2002_03_22 Bergerac

Dégustation de différents vins de Bergerac. Le compte rendu sur le lien suivant:

Les Vins de Bergerac

 

 

Les 01 et 22 mars 2002

 

 

Les commentaires de dégustation sont de Laurent Gibet.

 

 

  • Quelques commentaires de contexte :

  • Suite à un article dithyrambique sur le renouveau des vins du Sud-Ouest de la Revue du Vin de France n° de mars 2002, nous avons souhaité découvrir ces vins. Nous avons sélectionné les 3 "meilleurs" domaines selon Michel Bettane. Nous avons rajouté le château Tourmentine que nous suivons depuis 1995.

  • La dégustation est entièrement menée à l'aveugle sans aucune indication de provenance des vins.

  • Nombre de dégustateurs : 12.

 

 

  • Ordre de dégustation :

Dégustation du 1er mars 2002 :

1. Bergerac château Les Miaudoux blanc sec 2001 :

DS13,5 - LG12,5 - PP13 - PC13,5. Note moyenne : 13 - Prix : 4 euros

  • Robe très pâle.

  • Senteurs discrètes de sauvignon : buis, fruits blancs, agrumes.

  • En bouche, petite matière, peu expressive. Vin simple et court

 

2. Bergerac château Tourmentine blanc sec "Cuvée Eric Verdier" 1999 :

DS12 - LG11,5 - PP12 - PC11,5 Note moyenne : 12 - Prix : 10 euros

  • Notes de noisette, de cacahuète, de champignon, d'agrumes, de viande grasse.

  • Bouche boisée, vanillée, qui pêche par sa lourdeur. La matière ne semble pas être en mesure de supporter un tel élevage.

 

3. Bergerac château Les Miaudoux blanc sec "Inspiration" 2000 :

DS13,5 - LG12,5 - PP13 - PC12. Note moyenne : 13 - Prix : 8 euros

  • Notes marquées de yaourt au citron complétées par un soupçon de buis.

  • Bouche manquant de définition aromatique, un peu aigrelette.

 

4. Bergerac château Les Miaudoux rouge "Inspiration" 2000 :

DS13,5 - LG12,5 - PP12 - PC12. Note moyenne : 12,5 - Prix : 9 euros

  • Robe intense.

  • Nez profond, floral, herbacé (cabernet), lacté, fruité (cassis).

  • Bouche mûre mais le bois est un peu trop présent, et le vin, assez rustique, frôle la surextraction.

 

5. Bergerac château Tourmentine rouge "Cuvée Eric Verdier" 2000 :

DS13,5 - LG12,5 - PP13 - PC12 Note moyenne : 13 - Prix : 10 euros

  • Le nez ressemble au précédent, en plus boisé, avec une pointe fumée.

  • Bouche marquée par un boisé envahissant. Le vin est peut-être un peu plus fin, mais il reste simple et court, avec des tannins secs.

 

6. Bergerac château Les Miaudoux rouge "Inspiration" 1999 :

DS11 - LG11,5 - PP11,5 - PC11. Note moyenne : 11,5 - Prix : 9 euros

  • Nez boisé, toasté, herbacé, fruité (mûre), avec des accents plus méridionaux (laurier, épices).

  • La bouche est boisée, manque de gras. Les tannins sont sévères pour ce vin trop extrait.

 

7. Bergerac château Tourmentine rouge "Cuvée Eric Verdier" 1999 :

DS12,5 - LG11,5 - PP12 - PC11,5. Note moyenne : 12 - Prix : 10 euros

  • Nez encore boisé, peu net, notes de pruneau.

  • La bouche est desservie par une acidité désagréable (groseille).

 

Dégustation du 22 mars 2002 :

8. Bergerac blanc sec Domaine de l'ancienne cure cuvée Abbaye 1999 :

DS13 - LG13 - PP13. Note moyenne : 13 - Prix : 9 euros

  • Belle robe dorée, brillante.

  • Le nez déploie des notes grasses, d'agrumes, de fruits exotiques (on peut penser à un chardonnay très mûr). Les notes de fruits blancs ainsi qu'une pointe végétale orientent vers le sauvignon.

  • La bouche confirme cette maturité, mais elle se révèle lourde, manquant singulièrement d'expressivité et d'élan. Finale un peu amère.

 

9. Bergerac rouge château Jonc-Blanc cuvée Blanches Pierres 2000 :

DS13,5 - LG13,5 - PP13. Note moyenne : 13,3 - Prix : 5,5 euros

  • Robe intense, légèrement brunie.

  • Le nez propose des notes de réglisse et de bourgeon de cassis soutenu (on peut penser au Fer-Servadou, donc ici à un vin de Marcillac ou de Gaillac (braucol)).

  • La bouche développe un joli fruit (fraise écrasée). Exempte de bois, elle est ronde et simple, peut-être un peu trop extraite (d'où un côté un peu "poussif").

 

10. Côtes de Bergerac rouge château Jonc-Blanc cuvée automnale 2000 :

DS12,5 - LG12,5 - PP12,5. Note moyenne : 12,5 - Prix : 7,5 euros

  • Robe tirant sur le noir.

  • Le nez est violemment boisé (lacté, crémeux), avec ces notes de chêne américain (bourbon, vanille) qui rappellent les syrah australiennes. Du fruit pour autant (même si le bois le violente), des notes d'épices et de fourrure pour un vin qui se présente tout de même sous un aspect un peu "factice".

  • En bouche, on retrouve la relative fermeté du cabernet (mais avec une expression tannique amoindrie). Notes caractéristiques de poivron et légère amertume en finale. La question est : ce vin mérite-t-il un tel passage en bois ?

 

11. Bergerac rouge Domaine de l'ancienne cure cuvée l'Extase 1999 :

DS11,5 - LG13 - PP11,5. Note moyenne : 12 - Prix : 19,5 euros

  • Robe tirant sur le noir.

  • Au nez, on décèle un boisé torréfié, caramélisé, pour un vin qui reste tout de même frais avec une tendance "orientale" originale : épices, cardamome, rose.

  • La bouche est relativement élégante, avec un peu de structure et de longueur. On retrouve le bois, des notes de réglisse et un peu d'amertume pour un vin somme toute modeste.

  • Il faut mentionner que 2 dégustateurs trouvent le boisé trop prononcé d'où une note sévère.

 

  • Conclusion :

  • Des bergeracs très décevants, donc, malgré un article dithyrambique pour le château Miaudoux paru dans le n° de mars 2002 de la Revue du Vin de France (avons-nous goûté la même chose ?)

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir