2010_05_19 Entraînement RVF Fabien

 

Club toulousain In Vino Veritas

Entraînement en vue du championnat de France RVF 2010

de dégustation à l’aveugle

Mercredi 19 mai 2010

 

 

 

 

 

La dégustation est dirigée par Fabien Reihart qui commente ses vins.

Les vins des participants sont commentés par Philippe Ricard.

 

 

Quelques commentaires de contexte :

Pression atmosphérique : 1025 hpa – beau temps – venteux – 1/2 lune montante – sensations de dégustation : très bonnes.

Nombre de dégustateurs : 9

Petite dégustation de révision qui se déroule en 3 parties :

1.   2 vins offerts par Didier, servis à l’ouverture, à l'aveugle, en attendant les participants.

2.   l’entrainement championnat RVF :12 vins offerts par Fabien Reinhart, carafés et présentés à l’aveugle

3.   9 vins proposés par les participants, présentation à l’aveugle.

Les verres utilisés sont les « Expert » de Spiegelau.

DS : Didier Sanchez – LG Laurent Gibet – PR : Philippe Ricard.

 

 

 

Ordre de dégustation

 

 

 

En attendant les participants.

1ère série ... 

 

 

 

1. Vouvray : Domaine Huet « Pétillant » 2001 - 12°

(100% Chenin)

DS14,5 - LG13,5 - PR14,5. Note moyenne : 14,2

Robe lumineuse, jaune or ; reflets verts. Peu d’effervescence.

Nez assez austère, sur la pâte à pain, la levure, puis la pomme, les agrumes, la coquille : registre vouvrillon classique.

Présence de bulles modérée (caractéristique des pétillants : seulement 3 bars de pression contre 6 sur le brut) ; matière citronnée, avec une pointe d’amertume (peau de pamplemousse), un joli fruit, ouvert, une relative rondeur. Présence minérale assez nette en finale.

 

 

2. Vouvray : Domaine Huet « Brut » 2001 - 12°

(100% Chenin)

DS15 - LG14,5 - PR15,5. Note moyenne : 15

Robe dorée ; reflets verts. Effervescence soutenue, avec des bulles assez grosses.

Nez encore un peu plus austère et minéral, sur la coquille, l’iode, une pointe végétale, le pamplemousse, les fruits blancs.

Bulles nettement plus présentes, toutefois sans la finesse des meilleurs effervescents. Matière ferme, avec une pointe de gourmandise, mais un impact et une densité supérieurs au Pétillant. La présence minérale est plus affirmée, avec un vin plus fuselé, plus strict également, avec davantage de longueur.

Bref, il semble y avoir « plus de vin »,  plus de noblesse.

 

 

 

 

Bouteilles offertes par Fabien

 

2ème série en 6 rouges

 

 

3. Corbières Boutenac : Domaine Adenis « Agapê » 2002 - 13,5°

(50% Grenache, 40% Carignan,  10% Syrah)

DS13 - LG12 - PR14. Note moyenne : 13

Robre grenat avec des reflets vieux rose.

Nez sur la cerise mûre avec un peu d'alcool.

La bouche est simple et paraît un peu passée. Sans grand intérêt.

 

 

4. Ladoix 1er cru « Le Bois Roussot » : Domaine Gaston & Pierre Ravaut 2007 - 13°

(100% Pinot Noir)

DS14 - LG14 - PR14,5. Note moyenne : 14,2

Robe claire couleur cerise.

Nez intense sur les petits fruits rouges, la fraise, net et précis.

La bouche est ronde sur le fruit, de matière moyenne. Vin gourmand

 

 

5. Côtes du Jura : Domaine Ganevat « Plein Sud » 2008 - 12°

(100% Trousseau)

DS14,5 - LG13 - PR14,5/15. Note moyenne : 14,1

Robe rouge claire, un peu trouble,

Nez épicée, kirschée.

Bouche avec une jolie matière compacte sur le fruit, jolie finale fruitée avec une belle acidité. Vin bio.

 

 

6. Irouleguy : Domaine Arretxea « Cuvée Haitza » 2004 - 14°

(70% Tannat, 30% Cabernet Sauvignon)

DS14 - LG13,5 - PR14,5/15. Note moyenne : 14,1

Robe rouge grenat.

Au premier nez, réduit, légèrement animal puis cassis, une touche de végétal et des épices.

La bouche se révèle fraîche avec des tanins et finit sur une belle acidité. Bon vin.

 

 

7. Crozes-Hermitage : Dard & Ribo « Les Rouges des Baties » 2007 - 13°

(100% Syrah)

DS15 - LG14,5 - PR15,5/16. Note moyenne : 15,1

Robe rouge violacée.

Beaucoup d'épices au nez, fruits rouges et fraîcheur.

La bouche est de densité moyenne avec un joli jus sur les épices et le fruit, on a envie d'en reboire un verre.

 

 

8. Haut-Médoc : Château Sociando-Mallet « Cuvée Jean Gautreau » 200113,5°

(65% Cabernet-Sauvignon, 30 Merlot, 05% Cabernet-Franc)

DS15,5? - LG14,5 - PR16+. Note moyenne : 15,3

Robe noire profonde.

Au nez on retrouve un beau boisé bordelais puis des fruits noirs et un peu de végétal.

La bouche est dense avec de la matière, on retrouve un peu de bois et des fruits sur une finale mentholée. Vin à attendre.

 

 

 

 

3ème série en 6 blancs

 

 

9. Côtes-du-Rhône : Domaine Gramenon « Vie on y est »  2007 - 14°

(100% Viognier)

DS13 - LG13 - PR13,5. Note moyenne : 13,2

Robe jaune paille.

Note d'oxydation au nez. La bouche est sur la même note. Pas terrible.

 

 

10. Crozes-Hermitage : Alain Graillot 2008 – 12,5°

(100% Marsanne)

DS14 - LG14,5 - PR14,5. Note moyenne : 14,3

Robe jaune paille.

Au nez des notes minérales, de fruits blancs, de la coquille d'huître avec un peu de soufre.

Belle matière en bouche, svelte et fruitée avec un finale sur le pamplemousse. On ne reconnaît pas la marsanne. Bon vin.

 

 

11. Saint-Aubin : Domaine Sylvain Langoureau 2008 - 13°

(100% Chardonnay)

DS13,5 - LG13,5 - PR14. Note moyenne : 13,7

Robe jaune claire au reflets gris.

Au nez, léger boisé, de la pêche et du végétal.

Bouche pas complexe, ronde avec une finale citronnée. Facile à boire. 

 

 

12. Saint-Mont : Producteurs de Plaimont « Le Faîte » 2006 - 13°

(40 % Gros Manseng, 35% Arrufiac, 15% Petit Courbu, 10% Petit Manseng)

DS14 - LG14 - PR15. Note moyenne : 14,3

Robe jaune paille.

Je n'ai rien noté sur le nez.  LG : qqch qui s’approche de Roussane/Marsanne en Rhône.

La bouche est grasse avec une belle amplitude, finale sur la minéralité et le citron. Joli vin.

 

 

13. Alsace Riesling : Maison Trimbach 2007 – 12,5°

(100% Riesling)

DS14,5/15 - LG14,5 - PR14,5/15. Note moyenne : 14,7

Robe jaune très claire presque blanche reflets gris.

Un nez sur le pétrole, une bouche droite et une finale sur le silex et la pierre à fusil.

Joli riesling d'entrée de gamme. 

 

 

14. Vin de Savoie : Domaine D & P Belluard « Cépage Gringet » Terroir du Mont-Blanc 2008 - 12,5

(100% Gringet)

DS14 - LG14 - PR14,5. Note moyenne : 14,2

Robe jaune claire.

Le nez est intense, floral, fruits à chair blanche.

La bouche est aérienne avec des notes florales. Jolie finale fruitée de longueur moyenne. Pour moi incrachable. Vin très gourmand.

 

 

 

 

 

Dégustation proposée par les participants

 

4ème série : expressions de vins de la Côte-Rôtie

 

 

 

15. Côte-Rôtie : Domaine Didier Gerin « Les 4 Saisons » 2007 – 12,5°

(100% Syrah)

DS15,5/16 - LG15,5 - PR16. Note moyenne : 15,8

Robe sombre, moyennement brillante, presque encore violine.

Nez très classique de Côte Rôtie par sa pureté et son élégance : olive noire, cassis, lard fumé, forte présence florale.

Registre de finesse confirmé, avec un jus salivant, frais, très charmeur (pointe de rondeur), relativement svelte toutefois : un peu plus de densité, de chair en feraient un superbe vin... Mais il est déjà assez irrésistible !

 

 

16. Côte-Rôtie : Domaine Didier Gerin « Les 4 Saisons » 2006 – 12,5°

(100% Syrah)

DS15 - LG14,5/15 - PR15,5. Note moyenne : 15,1

Robe sombre, brillante, prune.

Nez un peu plus « exotique », avec un fumé appuyé (presque eucalyptus), une sensation boisée qui vire au caramel à l’aération, des notes de feuilles de cassis intenses. C’est très aromatique, un rien pétard.

Beaucoup de finesse en bouche, avec un jus mûr, suave, presque gourmand, sur un registre immédiat. Certains décèlent une pointe d’alcool et de nouveau ces discrètes notes de caramel.

Bref, c’est bon, mais moins pur que le 2007, plus charmeur que vraiment élégant.

 

 

17. Côte-Rôtie : Domaine Pierre Gaillard 2007  12,5°

(100% Syrah)

DS15 - LG15 - PR15+. Note moyenne : 15

Robe sombre, brillante, prune.

Nez ouvert, démonstratif, sur un fruit mûr (cassis, cerise burlat), des notes florales agréables, mais aussi un trait de bois bien présent (pointe de coco).

Belle matière, dense, au tactile fin, mais un peu bridée par l’élevage, sans être pour autant maltraitée (le vin reste juteux, jamais sec). Sans doute un simple problème de jeunesse.

 

 

18. Côte-Rôtie : Domaine Didier Gerin « Les 4 Saisons » 2004 – 12,5°

(100% Syrah)

DS13,5 - LG13 - PR13,5. Note moyenne : 13,3

Robe assez mate, sombre, rubis ; reflets prune.

Expression un rien discrète, mais subtile, fraîche : lard fumé, cassis, pointe de violette.

Matière plutôt mince, austère, sans l’harmonie et l’éclat aromatique que nous apprécions si souvent sur l’appellation : pointe d’amertume, acidité en relief, des tanins un peu secs en finale.

 

 

19. Côte-Rôtie : Domaine Georges Vernay « Maison Rouge » 2004 – 12,5°

(100% Syrah)

DS17+ - LG17 - PR17,5. Note moyenne : 17,2

Robe sombre, brillante, rubis.

Superbe nez : floral, fruité, avec ces notes de fumé, de viande fraîche, d’olive, il exprime tout le classicisme des plus belles Côtes Rôties.

La bouche confirme, très fine, élégante, séveuse, avec de la chair (valorisée par un beau support acide qui met le fruit en relief), un délié charmeur et digeste. Une référence que nous confondons unanimement avec le style de Jamet.

 

 

20. Côte-Rôtie : Les Vins de Vienne « Les Essartailles » 200713°

(100% Syrah)

DS16,5 - LG16,5 - PR16,5. Note moyenne : 16,5

Robe très jeune, bien sombre, brillante, violine.

Nez particulièrement frais et « dynamique » : très violette, végétal (asperge, poivron), suie, cassis, lard.

Très jolie matière, aérienne, florale, raffinée, juteuse, avec ce qu’il faut de densité et de concentration. Un rien d’accroche tannique, mais l’ensemble affiche un caractère très intéressant.

 

 

21. Côte-Rôtie : Domaine François Villard « La Brocarde » 2004 - 13°

(100% Syrah)

DS10 - LG10 - PRED. Note moyenne : 10 ou ED

Robe sombre, brillante, rubis ; reflets prune.

Nez assez féroce, éthéré, brûlé, avec des odeurs bizarre d’eau de Cologne, de savon.

Bouche aigre, acide, amère, donnant la sincère impression de sucer un savon de Marseille : comme dirait Patrick, c’est « dégueu ».

Pour l’avoir déjà dégusté bien différemment, je pense sincèrement à un problème d’échantillon.

 

Rappel : Côte-Rôtie : Domaine François Villard « La Brocarde » 2004 : Août 2008 - 15/20 (PR)

Robe assez sombre, rubis aux intonations prune.
Nez encore dominé par des notes de bois chauffé, brûlé, mais on sent bien quand-même la cerise noire, la mûre, le noyau, la fumée, la réglisse, ainsi que quelques notes de violette.
Bouche charnue, mûre, encore sous l’emprise de l’élevage, mais avec qualité, des tanins souples, bien intégrés. Style généreux et fin à la fois, au bémol prêt du boisé prononcé.

 

 

22. Saint-Joseph : Domaine Courbis « Les Royes » 1999 – 12,8°

(100% Syrah)             

DS14 - LG14 - PR14. Note moyenne : 14

Robe sombre, brillante, rubis.

Syrah reconnaissable (cassis, fumé, viande), mais privée de l’éclat et de la fraîcheur des échantillons précédents, avec un profil solaire plus marqué (pointe d’alcool).

Matière dense, assez riche, toutefois sans le naturel et le délié des Côtes Rôties : l’impression est plus rustique, plus renfrognée, loin de la facilité et du caractère juteux des autres vins de la séance. Finale un peu sèche.

 

 

 

 

Deux douceurs de fin de soirée…

 

 

23. Vin de Pays des Côtes de Gascogne : Domaine Les Terrasses de Rubens « Cuvée Prestige » 2008 – 12,5°

(100% Petit Manseng)

DS14,5 - LG15 - PR15. Note moyenne : 14,8

Robe jaune clair ; reflets verts et dorés.

Nez frais, un peu austère : pierre à briquet, citron verre, citronnelle, poire, pointe confite.

Jolie liqueur, digeste, équilibrée, avec même de la vivacité, portée par l'acidité du Petit Manseng.

 

 

25. Vin de Pays des Côtes du Tarn : Domaine du Moulin « Cette Année-Là » 2008 – 12,5°

(100% Chardonnay)

DS13,5 - LG14 - PR13,5. Note moyenne : 13,6

Robe jaune or, légèrement grisée.

Nez passerillé : raisin de Corinthe, abricot sec, pâte de coing, pomme cuite, encaustique, géranium.

Matière riche, plutôt empattée, très liquoreuse, avec un sucre et une certaine mollesse qui caractérisent bien la région. Le cépage est par contre méconnaissable.

 

 

 

 

Résultats

 

 

Résultats de la dégustation à l'aveugle selon le barème IVV (Version beta en vue du concours de mai 2010) ainsi que celui du championnat de dégustation à l'aveugle organisé par la RVF

 

 

 

 

 

RVF

Didier/    Philippe

Laurent

Eddy/  Jean-Michel

Philippe/  Patrick

03ème vin

6

10

9

 

04ème vin

14

11

9

 

05ème vin

1

7

0

 

06ème vin

0

1

4

 

07ème vin

15

12

15

 

08ème vin

9

7

7

 

Total rouge

45

48

44

0

09ème vin

1

0

0

4

10ème vin

0

0

0

0

11ème vin

14

1

11

11

12ème vin

0

0

0

1

13ème vin

12

0

1

12

14ème vin

0

7

0

0

Total blanc

27

8

12

28

 

 

 

 

 

Résultats

72

56

56

28

 

 

 

 

 

Classement

1er

2ème

2ème

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Accueil Dégustations Eclectiques 2010_05_19 Entraînement RVF Fabien