2010_01_20 Entraînement Thierry

Club toulousain In Vino Veritas

Entraînement en vue du championnat de France RVF 2010

de dégustation à l’aveugle

Mercredi 20 janvier 2010

La dégustation est co-dirigée par Thierry Laborde et Didier Sanchez.

Les vins de Didier sont commentés par lui-même sur sa dégustation de 15h.

Thierry commente ses propres vins.

Quelques commentaires de contexte :

Nombre de dégustateurs : 11

Petite dégustation de révision qui se déroule en 3 parties :

1. Le verre de l’amitié en attendant les participants.

2. l’entrainement championnat RVF : bouteilles offertes par Thierry Laborde : vins carafés et présentés à l’aveugle

3. Une série proposée par Didier Sanchez et financée par tous les participants : vins avec présentation à l’aveugle (sauf pour Didier qui en fait le commentaire)

Les verres utilisés sont les « Expert » de Spiegelau.

DS : Didier Sanchez – PC : Pierre Citerne – LG Laurent Gibet – MS : Miguel Sennoun – TL : Thierry Laborde.

Ordre de dégustation

 

 

Le verre de l’amitié en attendant les participants…

 

1ère série ...

1. Champagne : Pierre Gimonnet Brut "Spécial Club 1er cru" Brut 2000

(100 % de chardonnay). 48 % Cramant grand cru (une dizaine de vieilles vignes dont 50 % ont plus de 40 ans ; les deux doyennes ont 80 ans). 35 % Chouilly grand cru (30 % Mont Aigu planté en 1951. 5 % Ronds Buissons), 17 % Cuis premier cru)

DS15,5+ - PC15 - LG15 - MS14,5 - TL14,5. Note moyenne : 14,9

Robe très claire, aux reflets verts.

Nez de levure, pomme reinette, impression de vivacité, amande. A l’aération, du végétal style Chablis, puis pain, brioche, fruits secs.

Bouche à la bulle fine, tranchante, raide, acide, minérale, assez citrique. A l’aération, elle se cadenasse de plus en plus sur l’austérité. Etrange pour un millésime « mou ».

2. Champagne : Zoémie de Sousa Grand Cru Brut 2000

(68% Pinot Noir, 32 % Chardonnay).)

DS14/13,5 - PC12,5 - LG13,5 - MS15 - TL15. Note moyenne : 13,9

Robe jaune or, assez intense ce qui laisse présager du pinot.

Nez sur la souplesse d’un fruit bien mûr : poire, pêche, reine-claude. A l’aération, cerise et guignolet.

Bouche a grosses bulles, doucereuse, caressante sur une rondeur pinotante, fruits rouges, cerise. Un peu trop « féminin ».

Le soir encore plus "flasque", oxydé et rancioté.

 

Bouteilles offertes par Thierry Laborde

 

2ème série en 6 rouges

3. Pessac-Léognan : Domaine de Chevalier « L’Esprit de Chevalier » 2006

(65% Cabernet Sauvignon, 35% Merlot)

DS13 - PC10 - LG13 - MS12 - TL12,5. Note moyenne : 12,1

Robe sombre, jeune, sans trace d’évolution.

Le second nez confirme le premier : le bois (probablement neuf) est surdimensionné par rapport aux quelques effluves végétaux et de fruits noirs signant le cabernet bordelais.

Le bois revient en force en bouche, dans un ensemble pommadé, avec un peu de fumée en rétro-olfaction (*).

Bref, un bordeaux peu intéressant, sans grand avenir ou espoir d’amélioration.

(*) : de la difficulté de l’exercice, surtout en connaissant l’AOC en face de soi. Est-ce que j’ai vraiment senti la fumée, ou l’ai-je trouvée parce que je l’attendais ?  Réflexion transposable en fil rouge tout au long de la soirée…

4. Saumur : Château de Fosse-Sèche « Eolithe » 2007 -

(80% Cabernet Franc, 20% Cabernet Sauvignon)

DS14,5 - PC10 - LG13,5 - MS11 - TL14. Note moyenne : 12,6

Robre assez sombre, violine.

Le nez commence sur le poivre, vient ensuite le poivron, le végétal, du fruit frais (myrtille) et enfin remarquablement peu d’alcool.

La bouche confirme ces senteurs, et sa relative simplicité peut orienter également vers l’Anjou. C’est relativement gourmand, et prêt à boire aujourd’hui.

5. Cahors : Clos de Gamot 2006

(100% Malbec)

DS15,5 - PC14,5 - LG14 - MS14,5 - TL15. Note moyenne : 14,7

Une robe sombre mais pas si intense quand on a l’habitude de boire des cahors modernes.

Senteurs de fruits noirs, mentholés, de paille.

Les tanins sont rugueux, mais la bouche garde une fraicheur, une gourmandise et une délicatesse bienvenue.

6. Cairanne : Domaine de l’Oratoire Saint Martin « Réserve des Seigneurs » 2008

(60% Grenache, 30% Mourvèdre, 10% Syrah)

DS14 - PC14,5 - LG14 - MS14,5 - TL14. Note moyenne : 14,2

Robe sombre, très peu évoluée.

Nez de fruits rouges, de garrigue, un peu alcooleux.

Bouche épicée, un léger sucre résiduel à-la-grenache, tanins enveloppants, et l’alcool toujours présent.

Bon vin, un peu rustique peut être.

7. Vin de Table : Le Pech Abusé » (Buzet) 2004

(34% Cabernet Franc, 33% Merlot, 33% Cabernet Sauvignon)

DS14 - PC(13) - LG14 - MS12,5 - TL13,5/14. Note moyenne : 13,5

Robe dense, avec un début d’évolution perceptible sur les bords.

Nez chocolaté, animal.

En bouche, cela reste frais et fruité, une finale peut-être un peu asséchante. Aucun indice flagrant…

Certains sont partis en Bandol, ou alors de la Syrah, mais Sud-Ouest quand même (Gaillac ?)

Vin déroutant, trop déroutant, où peu de points ont été marqués.

8. Irouléguy : Cave Coopérative « Cuvée Réservée » 1986

(Tannat, Cabernet Franc)

DS14 - PC12 - LG13,5 - MS12 - TL15. Note moyenne : 13,3

Une vieille robe tuilée, tirant déjà sur la brique, mais ayant gardé quand même une honorable intensité.

Le nez de laurier, sous-bois, encore frais de vieux cabernet a emporté la majorité vers un Bordeaux ancien.

Très peu d’alcool en bouche, vin mystérieux, et rarement croisé.

3ème série en 6 blancs

9. Coteaux Varois en Provence : Château Miraval « Clara Luna » 2008

(95% Rolle, 5% Grenache)

DS14 - PC13,5 - LG14,5 - MS13,5 - TL15. Note moyenne : 14,1

La robe est très claire.

Nez de fruits blancs, un peu d’agrumes.

La bouche reste fraiche (trop ?) et saline, on ne sent pas l'alcool.

Le vin est bon et reste un mystère pour l’assemblée.

Jacquère a été proposé, tout comme Sancerre ou Muscadet. Vive le sud qui garde cette fraicheur !

10. Gaillac : Domaine d’Escausses « La Vigne de l’Oubli » 2007

(50% Sauvignon, 25% Mauzac, 25% Muscadelle)

DS12 - PC12 - LG13 - MS12 - TL13,5. Note moyenne : 12,5

La robe est claire, le nez sauvignonne assez clairement, accompagné de fruits jaunes et d’agrumes (pamplemousse).

La bouche confirme ces arômes, reste ample et sa trame acide est bien intégrée.

Le sauvignon bordelais a été majoritairement proposé.

11. Muscadet de Sèvre et Maine : Domaine de la Chauvinière « Granits de château Thébaud » 2004

(100% Melon de Bourgogne)

DS14,5 - PC13 - LG15 - MS12,5 - TL14,5. Note moyenne : 13,9

La robe est relativement foncée tirant vers le vif (surprenant quand on connaîtra le cépage)

Le nez est assez discret, mais la bouche est épicée, intense, gourmande et gouleyante.

L’ensemble est harmonieux.

Probablement le plus mystérieux des vins de la soirée, le chardonnay, la clairette, le chenin et le grenache ont été proposés !

Ce sera intéressant de le comparer à ses pairs quand la (très prochaine) occasion se présentera : Y aurait-il d’autres types de vinifications de muscadet ?

12. Minervois : Domaine Le Moulin Des Nonnes « Cuvée Ines » 2006

(50% Roussanne, 40% Grenache, 10% Muscat à Petits Grains)

DS13,5 - PC12 - LG13,5 - MS12,5 - TL13. Note moyenne : 12,9

Robe jaune paille, nez expressif beurré, miellé, de nougat.

La bouche ou l’on retrouve les arômes du nez est fruitée, « crémeuse » et assez lourde, sans la relative fraicheur du Rhône sud, ce qui a amené certains vers la bonne région.

13. Coteaux du Layon : Domaine Joseph Percher « Demi-sec » 1965

(100% Chenin)

DS15 - PC(14,5) - LG14,5 - MS14 - TL15. Note moyenne : 14,6

Robe vieil or.

Au nez, la pomme est présente, tout comme la résine et l’abricot.

En bouche, le sucre s’est estompé. La longueur est intéressante, l’amertume est bien présente.

On pourrait éventuellement penser à un Savennières.

Le Chenin a été majoritairement trouvé.

Le sucre a été mangé : Nez de liquoreux, mais bouche de sec, signe des ans.

14. Muscat du Cap Corse : Domaine Arena 1997

(100% Muscat à Petits Grains)

DS15,5 - PC15 - LG15 - MS15 - TL15,5/16. Note moyenne : 15,3

Robe plus claire, encore relativement jeune.

Au nez, décoction de thym, verveine, citron, clairement muscaté.

La bouche est peut être moins ample qu’elle ne l’a été, mais a conservé un charme évident.

Dégustation proposée par Didier

 

4ème série en 6 rouges

15. Saint-Chinian : Borie La Vitarèle "Les Schistes" 2007

(60% Grenache, 35% Syrah et 5% Carignan)

DS14 - PC13,5/14 - LG13,5 - MS13 - TL13,5. Note moyenne : 13,6

Robe intense, brillante, saturée, violine sur les bords, jeune.

Nez de fraise, cerise, fruits rouges en marmelade, puis laurier, herbes séchées, menthol.

Bouche ronde, suave, sudiste, sur la fraise, la mûre, finale « sauvage » minérale. Fait Roussillon par son grenache « rôti » mais termine sur la minéralité, le laurier et la garrigue pour signer le Languedoc.

Le soir, l’alcool ressort.

16. Coteaux du Languedoc : Domaine Mas Jullien "Etats d'âme" 2005

(50% Grenache/50% des autres cépages Carignan, Syrah, Mourvèdre, Cinsault)

DS15,5 - PC15 - LG14 - MS14,5 - TL14,5. Note moyenne : 14,7

Robe de moyenne intensité, brillante, légère évolution sur les bords.

Nez puissant de garrigue, de sauce, légèrement viandé, thym, laurier. 2ème nez sur le fruit du grenache, avenant et aimable.

Bouche gourmande, sudiste mais fraiche, sérieuse, beaucoup de fruit, finale séveuse sur la garrigue. On est bien en Languedoc chez un producteur qui fait des vins aux tannins fins et juteux.

Le soir encore plus juteux et viandé.

17. Corbières : Château Haut-Gléon 2004

(40% Grenache/35% Syrah/ 25% Carignan vieilles vignes 80 ans)

DS13/12,5 - PC10 - LG12,5 - MS11,5 - TL12,5. Note moyenne : 11,9

Robe de moyenne intensité, brillante avec une légère évolution sur les bords.

Nez de noyau de cerise, myrtille, groseille qui précède la menthe-chocolat pour finir par un boisé présent qui prend le dessus par ses côtés caramel mou.

Bouche mince, peu de matière sur de la cerise, la mûre, finale « sauvage », mentholée et chocolatée. Vin assez austère avec des tannins bien présents et rustique. Le boisé ressort à l’aération.

Le soir, encore plus boisé.

18. Faugères : Domaine Léon Barral "Tradition" 2005

(60% Carignan, 30% Grenache et 10 % Cinsault)

DS14,5? - PC(14) - LG13 - MS(14) - TL14. Note moyenne : 13,9

Robe de moyenne intensité, mate, turbide, légèrement évoluée.

Nez sanguin, spontané, organique, de cassis, framboise, garrigue, laurier, orange cloutée à la girofle. 2ème nez de volatile, puis jus de fruits rouges.

Bouche assez fraîche, sérieuse, beaucoup de fruit, fin de bouche sur le laurier et la groseille, finale sauvage aux tannins bien présents qui signent le Carignan.

Le soir, la volatile à pris le dessus…

19. Coteaux du Languedoc : Domaine de Montcalmès 2006

(60% Syrah /20% Grenache /20% Mourvèdre)

DS(15) - PC13,5/14 - LG(15) - MS(14) - TL14,5. Note moyenne : 14,5

Robe assez intense, brillante mais matte au centre, légère évolution. Nez de fruits rouges écrasés, poivron rouge, poivre. A l’aération, mentholé, herbes séchées et viande fraîche.

Bouche sur un fruit frais, profond, rond, mentholé, plus de "poids" que les vins précédent. Tannins superbes de finesses, enrobées, gras, juteux, finale fraiche et retro animale.

Le soir, les tannins sont davantage présents, devant, faisant perdre de la finesse et du plaisir.

 

Rappels :

a. Coteaux du Languedoc : Domaine de Montcalmès 2006 – 16/06/09 (EG)

DS16 - LG16 - MS16 - EG16+. Note moyenne : 16

Nez de fruits noirs cuits, amande, cacao.

Bouche gourmande sur l’olive, la garrigue. La matière est expressive et aromatique, d'une belle pureté d'arômes. Un très beau vin actuellement qui peut certainement gagner à être attendu quelque peu.

b. Coteaux du Languedoc - Domaine de Montcalmès 2006 – 16/04/09 (PR : 15,5+, au domaine)

Robe violine, modérément sombre.

Nez encore un peu strict, mais complexe : fleurs, fruits noirs, ronces, épices.

Grosse matière, dense, serrée, mais tenue avec rigueur et fraîcheur. Tactile moins raffiné et aérien que 2005, mais une matière en apparence bien plus mâcheuse, toujours traitée avec harmonie et cohérence. Un vin à oublier quelques années.

Pour info :

a. Coteaux du Languedoc - Domaine de Montcalmès 2005

DS15,5/16 - LG15,5 - MS16 . Note moyenne : 15,7

(Syrah 60%/Grenache 20%/Mourvèdre 20%)

Le nez convie des notes tout en maturité de gelée de framboise, d’olive, de fleurs, de riz soufflé, de noyau. On peut dire que cette élégance notable pinote sensiblement.

Bouche fine et fraîche, sapide, distinguée.

b. Coteaux du Languedoc - Domaine de Montcalmès 2005 : 1/4/08 à l’ouverture

DS16 - PR16 - CD16. Note moyenne : 16

Robe moyennement sombre, rubis.

Nez élégant, stylé, frais : cerise, amande, noyau, réglisse, pivoine, on s’éloigne des standards languedociens.

Toucher précis, soyeux, plein de subtilité, jouant sur une partition pleine de fraîcheur et de pureté. C’est bon, tout simplement.

Coteaux du Languedoc - Domaine de Montcalmès 2005 : 1/4/08 après 5h d’aération

DS15,5 - LG15,5 - MS15,5. Note moyenne : 15,5

Il y a de la joliesse et de la légèreté dans ce nez net et fin proposant de belles senteurs de fruit, de fleurs, d’olive noire, de poivre, de rafle.

Bouche réconfortante dans un style élégant, cohérent, qui semble savoir où il va. On imagine un « petit Châteauneuf », parfaitement ajusté, distillant en finesse de bons goûts (il rappelle d’ailleurs le Côtes-du-Rhône 2005 de Charvin).

20. Minervois : Domaine Terres Georges "Quintessence" 2006

(100% Syrah)

DS12,5 - PC12 - LG13 - MS11 - TL13. Note moyenne : 12,3

Robe très intense, brillante, reflets violacés sur les bords.

Nez frais sur la violette, groseille et l’aération viennent le menthol, la paille pour finir sur de la grenade et de la myrtille.

Bouche fraiche, mentholée, aux tannins « sauvages », un peu trop présents, rugueux. De la matière mais globalement simple, finale menthol-chocolat.

Le soir, le boisé ressort.

5ème série en 6 blancs

21. Coteaux du Languedoc : Domaine de Familongue "L'Envol de Familongue" 2007

(80% Grenache/10% Clairette/10% Roussanne)

DS13,5 - PC13 - LG13 - MS13,5 - TL13. Note moyenne : 13,2

Robe jaune claire, reflet gris.

Nez simple, plutôt frais, pointe mentholée, anisée, pomme.

Bouche simple, mince, très peu aromatique, sur la fraîcheur, un peu de pomme, fruits blancs, une légère pointe d’amertume en finale.

Rappel : Coteaux du Languedoc : Domaine de Familongue "L'Envol de Familongue" 2007 – 02/12/08 (LG)

DS13,5 - LG13 - MS12 - EG13. Note moyenne : 12,9

Robe pâle. Nez fermé (ou pauvre ?), réduit, n'exprimant que des notes un peu seules de pomme et de citron.

Bouche demi-corps, amère, mutique.

22. Vin de Pays des Côtes Catalanes : Domaine La Beille 2007

(Maccabeu 100%)

DS13,5 - PC13,5 - LG14 - MS13,5 - TL13,5. Note moyenne : 13,6

Robe jaune claire, reflets "gris-saumoné", épaisse et intense.

Nez simple sur l’amande, le nougat, impression de « lourdeur ».Puis amande, anis, bonbon des Vosges.

Bouche souple, amère, simple, peu aromatique, pomme, anis. Fraîcheur présente en finale, anisée, collante au réchauffement.

23. Patrimonio : Domaine d'E-Croce Yves Leccia 2007

(100% Vermentinu , sol argilo-calcaire sur socle schisteux)

DS15,5+ - PC15 - LG15 - MS15 - TL16. Note moyenne : 15,3

Robe jaune clair, reflets gris.

Nez intense et minéral, poire, pomme, fruit blanc, très mûr, un peu de menthe et d’amande. A l’évolution, de plus en plus minéral et puissant.

Bouche intense, de poids, amertume d’agrumes, finale sur le fruit blanc; longueur et minéralité allant crescendo à l’aération. Semble fermé.

Rappels :

a. Patrimonio : Domaine d'E-Croce Yves Leccia 2007 – 16/06/09 (EG)

DS16,5 - LG16 - MS15 - EG15,5. Note moyenne : 15,8

Le nez est délicat et aromatique, marqué par les arômes floraux avec des notes de nougat, d'amande.

La bouche est tout aussi joviale, joliment construite avec une pointe de minéralité (schiste et argilo-calcaire) et un bel équilibre. Le vin est bien construit avec une belle longueur et du poids. Vin prometteur pour affronter le temps.

b. Patrimonio : Domaine d'E-Croce Yves Leccia 2007 – 02/12/08 (LG)

DS15,5 - LG14+? - MS14 - EG15,5. Note moyenne : 14,8

Robe claire, aux teintes grisâtres (caractéristiques du cépage).

Le nez exprime une incroyable odeur de cacahuète.

Bouche en l'état simple, citronnée, sans fléchissement. De l'impact, du caractère pour un vin encore jeune et difficile à vraiment circonscrire.

Le lendemain : aucune note de cacahuète, que du minéral, de la profondeur, une chair mure à la perfection : un régal : 16,5/20 (commentaire par Didier Sanchez)

c. Patrimonio : Domaine d'E-Croce Yves Leccia 2007 - 3/7/08 (LG)

DS15,5/16 - PC15 - LG14,5 - MS14,5. Note moyenne : 14,9

Notes agréables, plus déployées que dans le cas d’Arena : citron, melon, poivre, fleurs, amande.

Bouche acidulée (impression encore nettement « primeur »), avec un certain relief tannique.

24. Côtes du Roussillon : Domaine Laguerre « Le Ciste » 2002

(50% Grenache blanc/50% Grenache Gris)

DS13 - PC14 - LG13 - MS14 - TL13,5. Note moyenne : 13,5

Robe jaune claire, très brillante, intense, plaqué-or, reflets verts.

Nez boisé, peau de poulet, levure, levain, amande, nougat et de plus en plus grillé à l’aération. Voilà un vin qui semble avoir connu le bâtonnage et l’élevage en fut.

Bouche amère, boisée ? acide, peu aromatique, dominée par une réduction qui masque tout le reste.

 

Rappel : Côtes du Roussillon blanc - Domaine Laguerre "Le Ciste" 2002 – 10/10/2003 (LG)

DS13? – PC13,5+ ? – LG14 ?. Note moyenne : 13,5

Premier nez très marqué par le bois, brûlé, résineux, éther ; s’ouvre sur plus de fruit, avec un côté surmûr, confit et miellé.

Bouche qui reste dense et cohérente malgré un boisé grillé, très chauffé, dominateur à ce stade.

25. Lirac : Château Saint-Roch "Cuvée Confidentielle" 2000

(60% Grenache Blanc/30% Clairette /10% Bourboulin)

DS12 - PC12 - LG12,5 - MS13,5 - TL12. Note moyenne : 12,4

Robe jaune moyen, plaqué-or.

Nez sur la pomme blette, la poire surmûrie avec beaucoup de glycérol.

Bouche sur la pomme au four, un peu trop évoluée, oxydée. Aurait du être bue.

Rappel : Lirac blanc : Château Saint Roch "Cuvée Confidentielle" 2000 - 27/05/2008 (LG)

DS14,5 (am)- DS14,5 (soir) - PC14,5 - LG14,5 - MS14,5 - CD14,5 (am). Note moyenne : 14,5

Profil olfactif original car rancioté : minéral, anis, miel, coquillage.

Bouche sur ses appuis, satisfaisante, avec des goûts qui sortent de l’ordinaire (mais le vin est un peu plus vieux).

26. Hermitage : Domaine de Remizières "Cuvée Emilie" 2001

(90% Marsanne/10% Roussanne)

DS14,5 - PC15 - LG14 - MS14,5 - TL15. Note moyenne : 14,6

Robe jaune bouton d’or, soutenue, épaisse, évolué.

Nez puissant de cire-boisé, « lourd », impression animale.

Bouche collante, eau de Cologne, amande, nougat, amertume, beaucoup de poids, manque de fraîcheur. De plus en plus amer et collant à l’aération. Peu de plaisir.

Pour Pierre : typicité aromatique Rhône nord, des nuances, du fond, austérité et "lourdeur" de la marsanne

 

Rappel : Hermitage blanc : Domaine de Remizières Cuvée Emilie 2001 - 22/01/08 (LG)

DS15,5/16 - LG(13+) - MS13,5 - Note moyenne : 14,1

Nez réduit, peu généreux : citron confit et lacté, menthe. Peu de saveurs pour une bouche en l’état amère et lourde. On le regoûtera le lendemain car cette cuvée nous a déjà montré une faculté de bonification importante à l’air (ce fût le cas pour le 2000).

Note : le vin n’est pas mieux 2 jours plus tard

Résultats

Résultats de la dégustation à l'aveugle selon le barème du championnat de dégustation à l'aveugle organisé par la RVF

 

 

NOMS

Laurent/ Didier

Pierre/ Miguel

Jean-Pascal/ Guillaume

Philippe/
Pierre Laurent

Bernard/ Guilhem

03ème vin

13

8

13

7

0

04ème vin

12

18

10

9

9

05ème vin

18

10

0

1

0

06ème vin

11

13

7

12

1

07ème vin

0

0

5

0

4

08ème vin

4

0

0

0

0

Total blanc

58

49

35

29

14

09ème vin

1

0

0

0

0

10ème vin

7

2

6

7

7

11ème vin

0

2

0

0

0

12ème vin

14

7

7

1

7

13ème vin

12

11

11

11

0

14ème vin

12

7

7

0

0

Total rouge

46

29

31

19

14

Résultats

104

78

66

48

28

Classement

1er

2ème

3ème

4ème

5ème

 

 


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Accueil Dégustations Eclectiques 2010_01_20 Entraînement Thierry