2009_06_23 Entraînement RVF Thierry

 

 

Club toulousain In Vino Veritas

Entraînement en vue du championnat de France RVF

de dégustation à l’aveugle

Mardi 23 juin 2009

 

 

 

 

 

 

La dégustation, dirigée par Thierry Laborde, est commentée par Maxime France.

 

 

Quelques commentaires de contexte :

Nombre de dégustateurs : 13

Petite dégustation de révision qui se déroule en 2 parties :

  1. une première série proposée par Didier Sanchez et financée par tous les participants. Vins avec présentation étiquettes découvertes
  2. l’entrainement championnat RVF: bouteilles offertes par Thierry Laborde. Vins carafés et présentés et à l’aveugle
  3. bouteilles amenées au gré des dégustateurs

Les verres utilisés sont les « Expert » de Spiegelau.

DS : Didier Sanchez – LG Laurent Gibet – MS : Miguel Sennoun – MF : Maxime France – EG : Eddy Gautier.

 

 

 

 

Ordre de dégustation :

 

 

 

Dégustation proposée par Didier

 

 

1ère série en 14 vins rouges et blancs

 

 

 

1. Cornas : Domaine Clape 2006 - 13°

(100% Syrah)

DS16,5 - LG16,5 - MS17 - MF16,5 - EG16,5. Note moyenne : 16,5

Robe encore jeune aux reflets violine.

Très beau nez racé et profond exhalant des notes de pruneaux, de goudron, de suie ainsi que des touches complémentaires de café et de cacao.

Bouche pleine, pulpeuse, dense, au grain tannique fin. Grande longueur sur des arômes réglissés, d'herbe fraîche et de menthol.

 

 

2. Côte-Rôtie : Domaine Jamet 2006 - 14°

(100% Syrah)

DS17+ - LG16+ - MS16,5 - MF16+ - EG17. Note moyenne : 16,5

Nez délivrant de belles fragrances d'olive noire, de violette, de lard fumé, d'âtre et de moka. Bref du Jamet dans le texte même si, à ce stade, le poids de l'élevage se fait encore sentir.

La bouche est à l'avenant, l'élevage y est encore perceptible mais plus fondu qu'en janvier 2009. Il n'en demeure pas moins une qualité de jus indéniable et beaucoup de fraîcheur pour un grand vin en devenir...

 

Rappels :

a. Côte-Rôtie : Domaine Jamet 2006 - 24/01/09 (LG)

DS(16?) - PC(14?) - LG15,5+ - MF(16) - MS(15?) - EG(16). Note moyenne : (15,4?)

Impression un peu boisée (vanillée) sur des notes de violette, d'olive, d'encre, de réglisse, de cassis. Très Côte-Rôtie (mais pas immédiatement Jamet, sous cette forme).

Jus typé, naturellement en état transitoire, pas si velouté.

Inhabituelle présence boisée (vanille) qui jugule quelque peu l'expression d'une matière également moins sensuelle.

Comme dans le cas de Charvin, notez que le vin vient juste d'être livré (commentaire d'autant plus prudent, donc !).

(Maxime) : Le lendemain le côté vanillé est encore exacerbé écrasant, au nez, le reste des arômes. La bouche se présente dissociée sur un boisé dur et une finale très asséchante. L'aération a réellement desservi ce vin.

b. Domaine Jamet Côte-Rôtie 2006 - Visite sur place en Décembre 2007

DS16 - PC(15,5/16) - LG15 - MS15. Note moyenne : 15,4

Lancement. Echantillon tiré sur fût. Style maison : fruit doux (framboise, mûre), floral (violette), zan. Tendresse et une certaine rondeur (surtout si l'on compare aux vins de Vincent Gasse).

Domaine Jamet Côte-Rôtie 2006 :

DS16,5 - PC(16/16,5) - LG15,5 - MS16. Note moyenne : 16,1

Echantillon tiré sur fût (représentatif de l'assemblage final, selon notre hôte). On sent l'impact de la vendange entière (notes habituelles - pour ce domaine - de rafle, participant de la complexité d'ensemble). Olfaction rutilante : fruits (cassis, mûre), épices, fleurs (violette, iris), viande rôtie, le tout emballé comme il se doit dans un bel ensemble réglissé. Très belle étoffe sensuelle, charnue, parfaitement balancée Jamet.

 

 

3. Châteauneuf-du-Pape : Domaine de la Mordorée "La Reine des Bois" 2006 - 15°

(Grenache 80 %, Mourvèdre 10 %, Syrah 5 %, Counoise 3 %, Vaccarese 2 %)

DS16 - LG16 - MS15 - MF15 - EG15. Note moyenne : 15,4

Robe presque noire, impénétrable, brillante.

Le nez dévoile des flaveurs de crème de cassis, de poivre et de caoutchouc.

Bouche massive, concentrée, extraite, dotée de tannins grenus et livrant quasi exclusivement des  arômes réglissés. Au final un vin à la digestibilité "discutable" malgré une forme de finesse castelnovienne qui parvient tout de même à préserver l'essentiel...

 

 

4. Châteauneuf-du-Pape : Domaine du Caillou "Les Quartz" 2005 - 14,5°

(Grenache 90%/Syrah 10%)

DS16,5+ - LG16,5/17 - MS16 - MF16,5 - EG15,5+. Note moyenne : 16,3

Nez exprimant des senteurs de fraise, de cerise à l'alcool, de cacao et d'herbes aromatiques.

Bouche gourmande, juteuse mais non dénuée de finesse et de fraîcheur malgré la charge alcoolique indéniable. Longueur tout à fait correcte sur des notes de zan et de garrigue.

 

 

5. Châteauneuf-du-Pape : Domaine de Marcoux 200516,5°

(Grenache 90%/Mourvèdre 4%/Syrah 3%)

DS16,5/17 - LG16,5 - MS16,5/17 - MF16,5 - EG16. Note moyenne : 16,5

Le bouquet révèle une grande finesse aromatique au travers d'effluves fruitées (cerise, cassis, figue), de laurier et de pain d'épices.

Bouche serrée, d'une grande finesse dans laquelle on retrouve des notes de cerise à l'alcool, de réglisse zan ainsi qu'une très belle longueur. Un beau vin classique (au sens noble du terme) de l'appellation...

 

Pour info :

a. Chateauneuf-du-Pape : Domaine de Marcoux 2004 - 25/11/08 (PR)

DS15 - LG15 - PR15 - MS15 - EG15,5 - MF15,5. Note moyenne : 15,2

Aspect rubis, sombre, mat.

Elégant mariage de pruneau, figue, fruits cuits, orange cloutée, épices, huile d'olive, avec toutefois encore un soupçon d'alcool.

Densité moyenne, mais très joli jus, fin, délicatement parfumé, d'un bel équilibre, donnant une irrémédiable envie de boire.

b. Chateauneuf-du-Pape : Domaine de Marcoux 2004 - 18/1/07 (LG)

DS15 - PC14,5 - MS14 - LG14 - BLG14. Note moyenne : 14,3

Nez sudiste, sans trop de nuances : cerise confite. Bouche plutôt capiteuse, sans trop de socle.

 

 

6. Châteauneuf-du-Pape : Domaine Charvin 2006 - 14,5°

(Grenache 90%/Carignan 10%)

DS17,5 - LG17+ - MS17,5 - MF17,5 - EG17+. Note moyenne : 17,3

Nez plutôt libéré et frais, exprimant des notes florales (rose, pivoine), fruitées (cassis, mûre, fraise), de poivre vert, de marinade ainsi qu'un soupçon de cacao amer.

La bouche revêt un caractère "oxymorique"  propre à la plupart des grands vins, à la fois concentrée et fraîche, gourmande mais dotée d'un racé "trait de vert"...Un vin "traçant", au poids énorme, à la fois fin et puissant. Superbe!!

 

Rappels :

a. Châteauneuf-du-Pape : Domaine Charvin 2006 - 07/04/09 (EG)

DS(15?) - PC14 - LG(14,5) - MS14 - EG14. Note moyenne : (14,3)

Nez animal, terreux, avec des notes de griotte (et une forte impression d'alcool).

Un peu de sucre en bouche et une finale un peu sec.

En l'état ce vin manque d'éclat mais possède un gros potentiel.

b. Châteauneuf-du-Pape : Domaine Charvin 2006 - 24/01/09 (LG)

DS16,5+ - PC16,5 - LG15,5+ - MF16,5/17 - MS16,5 - EG16. Note moyenne : 16,3

Arsenal très castelnovien : poudre cacao, rose, poivre, rafle, marc, figue ...

Matière agréablement sculptée, typique, solaire mais ferme, encore logiquement brute, un peu marquée par l'alcool.

(Maxime) : regoûté le lendemain il déploie un somptueux nez de mara des bois, de poivre et de pivoine. Fin et gourmand à la fois, il termine sur une certaine fermeté en finale qui devrait se fondre avec les années pour livrer l'expression et la finesse aromatique des plus grands grenaches castelnoviens.

 

 

7. Côtes du Roussillon Village : Domaine Gauby "Muntada" 200613,5°

(Carignan 40%, Grenache Noir 30%, Syrah 20% et Mourvèdre 10%)

DS15,5/16 - LG15,5 - MS16 - MF16 - EG16. Note moyenne : 15,9

Nez aux senteurs de laurier, de cassis, revêtant également un caractère animal au travers de notes de venaison.

Bouche de demi-corps, plus en finesse qu'en puissance mais dotée d'un jus de belle qualité. Elle apparaît marquée par le côté sauvage et sudiste du carignan s'exprimant sur des arômes de laurier et de gibier à poil.

 

 

8. Jasnières : Domaine de Bellivière "Calligramme" 2007 - 13,5°

(100% Chenin)

DS16,5 - LG15,5 - MS15,5 - MF15,5 - EG15,5. Note moyenne : 15,7

Nez pur et frais, dévoilant des flaveurs de pomme et de fleurs blanches.

Bouche en rondeur laissant s'exprimer quelques sucres résiduels dans un registre aérien, très bel équilibre et grande fraîcheur aromatique se traduisant par de fines notes d'agrumes (citron, mandarine), de fleurs blanches et de citronnelle.

 

Pour info :

a. Jasnières - Domaine de Bellivière "Calligramme" Vieilles Vignes 2002 - 21/11/03 (PC)

DS14 – PP15 - PC14,5 – LG14,5. Note moyenne : 14,5

Robe or gris, pâle

Nez direct et incisif de fruit très mûr, avec une nuance musquée, presque muscatée.

Matière pure, vive, de belle intensité, avec une acidité très tonique.

b. Coteaux du Loir : Domaine de Bellivière "Vieilles Vignes Eparses" 2007 - 2/06/09 (LG)

DS16 - LG15+ - PR15,5+. Note moyenne : 15,5

Nez fermentaire dans lequel on distingue des notes de gazon coupé (un peu comme dans les huiles d'olive ligures), de pomme, de fleurs blanches; le tout est rehaussé d'une jolie fraîcheur mentholée. Bouche logiquement encore simple, bien calibrée, minérale, saline (sans excès végétal).

 

 

9. Château Grillet 2007 - 14°

(100% Viognier)

DS18 - LG18 - MS18 - MF18 - EG17,5. Note moyenne : 17,9

Le nez, retenu au départ, se livre à l'aération avec beaucoup de "verve", de complexité et de finesse au travers de fragrances d'abricot frais, d'amande fraîche, de frangipane et de pierre à fusil.

Bouche superlative, à la longueur magistrale et à l'équilibre princier! Dotée d'un poids énorme, elle livre des notes fumées, d'abricot frais ainsi qu'une nuance saline du plus bel effet en finale qui  vient prolonger et tendre le vin de façon superbe. Un grand vin, déjà diaboliquement abordable!!!

 

 

10. Châteauneuf du Pape : Château de Beaucastel 2006 - 14°

(Roussanne 80%, Grenache blanc 15%, autres 5%)

DS16,5/17 - LG16,5 - MS17 - MF16,5/17 - EG16. Note moyenne : 16,6

Le bouquet de ce vin est une véritable offrande exhalant des senteurs miellées, de citron confit, de mangue et de fruit de la passion.

Belle bouche dynamique, aromatique (beurre frais, chèvrefeuille, abricot), un brin chaleureuse pour rappeler sa terre de naissance  mais non dénuée de finesse. Elle se prolonge élégamment sur de nobles amers évoquant le pamplemousse. Un très beau vin assurément...

 

Rappels :

a. Châteauneuf du Pape blanc : Château de Beaucastel 2006 - 3/07/08 (LG)

DS15,5 - PC15 - LG14,5 - MS15. Note moyenne : 15

Style affable, parfumé, pointe exotique.

Bouche assez amère, finale gingembre.

b. Châteauneuf-du-Pape blanc - Château de Beaucastel 2006 - 1/4/08 à l’ouverture (par PR)

DS14,5 - PR14 - CD13,5. Note moyenne : 14

Robe jaune plus terne.

Ensemble doucereux, mûr : pomme, poire, amande, nougat.

Matière puissante, un rien langoureuse, manquant d’entrain, à la signature sudiste. Finale sur l’amertume, l’anis, le thym. Un certain fond, mais révélation modeste.

Châteauneuf-du-Pape blanc - Château de Beaucastel 2006 - 1/4/08 après 5h d’aération (par LG)

DS13,5 - LG13,5 - MS13,5/14. Note moyenne : 13,6

Panoplie aromatique spiritueuse : poire très mûre, fleurs capiteuses, gingembre (dont on relèvera principalement le goût).

Bouche (encore ?) peu révélée, replète, avec un taux d’alcool un peu désappointant.

 

 

11. Châteauneuf du Pape : Domaine de la Janasse "Prestige" 2006 - 14,5°

(Roussanne 70%/Grenache 15%/Clairette 15%)

DS(15) - LG(15,5) - MS(15) - MF(15) - EG14. Note moyenne : (14,9)

Le nez se livre sous forme de notes lactiques prononcées (yaourt), d'herbe coupée, de menthe et paraît, à ce stade, dominé par un fort boisé.

En bouche la matière imposante semble mise sous l'éteignoir par un élevage exacerbé, le vin apparaît de ce fait quelque peu lourd, pataud et manquant singulièrement de finesse. A revoir donc dans quelques années pour vérifier si cette imposante matière est parvenue à intégrer son élevage "ambitieux".

 

 

12. Côtes de Provence : Domaine Sorin "Cuvée Sergine" 2006 - 13°

(Rolle 70 %, Ugni blanc 15 %, Sémillon 15 %)

DS15 - LG15 - MS15 - MF15,5 - EG15,5. Note moyenne : 15,2

Le nez livre de réjouissants arômes anisés, de calisson, de nougat, d'amande et même une pointe exotique évoquant l'ananas.

La bouche fraîche et tendue fait preuve d'une belle finesse, le vin se construit autour d'un jus de belle qualité au poids intéressant.

 

Rappel : Côtes de Provence - Domaine Sorin "Sergine" 2006 - 21/10/08 (MS)

DS14 - LG15 - MS14 - EG15 - MF14,5. Note moyenne : 14,5

Nez sur le buis, la rose, la réglisse blanche teinté de notes de torréfaction et de vanille. Plutôt frais dans l'ensemble.

Bouche dans un registre gourmand, en rondeur, grasse. Un style plutôt accessible et gourmand.

 

 

13. Cassis : Château Barbanau "Clos Val Bruyère" 2006 - 12,5°

(30% Marsanne, 30% Ugni blanc, 30% Clairette, 10% Sauvignon)

DS15,5 - LG15 - MS14,5/15 - MF15,5 - EG15. Note moyenne : 15,5

Olfaction anisée, saline exprimant des senteurs complémentaires de fleurs blanches et d'amande fraîche.

Bouche pleine, dense, d'un équilibre sans failles, sa finale saline rappelle  le bord de mer et confère à l'ensemble une belle sapidité.

 

Rappels :

a. Cassis : Château Barbanau "Clos Val Bruyère" 2006 - 21/10/08 (MS)

DS14,5 - LG15,5 - MS14,5 - EG14,5 - MF15. Note moyenne : 14,8

Nez difficile d'accès, à l'imprégnation lactique, résineuse et balsamique. Une signature plutôt méditerranéenne sur le fenouil, l'amande ou encore le nougat.

Bouche sudiste à l'acidité pourtant insistante, anisée, réglissée.

Un ensemble plutôt cohérent et bien tenu. On ne reconnaît pas ce vin qu'on a pourtant rencontré souvent.

b. Cassis : Château Barbanau "Clos Val Bruyère" 2006 - 24/6/08 à l'ouverture (PR)

DS14 - PR13,5 . Note moyenne : 13,8

Robe paille aux reflets gris.

Présentation guillerette : fleurs et fruits blancs, pamplemousse, agrumes, anis.

Ensemble simple, léger dont il faut garder le côté frais et digeste.

Cassis : Château Barbanau "Clos Val Bruyère" 2006 - 24/6/08 après 5h d'aération (LG)

DS14 - LG13 - MS13. Note moyenne : 13,3

Notes blanches avec un peu de verdeur.

Bouche anisée, un peu frêle, effilée.

c. Cassis - Château Barbanau Clos Val Bruyère 2006 - 27/5/08 (LG)

DS13 - DS13 - PC13 - LG13,5 - MS12,5 - CD13. Note moyenne : 13

Dominante d'agrumes pour une matière amère et austère, un peu pesante. Hésitation entre clairette et sauvignon (ce qui fait sens, finalement). Correct avec tout de même un petit côté « service minimum ».

d. Cassis - Château Barbanau Clos Val Bruyère 2006 - 29/4/08 à l'ouverture (PR)

DS13,5 - PR13. Note moyenne : 13,3

Robe claire, paille aux reflets gris.

Fraîcheur aromatique : fleurs blanches, pêche, pamplemousse, anis, et un petit côté « fruits de mer » qui appelle le plateau...

Partition sur la fraîcheur (CO², acidité) et la simplicité, sans d'autres prétentions que les coquillages auxquels nous pensons tous à ce moment... Finale épicée et anisée. Il ne manque plus que la petite table de pêcheur à flan de calanque, à l'ombre d'un pin parasol.

Cassis - Château Barbanau Clos Val Bruyère 2006 - 29/4/08 après 5h d'aération (MS)

LG13,5 - MS13,5. Note moyenne : 13,5

Bourgeon de cassis, pain d'épices, bonbon (amylique) avec des effluves marins. Un côté acidulé, frais, mais un rien fade. Un vin simple, sans réelle ambition d'en faire plus. Cohérent.

 

 

14. Patrimonio blanc : Domaine Arena "Carco" 2007 - 13°

(100% Vermentinu)

DS ? - LG ? - MS(15,5) - MF ? - EG(?). Note moyenne : ?

Nez rappelant la pomme blette, le cidre, le mou de raisin et la bière blanche.

En bouche le vin porte des traces d'oxydation prématurée évoquant irrémédiablement la pomme blette. Probablement un échantillon défectueux...

 

 

 

 

Bouteilles offertes par Thierry Laborde

 

 

2ème série en 6 vins rouges

 

 

 

15. Fleurie : Lucien Lardy « Les Roches » 2007 - 12,5°

(100% Gamay)

DS13 - LG13 - MS13,5 - MF13 - EG13,5.  Note moyenne : 13,2

Nez simple, jeune et guilleret exprimant des notes fruitées (cassis) et florales (rose) et présentant un caractère amylique.

Bouche à l'avenant: franche, acide, gouleyante, sans complications mais faisant de ce vin un agréable "vin de soif"!

 

 

16. Crozes Hermitage : Guigal 2005 - 12,5°

(100% Syrah)

DS13 - LG13,5 - MS13,5 - MF12,5 - EG13,5. Note moyenne : 13,2

Nez peu causant de prime abord, au caractère amylique, dévoilant des notes de cassis et de ronce.

Bouche sans complications et sans grand fond, fraîche, acide, poivrée.

 

 

17. Madiran : Domaine Berthoumieu « Charles de Batz » 2006 - 14°

(90% Tannat/10% Cabernet Sauvignon)

DS12 - LG10 - MS11 - MF11 - EG12,5. Note moyenne : 11,3

Nez crémeux, sans classe, évoquant le bonbon "Mon chéri" et le goudron.

Bouche façon poids lourd, corpulente, extraite, au grain tannique rustique. Un madiran de style "moderne", sans réel défaut certes mais peu porteur de plaisir...

 

 

18. Haut-Médoc : Château de Villambis 2006 - 12,5°

(57% Merlot/43% Cabernet Sauvignon)

DS14,5/15 - LG14 - MS13 - MF14 - EG13. Note moyenne : 13,8

Olfaction au départ étrangement ligérienne évoquant le cassis, la mûre et le roncier.

Bouche au caractère "tourangeau" par sa fraîcheur et ses arômes, pourtant le vin ne contient pas une once de cabernet franc!! Les plus perspicaces parviendront à déjouer ce piège et à situer ce vin, de facture correcte par ailleurs, dans la région adéquate.

 

 

19. Collioure : Coume Del Mas « Quadratur » 2006 - 14,5°

(50% Grenache, 30% Mourvèdre)

DS14 - LG14,5 - MS14 - MF14 - EG14. Note moyenne : 14,1

Nez marqué par une pointe de volatile semblant conférer une certaine fraîcheur au bouquet duquel s'extraient des notes de cassis, de cuir et de suie.

La bouche est mûre, réglissée, on y décèle également des notes de cacao et de pruneaux à l'eau de vie sans caractère trop chaleureux toutefois...

 

 

20. Châteauneuf-du-Pape : Jacques Mestre « Cuvée des Sommeliers » 1978 - (degré non indiqué)

(Grenache Majoritaire)

DS16,5 - LG14,5 - MS16 - MF16 - EG17. Note moyenne : 16

La robe aux nuances acajou, très claire signale immédiatement un vin d'âge respectable.

Le bouquet exhale des senteurs évoluées et racées de vieux cuir, de venaison, de poivre et d'herbes aromatiques.

En bouche le vin apparaît bien vivant, construit autour d'une matière au charme indéniable, veloutée, patinée mais nullement sénescente. L'équilibre est, par ailleurs, irréprochable. Un vin qui divisera pourtant l'assemblée entre ses aficionados et son  détracteur qui lui reprochera un début de déclin et regrettera de ne l'avoir pas dégusté une dizaine d'années auparavant...

 

 

 

3ème série en 6 vins blancs

 

 

21. Côtes du Roussillon : Mas Amiel « Altair » 2005 - 14,5°

(80% Grenache, 20% Maccabeu)

DS13,5 - LG14,5 - MS14,5 - MF14 - EG14,5. Note moyenne : 14,2

Nez dévoilant des notes lactiques, de noisette, de pomme, de citron et d'anis.

Bouche aux accents balsamiques prononcés, réglissée, évoquant la peau de pomme, le cidre. Finale légèrement alcooleuse pour un vin plutôt représentatif de son terroir d'origine.

 

 

22. Roussette de Savoie : Cave de Chautagne 2007 - 12,5°

(100% Altesse)

DS13,5 - LG13,5 - MS13,5 - MF12,5 - EG13,5. Note moyenne : 13,3

Nez très végétal (asperge, buis), aux notes de bourgeons de cassis pour faire penser à ce stade à un sauvignon du centre de type Ménetou-Salon.

Bouche "propre" mais à la complexité limitée, sans réelle typicité, relativement pauvre en goûts elle évoque timidement les agrumes. Un vin sans défauts mais sans grand intérêt non plus...

 

 

23. Nuits Saint Georges 1er cru « Clos de L’Arlot » : Domaine de l’Arlot 2004 - 13°

(100% Chardonnay)

DS15,5+ - LG14,5 - MS15,5 - MF15,5 - EG15,5. Note moyenne : 15,3

La robe se pare de reflets or clair, elle apparaît limpide et brillante.

Le nez est marqué au départ par des notes de réduction, puis de fines senteurs de noisette grillée, d'agrumes, de fougère, de croûte de St Nectaire pour évoquer de belles réalisations chablisiennes.

La bouche est dotée d'une matière pleine, sapide avec des arômes de réglisse, de poivre blanc et  de citron confit. L'ensemble se montre droit et tendu et signe un beau et rare blanc de Côte de Nuits. Une belle découverte pour ma part que cette couleur dans cette appellation...

 

Visite au domaine - juin 2005 (LG)

Nuits-St-Georges Villages - Domaine de l’Arlot - Blanc 2004

JP14 - PP14 - LG(14)

Format sympathique, fruité, correctement vertébré.

Nuits-St-Georges Villages - Domaine de l’Arlot - Blanc 2004

JP15,5 - PP15 - LG(15)

Cette cuvée inclut une part de pinot gris (entre 10 et 15%). Elle dispense du fruit (fruits exotiques, poire) de manière généreuse. Plus structurée et aussi plus lourde.

Nuits-St-Georges 1er cru Clos de l’Arlot - Domaine de l’Arlot - Blanc 2004

JP16,5 - PP16 - LG(16)

Le nez apparie de substantielles odeurs de fruit, de menthol, de verveine, de fleurs blanches. L’allure est assez baroque (grasse et délurée), pas encore complètement en place mais déjà capable d’une profitable présence minérale et fruitée.

 

 

24. Pacherenc du Vic Bilh Sec : Domaine Berthoumieu « Vieilles Vignes » 2007 - 13,5°

(50% Gros Manseng, 25% Petit Manseng, 25% Courbu)

DS13,5 - LG14,5 - MS14 - MF13 - EG13,5. Note moyenne : 13,7

Nez floral évoquant également la menthe fraîche et le pamplemousse.

Bouche à l'unisson dans laquelle on retrouve ces notes ultra présentes de menthe fraîchement coupée et d'agrumes (pamplemousse et mandarine), la finale est portée par des amers intéressants et une acidité présente mais plus mesurée peut-être que chez ses voisins jurançonnais...

 

 

25. Irouleguy : Les Vignerons du Pays Basque « Andere d’Ansa » 2007 - 13°

(80% Gros Manseng/20% Petit Courbu)

DS13 - LG13 - MS12 - MF13,5 - EG13. Note moyenne : 12,9

Nez exprimant des notes de crème fraîche, de pomme et d'agrumes.

Bouche fraîche, à l'acidité marquée, sur des arômes de citron vert essentiellement. Correct mais pas transcendant...

 

Pour info : Irouléguy : Cave Les Vignerons du Pays Basque « Huri d'Ansa » 2004 - 07/10/08 (EG)

DS14 - LG13 - MF14 - MS13 - EG13,5 . Note moyenne : 13,5

Nez dégageant de jolies odeurs d'ananas, camphre, bonbon acidulé.

Bouche assez végétale avec une grosse acidité en finale.

Ce vin se résume avec une grosse acidité citrique et n'est pas vraiment charmeur.

Irouléguy « Xuri d'Ansa » - SCA les Vignerons du Pays Basque 2004 - 4/12/07 (PR)

DS13,5 - PC13 - LG14,5 - PR13,5 - MS13,5 - Note moyenne : 13,6

Robe fluide, paille quelque peu jauni, aux reflets dorés.

Nez assez timide (légèrement bridé par la température un peu froide de l'échantillon), dévoilant tout de même une palette fruitée à la fois exotique et citronnée (citron vert).

Intéressant mariage d'une acidité un peu vive (profil citrique) et d'une expression aromatique presque gourmande, limite passerillée, à la tendresse exotique.

 

 

26. Alsace Gewurztraminer : Désiré Hinterlang Hahnenberg « Réserve » 1989(degré non indiqué)

(100% Gewurztraminer)

DS12 - LG11,5 - MS14 - MF11,5 - EG12,5. Note moyenne : 12,3

Nez muscaté délivrant des senteurs de thym, de camphre et de cire laissant pointer de nets signes d'évolution.

La bouche revêt des accents balsamiques, elle évoque les herboristeries d'antan avec des notes d'onguent, de camphre et de foin. Un vin d'âge respectable, à la "teinte" aromatique inconnue pour moi sur ce cépage mais dont la structure d'ensemble "fuyante" laisse à penser qu'il aurait dû être bu depuis longtemps...

 

 

 

Bouteilles amenées au gré des dégustateurs

 

 

 

27. Alsace Sylvaner : Kuehn 2007 - 12°

(100% Sylvaner)

DS12 - LG13 - MS11,5 - MF11,5 - EG13. Note moyenne : 12,2

Nez peu disert duquel s'extirpent au départ de timides senteurs végétales (aspege, petits pois), puis, à l'aération le vin prend de nettes tonalités alsaciennes autour d'arômes d'agrumes divers (mandarine, pamplemousse, citron vert).

Bouche simple, maigre, à l'acidité mordante et manquant considérablement de fond...

 

 

28. Givry : René Bourgeon « Clos de la Brûlée » 2005 - 12,5°

(100% Chardonnay)

DS13 - LG13,5 - MS13 - MF13 - EG13,5. Note moyenne : 13,2

Nez exprimant de prime abord des notes réduites puis tour  à tour de la crème fraîche, du beurre et de la noisette.

Bouche à l'acidité marquée et au dynamisme guilleret, relativement simple mais percutant et net, très typé chardonnay.

 

 

29. Bourgogne Aligoté : Ropiteau 2007 - 12°

(100% Aligoté)

DS12 - LG13 - MS13 - MF13 - EG13. Note moyenne : 12,8

Nez simple avec un côté "chablisien" (croûte de fromage, végétal), et réglissé.

Bouche à l'acidité mordante et à l'expression limitée. Végétale et saline en finale.

 

 

30. Vin de Savoie : D & P Belluard « Le Feu Terroir du Mont-Blanc » 2007 - 12°

(100% Gringet)

DS13,5/14 - LG12,5 - MS13 - MF13,5 - EG14,5. Note moyenne : 13,5

Le nez exprime des notes très marquées de pomme, de cidre et de bière blanche.

Bouche aux accents fermentaires, légèrement  piquante et acide. La persistance finale est moyenne pour un vin brut de décoffrage! En tous cas une curiosité et une découverte pour ma part que ce "gringet" montagnard aux nettes inflexions "naturelles".

 

 

31. Ajaccio : Comte Abbatucci « Faustine » 2008 - 13°

(100% Vermentino)

DS15 - LG14 - MS14,5 - MF15 - EG15. Note moyenne : 14,7

Robe presque blanche à reflets gris.

Nez évoquant l'amande, le nougat ainsi que le pamplemousse.

Bouche légèrement "frizzante" marquée par une pointe rafraîchissante de CO2, sur les agrumes, l'amande fraîche, la guimauve. Le vin apparaît très expressif aromatiquement et parvient à conserver une bien agréable fraîcheur...

 

 

32. Limoux : Cave du Sieur d’Arques Sélection Toques et Clochers « Les Hauts Clochers » 200615,5°

(100% Chardonnay)

DS15,5 - LG14,5 - MS14,5 - MF15,5 - EG15,5. Note moyenne : 15,1

Nez rappelant les senteurs "classiques" de la Côte de Beaune: noisette grillée, citron, fougère.

Bouche à l'ampleur intéressante, équilibrée et fraîche. Le vin exprime des notes d'amande amère et ne fait pas du tout sudiste, on lorgnerait plutôt du côté de Chassagne...Une belle bouteille et une belle surprise!!

 

 

33. Limoux : Cave du Sieur d’Arques Château de Flandry 2001 - 13°

(100% Chardonnay)

DS11 - LG11 - MS? - MF11 - EG11. Note moyenne : 11

La bouteille semble irrémédiablement passée, le vin apparaissant décharné, exsangue pour confirmer que les chardonnays méditerranéens ne semblent pas bâtis pour la garde prolongée...

 

 

34. Chablis 1er cru « La Forest » : Domaine Dauvissat 2007 - 13°

(100% Chardonnay)

DS15,5/16 - LG15+ - MS15 - MF16 - EG16+. Note moyenne : 15,6+

Sillage olfactif juvénile et classiquement chablisien exhalant des notes de coquille d'huître, d'agrumes, de fougère et de silex.

Bouche très austère à ce stade mais dynamique, tendue et impactante. Elle s'exprime essentiellement au travers d'un profil minéral, crayeux en diable ne livrant pas beaucoup de plaisir en l'état mais promettant, à mon sens, un bel avenir à cette bouteille.

 

 

35. Arbois Poulsard : Fruitière Vinicole d’Arbois 2005 - 12,5°

(100% Poulsard)

DS11 - LG11 - MS11,5 - MF11 - EG11. Note moyenne : 11

Nez "pharmaceutique" exprimant des notes d'eucalyptus, de camphre, de pansement mais aussi de quinquina et d'écorce d'orange.

En bouche le vin apparaît squelettique et doté d'une acidité mordante! Sans intérêt...

 

 

36. Vin de Pays du Jardin de la France : Henry Marionnet « Les Cépages Oubliés » 2007 - 12°

(100% Gamay de Bouze)

DS15 - LG14,5/15 - MS15 - MF15 - EG15,5. Note moyenne : 15,1

Olfaction franche et nette avec un côté amylique livrant des arômes purs de cassis, de poivre et de pivoine.

En bouche la chair se fait suave, dense, fine et gouleyante à la fois. Le vin possède une forme de rusticité rafraichissante et termine sur des notes de zan. Très belle réalisation que ce "gamay de bouze" à la pureté de fruit remarquable !

 

 

37. Saint-Emilion Grand Cru : Château Montlisse 2005 - 14,5°

(85 % de Merlot, 7.5 % Cabernet Franc, 7.5 % de Cabernet Sauvignon).

DS12 - LG12 - MS12 - MF12 - EG12,5. Note moyenne : 12

Nez ultra boisé, crémeux, évoquant le moka, le café et les feuilles mortes.

Bouche à l'avenant, sèche, indigeste, amère, affublée d'un élevage grossier faussement ambitieux, aucun plaisir pour ce vin qui se paie le luxe de finir sur une note excessivement chaleureuse...à éviter!

 

 

38. Vin de Table : Le Casot de Mailloles "Poudre d'Escampette" (2008) - 13°

(33% Grenache, 33% Mourvèdre, 33% Carignan)

DSED - LGED - MSED - MF9 - EG(9). Note moyenne : ED ou 9

Nez sauvage évoquant le gibier et la feuille de laurier.

Bouche légèrement perlante aux arômes de pomme blette, de grenade pas mûre, ne faisant pas en place...certains jugeront cette bouteille défectueuse, je pencherais plus pour une forme de "parti pris oenologique"  car les différents échantillons de cette cuvée déjà goûtés avaient, peu ou prou, les mêmes caractéristiques.

 

 

39. Vin de Pays Des Côtes Catalanes : Domaine du Vieux Genevrier « L’Or des Dardenne » 2006 - 14°

(95% Carignan; 5% Grenache)

DS12,5 - LG12,5/13 - MS13,5 - MF13 - EG13. Note moyenne : 13

Olfaction dévoilant de notes de laurier, de marinade, de viande.

Bouche  propre, sans défauts majeurs mais limitée et simple dévoilant les classiques arômes sauvages apanage du Carignan.

 

 

40. Margaux : Château Malescot Saint Exupéry 2003 - 13,5°

(50% Cabernet Sauvignon, 35% Merlot, 10% Cabernet Franc, 5% petit Verdot)

DS15,5 - LG15 - MS15 - MF15,5 - EG16. Note moyenne : 15,4

Bouquet concentré et riche exhalant des notes de cerise confite, de pruneaux, de cacao et de cuir.

En bouche la matière se montre séveuse, soyeuse et dotée d'un grain de tannins de grande qualité conférant finesse et distinction à l'ensemble. Le vin se paie également le luxe de préserver de la fraîcheur déjouant ainsi les pièges du millésime. Une belle bouteille...

 

 

 

 

Une douceur de fin de soirée…

 

 

41. Coteaux du Layon Saint-Aubin : Domaine Philippe Delesvaux « Clos du Pavillon » 2004 - 12,5°

(100% Chenin)

DS16 - LG16,5 - MS16 - MF16,5 - EG16,5+. Note moyenne : 16,3

Le nez exhale d'intenses effluves safranés, d'abricot frais et de miel.

La bouche, toute en finesse, fait preuve d'un équilibre irréprochable. Le style est aérien et les sucres en dentelle, on y retrouve, outre les nuances carbonifères, des arômes d'écorce d'orange et de gentiane. La finale se prolonge de façon très correcte avec sapidité et fraîcheur...

 

Rappel : Coteaux du Layon St-Aubin Delesvaux Clos du Pavillon 2004 : 17/20 – 31/10/06

Beaucoup de fruit (coing, orange, ananas confit, pomelo) et ces fameuses notes de charbon. Liqueur nette, parfaitement ciselée, faussement débonnaire, sans tapage et très longue.

 

 

 

 

Résultats

 

 

Résultats de la dégustation à l'aveugle selon le barème du Championnat de dégustation à l'aveugle organisé par la RVF

 

 

 

EQUIPES

 

Laurent Gibet

Miguel Sennoun

 

Didier Sanchez

Jean-Michel Perrussan/ Eddy Gautier

Maxime France

Romain Pavan

Bernard Bergè

Guilhem Barré

 

Claude Cherbourg

15ème vin

14

15

10

14

11

11

16ème vin

11

0

0

0

0

1

17ème vin

7

7

15

12

0

10

18ème vin

13

13

1

1

0

1

19ème vin

8

6

3

6

7

0

20ème vin

10

12

12

5

0

7

21ème vin

0

0

0

7

7

0

22ème vin

1

1

1

1

1

0

23ème vin

0

10

9

10

9

0

24ème vin

0

1

6

0

3

0

25ème vin

14

1

1

1

0

7

26ème vin

12

12

0

0

0

0

 

 

 

 

 

 

 

Résultats

90

78

58

57

38

37

 

 

 

 

 

 

 

Classement

1er

2ème

3ème

4ème

5ème

6ème

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Accueil Dégustations Eclectiques 2009_06_23 Entraînement RVF Thierry