2009_08_06 Dégustation eclectique Didier

 

Club toulousain In Vino Veritas

Dégustation éclectique

Jeudi 6 août 2009

 

 

 

 

La dégustation, offerte par Didier Sanchez, est commentée par Laurent Gibet.

 

 

Quelques commentaires de contexte :

Nombre de dégustateurs : 12

Vins avec présentation à l’aveugle, carafés au dernier moment.

Les verres utilisés sont les « Expert » de Spiegelau.

DS : Didier Sanchez – PC : Pierre Citerne – LG Laurent Gibet – MS : Miguel Sennoun.

 

 

 

 

Ordre de dégustation

 

 

 

1. Vin Mousseux de Qualité : Domaine de L'Aigle - Jean-Louis Denois Brut dégorgé en juillet 93 (1990) - 12°

(100% Pinot Noir)

DS15 - PC14,5 - LG15 - MS14,5. Note moyenne : 14,8

Belle évolution : beurre cuit, caramel, curry, pêche rôtie, zeste d'orange, champignon. Plutôt pinot noir, pour moi.

Bouche très champenoise, de bonne qualité en termes de goût et d'effervescence.

 

 

2. Vouvray : Domaine Huet "Pétillant" Brut Réserve 1998 - 12°

(100% Chenin)

DS16,5 - PC16 - LG15,5 - MS16. Note moyenne : 16

Nez caractéristique de Vouvray : coquille d'huître, lys, rhubarbe, pomme et citron.

Matière nerveuse, pleine, gourmande, pourvue en amers qualitatifs. Pensé 2002.

 

 

3. Alsace Sylvaner : Domaine Muré "Cuvée Oscar" 2007 - 13°

(100% Sylvaner)

DS14,5 - PC14,5 - LG14 - MS15. Note moyenne : 14,5

Nez en liberté, alsacien : pomme mûre, sucre d'orge, citron, mirabelle. Apports melliflus et épicés (cannelle).

Bouche aux goûts flatteurs (présence d'un sucre résiduel modéré), un peu amère, manquant au final d'un peu de reprise. Imaginé un pinot gris plutôt qu'un Riesling.

 

 

4. Alsace Riesling Grand Cru Vorbourg : Domaine Muré "Clos Saint Landelin" 2007 13,5°

(100% Riesling)

DS15,5 - PC14,5 - LG15,5 - MS15,5. Note moyenne : 15,3

Olfaction terpénique, avec des agrumes, un beau bouquet de menthe fraîche. Belle présence et plus de vitalité que dans le cas du Sylvaner.

En bouche, pas de sucre résiduel et conséquemment une sensation d'alcool accentuée (on aura pu un moment se croire projeté dans le Sud : Rolle ou mieux clairette ?).

 

 

5. Muscadet de Sèvre et Maine : Château de la Botinière "Sur Lie" 2000 - 12°

(100% Melon de Bourgogne)

DS14 - PC13 - LG14,5 - MS13. Note moyenne : 13,5

Notes littorales aiguillant assez vite vers l'appellation : anis, réglisse blanche, fond citronné.

Bonne matière se mettant tranquillement en place, sur ces goûts habituels salins et amers du cépage.

 

 

6. Jurançon : Charles Hours "Cuvée Marie" 1998 12,5°

( Gros Manseng avec un peu de Courbu)

DS11 - PC11 - LG12,5 - MS11,5. Note moyenne : 11,5

Robe dorée.

Nez déprécié par un recours trop important au bois. l'opulence aromtatique s'y traduisant par des odeurs de citron confit, de caramel, de sucre d'orge.

Matière amère et acide, pouvant rappeler un chardonnay du Jura (mais ici avec un arrière-plan végétal et minéral pas vraiment plaisant).

 

 

7. Anjou : Château de Fesles 2000 - 13°

(100% Chenin)

DS15 - PC15 - LG14 - MS15. Note moyenne : 14,8

Senteurs grasses : rillettes, gentiane, pointe safranée (elle lorgne un peu vers Vouvray).

Bouche dodue, sensiblement alcoolisée, dévoilant quelques années d'évolution.

 

 

8. Pouilly-Fuissé : Domaine Daniel Barraud "La Roche" 1997 - 13°

(100% Chardonnay)

DS13,5 - PC13,5 - LG14 - MS13,5. Note moyenne : 13,5

Très chardonnay (citronné, végétal), avec des accents grillés.

Bouche vertébrée par une bonne acidité.

 

 

9. Chablis Grand Cru Valmur : Verget 1997 - 13°

(100% Chardonnay)

DS14 - PC13 - LG13 - MS13. Note moyenne : 13,2

Chardonnay aussi mais l'origine est masquée par un élevage dont on sent encore les effets.

Du corps et de l'acidité, des goûts de citron confit.

 

Rappel : Chablis Grand cru Valmur 1997 - 02/07/04 (CD)

Note moyenne : 13

Robe à reflets jaunes. Le nez dévoile des senteurs évoluées, champignons, puis des parfums boisés, pain grillé, brûlé.

La bouche est décevante. Après une première bouche minérale, le boisé devient dominant, la finale est désagréable par son coté lourd et grillé. Dommage car la matière est belle.

 

 

10. Moulin-à-Vent : Domaine du Vissoux "Rochegrès" 1999 - 13°

(100% Gamay)

DS14 - PC14,5 - LG14 - MS14,5. Note moyenne : 14,3

Nez animal, floral octroyant des odeurs de clafoutis, de framboise, de camphre. Il se clarifie bien à l'aération.

Bouche sur ces notes, que j'ai prise pour un pinot d'Alsace.

 

Rappel : Moulin à Vent - Domaine du Vissoux (Mr. Chermette) "Rochegrès" 1999 - 23/02/01 (PC)

Note moyenne : 14,5

Robe dense et vive, nettement violacée.

Fruit superbe au nez, intense et primesautier, avec des belles notes de lard fumé et d’humus.

Matière souple mais riche, chargée en extrait, pleine de vitalité.

 

 

11. Bourgogne : Domaine Pierre Damoy 1993 12,5°

(100% Pinot Noir)

DS15 - PC15 - LG14,5/15 - MS15. Note moyenne : 15

Expression de caractère, viandée, très fumet de pinot bourguignon : terre mouillée, fleurs, fruits rouges, épices, herbes aromatiques (dont le thym et le laurier, que l'on trouve souvent sur le carignan).

Bouche acidulée, assez puissante impliquant une certaine raideur (1998 ?).

Ce vin provient des GC Chapelle, Chambertin et Clos de Bèze; c'est un recyclage du dépassement des rendements... Elevage en fût de 36/40 mois.

 

 

12. Fronsac : Château La Vieille Cure 2000 13,5°

(Merlot 74%; Cabernet Franc 22%; Cabernet Sauvignon 4%)

DS14,5 - PC14 - LG14 - MS14,5. Note moyenne : 14,3

Nez de merlot : cassis, poivron rôti, réglisse, pointes de menthol et de poivre.

Matière veloutée, ayant probablement subi un élevage un peu trop intense.

 

 

13. Côtes du Marmandais : Domaine Elian Daros "Chante Coucou" 1998 - 13°

(60% Merlot, 20% Cabernet Sauvignon, 20% Malbec)

DS13 - PC(13,5) - LG13 - MS13. Note moyenne : 13

Arômes vieillis : cassis, végétal prononcé (jusqu'à l'asperge).

Bouche s'exprimant comme celle d'un cabernet-franc ligérien, un peu ferme, un peu sèche.

 

 

14. Collioure : Domaine du Mas Blanc "Terre de Schistes" 2003 - 13°

(60 Grenache, 20% Syrah, 20% Mourvèdre)

DS13 - PC(13,5) - LG13,5 - MS12,5. Note moyenne : 13,2

Cassis et feuilles froissées pour me faire croire à du fer-servadou sur Marcillac.

Bouche dévoilant aussi du grenache, en mode frais et malheureusement un peu creux. Impact minéral, conférant un peu de sécheresse.

 

 

15. Chinon : Domaine Les Roches 2001 12,5°

(100% Cabernet Franc)

DS15 - PC15,5 - LG15 - MS15,5. Note moyenne : 15,3

Expression foxée impliquant du poivron et du cassis, ainsi qu'une réglisse omniprésente. Charme aromatique.

Bouche particulièrement svelte, délicate un poil sévère.

 

Rappel : Chinon - Domaine Les Roches (Lenoir) 2001 - 16/12/08 (LG)
DS13,5/14 - LG12,5/13. Note moyenne : 13,3
Notes de fruits rouges, de fourrure. 
Bouche étriquée, minérale, fraîche mais cruellement défaillante en suavité. 
Un style spartiate, comme dans le cas des St-Joseph de Raymond Trollat, qui peut trouver ses supporters. 
Plus de fruit le lendemain, selon Didier, mais le vin reste "froid", chiche.

 

 

16. Cornas : Domaine Alain Voge "Cuvée Vieilles Vignes" 2000 - 13°

(100% Syrah)

DS12 - PC10 - LG13 - MS13. Note moyenne : 12,8

Présence de bois encadrant des notes de cassis et de poivre qui me feront finalement pencher pour un Cornas.

Bouche monocorde, un peu anonyme. La fraîcheur d'une syrah du Rhône contrebalancée par l'origine géographique.

Encore une fois chez ce producteur, une expression assez indéfinie (syrah du languedoc ?, pinot noir ? cabernet-franc ?).

 

Rappel : Cornas - Domaine Alain Voge "Cuvée Vieilles Vignes" 2000 - 29/05/09 (LG)

A l’ouverture : DS15

Après 5h d’aération : DS15,5 - LG15 - MS15 - MF15. Note moyenne : 15

Profondeur olfactive sous la forme de senteurs de cassis, de cuir, de suie, de graphite, de rafle, de savon d'Alep (huile d'olive/essence de laurier), de violette et de cerise confites (on est descendu à Cornas, avec un aspect plus solaire, en l'occurrence ici moins "froid").

Appréciable supplément de chair et de persistance dans un profil un poil rustique aux tannins poudreux de belle vitalité.

 

 

17. Coteaux du Languedoc : Domaine Prieuré Saint Jean de Bébian 1995 13,5°

(Grenache 40%/Syrah 35%/Mourvèdre 15%)

DS14,5 - PC14,5 - LG13,5 - MS14. Note moyenne : 14,2

Bourgeon de cassis, bouquet garni (laurier, romarin, eucalyptus), olive et poivre composent un bouquet méditerranéen intéressant.

Bouche sur ces flaveurs, correcte en dépit de quelques défauts (un brin de sécheresse, allure tristounette).

 

 

18. Côtes-du-Rhône : Domaine Le Clos du Caillou "Bouquet des Garrigues" 2000 - 14°

(85% Grenache, 10% Syrah + 5% autres)

DS14 - PC13 - LG14 - MS14. Note moyenne : 13,8

Notes de figue, de cerise, de chocolat (d'anchois aussi, ajoute Pierre).

Bouche de grenache en effet, un peu chiche comme sur certains Gigondas

 

Rappel : Côtes du Rhône - Le Clos du Caillou (Domaine du Caillou) "Bouquet des Garrigues" 2000 : (Note sur foudre en 2000 : 14) 23/04/04 (JP)

DS13,5 – PP13,5 – PC12,5 – LG14 –JP14. Note moyenne : 13,5

Robe rouge intense, brillante.

Toujours un nez de fruits noirs en marmelade, cuir.

Bouche fruitée qui rappelle le nez avec un déficit d'acidité et une présence importante d'alcool.

 

 

19. Côtes-du-Rhône : Domaine Charvin 2001 - 14°

(90% Grenache/ 10% Carignan)

DS15,5/16 - PC15,5/16 - LG15 - MS15,5. Note moyenne : 15,6

Très "vin nature", déclinant des senteurs de rafle, de brou de noix, de cerise, d'olive. Pour moi, déparé par une très légère évocation de savon (ou pignon de pin ? ou encore pan masala - mélange indien de graines et d'épices proposé en fin de repas ?), comme sur certains vins de Gramenon et un peu trop d'amertume.

Une expression rappelant Fonsalette, toutefois moins nuancée, moins sensuelle et moins persistante (rafle plus "verte" et plus rugueuse que chez Reynaud).

 

Rappel : Côtes-du-Rhône - Domaine Charvin 2001 6/01/09 (MF)

DS15 - LG15,5 - MS15 - MF15 - EG15,5. Note moyenne : 15,2

La robe apparaît claire et légèrement ternie.

Le bouquet commence à dévoiler quelques traces d'évolution de cuir, de viande, de terre ainsi que des notes fruitées de cerise confite et de figue.

La bouche est plutôt chaleureuse, sur le tabac. On y retrouveun élégant "trait de vert", signature de Laurent Charvin, adepte de la vendange entière. L'ensemble donne à goûter un fort joli vin auquel certains reprocheront une certaine fermeté en finale...

 

 

20. Côtes de Provence : Domaine de Curebéasse "Blanc de Blancs" 1999 - 12°

(100% Rolle)

DS15 - PC14,5/15 - LG15 - MS14,5. Note moyenne : 14,8

Nous partirons gaillardement de concert sur un Riesling alsacien : pétrole, agrumes.

Bouche fruitée, tonique, bien cadencée ainsi que définie, parfaitement digeste. Bluffante (mais il est vrai qu'il y a de l'anis et un peu d'alcool en arrière-plan).

 

Rappel : Côtes de Provence - Domaine de Curebéasse "blanc de blancs" 1999 - 8/12/00 (PC)

Note moyenne : 14 vers 14,5

Jaune clair un peu laiteux, on sent une pointe de réduction animale au nez, ainsi que des notes florales et herbacées.

Assez gras en bouche, sec et équilibré, manquant de vivacité, pas passionnant mais propre.

 

 

21. Chinon : Domaine Les Roches 2003 – 12,5°

(100% Cabernet Franc)

DSED - PC(?) - LGED - MSED. Note moyenne : ED

Nez vicié, liégeux, dégageant poussivement des senteurs de pomme verte, de gentiane, de miel, de citron, de rhum (serait-on sur un profil déluré de Savennières ?). L'ensemble est assez rébarbatif en raison de ces inflexions de liège, de varech.

Bouche très austère, acide, possédant du coffre, mais manquant évidemment de précision aromatique.

Le lendemain : irrémédiablement bouchonnée.

 

Rappel :

Chinon - Les Roches (Lenoir) 2003 - 11/01/08 à l’ouverture (PR)

DS15 - PR13 - CD14. Note moyenne : 14

Robe jaune clair aux reflets verts.

Nez peu bavard, dévoilant sans grande complexité des notes de cire, baba au rhum, voire même alcool à brûler. Pas vraiment séducteur…

Si l’acidité ligérienne ne lui fait pas défaut, cet échantillon dévoile davantage de rondeur, une certaine souplesse. Citron, prune jaune, rhum, une pointe de champignon constituent l’essentiel d’un profil aromatique assez sobre. La finale ne s’attarde pas… Nous non plus…

Chinon - Les Roches (Lenoir) 2003 - 11/01/08 après 5h d’aération (LG)

DS16,5 - PC16,5 - LG16 - MS16,5. Note moyenne : 16,4

Nez superbe : minéral, pomme cuite, confiture de prune, camomille, légère vapeur camphrée. Bouche peu complexe mais de caractère, dense, tendue. Une fraîcheur superlative (pour le millésime) et un vin qui s'associerait bien à la charcuterie.

 

 

 

Quelques douceurs…

 

 

22. Alsace Muscat Grand Cru Vorbourg : Domaine Muré "Clos Saint Landelin" Vendanges Tardives 2007 - 14°

(100% Muscat)

DS15 - PC15 - LG14,5 - MS14,5. Note moyenne : 14,8

Nez privilégiant le fruit pour des odeurs principales de gelée de coing, d'agrumes et d'épices de toutes sortes.

Bouche assez linéaire, un peu amère, manquant d'un peu de persistance.

 

 

23. Alsace Gewurztraminer Grand Cru Vorbourg : Domaine Muré "Clos Saint Landelin" Vendanges Tardives 2007 12,5°

(100% Gewurztraminer)

DS15 - PC15,5 - LG15 - MS15,5. Note moyenne : 15,3

Notes aguicheuses de citron, de fleurs lourdes (oeillet), d'épices.

Bouche parfumée, muscatée, irréprochable en acidité mais pas trop vibrante cependant.

 

 

24. Alsace Pinot Gris Grand Cru Vorbourg : Domaine Muré "Clos Saint Landelin "Sélection de Grains Nobles" 2007 - 8°

(100% Pinot Gris)

DS16 - PC15,5 - LG16,5 - MS15,5. Note moyenne : 15,8

Robe clairement orangée.

Exhalaisons prononcées de champignon de Paris, d'orange, de coing, de citron vert.

Bouche concentrée, dopée par une acidité conséquente. Une certaine plénitude est proposée ici.

 

 

25. Alsace Riesling Grand Cru Vorbourg : Domaine Muré "Clos Saint Landelin "Sélection de Grains Nobles" 2007 - 8°

(100% Riesling)

DS16,5 - PC15,5/16 - LG15,5 - MS15,5/16. Note moyenne : 15,8

Mandarine, citron vert, épices.

Bouche moins charnue, onctueuse et acide pour autant. Plus simple aromatiquement (en comparaison du pinot gris), plus dirigée aussi (la plastique du Riesling l'emportant sur celle du pinot gris). Ces 2007 sont à attendre, bien entendu.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Accueil Dégustations Eclectiques 2009_08_06 Dégustation eclectique Didier