2010_03_03 Entraînement RVF Eddy


 

Club toulousain In Vino Veritas

Entraînement en vue du championnat de France RVF 2010

de dégustation à l’aveugle

Mercredi 3 mars 2010

La dégustation est co-dirigée par Didier Sanchez et Eddy Gautier.

Les vins de Didier sont commentés par lui-même sur sa dégustation de 15h.

Eddy commente ses propres vins.

Quelques commentaires de contexte :

Nombre de dégustateurs : 10

Petite dégustation de révision qui se déroule en 3 parties :

1. En attendant les participants.

2. L’entrainement championnat RVF : bouteilles offertes par Eddy, vins carafés et présentés à l’aveugle

3. Une série proposée par Didier Sanchez et financée par tous les participants : vins en bouteille avec présentation à l’aveugle (sauf pour Didier qui en fait le commentaire)

Les verres utilisés sont les « Expert » de Spiegelau.

DS : Didier Sanchez LG Laurent Gibet - EG : Eddy Gautier.

Ordre de dégustation

En attendant les participants.

1ère série ...

1. Vouvray : Domaine des Aubuisières "Méthode Traditionnelle" Brut NM

(100% Chenin)

DS14,5/15 - LG14,5 - EG15. Note moyenne : 14,8

Robe jaune claire, bulles fines.

Nez de pomme, poire, fruits blancs, pointe de minéralité sur le coquillage.

En bouche, la puissance modérée de la bulle signe un crémant. Matière légère, aérienne, ou l’on retrouve les aromes du nez, pas complexe, mais agréable. L’aération fait ressortir la minéralité. Plus style plus Huet que Foreau….


2. Champagne : Fallet-Prevostat Grand Cru Blanc de Blancs Extra Brut NM (Base 2000/2001)

(100 % Chardonnay)

DS15,5 - LG15 - EG15,5. Note moyenne : 14,4

Robe jaune intense, brillante, bulles fines.

Nez assez intense de brioche, pain, levure suivit de fruits secs. Malgré l’aération, semble fermé

Bouche marquée par la fraicheur et un côté citrique, ferme. L’aération lui apporte une complexité minérale et une harmonisation dans la tension. Reste assez viril, sur une bonne longueur.

Beaucoup plus fermé que la bouteille bue il y a 3 semaines. Le lendemain : grand plaisir; beurré, citronnée, noisette (16/20).

 

Rappel : Champagne : Fallet-Prévostat Grand Cru Blanc de Blancs Extra Brut NM (Base 2000/2001)

DS15,5/16 - PC(13,5) - LG14. Note moyenne : 14,5

Robe jaune assez soutenu qui signe un vin de quelques années, reflets verts.

1er nez sur la réduction, pain, brioche, levure, boulangerie quoi. 2ème nez fermé puis ouverture sur la pomme, poire qui s’affirme de plus en plus mure et tangente la pomme au four et la reine-claude.

Bouche ouverte, ronde, mure, avec de la pomme et pas mal de minéralité. Beaucoup de gourmandise, de gras, belle maturité sur la poire, le miel finale minerale. Longueur plus que correcte, le vin se resserre au fur et mesure du temps qui passe, se complexifie et donne du plaisir par sa maturité et minéralité. Vin de réserve prêt à boire, bel élevage sur latte, sérieux.


Bouteilles offertes par Eddy

2ème série en 6 blancs

3. Alsace Pinot Noir : Pierre Frick « Strangenberg » 2007

(100% Pinot Noir)

DS14 - LG13 - EG14. Note moyenne : 13,7

Nez de vin nature avec en plus des aromes de kirch, cerise, noyau.

Bouche gourmande qui livre sur les fruits rouges avec une grosse acidité en finale.

L’ensemble est gourmand,  mais marqué par  beaucoup d’alcool.

 

4. Moulin-à-Vent : Merlin 2006

(100% Gamay)

DS12,5 - LG13 - EG13. Note moyenne : 12,8

Robe assez claire et trouble.

Le nez est marqué par un gros boisé avec des notes animales, de lauriers de poivre, fruits rouges.

La bouche ne présente pas trop de matière et confirme le coté boisé du vin. Petite acidité qui rehausse le vin en finale.

Vin facile, pour un public ne s’attachant pas à l’identité du gamay.

 

5. Bourgueil : Domaine des Chesnais Lamé Delisle Bouard 2005

(100% Cabernet Franc)

DS14 - LG14,5 - EG14,5. Note moyenne : 14,3

Robe assez dense opaque et jeune

Le nez est assez rustique avec des jolies senteurs de cassis et fraise des bois et poivron.

En bouche, la matière est concentrée avec une certaine douceur  au début puis fini sur des tanins sérieux et accrocheurs dans un millésime chaud et gourmand. Vin  simple de terroir avec une belle minéralité.

 

6. Côtes de Bergerac : Château Tour des Gendres « La Gloire de mon Père » 2006

(50% Merlot, 25% Cabernet-Sauvignon, 15% Malbec, 10% Cabernet Franc)

DS13,5 - LG12 - EG13,5. Note moyenne : 13

Nez de merlot  avec encore un petit élevage marqué avec des arômes de fruits rouges et noirs, de réglisse et de violette.

En bouche le vin est concentré avec une structure tannique serrée mais ne présente pas le boisé bordelais.

La finale reste rustique, et fraiche avec une présence d’alcoolisée.

 

7. Crozes-Hermitage : Equis « Equinoxe » 2008

(100% Syrah)

DS14 - LG13 - EG14. Note moyenne : 13,7

Nez évident de syrah sur les fruits rouges, cassis avec des notes de poivre et de la minéralité.

La bouche est simple avec des tannins souples et propres. Belle acidité en final qui fait penser à un vin Nordiste (Style mondeuse).

Vin simple et joyeux

 

8. Côtes du Vivarais : Domaine Gallety 2007

(50% Syrah, 50% Grenache)

DS13,5 - LG14 - EG15. Note moyenne : 14,2

Nez puissant et qui livre sur les fruits rouges  et noirs , limite VDN.

Première bouche assez sucrée, dynamisé par une finale avec une belle acidité.

D’une belle longueur en bouche, vin gourmand mais encore jeune en l’état.

 

3ème série en 6 blancs

9. Vin Mousseux de Qualité : Domaine Stéphane Montez « Réserve du Monteillet aBRUpT» NM

(100% Viognier)

DS13,5/14 - LG13 - EG13,5. Note moyenne : 13,4

Nez sur la pomme dans un style bâtonné avec des notes de violette, fleur d’oranger, muscaté.

Vin moyennement effervescent avec une amertume en final et de l’alcool.

Vin original et bien fait  mais assez lassant  par son profil aromatique.

 

10. . Sancerre : Domaine Vacheron 2008

(100% Sauvignon)

DS15,5 - LG15,5 - EG15,5. Note moyenne : 15,5

Nez évident de sauvignon avec un belle minéralité caillou mouillé, pierre à fusil.

Bouche anisé, sucre d’orge avec toujours cette  minéralité.

Vin gourmand, d’une belle justesse faisant penser à un sancerre de Chavignol.

 

11. Arbois : Jean Rijckaert « En Chante-Merle »2005

(100% Chardonnay)

DS13,5 - LG14 - EG13,5. Note moyenne : 13,7

Nez encore sur l’élevage avec des aromes de vanille de pomme, de banane.

Bouche assez citrique avec des aromes de champignon.

Vin dans un style nature ayant fait sa « malo », pourtant marqué par son acidité en final.

 

12. Alsace Riesling : Domaine Frick 2005

(100% Riesling)

DS14 - LG14 - EG14. Note moyenne : 14

Premier nez d’hydrocarbure, citron confit qui évolue vers une belle palette aromatique de miel de poire.

Bouche nature avec une finale citrique et de la minéralité.

Vin simple manquant de longueur en  bouche.

 

13. Coteaux du Languedoc : Mas Bruguières « Les Mûriers » 2008

(80% Roussanne/20% Marsanne)

DS14,5 - LG14 - EG14. Note moyenne : 14,2

Nez  sur l’alcool livrant des arômes de rhum, caramel.

Bonne équilibre d’ensemble avec une attaque sucrée et une petite amertume en finale.

 

14. Crozes-Hermitage : Alain Graillot 2008

(80% Marsanne, 20% Roussanne)

DS13,5 - LG13,5 - EG14. Note moyenne : 13,7

Nez fumé avec une grosse minéralité et une pointe de végétale.

Bouche simple et souple sur l’amertume avec une grosse minéralité.

Vin difficile à identifier

 

Dégustation proposée par Didier

4ème série en 6 rouges

15. Côte-Rôtie : Domaine Jamet 2007

(100% Syrah)

DS17,5+ - LG17 - EG17. Note moyenne : 17,1

Robe brillante, moyenne intensité, violacée sur la frange.

Nez frais d’iris, violette, intense. 2ème nez : quelle puissance ! Fumé, lard, âtre de cheminé, zan. 3 ème nez : la viande fraîche, le lard.

A l’ouverture, bouche sur la douceur, la finesse allier à la puissance, tannins superbes ! Du fruit, du gras, bel équilibre, maturité parfaite. A l’aération, le monstre sort de son trou : énorme matière, du poids et une longueur qui dépasse les doigts des deux mains…1 heure après : pas de bois, ouf !

Idem pour le soir, quel plaisir de retrouver le Jamet que l’on aime !


16. Cornas : Domaine Clape 2007

(100% Syrah)

DS16+ - LG16 - EG16/16,5. Note moyenne : 16

Robe brillante, intense, violacée sur les bords

1er nez qui mélange la fraicheur à un côté solaire, fruits rouges murs, groseille (presque Rhône Sud). 2ème nez : la fraicheur ressort associé à une pointe d’alcool sur de la framboise. En fin de dégustation, enfin la fumé et le zan qui signe le cépage.

Bouche à l’attaque ronde, sur un fruit mur, qui s’offre facilement et termine sur une petite rusticité paysanne bien amicale. Vin juteux, gras, longueur correcte.

Le soir, l’identité de la syrah du nord est évidente : l’impression du sud s’est effacée au profit du classicisme rhodanien septentrional.


17. Cornas : Domaine Allemand "Chaillot" 2007

(100% Syrah)

DS16 - LG15,5 - EG16. Note moyenne : 15,8

Robe brillante, intense, très violacé.

Nez réglisse, zan, viandé, fumé. 2ème nez : très animal, foxé, volatile ?

Bouche marqués par la fraicheur, gourmande, tannins fins, enrobé, gras. Vin en demi-corps, svelte, plutôt fuseau que doudoune, mais belle finesse et minéralité. Le soir, la volatile ressort.


18. Cornas : Domaine Allemand "Reynard" 2007

(100% Syrah)

DS16,5/17+ - LG16,5+ - EG16,5/17. Note moyenne : 16,6

Robe brillante, intense, très violacé

Nez plutôt fermé, peu expressif, une pointe de fumée en fin de dégustation.

Bouche sérieuse, fermée, intense. Vin moins délié, viril, plus compact, fraicheur et fermeté en finale. A l’aération, grande minéralité, semble avoir plus de coffre et plus de longueur que « Chaillot ». Vin de grande garde.

Le soir : énorme vin bâtit sur la minéralité !


19. Côtes-du-Rhône : Domaine Gramenon "Ceps Centenaires La Mémé" 2007

(100% Grenache)

DS(15) - LG14,5 - EG15. Note moyenne : 14,8

Robe brillante, peu intense, violacé sur les bords.

Nez de marmelade de fruits rouges : mure, groseille, fraise, framboise puis grenadine. A l’aération, impression d’orange clouté aux girofles, de raisin de Corinthe, de caoutchouc brulé ? de carton ?

Bouche riche en glycérol, fruitée de bout en bout, finale un peu chaude.


20. Châteauneuf-du-Pape : Domaine de la Mordorée "La Reine des Bois" 2007

(Grenache 80 %, Mourvèdre 10 %, Syrah 5 %, Counoise 3 %, Vaccarese 2 %)

DS(16) - LG(16) - EG(14). Note moyenne : (15,3)

Robe très intense, brillante, saturé, le violacé colle à la paraison.

Nez solaire de grenache du Rhône Sud, cerise, noyau, herbe séchée, paille, laurier. Impression de monstre, tel un puits, il fait peur…

Bouche ronde et puissante, un corps énorme, dense, finale massive non dénuée de finesse. Et pourtant, de beaux tannins, un fruit conséquent et un bel équilibre car l’alcool est bien intégré. A attendre !

Le soir, le vin s’est dissocié : alcool présent, tannins saillants, concentration phénoménale au mépris de la buvabilité.

 

Résultats

Résultats de la dégustation à l'aveugle selon le barème du championnat de dégustation à l'aveugle de la RVF

RVF

Laurent/ Miguel

Didier

Jean-Michel/  Hubert

Philippe/  Thierry

Vincent/  Bruno

03ème vin

0

7

1

 

0

04ème vin

0

1

0

 

0

05ème vin

11

9

11

 

11

06ème vin

6

6

3

 

5

07ème vin

11

1

0

 

0

08ème vin

8

7

12

 

1

Total rouge

36

31

27

0

17

09ème vin

1

1

1

0

0

10ème vin

12

15

14

12

1

11ème vin

7

0

0

7

0

12ème vin

0

0

0

0

1

13ème vin

4

0

1

3

0

14ème vin

0

1

0

0

1

Total blanc

24

17

16

22

3

 

 

 

 

 

 

Résultats

60

48

43

22

20

 

 

 

 

 

 

Classement

1er

2ème

3ème

4ème

5ème

 

 


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Accueil Dégustations Eclectiques 2010_03_03 Entraînement RVF Eddy