part des notes torréfiées et de café et d'autre part montre des signes d'évolution avec du champignon et des senteurs légèrement animales.

  • La bouche est équilibrée, assez dense. Encore jeune, elle propose de la fraîcheur, du fruit et une bonne longueur. Son avenir semble prometteur.

 

10 - Chateau de Carles 1995 - Fronsac :

Note moyenne : 15,25 - Prix : 90 F

  • Le nez est intense et profond avec des odeurs de fruits noirs très murs, d'encre, de violette.

  • La bouche est puissante, dense et très bien équilibrée. Elle est impressionnante de jeunesse et de profondeur. Les tannins sont présents mais murs. La longueur est bonne. Il faut encore l'attendre quelques années.

 

 

Conclusion :

  • Dégustation d'un bon niveau général, malgré la petite réputation des millésimes 96 et 97.

  • Paradoxalement, les déceptions viennent uniquement de vins proposés dans le millésime 95, pourtant plus huppé.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir