2004_02_27 Rioja

Dégustation de Rija en Espagne. Le compte rendu sur le lien suivant:

La Rioja

 

Vendredi 27 février 2004

 

 

Dégustation préparée par Pascal Perez et commentée par Pierre Citerne.

 

 

  • Quelques commentaires de contexte :

  • Les vins sont dégustés à l'aveugle et révélés tous les 3 ou 4 vins.

  • Nombre de dégustateurs : Quatorze.

  • DS : Didier Sanchez - LG : Laurent Gibet - PC : Pierre Citerne - PP: Pascal Perez.

 

 

  • Ordre de dégustation :

1. Rioja - Viñedos del Contino - "Viña Del Olivo" Reserva 1999 :

DS14,5 – PP16 – PC16 – LG15,5. Note moyenne : 15,5 - Prix : 50 €

  • 90% Tempranillo 10% Graciano

  • Robe très dense, rubis profond.

  • Nez explosif, expressif, typé par des senteurs baroques liées à l’élevage : camphre, santal, paprika, beurre rance…

  • Bouche dense, veloutée, piquante ; le fruit est là. Un style « à l’ancienne », en plus dense et plus fruité, bien marqué par le chêne épicé.

 

2. Rioja - Marqués de Riscal - "Baron de Chirel" Reserva 1996 :

DS14 – PP15,5 – PC16 – LG15. Note moyenne : 15 - Prix : 76,50 €

  • 54% Tempranillo 46% autres cépages

  • Belle robe profonde, centre noir aux sombres reflets acajou, bordure couleur sang caillé.

  • Nez complexe mais retenu, les notes boisés et lactiques se fondent dans un fruit assez capiteux : café, chocolat, clou de girofle, goudron, camphre…

  • Toucher de bouche intéressant, élancé, structuré, assez long, avec des tannins plutôt sévères en finale.

 

3. Rioja - Bodegas Muga – "Torre Muga" Reserva 1998 :

DS16 – PP17 – PC17 – LG17. Note moyenne : 17 - Prix : 47 €

  • 70% Tempranillo 20% Grenache 5% Graciano 5% Mazuelo

  • Rouge sang légèrement voilé.

  • Nez expressif, spontané, faisant la part belle à un fruit piquant et frais, à des notes fumées, minérales, poivrées, pimentées, de tabac…

  • Bouche plutôt svelte ; la finesse, la fraîcheur, la liberté du fruit sont remarquables. Texture juteuse, belle allonge, saveurs complexes et profondes.

 

4. Rioja - Señorio de San Vicente - "San Vicente" 1999 :

DS14,5 – PP15,5 – PC14 – LG15. Note moyenne : 15 - Prix : 27 €

  • 100% Tempranillo

  • Robe dense et vive, rubis profond.

  • Premier nez très boisé, grillé, moka, plus « international » que les précédents ; l’aération libère un fruité poivré intense mais simple.

  • Bouche extraite, fraîche, jeune, avec une finale vive, aigrelette même ; du potentiel mais peu de séduction, de distinction à ce stade.

 

5. Rioja - Bodegas Artadi - "Grandes Añadas" 2000 :

DS14-13,5 – PP14,5 – PC14 – LG14,5. Note moyenne : 14,5 - Prix : 90 €

  • 99% Tempranillo

  • Robe très dense, noire avec une mince bordure fuchsia.

  • Nez puissant, riche, plutôt lourd, dominante de fruits cuits, notes complémentaires de figue sèche, de boisé grillé, de chocolat, de cuir, d’épices, de café…

  • Grande douceur en bouche, sucrosité flatteuse, matière épaisse, veloutée, lactique, racoleuse. Les tannins sont vraiment discrets. Malgré un caractère séducteur immédiat et facile, la lourdeur de ce vin, son manque de nerf et de structure finissent par lasser.

 

 

6. Rioja - Bodegas Roda - "Cirsion" 2000 :

DS16,5 – PP17 – PC16,5-17 – LG16,5. Note moyenne : 16,5 - Prix : 140 €

  • 100% Tempranillo

  • Robe presque noire, aussi saturée que la précédente.

  • Nez ample et précis, profond, puissant, très luxueusement boisé (un moka de grande classe), sanguin, animal (gibier, cuir), épicé, balsamique, havane...

  • Bouche très dense, veloutée, beaucoup d’allonge, un grain tannique superbement fin ; l’équilibre entre le fruit et l’élevage est parfait – le très grand standing international : confort optimal mais sans surprise.

 

7. Rioja - Telmo Rodriguez - "Altos de Lanzaga" 2000 :

DS14,5 – PP16,5 – PC16,5 – LG16. Note moyenne : 16 - Prix : 105 €

  • Tempranillo, Grenache, Mazuelo

  • Centre opaque, bordure vieux rose déjà un peu évoluée.

  • Nez viril, plus austère que les précédents, piquant, typé : cerise soulignée de poivre, de camphre, de goudron, de beurre rance…

  • Matière vive, sanguine, tendue, vivante ; la structure est svelte, les tannins présents, presque brutaux. On sent un vin en prise directe avec le terroir, dont la forte minéralité se développe en finale.

 

8. Rioja - Finca Allende - "Calvario" 2001 :

DS17,5-18 – PP18,5 – PC18 – LG17,5-18. Note moyenne : 17,5-18 - Prix : 70 €

  • 90% Tempranillo 8% Grenache 2% Graciano

  • Robe impressionnante, vraiment noire, opaque, avec des reflets bleutés et une très mince bordure fuchsia fluo.

  • Nez original, très jeune, profond : anisé, brioché, très floral ; il s’ouvre sur un fruit hyper intense, une sorte de coulis de framboise camphré avec des relents d’agrumes (mandarine).

  • Bouche visqueuse dont la densité superlative s’accompagne d’une étonnante fraîcheur, fruit immense, tannins imposants mais enrobés dans une texture tellement soyeuse.

 

9. Rioja - Bodegas Fernando Remirez de Ganuza "Reserva" 1998 :

DS16,5 – PP17 – PC17 – LG16,5. Note moyenne : 17 - Prix : 40 €

  • 90% Tempranillo 10% Graciano

  • Robe sombre, dégradé progressif du grenat profond vers le fauve.

  • Nez expressif, ouvert, typé, sauvage, avec des notes prenantes de viandé, de piment rouge, de beurre rance.

  • Bouche vivante, piquante, savoureuse, très élégante, qui se rapproche par sa sveltesse, son fruit et ses parfums de Torre Muga.

 

10. Rioja - Bodegas Artadi "Viña El Pison" 2000 :

DS14 – PP14 – PC12,5 – LG14,5 Note moyenne : 14 - Prix : 105 €

  • 99% Tempranillo

  • Robe jeune, opaque, bordure violacée.

  • Nez marqué par l’élevage (du chocolat et du café), qui ne masque pas un fruit intense de mûre et de prunelle.

  • Dès l’attaque une impression de sucrosité alourdit la matière, fait ressortir une structure plutôt lâche et une acidité mal intégrée. L’ensemble est rond, dense, facile, mais manque cruellement de cohérence et de distinction.

 

11. Rioja - Benjamin Romeo "Contador" 2001 :

Echantillon défectueux - Prix : 200 €

  • 100% Tempranillo

  • Bouchonné

 

  • Conclusion :

  • Malgré quelques grosses déceptions (les deux vins d’Artadi étonnamment patauds, lourds, Contador bouchonné) ce fut une très belle dégustation. On retiendra l’ovni Calvario, extrême par sa densité mais qui conserve spontanéité et finesse, dans un registre plus traditionnel la grande race et la haute expression de Torre Muga et Remirez de Ganuza, ainsi que le plus consensuel mais classieux, jouissif Cirsion.

  • Ces grands Rioja actuels tirent parti de la vivacité, de la structure et de la finesse du Tempranillo ; ils proposent des expressions plus denses que naguère mais fraîches, piquantes, racées, sans lourdeur ni vulgarité, une palette aromatique variée, captivante, sui generis (poivre, piment, girofle, camphre, goudron…).

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir