2008_02_13 Degustation entrainement RVF par Patrick Moulene


Club toulousain In Vino Veritas

Dégustation d’entrainement championnat RVF 2008

Mercredi 13 février 2008

 

 

Dégustation préparée par Patrick Moulène et commentée par Laurent Gibet.

 

Quelques commentaires de contexte :

Les vins sont dégustés à l’aveugle.

Les verres utilisés sont les «Expert» de Spiegelau.

DS : Didier Sanchez – LG Laurent Gibet – LG Miguel Sennoun.

 

 

Ordre de dégustation

(Nombre total de dégustateurs : 7)

 

1. Bordeaux : château Thieuley Cuvée Francis Courselle 2006

(Sémillon 50/Sauvignon blanc 40/Sauvignon Gris 10).

DS13,5 – LG13,5 – MS13.

  • Nez variétal, mûr : citron, buis, fumée. Bois très discret.

  • Bouche épaisse (presque gluante – impact de la grosse proportion de sémillon), manquant vraiment de ressort. Goûts répétitifs, lassants.

 

 

2. Muscadet de Sèvre et Maine : Domaine de l'Ecu "Expression de Gneiss" 2005

(100% Melon de Bourgogne).

DS14 – LG13,5 – MS14.

  • Nez exprimant des senteurs variées : ananas en boîte, agrumes, menthe, fruits blancs, anis. IL se développe bien à l’air, gagnant en complexité et en précision.

  • Bouche rondelette, aux goûts résinés (gomme arabique, vacherin). La matière de cette cuvée souvent goûtée semble ce soir un peu légère, amère, manquant de vitalité.

 

 

3. Pouilly-Fuissé : Domaine Daniel et Martine Barraud La Verchère Vieilles Vignes 2005

(100% Chardonnay).

DS15 – LG15,5 – MS15,5.

  • Beau nez de chardonnay mûr, encore boisé : noisette, citron, orange pressé.

  • Bouche enrobée, privilégiant le fruit, avec un certain poids. Très mâconnaise.

 

 

4. Mâcon La Roche Vineuse : Domaine Merlin Vieilles Vignes 2005

(100% Chardonnay).

DS16 – LG16/16,5 – MS16.

  • Elevage réussi englobant des senteurs douces : agrumes, miel, fleurs blanches, poire, poivre blanc.

  • Bouche tout en finesse (nullement rhéteuse), pure, sapide, de longueur satisfaisante.

 

 

5. Chablis Grand Cru Valmur : Domaine Bessin Jean-Claude 2001

(100% Chardonnay).

DS14 – LG14 – MS14.

  • Nez pas très net : fumée, épices, mirabelle, fromage fondu, coquille d’huître. Un peu de pourriture grise ?

  • Bouche fruitée (citron), manquant de tenue et aussi de netteté.

 

 

6. Chablis Grand Cru Valmur : Domaine Bessin Jean-Claude 2002

(100% Chardonnay).

DS16,5+ – LG16,5 – MS16,5.

  • Notes chablisiennes délicates et raffinées : fleurs blanches, citron, miel, vacherin (fromage/résine).

  • Belles saveurs sapides, permanentes, corsées (les vertus de ce grand millésime).

 

 

7. Vin de Pays d’Oc : Domaine Belle Mare 2004

(Muscat 100%).

DS14 – LG14 – MS13,5.

  • Nez délibérément muscaté en effet, en offrande : raisin frais, citron, menthol, onguent camphré, poivre, eucalyptus.

  • Bouche simple, assez fraîche, diminuée en raison de son manque de tenue.

 

 

8. Sancerre : Domaine Pierre Prieur Père et fils Cuvée Maréchal Prieur 1996

(Sauvignon 100%).

DS15,5 – LG15 – MS15,5.

  • Nez évoquant le Jurançon : truffe, mangoustan, fruit de la passion, citron vert. L’air amène des notes plus ligériennes : oursin, coing, végétal.

  • Bouche relativement brute, austère mais parfumée, minérale, apte à résister au temps.

 

 

9. Chablis 1er Cru Montmains : Domaine Bessin Jean-Claude 2002

(100% Chardonnay).

DS15 – LG15,5 – MS15,5.

  • Nez minéral : miel de bruyère, citron, laurier. Il évoque les viscères (andouillette).

  • Bouche dense, marquée par une belle acidité. Sérieuse, avec un poil d’amertume en finale.

 

 

10. Chablis Grand Cru Valmur : Domaine Bessin Jean-Claude 2004

(100% Chardonnay).

DS14 – LG14 – MS14,5.

  • Notes végétales trop prononcées (petit pois, asperge, fond d’artichaut)

  • Bouche acide, pauvre en goûts, à l’ingratitude brusque. Finale paraissant fluide.

 

 

11. Chablis Grand Cru Valmur : Domaine Bessin Jean-Claude 2005

(100% Chardonnay).

DS17 – LG17 – MS17.

  • Nez très mûr, en puissance minérale : fleurs blanches, agrumes, miel, tisane …

  • Bouche pleine, très citronnée (goûts + acidité), goûteuse, en pleine forme. Portée par une minéralité qui devrait l’emmener assez loin.

 

 

12. Coteaux du Languedoc Domaine de Sarrat de Goundy Cuvée du Planteur 2006

(Bourboulenc/Roussanne).

DS12 – LG12 – MS13.

  • Coteaux du Languedoc (La Clape).

  • Boisé atterrant masquant des notes de poire au sirop, de citron confit, de résine.

  • Bouche asservie par le bois, sucraillonne, informe, alcoolisée (quel nom de cuvée !), peu buvable.

 

 

13. Crozes-Hermitage : Paul Jaboulet Ainé Mule Blanche 1998

(100% Marsanne).

DS13 – LG13 – MS13,5.

  • Nez très mûr : pomme au four, coing, épices, paille, raisin sec.

  • Bouche oxydée, lisse pire plate. Finale amère, avachie pour un vin qui a mal vieilli.

 

 

14. Aloxe-Corton : Domaine Maillard Père et fils 1er cru Les Grandes Lollières 2000

(Pinot Noir 100%).

DS14 – LG14,5 – MS15.

  • Nez de pinot, corsé : roncier, fleurs, kirsch, griotte, épices.

  • Bouche un peu rustique, avec un peu top d’acidité et d’amertume. Reste un pinot respectable, en vie, vital, spontané.

 

 

15. Saint-Estèphe : Château Phélan-Ségur 2004

(Merlot 50/Cabernet 45/Cabernet Franc 4/Petit Verdot 1)

DS14 – LG13 – MS13,5.

  • Nez surprenant : levure, pâte à pain, pomme blette, sangria , rafle. Un côté « gros rouge ». Notes plus « normales » de cassis, myrtille, fraise, menthol, cacao, réglisse.

  • Bouche particulièrement bourrue, trop amère.

 

 

16. Côtes du Ventoux : Domaine de Fondrèche Cuvée Persia 1998

(Syrah 90/Mourvèdre 10).

DS13,5 – LG14 – MS15.

  • Robe noire

  • Fumet exprimant des notes multiples : champignons, tapenade olives noires aux anchois, épices, cerise confite, genièvre, camphre, cigare.

  • Bouche figuée mais fraîche, dense, assez fine. Reste un hiatus curieux entre maturité du fruit et acidité quelque peu artificielle.

 

17. Minervois : Clos Centeilles Carignanissime de Centeilles 2003

(Carignan 100%).

DS13,5 – LG13 – MS13,5.

  • Nez corsé, moyennement expressif : cerise confite, olive, havane, laurier.

  • Bouche fraîche mais un peu maigre, pas trop cohérente (dissociation matière/acidité). Goûts légers de caoutchouc et subtile rugosité astringente pour trahir le cépage.

 

 

18. Vin de Pays d’Oc : Vignerons du Val d’Orbieu La Cuvée Mythique 1999

(Carignan/Grenache/ Mourvèdre/Syrah).

DS12 – LG12,5 – MS12,5.

  • Nez flouté, foxé : poivre, havane, figue, genièvre.

  • Bouche sudiste, un brin rustique. Finale relativement ferme, acide, qui sans sécher véritablement semble manquer de gras.

 

 

19. Côtes du Vivarais : Domaine Gallety 2005

(Syrah 60/Grenache 40).

DS14 – LG14 – MS14.

  • Nez très fruité, avec de la myrtille, du cacao, de la cerise et du poivre.

  • Bouche bien travaillée, fine et fraîche. L’alcool n’est pas en reste.

 

 

20. Fleurie : Domaine Chignard « Les Moriers » 2005

(Gamay 100%).

DS15 – LG14,5 – MS14.

  • Indices concordants de Gamay pour une expression légèrement amylique et florale : fruit en avant (framboise), violette, réglisse.

  • Bouche frétillante, gouleyante, libérée de tout obstacle au fruit. Typée et franche, fruitée et fleurie, profitant bien de la générosité du millésime.

 

 

21. Chenas : Domaine Piron et Lafont Quartz 2005

(Gamay 100%).

DS12 – LG11,5 – MS12.

  • Nez marqué par des notes de violette, de poivre, de réglisse. Fruit indigent.

  • Bouche corpulente, austère (très revêche), rustique, asséchante. Plaisir absent, contrairement au vin précédent.

 

 

22. Bourgogne Aligoté : Domaine d’Auvenay Sous Châtelet 2003

(Bourgogne Aligoté 100%).

DS15,5 – LG14,5/15 – MS15.

  • Notes de (beau) végétal (fleurs blanches, menthe), de grillé, de noisette, de citron, de poire, avec une pointe complémentaire vanillée.

  • Bouche assez dense (jusqu’à une légère sensation tannique), grasse, avec quelques rondeurs exagérées en finale (qui l’affadit). Quand la nature est plus forte que l’homme (enfin, que la femme) … Pour autant, note équivalente sur le 2000 en novembre 2003.

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Accueil Dégustations Eclectiques 2008_02_13 Degustation entrainement RVF par Patrick Moulene