2002_05_13 Suisse rouge

Nous dégustons une sélection de vins rouges des cantons de Genève, de Vaud et du Valais. Le compte rendu sur le lien suivant:


LES VINS SUISSES ROUGES

 

 

Le 13 mai 2002.

 

 

Synthèse des commentaires de dégustation : Pascal Perez

 

Quelques commentaires de contexte :

  • Nous dégustons une sélection de vins rouges des cantons de Genève, de Vaud et du Valais.

  • Les vins ne sont pas dégustés à l'aveugle.

  • Nombre de dégustateurs : une quinzaine.

 

 

  • Henri Cruchon - Morges (Vaud) - Gamaret “Les Fériades” 2000

Note moyenne : 15,5. Prix : 24.4 euros
  • Nez expressif de fruits noirs, animal, fourrure; il évolue favorablement au cours des 2 heures de la dégustation pour acquérir un caractère profond et des arômes de roses fanées et de lard fumé.

  • La bouche est charnue et souple, très agréable; elle est équilibrée avec une trame acide intégrée; le fruit est net; la finale épicée est de longueur moyenne.

 

  • Provins Valais - Valais - Cornalin “Cuvée du Maître de Chais” 2000

Note moyenne : 13,7 vers 13,5. Prix : 24.4 euros
  • Nez de fruits noirs, réglissé.

  • La bouche est souple, un peu mince, avec de l’acidité, sur la cerise; la finale est poivrée/pimentée; la longueur est petite.

 

  • Maurice Zufferey - Valais – Humagne rouge de Sierre 2000

Note moyenne : 13 vers 12,8. Prix : 17 euros
  • Nez fourrure, animal.

  • Bouche très souple, tirant vers des notes pharmaceutiques (éther), équilibrée sur l’acide; la finale est légèrement chaude et plutôt courte.

 

  • Marie Thérèse Chappaz - Valais – Dôle “La Liaudisaz” 2000

Note moyenne : 14,5. Prix : 13.8 euros

  • Nez net de fruits rouges avec une pointe animale.

  • La bouche est franche, souple équilibrée; elle présente un très beau fruit de cerise et de framboise; la finale est épicée et sa longueur correcte; un vin très plaisant.

 

  • Marie Thérèse Chappaz - Valais – Gamay “La Liaudisaz” 2000

Note moyenne : 14. Prix : 13 euros.

  • Nez de fruits rouges et floral (pivoine).

  • La bouche est franche, souple; elle présente des similitudes avec celle du vin précédent tout en n’ayant pas tout à fait le même charme ni la même harmonie; la finale en particulier est plus courte.

 

  • Nicolas Zufferey – Valais – Pinot Noir 2000

Note moyenne : 13,8 vers 13,6. Prix : 15 euros
  • Nez de fruits rouges, en particulier la fraise, et légèrement mentholé.

  • La bouche est souple, avec des flaveurs de fraises et d’épices douces; son léger sucre résiduel l’alourdit un peu; la longueur est correcte.

 

  • Novelle et Fils (Le Grand Clos) – Genève – Pinot Noir 1999

Note moyenne : 12 vers 11,7. Prix : 21.3 euros

  • Nez exubérant, sirop de fruits rouges, eau de rose.

  • La bouche possède de la sucrosité et fait un peu fraise artificielle; petite longueur.

 

  • Simon Maye et Fils – Chamoson Valais – Syrah 2000

Note moyenne : 14,3 vers 14,5. Prix : 30.5 euros
  • Nez floral, épicé, mentholé et cuir.

  • La bouche est fondue et présente un bel équilibre; les goûts de violette, de réglisse et de menthol dominent et donnent un ensemble agréable; la longueur est correcte.

 

  • Novelle et Fils (Le Grand Clos) – Genève – Syrah 1999

Note moyenne : 11 vers 10,7. Prix : 30.5 euros

  • Nez de fruits rouges, très mentholé.

  • La bouche n’est pas équilibrée et fait artificielle avec des tanins un peu verts et un léger goût désagréable de solvant.

 

  • Novelle et Fils (Le Grand Clos) – Genève – Merlot 1999

Note moyenne : 12 vers 11,7. Prix : 29 euros.

  • Nez de confiture de fraise.

  • La bouche est souple et on retrouve le côté artificiel et le goût pharmaceutique de solvant du vin précédent; la longueur est correcte.

  • Les vins du domaine, pourtant réputé pour faire partie de l’excellence suisse, déçoivent beaucoup, ce qui, malheureusement, confirme la dégustation des vins blancs suisses effectuée quelques mois plus tôt où ses vins blancs présentaient déjà le même type de caractéristiques défectueuses.

 

  • Rouvinez – Valais – “Le Tourmentin” 1999

Note moyenne : 13,8 vers13,6. Prix : 26 euros
  • Assemblage : Pinot Noir, Cornalin, Humagne rouge et Syrah.

  • Nez expressif de fruits rouges sur-mûrs, confiture de fraise, fumé.

  • La bouche est souple, équilibrée, avec des notes de sur-maturité, de fumée ; sa longueur est correcte.

 

  • Michel Boven (Cave Ardevaz) – Chamoson Valais – Ardévine 1999

Note moyenne : 14,2. Prix : 21.4 euros
  • Assemblage en fût de chêne : Cabernet, Merlot, Humagne rouge et Syrah.

  • Nez expressif, fin, sur les fruits rouges, le fumé et la violette.

  • La bouche est pleine, charnue, assez structurée, avec des tanins fondus ; elle arbore des flaveurs de fruits confiturés et sa finale est délicatement poivrée ; bonne longueur.

 

  • Marie Thérèse Chappaz – Valais – Grain Noir 1999

Note moyenne : 14,2 vers 14,5. Prix : 24.4 euros

  • Assemblage : Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc et Merlot.

  • Nez de poivron grillé.

  • La bouche est construite dans un style bordelais mais avec une acidité plus marquée ; elle reste toutefois équilibrée. Elle présente un beau fruit juteux et une bonne longueur.

Conclusion :

  • Une belle dégustation assez représentative de ce qui se fait de mieux en Suisse car les principaux domaines étaient présents.

  • Contrairement à notre préjugé, les vins rouges se sont globalement mieux comportés que les vins blancs de la dégustation de février 02.

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir