2008_03_04 Degustation entrainement RVF par Maxime Romain


Club toulousain In Vino Veritas

Dégustation d'entrainement championnat RVF 2008

Mardi 4 mars 2008

 

 

Dégustation préparée par Maxime France et Romain Pavan et commentée par Laurent Gibet.

 

Quelques commentaires de contexte :

Les vins sont dégustés à l'aveugle.

Les verres utilisés sont les «Expert» de Spiegelau.

DS : Didier Sanchez - LG Laurent Gibet.

 

 

Ordre de dégustation

(Nombre total de dégustateurs : 12)

 

 

1. Crémant de Loire : Domaine Richou Dom Nature 2004

(100% chenin).

DS15 - LG15.

  • Notes de fleurs blanches, pomme au four, pêche, brioche, citron, amande.

  • Bouche mûre, fine, crémeuse, assez incisive, minérale, avec semble-t-il un léger dosage. Dynamisant, rafraîchissant, avec une compression peut-être moins forte que dans le cas d'un Champagne (c'est une méthode ancestrale).

 

2. Côtes du Jura : Domaine de Savagny Chardonnay 2006

(100% Chardonnay).

DS12 - LG11.

  • Nez boisé, très « pâtissier » : citron, banane, menthe, guimauve.

  • Bouche fruitée mais faiblarde (flasque), avec un fond citronné qui paraît bien factice.

 

3. Chablis : Domaine d'Elise 2005

(100% Chardonnay).

DS15 - LG15,5.

  • Nez typé chablis : noisette, beurre, craie, agrumes, croûte de fromage.

  • Bouche ample, fruitée, citronnée, équilibrée. Goûts sans grande complication mais bien en place, avec pas mal de saveur. Tournure sérieuse, avec un prolongement appréciable pour un village (8 euros départ).

 

4. Sylvaner : Domaine Duss-Aublette 2003

(100% Sylvaner).

DS14,5 - LG14.

  • Nez très « alsacien », au fruit direct, avec des inflexions balsamiques, empyreumatiques et musquées de beau caractère conférant un cachet certain.

  • Bouche ouverte mais de longueur moyenne, possédant un soupçon végétal et une pointe de rusticité. On peut alors penser à un « vin gentil » (ou à un Edelzwicker). Franchise, expressivité et nulle mollesse (un sylvaner haut de gamme, à l'image d'une cuvée oscar de Muré).

 

5. Riesling : Domaine Weinbach Cuvée Théo 2005

(100% Riesling).

DS15,5 - LG15,5.

  • Nez très fruité, terpénique : orange sanguine, calament, résine, minéral.

  • Bouche tendue, pleine, énergétique.

 

6. Muscat d'Alsace : Domaine Marcel Deiss Bergheim 2005

(100% Muscat).

DS14 - LG14,5 .

  • Nez délicat trahissant bien le cépage : raisin frais, menthol. Une expression variétale, légèrement végétale, de bonne qualité.

  • Bouche offrant des arômes bien rendus, un poil alanguie en raison de son sucre résiduel. Reste assez fraiche toutefois.

 

7. Vin de Savoie Chignin : Domaine André et Michel Quénard Vieilles Vignes 2003

(100% Jacquère).

DS13,5 - LG13,5.

  • Nez oxydatif : citron, noix, curry, jaune d'œuf, pomme verte. On peut aller vers un savagnin.

  • Bouche parfumée, sympathique, un peu brève (amoindrie par le millésime ?).

 

8. Anjou : Domaine Richard Leroy Les Noëls de Montbenault 2005

(100% Chenin).

DS14? - LG(14,5).

  • Nez boisé offrant des senteurs un peu lourdes et lactées : racines (suze), poire au sirop, citron, menthe (initialement fenouil pour évoquer un vin sudiste), poivre blanc, pomme (un petit côté cidre).

  • En bouche, on devine une matière première de qualité, travaillée avec soin (à la bourguignonne, avec élevage et malolactique) mais cette sève épaisse et capiteuse (à la limite de l'adiposité) se révèle peu entraînante. Jugement analogue à celui de la dégustation du 5/7/07. Ce vin réticent se goûte moins bien après réchauffement dans le verre et ne convainc pas notre petite assemblée. Il faudra suivre son évolution car en l'état, le style paraît vraiment forcé.

 

9. Coteaux du Languedoc : Clos Marie Manon 2006

(Roussanne et Clairette majoritairement + Grenache/Macabeu).

DS13,5 - LG13,5.

  • Nez subtilement grillé exprimant le citron et la noisette.

  • Matière un peu faible, citronnée, nette mais pas assez dense. Le taux d'alcool semble très « nordiste ». On peut penser à un vin de Tissot ou à un Hautes-Côtes.

 

10. Patrimonio : Domaine Poli Clos Teddi 2006

(100% Vermentino).

DS14 - LG13.

  • Nez variétal sans éclat particulier évoquant le muscat : raisin frais, menthe, zestes, accents végétaux (un peu comme le buis)

  • Bouche paraissant très « fabriquée », lassante. Relativement fade et amère. Pensé à un muscat sec du Languedoc.

 

11. Côtes du Jura : Domaine de Savagny Poulsard 2005

(100% Poulsard).

DS13,5 - LG13,5.

  • Nez floral, légèrement grillé, fruité (framboise).

  • Bouche plutôt réussie, certes limitée en intensité et en persistance. Elle évoque la rafle.

 

12. Côtes d'Auvergne : Domaine Boulin Madargue Cuvée des Grande Heures 2005

(100% Gamay).

DS15 - LG15,5.

  • Agréable senteurs de gelée de cassis, de réglisse, de violette, qui me font pencher pour un Gamay un poil amylique.

  • Bouche juteuse, un peu aiguë, libre, fraîche, personnelle. Caractère rustique accompli pour une expression qui se boit comme du petit lait.

 

13. Gaillac : Domaine du Moulin cuvée Florentin 2005

(100% Braucol).

DS12 - LG12,5.

  • Nez démonstratif, au boisé très appuyé : pain d'épices, crème de fruits (cassis, myrtille), menthe. Cépage indécelable.

  • Bouche sphérique, épicée, bichonnée dans un registre truculent, sucré, qui peut certainement trouver un public ... ou agacer. Peu de typicité, peu d'âme pour un vin ennuyeux, usant (on n'a pas envie de se resservir), qui a toutefois l'heur de ne pas sécher. Quelle sera son évolution ?

 

14. Vin de Pays des Coteaux de Fontcaude : Domaine Fontaine Marcousse Cuvée Capellou 2005

(100% Carignan, très vieilles vignes, 1946 et 1947).

DS13,5 - LG13,5/14.

  • Nez assez complexe proposant des notes de bourgeon de cassis, de pruneau, de garrigue, de réglisse, de poivre, de pivoine.

  • Bouche un peu maigre et filante n'apportant qu'un plaisir un peu éphémère. On a pu penser à un pineau d'Aunis ou à du sciacarello.

 

15. Bandol : Château de Pibarnon 2003

(95 % Mourvèdre)

DS13,5 - LG13.

  • Nez à dominante solaire associant des notes variées : menthol, figue, cassis, cuir, fumée, camphre, crottin de cheval.

  • Bouche à l'acidité un peu en avant, assez brusque, poivrée. Pas vraiment convaincante en l'état car elle manque d'harmonie, paraissant un peu amère et sèche.

 

16. Vins de Pays de l'Hérault : Mas de Daumas Gassac 2000

(80% Cabernet Sauvignon/20% Huit cépages).

DS14 - LG13,5/14.

  • Nez plutôt profond : cassis, cacao, rafle, tabac, figue, laurier, menthe, herbes aromatiques.

  • Bouche semblant flottante. Pointe de douceur pour une matière qui paraît enfuie, du moins très précaire.

 

17. Cabardès : Château de Pennautier L'Esprit de Pennautier 1999

(80% Syrah/20% Merlot).

DS14,5 - LG13.

  • Nez encore boisé. Présence de notes de cassis, figue, havane, olive, goudron, humus, menthol, camphre, cerise. Un petit côté porto.

  • Bouche concentrée, satinée, qui semble emportée par son élan (beaucoup d'alcool). Sa finale ardente peut rappeler à certains un Rasteau (un dégustateur propose le 2000 de Gourt de Mautens, en écho aux vins bien capiteux bus en novembre 2001, en mars 2004 puis en novembre 2007). Plaisir très limité.

 

18. Saint-Joseph : Domaine Chèze Cuvée Ro-Rée 2005

(100 % Syrah)

DS13 - LG13,5.

  • Nez suggérant le Médoc : cassis, herbes aromatiques, réglisse, poivron.

  • Bouche gouleyante, atlantique, manquant somme toute de coffre. Bordeaux ? Gaillac ?

 

19. Coteaux-du-Tricastin : Domaine de Grangeneuve La Truffière 2004

(100 % Syrah).

DS13 - LG14.

  • Nez réduit, animal, grillé, simple, avec des notes de bourgeon de cassis, de réglisse.

  • Chair relative, plutôt cohérente et douce, que je situe à Bourgueil.

 

20. Vin de Savoie Arbin Mondeuse : Les Fils de Charles Trosset Prestige des Arpents 2002

(100% Mondeuse)

DS15,5+ - LG15.

  • Beaucoup de cassis, de la violette, du tabac et même une pointe « bosquet de buis » pour un nez corsé, schisteux qui oriente vers le Languedoc (type Mas aux Schistes de Rimbert).

  • Bouche fraîche et fine, possédant un bel entrain, au dynamisme régénérant.

 

21. Collioure : Domaine du Mas Blanc La Llose 2003

(50 % de grenache noir, 30 % de Syrah et 20 % de Mourvèdre)

DS13 - LGED.

  • Nez très peu net : camphre, caoutchouc, charbon de bois, pomme, confiture de raisin.

  • Bouche dans cet état aromatique douteux, pour une structure suspecte.

 

22. Châteauneuf-du-Pape : Domaine Raymond Usséglio 2003

(80% Grenache/10% Mourvèdre/6% Syrah/ /2% Counoise/2% Cinsault.

DS14 - LG14,5.

  • Nez typé de grenache castelnovien : figue, havane, poivres, cerise confite.

  • Bouche gorgée de soleil mais qui préserve un capital finesse et fraîcheur assez remarquable. Un peu extrême mais les vertus de l'appellation rétablissent un certain équilibre.

 

23. Chinon : Domaine Bernard Baudry La Croix Boissée 2004

(100% Cabernet Franc).

DS14 - LG13,5/14.

  • Nez au caractère végétal trop prononcé : fond d'artichaut, asperge, minestrone (respounsous, dirait-on du côté du Tarn). Notes complémentaires de réglisse, de minéral (craie, terre battue)

  • Bouche austère, astringente, compacte et ingrate. Sa stature initiale lui permettra-t-elle de bien évoluer ?

 

24. Haut-Médoc : Château Sociando-Mallet 2005

(55% Cabernet Sauvignon/40% Merlot/5% Cabernet Franc).

DS15,5+(Le lendemain, après aération 16,5/17) - LG14,5/15.

  • Très mûr, épicé, liqueur de fruits, moka, pain d'épices, réglisse.

  • Bouche encore encombrée de bois, pour une matière un peu déficiente et d'aspect un poil râpeux. Dans mes quelques repères (Montrose, notamment), je pense Médoc 2003 (mais la robe est très jeune, plus violacée que celle du vin proposé dans le second verre).

Rappel : nov 2007

Haut-Médoc : Château Sociando-Mallet 2005

DS17+ - PC16 - LG(15) - PR(Non noté) - Prix : 32 €

Sève atlantique, réglissée. Relative opulence et maturité (bonne acidité compagnonne). De la mâche. Peut rappeler un Cahors.

 

25. Haut-Médoc : Château Sociando-Mallet 2003

(55% Cabernet Sauvignon/40% Merlot/5% Cabernet Franc).

DS17(Le lendemain, idem) - LG16,5/17.

  • Nez opulent, profond, moka, café, menthol, cassis. Boisé bien intégré.

  • Matière paraissant plus puissante en l'état, très convaincante de par son équilibre et sa suite. Chair bien assemblée, fine, sensuelle.

 

26. Pessac-Léognan : Château La Louvière 2002

(64% Cabernet Sauvignon/30% Merlot/3% Cabernet Franc/3% Petit Verdot).

DS14,5 - LG15.

  • Nez déclinant des senteurs de myrtille, de minéral, d'herbes aromatiques, avec un soupçon fumé.

  • Bouche fraîche, minérale mais en légèreté. Elle manque un peu de gras et d'inspiration.

 

27. Saint-Emilion Premier Grand Cru Classé : Château Figeac 2002

(35% Cabernet Sauvignon/35% Cabernet Franc/30% Merlot).

DS15,5/16 - LG15,5.

  • Nez fougueux : cassis, havane, figue, herbes aromatiques, fumée, camphre. Celui d'un Bandol ?

  • Bouche concentrée, minérale, tout en fermeté.

 

28. Vouvray : Domaine de la Galinière Cuvée des Derronnières 2002

(100 % Chenin)

DS14,5 - LG15,5.

  • Nez mûr (un petit côté rillettes), pour des senteurs de qualité, semblant marquées par un beau terroir : pomme, iode (violet), tilleul.

  • Bouche d'aspect demi-sec, mesurée (en liqueur), pertinente. Un joli vin moelleux, désaltérant, qui propose une agréable sensation tannique.

 

29. Pacherenc du Vic-Bilh : Domaine Capmartin 2001

(100% Petit Manseng).

DS14,5/15 - LG15,5.

  • Notes de miel, de mangue, de fruit de la passion, de citron, de truffe, de safran, de champignon. Nul obstacle boisé.

  • Belles sensations dans une bouche savoureuse, gourmande. Un certain poids (les vertus du millésime) mais peu de vibration interne. Pas tout à fait « jurançonnaise » ...

 

30. Muscat du Cap Corse : Domaine Antoine Arena 2006

(100 % Muscat à Petits Grains)

DS15 - LG14,5/15.

  • Nez classique de muscat muté, citronné, élégant.

  • Bouche fringante, équilibrée, goûteuse. Plus rassurante que réellement surprenante.

 

31. Muscat de Lunel : Domaine La Côte du Mazet 2002

(100 % Muscat à Petits Grains)

DS13,5 - LG13,5.

  • Odeurs muscatées entêtantes de lys, de lavande, de géranium.

  • Bouche parfumée mais grassouillette, freinée par trop de sucre (à en devenir pâteuse).

 

32. Sauternes : Château Guiraud 1997

(65% Sémillon/35 % Sauvignon)

DS14 - LG14.

  • Notes de miel, abricot, géranium, suze, safran.

  • Bouche déficiente en structure, pas trop nette, déjà passablement décatie. Confirmation du vin bu lors de l'horizontale des Sauternes 1997 (moyenne de 13,3 l'après-midi et 14 le soir).

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Accueil Dégustations Eclectiques 2008_03_04 Degustation entrainement RVF par Maxime Romain