2001_05_14 Blanc du Languedoc Roussillon

Dégustation de quelques beaux vins blancs du Languedoc-Roussillon. Le compte rendu sur le lien suivant:

LES VINS BLANCS DU
LANGUEDOC/ROUSSILLON

 

Le lundi 14 mai 2001.

 

 

Synthèse des commentaires de dégustation Laurent Gibet

 

Quelques commentaires de contexte :

  • Les vins n'ont pas été dégustés à l'aveugle.

  • Nombre de dégustateurs : une vingtaine.

 

Ordre de dégustation :

1 – Côtes du Roussillon - Domaine des chênes - Les Magdaleniens 99 :

Note moyenne : 13,75 - Prix : 80 F
  • Robe moyennement intense, brillante.

  • Nez intense : agrumes, fruits exotiques.

  • La bouche est dense et aromatique : elle reprend à son compte les notes du nez (orange) complétées par des notes épicées et mentholées discrètes. Finale très légèrement amère et un peu chaude.

 

2- Minervois Domaine de la Tour Boisée - cuvée "Marie-Claude" 99 :

Note moyenne : 14,25 - Prix : 79 F
  • Robe brillante, d'un joli jaune particulièrement intense.

  • Le nez est intense, franc mais reste délicat : on y trouve de belles notes de fruits blancs, de glace à la verveine, de pralin, d'anis.

  • La bouche est grasse, ample, au boisé bien intégré. Gourmande, elle développe sur une longueur correcte des notes de caramel, de banane flambée. Si elle s'avère un peu lourde aromatiquement, elle sait éviter la lourdeur liée à l'alcool et garde une certaine fraîcheur.

 

3 – VDP Hérault - Mas Jullien 99 :

Note moyenne : 14,8 - Prix : 95 F
  • Chenin, Petit Manseng, Grenache blanc, Carignan blanc, Viognier.

  • Robe assez intense.

  • Le nez évoque le panier de fruits (blancs, exotiques : ananas, banane). Il est encore marqué par des notes fermentaires, ainsi que par d'étonnantes notes végétales de buis.

  • La bouche est fruitée, équilibrée, puissante, très gourmande. Elle possède (sans doute en raison de son encépagement impliquant manseng et chenin) une très belle nervosité.

 

4 – VdP de la Côte Vermeille - Domaine de la Rectorie - l'Argile 99 :

Note moyenne : 15,4 - Prix : 95 F
  • Nez complexe, intense : guimauve, fruits blancs, tilleul, menthol, romarin : très belle minéralité lui conférant charme et complexité.

  • La bouche est au diapason : boisé intégré, longueur, fraîcheur, concentration avec une finale sur la noisette grillée. Un vin complet et minéral, à attendre encore un peu.

 

5 – Vin de Table - Le Casot des mailloles - Le blanc du Casot 99 :

Note moyenne : 15,1 - Prix : 129 F
  • Robe très intense, tirant sur la couleur orange.

  • Nez curieux : banane écrasée, balsamique, agrume (mandarine), noix : un côté "jerez". Le réchauffement dans le verre accentue le côté "térébenthine" qui dessert un peu le vin.

  • La bouche est ample, marquée par ces notes oxydatives. Elle possède de la personnalité, avec une finale très persistante mais un peu chaude. Un vin très à part, tout à fait déroutant.

 

6 – VdP des Côtes Catalanes - Domaine du Mas Crémat - Grenache VV 98 :

Note moyenne : 14,25 - Prix : 100 F
  • Robe dorée intense.

  • Nez plutôt intense, exhalant de belles notes de pêche, d'abricot, de nougat.

  • La bouche ressemble à celle de "l'Argile", en moins minéral. Belles expressions anisées et de romarin, caractéristiques. Reste un vin ample et gourmand mais aussi plus lourd et chaud, un rien capiteux.

7 – VdP de la Côte Vermeille - Domaine Vial-Magnères - Armenn 98 :

Note moyenne : 14,25 - Prix : 85 F
  • Le 1er nez réduit s'estompe à l'aération. 2ème nez frais, et fin proposant des notes avenantes : vanille, fruits, nougat, épices (macis, curry), jambon. Certains dégustateurs croient retrouver ici l'expression du blanc du château Simone, en appellation "Palette".

  • La bouche est originale, marquée par un fruit très mûr, avec une finale épicée (gingembre) un peu chaude. Inversement au cas du domaine de la Tour Boisée, le vin est structurellement un peu lourd, mais est aromatiquement très réussi.

 

8 – VdP des Côtes Catalanes - Domaine Gauby - VV 98 :

Note moyenne : ED - Prix : 85 F
  • Echantillon défectueux, bouchonné !

 

9 – Coteaux du Languedoc - Prieuré de St-Jean de Bébian 98 :

Note moyenne : 14,1- Prix : 190 F
  • Robe intense, brillante.

  • Le nez est fruité, très marqué par le bois (vanille)

  • La bouche pêche, du moins à ce stade, par un excès de bois et des notes plutôt lourdes (caramel, beurre, cire). Finale épicée et un peu chaleureuse. Une déception et un mauvais rapport qualité/prix.

 

10 – VdP des coteaux du Libron - Domaine de la Colombette - chardonnay 97 :

Note moyenne : 13,6 - Prix : 105 F
  • Chardonnay vinifié en demi-muid.

  • Jaune intense rappelant la suze.

  • Nez évolué, qui affiche des notes de cire, de beurre, d'épices.

  • La bouche est soulignée par des notes de beurre, de réglisse, de caramel au lait. Elle semble peu alcoolisée. On note un relatif manque de nerf, même si un retour d'acidité ténu (citron vert) est présent en finale. Pour certains dégustateurs, ce vin rappelle certains chardonnays américains un peu patauds.

  • Nous avons déjà plusieurs fois goûté et mieux apprécié ce vin depuis quelques années. L'âge semble l'avoir alourdi …

 

11 – VdP de l'Hérault - Domaine de la Grange des Pères 97 :

Note moyenne : 15,9 - Prix : 300 F
  • Robe d'un jaune soutenu.

  • Le nez offre des notes de mangue rôtie, d'épices, de jaune d'œuf, de marc, curieusement un peu lactées et oxydées : on peut imaginer ici un vin jurassien.

  • La bouche est ample et longue, atypique avec ses notes oxydées. Un vin démonstratif et racé, opulent, gourmand mais aussi moins frais que l'Argile ou que Mas Jullien. Rare, très bon et très cher.

 

12– Coteaux du Languedoc - Domaine St-Martin de la Garrigue 2000 :

Note moyenne : 13,75 - Prix : environ 50 F
  • Terret-Bouret - Viognier (5%) - Grenache - Marsanne - Malvoisie.

  • Robe pâle.

  • Le nez est aromatique, fin et frais, d'intensité moyenne, avec des notes de fruits mûrs (abricot, pêche, …).

  • La bouche est simple et relativement courte mais équilibrée et fruitée. On aimerait un peu plus de nervosité pour soutenir l'ensemble.

 

13 – VdP Oc - Domaine de l'Aube des Temps 96 :

Note moyenne : 14,4 - Prix : environ 150 F
  • Chardonnay passerillé de 96, même si le millésime indiqué sur la bouteille est 97 ?! - très petit rendement (18hl/ha) - pas de sucre résiduel.

  • Robe teintée, tirant sur l'orange.

  • Le nez est fin, exubérant, étrange, avec des notes oxydées, de mangue surmûrie, de curry.

  • La bouche est grasse, dotée d'un belle longueur épicée, avec des notes de fruits blets.

  • Un vin atypique ici aussi.

 

 

Conclusion :

  • Dégustation de plaisir et de très bon niveau pour ces vins méditerranéens variés, typés et attrayants :

  • les nez sont le plus souvent propres et avenants

  • les bouches restent sudistes mais savent garder de la fraîcheur (à noter que le millésime 99 est supérieur au millésime 98, généralement moins frais)

  • Il semble que les terroirs du Roussillon soient plus favorables que ceux du Languedoc pour l'élaboration des blancs : on y trouve de belles notes caractéristiques d'anis, de cumin, de carvi, de romarin …

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Accueil Dégustations Thématiques Appellation / Région / Pays 2001_05_14 Blanc du Languedoc Roussillon