2009_05_12 Entraînement RVF Escapat

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (2009_05_12_Entrainement_RVF_Escapat_1.pdf)Compte Rendu avec photos[ ]1023 Ko

 

 

Club toulousain In Vino Veritas

Entraînement en vue du championnat de France RVF

de dégustation à l'aveugle

Mardi 12 mai 2009


La dégustation, dirigée par Philippe Escapat, est commentée par Philippe Ricard.

Quelques commentaires de contexte :


Pression atmosphérique : 1014 hpa - assez beau temps - vent faible - 5/8 de lune descendante - sensations de dégustation : bonnes.

Nombre de dégustateurs : 12

Petite dégustation de révision qui se déroule en 3 parties :

•1. bouteilles offertes par Didier

•2. bouteilles amenées au gré des dégustateurs

•3. bouteilles offertes par Philippe Escapat

Elles ont été ouvertes au moment du service puis carafées et présentées à l'aveugle, par séries.

Les verres utilisés sont les « Expert » de Spiegelau.

DS : Didier Sanchez - LG Laurent Gibet - PR : Philippe Ricard - MS : Miguel Sennoun - MF : Maxime France - EG : Eddy Gautier.

Ordre de dégustation

Bouteilles offertes par Didier

1ère série en 14 vins

1. Corbières : Château de Lastours "Arnaud de Berre" 2007 - 13,5°

(Carignan 50%, Grenache 30%/Syrah 20%)

DS14 - LG14 - PR14 - MS14,5 - MF14 - EG14,5. Note moyenne : 14,2

Robe utlra violine, presque noire, très brillante.

Registre fruité (fruits noirs, fraise), floral (iris, jacinthe, violette) avec une pointe verte (qui pourrait évoquer le Cabernet Franc), de la réglisse. Style gourmand, amylique (clin d'oeil au gamay), primeur (macération carbonique).

Bouche juteuse, guillerette, tonique, plein fruit. Finale un peu plus sauvage, un brin rustique et amère, signant le carignan.

Rappel : Corbières - Château de Lastours "Arnaud de Berre" 2007 - 28/04/09 (MF)

DS14,5 - LG14 - PR14 - MS14,5 - MF14,5 - EG14,5. Note moyenne : 14,3

Nez primeur sur la fraise, la gelée de cassis, le poivre, les herbes aromatiques, le lard, la violette.

Bouche fraîche, charnue, à la pureté appréciable. Une cuvée souvent réussie qui parvient régulièrement à mettre en valeur son cépage principal.

2. Corbières : Château de Lastours "Arnaud de Berre" 2006 - 13,5°

(Carignan 50%, Grenache 30%/Syrah 20%)

DS13,5/14  - LG13,5/14 - PR13,5 - MS14 - MF13,5 - EG14 . Note moyenne : 13,8

Robe violine, très sombre, brillante.

Registre fruité (fruits noirs, crème de cassis), épicé (poivre), toujours avec une pointe de vert (ronciers, infusion d'herbe). Style plus fermé, moins expansif, avec une sensation de caoutchouc.

Bouche assez charnue, mûre (pointe de sucre), suave (joli grain), assez franche. Finale de nouveau plus sauvage, avec une pointe d'amertume.

Rappels :

a. Corbières : Château de Lastours "Arnaud de Berre" 2006 - 28/04/09 (MF)

DS14,5 - LG14,5 - PR14 - MS15 - MF14,5 - EG14,5. Note moyenne : 14,5

Nez très jeune, fruité, livrant des effluves de gelée de cassis, de fraise, de cerise.

Bouche fraîche et équilibrée autour d'une matière sans grande constitution mais à la franchise irréprochable. Le vin termine sur cette note sauvage et un brin rustique qui vient signer le cépage principal. Un joli carignan "de cuve" sincère, direct, de qualité.

b. Corbières - Château de Lastours "Arnaud de Berre" 2006 - 21/04/09 (LG)

DS15 - PC15 - LG15 - MS15 - MF14,5 - EG14. Note moyenne : 14,8

Carignan de cuve, très abordable, avec une belle explosivité de fruit : grenadine, figue, poivre.

Bouche légèrement sucrée, possédant une belle accroche tannique, sauvageonne.

3. Corbières : Château de Lastours "Cuvée Simone Descamps" 2006 - 14°

(Carignan 50%, Grenache 30%/Syrah 20%)

DS13 - LG13 - PR12,5 - MS13 - MF12,5 - EG13. Note moyenne : 12,8

Robe violine, très sombre, brillante.

Registre fruité (fraise écrasée, cassis), pointe d'alcool (cerises kirschées), beaucoup de réglisse. Style plutôt "sombre", moins éclatant.

Attaque acide, fraîche, mais corps sudiste, au fruit pesant, guindé (contrairement au vin de cuve). Finale capiteuse, chaude.

Rappel : Corbières - Château de Lastours "Cuvée Simone Descamps" 2006 - 28/04/09 (MF)

DS13,5 - LG13,5 - PR13,5 - MS13,5 - MF13 - EG13,5. Note moyenne : 13,5

Nez moins disert exprimant de timides notes de cassis et de bois.

Bouche boisée, anguleuse, aux inflexions cacaotées. Elle finit asséchante comme toujours sur cette cuvée...

4. Corbières : Château de Lastours "Cuvée Simone Descamps" 2005 - 14°

(Carignan 50%, Grenache 30%/Syrah 20%)

DS12,5 - LG12,5 - PR12 - MS12 - MF12- EG12,5. Note moyenne : 12,3

Robe prune, sombre, très brillante.

Registre boisé (crémeux, lactique), épicé (poivre), au fruité confit. Style chaleureux (alcool), terne.

Attaque souple, crémeuse, corps lourdaud, finale courte, alcooleuse, amère, dure.

Rappels :

a. Corbières : Château de Lastours "Cuvée Simone Descamps" 2005 - 28/04/09 (MF)

DS13,5 - LG13 - PR13 - MS13,5 - MF13 - EG13,5. Note moyenne : 13,3

Nez discret de prime abord dévoilant à l'aération des notes peu ragoutantes de soufre, d'oeuf pourri, de poulailler.

Bouche boisée plus que de raison livrant des notes de caramel, de réglisse et terminant sur une finale chaleureuse. Le carignan en version boisée se voulant ambitieuse mais, au final, ayant perdu sa réjouissante spontanéité sauvage.

b. Corbières - Château de Lastours "Cuvée Simone Descamps" 2005 : 21/04/09 (LG)

DS13 - PC13 - LG13 - MS13 - MF13,5 - EG13,5. Note moyenne : 13,2

Carignan soumis au bois, avec moins d'immédiateté : confiture de cerise, épices, caramel, poivre.

Il semble que l'on perde ici beaucoup en termes de finesse et d'éclat. C'est autant paradoxal que dommage.

5. Corbières : Château de Lastours "Réserve" 2006 - 14,5°

(Carignan 30%, Grenache 30%, Syrah 30%, 10% Mourvèdre)

DS13,5 - LG13 - PR13,5 - MS13 - MF13 - EG13. Note moyenne : 13,2

Robe violine, presque noire, très brillante.

Registre fruité presque VDN (crème de cassis, cerise noire, figue) - évoquant le grenache. Style chaleureux (notes de marc), concentré.

Attaque soyeuse, corps dense, crémeux (presque pâteux), fruité pataud. Finale plus sauvage, assez longue (semblant timidement sortir la tête de l'eau...).

Rappel : Corbières - Château de Lastours "Réserve" 2006 - 28/04/09 (MF)

DS14  - LG13,5 - PR13,5 - MS13 - MF13,5 - EG14. Note moyenne : 13,6

Nez plutôt fruité (cassis, fraise) et floral (violette).

Bouche au bon équilibre d'ensemble mais au grain tannique quelque peu anguleux. Elle finit cependant un peu chaude et dotée de la rusticité sauvage propre au carignan.

6. Corbières : Château de Lastours "Réserve" 2005 - 14 ,5°

(Carignan 30%, Grenache 30%, Syrah 30%, 10% Mourvèdre)

DS12  - LG12,5 - PR12,5 - MS11 - MF12,5 - EG12,5. Note moyenne : 12,2

Robe prune très sombre, brillante.

Registre boisé (caramel, goudron, grillé), fruité (cassis). Style "sombre", bridé.

Bouche baroque, gorgée de raisins trop mûrs, alcooleux, massifs. Flirte avec l'écoeurement.

Rappel : Corbières - Château de Lastours "Réserve" 2005 - 28/04/09 (MF)

DS13,5/14 - LG13,5/14 - PR13 - MS13,5 - MF13 - EG13. Note moyenne : 13,3

Nez à l'élevage plus marqué que celui de son cadet, sur le cassis, la réglisse et le pain grillé.

Bouche sur la réserve, à l'amertume prononcée et plutôt moins buvable que le 2006. Encore une interprétation "ambitieuse" du carignan auquel trop d'atours semblent, décidemment, nuire au lieu de servir...

7. Saint Joseph Blanc : Domaine du Monteillet "Grand Duc du Monteillet" 2007 - 13°

(Marsanne 66 %, Roussanne 34 %)

DS13,5 - LG13,5 - PR13 - MS13,5 - MF13,5 - EG13,5. Note moyenne : 13,4

Robe jaune clair, nuancée de doré et de vert.

Registre fruité (abricot, pêche, fruits blancs, noisette, pâte d'amande, nougat), légèrement élevé (grillé). Style aromatique, évoquant le viognier (il faut aussi penser à la générosité de la roussanne...).

Bouche grasse, un peu flasque, sans grande énergie, résolument sudiste. Le beurre et l'amertume signent la marsanne pour les plus attentifs...

8. Condrieu : Domaine Ogier 2007 - 13,5°

(Viognier 100%)

DS13 - LG13 - PR13 - MS12 - MF13,5 - EG13. Note moyenne : 12,9

Robe paille, avec un soupçon saumoné.

Registre fruité dominant (muscat, raisin frais, abricot, pomme, guimauve, nougat), avec des notes de caramel et d'eau de Cologne. Style très aromatique. Certains identifient déjà le viognier.

Bouche modeste, frêle, en mode dynamique, sans réelle harmonie. Finale brève, légèrement amère.

9. Châteauneuf du Pape blanc : Clos du Caillou "Les Safres" 2006 - 14,5°

(Roussanne 70%/ 30% Grenache et Clairette)

DS14,5 - LG14/14,5 - PR14,5 - MS14,5 - MF14,5 - EG14. Note moyenne : 14,4

Robe paille jauni, reflets dorés.

Registre fruité (amande, pralin, fruits blancs, citron vert), balsamique, un peu végétal (herbes infusées). Style aromatique, assez sudiste (pointe d'alcool).
Bouche mûre, ample, avec du poids, mais aussi une certaine fraîcheur (acidité), de la tenue (fermeté), du caractère.

L'appellation n'est toutefois pas évidente à retrouver...

La fraîcheur, l'aspect balsamique pouvait plus facilement laisser penser à la Clairette.

Question : sur Châteauneuf-du-Pape, le grenache n'est pas majoritaire ?

Réponse de Maître Didier : en fait, il n'y a pas de règle.

Exemples : Chateauneuf du Pape : Rayas (50 Grenache/50 Clairette), Vieux Télégraphe (40 Clairette/ 30 Grenache); La Janasse "Prestige" (70% Roussanne/ 30% Grenache), Clos du Caillou "Les Safres" (70% Roussanne/ 30% Grenache et Clairette), Clos des Papes (16% Grenache/16% Clairette, 16% Roussanne, 16% Bourboulenc, 16% Picardan, 16% Picpoul)...
Question : comment différencier un Châteauneuf-du-Pape d'un Côtes-du-Rhône ?

Réponse de Maître Didier : c'est la texture, finesse, élégance, longueur et complexité du vin qui te dirigera, petit scarabée...Un rhône village est beaucoup plus "massif" et "lourd" avec souvent de la roussanne et du viognier dans l'assemblage et donc une robe régulièrement plus jaune que les châteauneufs.

10. Côtes du Roussillon : Préceptorie de Centernach "Coume Marie" 2007 - 13,5°

(Grenache 70 %/Maccabeu 20 %/Carignan 10 %)

DS13,5  - LG13,5 - PR13 - MS14 - MF14 - EG13. Note moyenne : 1

Robe claire, paille aux reflets argentés, un léger vert.

Registre fruité timide (pomme, citron, amande), avec un trait d'anis caractéristique. Style un peu pauvre, pouvant évoquer certains Muscadets...

Attaque presque gourmande (pointe de sucre), ronde; milieu de bouche plus corsé; finale acide, épicée (gingembre), avec une pointe d'amertume.

Rappel : Côtes du Roussillon - Préceptorie de Centernach "Coume Marie" 2007 : 20/01/09 (MF)

A l'ouverture : DS13,5 - PR14. Note moyenne : 13,8

Après 5h d'aération : DS13,5 - LG13 - MS13,5 - EG13,5. Note moyenne SOIR : 13,4

La robe est scintillante avec des reflets or clair.

Le nez livre des notes assez simples, grillées, de cire, d'agrumes (citron vert).

La bouche est boisée, droite, à la limite de l'austérité pour un ensemble assez mince et typique de son origine et de son cépage majoritaire.

11. Coteaux du Languedoc : Clos Marie "Manon" 2007 - 12,5°

(Grenache blanc 40%/Roussanne 30%/Maccabeu 10%/Carignan blanc 10%/Clairette 10%)

DS14 - LG14 - PR14,5 - MS14,5 - MF14 - EG14,5 . Note moyenne : 1

Robe paille; légères inflexions dorées et vertes.

Registre fruité (melon, pêche, fruits blancs, agrumes), avec un léger grillé (calisson). Style encore fermentaire, très mûr, aromatique.

Bouche de belle matière, fruitée, gourmande, charnue, dotée d'une belle acidité. Ensemble harmonieux.

Rappel - Coteaux du Languedoc : Domaine Clos Marie « Manon » 2007 - 13/01/09 (PR)

DS14,5 - LG14 - PR14,5 - MS14,5 - EG14,5. Note moyenne : 14,4

Teinte paille aux reflets verts.

Odeurs généreuses, mûres et fraîches d'abricot, fruits blancs, agrumes, verveine, citron, relevées de traces grillées.

Ensemble joufflu, encore encadré par son boisé, mais frais et guilleret, s'exprimant un peu comme un Condrieu.

Regoûté le lendemain, avec un gras et une rondeur agréables, une palette aromatique charmeuse, un style qui ne renie pas ses origines sans en prendre les caricatures grâce à une jolie fraîcheur.

12. Corbières blanc : Château de Lastours 2007 - 13°

(Bourboulenc 60%/Grenache blanc 30%/Muscat 10%)

DS14 - LG14 - PR12,5 - MS13 - MF13 - EG13,5. Note moyenne : 1

Robe paille, claire ; quelques inflexions argentées et verdâtres.

Registre végétal dominant (asperge, herbe coupée), fruité (fraise, pamplemousse, poire). Style très aromatique.

Bouche rondelette, presque molle (manque d'acidité), au profil aromatique puissant mais sans grand raffinement  (végétal).

Certains ont pu y voir l'accroche minérale d'un vermentino d'Arena.

Rappel - Corbières blanc : Château de Lastours 2007 - 28/04/09 (MF)

DS14 - LG13,5 - PR14 - MS13,5 - MF13,5 - EG14. Note moyenne : 13,8

Nez extrêmement végétal délivrant des notes de buis, d'asperge, de cosse de petits pois.

Bouche dotée d'une pointe de minéralité mais surtout d'un caractère végétal prononcé. Intérêt limité pour une bouteille beaucoup moins expressive que son aînée...

13. Corbières blanc : Château de Lastours 2006 - 12,5°

(Bourboulenc 60%/Grenache blanc 30%/Muscat 10%)

DS14 - LG14,5 - PR13,5 - MS13,5 - MF13,5 - EG14. Note moyenne : 13,5

Robe paille jauni, marqué de légères nuances vertes et dorées.

Registre fruité (raisin muscat, abricot, pêche, orange, guimauve, amande, fruits secs), herbes aromatiques (thym, lavande). Style particulièrement aromatique, avec une pointe d'oxydation.

Bouche assez grasse, mûre, aromatique, assez fine, mais limitée. Pointe d'amertume en finale.

Certains pensent à un "petit" Châteauneuf-du-Pape associant grenache et viognier.

Rappel - Corbières blanc : Château de Lastours 2006 - 28/04/09 (MF)

DS13 - LG13 - PR13 - MS13 - MF12,5 - EG13. Note moyenne : 13

Nez très expressif au profil muscaté, dévoilant des notes d'abricot, de raisin frais, de violette, de lavande.

Bouche aromatique mais simple, abricotée, muscatée, limitée dans sa matière et son impact mais agréable et propre.

14. Patrimonio : Domaine d'E-Croce (Yves Leccia) 2008 - 13,5°

(Vermentinu 100%, sol argilo-calcaire sur socle schisteux)

DS16+ - LG(14+) - PR14,5+ - MS14,5 - MF15 - EG14,5. Note moyenne : 14,6

Robe paille, argentée; quelques traces de vert.

Registre fruité (pamplemousse, fruits blancs, zeste), floral (fleurs blanches), végétal (fenouil, herbe coupée), fermentaire (bière blanche). Style très jeune, encore un peu austère.

Bouche grasse, souple, pulpeuse, soutenue principalement à ce stade par l'amertume. Sous-jacence minérale quelque peu perceptible en finale. Grande longueur.

Un vin en devenir...

Bouteilles amenées au gré des dégustateurs

2ème série en 5 rouges

15. Tavel : Château d'Aquéria 2007 - 14°

(52% Grenache, 12% Syrah, 11% Mourvèdre, 9% Clairette, 9% Cinsault, 6% Bourboulenc, 2% Picpoul)

DS14,5 - LG14 - PR13,5 - MS14 - MF14 - EG13,5. Note moyenne : 13,9

Malheureusement servi trop chaud...

Robe rosé intense, un peu fraise.

Registre très fruité (fraise, cerise, noyau, pêche jaune). Style ouvert, mûr, évoquant le grenache pour la plupart.

Bouche gourmande (pointe de sucre), charnue, épicée, limitée par son alcool (la température de service le faisait bien ressortir...).

16. Vin de Table : Jean-Philippe Padié « Calice » (NM 2007)- 13,5°

(100% Carignan)

DS13,5 - LG12,5 - PR14 - MS14,5 - MF13,5 - EG14,5. Note moyenne : 13,8

Robe ultra violine, très sombre, très brillante.

Registre animal prononcé (cuir, foxé), épicé (poivre, laurier sauce, garrigue), avec des notes de caoutchouc. Style austère, puissant, évoquant une réalisation sans soufre.

Pétillant temporaire; bouche modeste mais tenue par une belle dynamique, une fougue animale, sauvage, typée. Fruit plus distinct, texture assez mûre. Mais ça reste un carignan, viril !

Laurent reste sur une perception d'un vin quelque peu "expérimental", aux goûts spéciaux, approximatifs (évocation de Barral des mauvais jours).

Pour info - Vin de Pays des Côtes Catalanes : Domaine Jean-Philippe Padié "Calice" 2006 - 9 décembre 2008 (PR)

DS12,5 - LG12 - PR13,5 - MS13 - MF13. Note moyenne : 12,8

Quelle couleur ! Un violine flashy, presque fluorescent ! Ensemble saturé, brillant.

Arômes réservés de cassis, myrtille, fraise, cerise. Restent sérieux...

Fruité expressif, juteux, avec une attaque légèrement sucrée, mais un retour acide redoutable qui finit carrément citrique !

17. Corbières : Château de Lastours "Cuvée Simone Descamps" 2005 - 14°

(Carignan 50%, Grenache 30%/Syrah 20%)

DS13 - LG13 - PR12 - MS12,5 - MF13 - EG12,5. Note moyenne : 12,7

Robe prune, sombre, relativement terne.

Registre boisé (lactique), épicé (poivre), au fruité plutôt en berne. Style terne.

Bouche crémeuse, boisée, rustique, chaleureuse, cruellement inélégante. Finale sauvage, rappelant le cépage principal.

Rappels :

a. Corbières : Château de Lastours "Cuvée Simone Descamps" 2005 - 28/04/09 (MF)

DS13,5 - LG13 - PR13 - MS13,5 - MF13 - EG13,5. Note moyenne : 13,3

Nez discret de prime abord dévoilant à l'aération des notes peu ragoutantes de soufre, d'oeuf pourri, de poulailler.

Bouche boisée plus que de raison livrant des notes de caramel, de réglisse et terminant sur une finale chaleureuse. Le carignan en version boisée se voulant ambitieuse mais, au final, ayant perdu sa réjouissante spontanéité sauvage.

b. Corbières - Château de Lastours "Cuvée Simone Descamps" 2005 : 21/04/09 (LG)

DS13 - PC13 - LG13 - MS13 - MF13,5 - EG13,5. Note moyenne : 13,2

Carignan soumis au bois, avec moins d'immédiateté : confiture de cerise, épices, caramel, poivre.

Il semble que l'on perde ici beaucoup en termes de finesse et d'éclat. C'est autant paradoxal que dommage.

18. Beaujolais : Domaine des Terres Dorées (Jean-Paul Brun) «  L'Ancien » 2007 - 12°

(100% Gamay)

DS12 - LG12 - PR12 - MS11 - MF12,5 - EG12,5. Note moyenne : 12

Robe framboise, nuances violines. Assez claire, brillante.

Registre fruité (fruits acidulés, groseille, rhubarbe), végétal (géranium !), terreux, avec d'étonnantes notes de St-Nectaire. Style bizarre !

Bouche acide, teigneuse, sauvageonne, poivrée. Peu aimable...

L'échantillon frôle le défectueux...
Pour le coup, nous étions à des années lumières du Beaujolais !

19. Corbières : Château de Lastours "Arnaud de Berre" 2006 - 13,5°

(Carignan 50%, Grenache 30%/Syrah 20%)

DS14 - LG13/13,5 - PR13 - MS14 - MF14 - EG13,5. Note moyenne : 13,6

Robe violine, très sombre, brillante.

Registre fruité (cassis, fruits noirs), mais attention, boisé pour certains (alors que le vin ne connaît que la cuve...). Style mûr, un peu sauvage (caoutchouc), moins éclatant que le 2007.

Bouche crémeuse, mûre (pointe sucrée), au fruité un peu lâche; ensemble un peu "brut de fonderie", avec une finale plus sauvage.

Certains ont pu pronostiquer un assemblage grenache/syrah du Languedoc.

Rappels :

a. Corbières : Château de Lastours "Arnaud de Berre" 2006 - 28/04/09 (MF)

DS14,5 - LG14,5 - PR14 - MS15 - MF14,5 - EG14,5. Note moyenne : 14,5

Nez très jeune, fruité, livrant des effluves de gelée de cassis, de fraise, de cerise.

Bouche fraîche et équilibrée autour d'une matière sans grande constitution mais à la franchise irréprochable. Le vin termine sur cette note sauvage et un brin rustique qui vient signer le cépage principal. Un joli carignan "de cuve" sincère, direct, de qualité.

b. Corbières - Château de Lastours "Arnaud de Berre" 2006 - 21/04/09 (LG)

DS15 - PC15 - LG15 - MS15 - MF14,5 - EG14. Note moyenne : 14,8

Carignan de cuve, très abordable, avec une belle explosivité de fruit : grenadine, figue, poivre.

Bouche légèrement sucrée, possédant une belle accroche tannique, sauvageonne.

Bouteilles offertes par Philippe Escapat

3ème série en 5 blancs

20. Muscadet de Sèvre et Maine : Domaine de L'Ecu « Expression d'Orthogneiss » 2006 - 12°

(100% Melon de Bourgogne)

DS16 - LG15 - PR15 - MS15,5 - MF15,5 - EG16. Note moyenne : 15,5

Robe très claire, paille, un peu argentée, avec un léger vert.

Registre marin (iode), timidement fruité (amande), avec un trait d'anis caractéristique. Style austère, particulier, presque muet, qui devrait suffire à mettre sur la voie... (je parle au conditionnel car le blaireau que je suis était à 800 km de la région !).

Bouche mûre, assez souple, avec de la matière, du fond, une sensation minérale et marine : même sans grande démonstration aromatique, le vin fait preuve d'un souffle puissant...

A propos du millésime, certains avaient misé 2005 pour la richesse de constitution; d'autres évoquent un millésime 2006 parfois un peu alourdi.

21. Cassis : Vignoble Imbert « Les Hauts de Seignol » 2006 - 13°

(Ugni Blanc, Clairette, Marsanne)

DS13,5 - LG14 - PR13 - MS13 - MF14 - EG13,5. Note moyenne : 13,5

Robe jaune assez claire, quelques reflets dorés.

Registre fruité (pomme, poire, pêche blanche), épicé (gingembre) et balsamique. Style mûr, discret, assez simple.

Matière modeste, alcoolisée, tenue par ses amers. Finale assez brève.

Bérézina générale : certains misaient grenache pour le côté solaire, d'autres Marsanne pour la timidité aromatique et l'amertume.

22. Jurançon sec : Domaine Cauhapé : « Sève d'Automne » 2006 - 14,5°

(70% Gros Manseng/30% Petit Manseng)

DS15 - LG14,5 - PR14 - MS14,5 - MF13 - EG14,5 . Note moyenne : 14,3

Robe jaune presque or, brillante.

Registre initialement réduit (coquille, iode, vase), puis progressivement très fruité (ananas, mangue, bergamote, citron vert), avec une légère pointe truffée. Style très aromatique.

Bouche pulpeuse, ample, dynamisée par une acidité (agrumes) toute montagnarde. Finale sur le citron vert.

23. Chassagne-Montrachet : Marc Colin « Les Encégnières » 2007 - 13°

(100% Chardonnay)

DS15,5 - LG15 - PR(13,5) - MS15 - MF15 - EG15,5. Note moyenne : 15

Robe paille, légèrement teintée de vert.

Registre mursitalien (grillé, brioche, noisette, agrumes, tilleul, verveine) : ça sent le chardonnay à plein nez pour tout le monde (sauf pour moi, mais je n'ose même pas évoquer mon pronostic...).

Bouche beurrée, ample, assez austère, dynamique (portée par son acidité). Pointe minérale en finale.

Très difficile pour moi d'en parler puisque je suis littéralement passé à côté de la bête (mon orgueil latin en a pris un sacré coup...)

Rappel : Chassagne-Montrachet - Marc Colin « Les Encégnières » 2007 : 14,5/20 - 27/3/09 (LG)

Notes de pomme, d'ananas. Du volume, du gras et une finale sur le zeste d'agrumes.

24. Vouvray : Domaine Lemaire-Fournier « Les Morandières » 2004 - 13°

(100% Chenin)

DS15 - LG14,5 - PR13,5 - MS16 - MF14,5 - EG15,5. Note moyenne : 14,8

Robe presque vieil or, lumineux, mais un rien oxydée.

Registre angevin quelque peu oxydé, sur le fruit (pomme au four, pomme légèrement blettie), mais aussi le minéral (côté coquille d'huître) qui devrait, à lui seul, identifier l'échantillon... Style baroque, presque surmûr.

Bouche doucereuse, manquant singulièrement de tonus (un peu flasque), mais aux rappels minéraux (toujours ces arômes particuliers) qui militent pour Vouvray.

A noter des paris fréquents sur 2003.

Nouveau revers personnel puisque cette mollesse liquide à fort goût de pomme m'installait à Gaillac, version Mauzac.

Ma position esseulée n'est pas très rassurante, quoique d'autre avait eu initialement cette idée...

Le rappel sur une dégustation deux ans plus tôt prouve la relativité de la dégustation ponctuelle...

Rappel : Vouvray (demi-sec) "Les Morandières" 2004 - Visite au domaine le 15 mars 2007 (PC)

L'élevage est le même que celui de la Coudraie (élevage en fût, sans ouillage), le vin ne semble pourtant marqué par aucune oxydation ; la matière se montre très concentrée, d'une minéralité presque saline, svelte, tendue, marquée en finale par une amertume soutenue mais très élégante. Grand potentiel.

3ème série en 6 rouges + 1 liquoreux

25. Savigny-Lès-Beaune 1er cru : Bouchard Père & Fils 2005 - 13°

(100% Pinot Noir)

DS14 - LG13 - PR13,5 - MS12,5 - MF13,5 - EG14. Note moyenne : 13,4

Robe rubis, moyennement sombre, brillante.

Registre fruité pinotant (cerise, noyau), légèrement floral, mais aussi fortement boisé ! Style austère, un peu sec, bridé par l'élevage.

Ensemble frais (structure acide), assez juteux, mais durci par le bois, strict jusqu'en finale.

Mise quasi générale sur le bon cépage, avec un bois qui éparpille un peu les résultats (exemple sancerrois de la cuvée Charlouise de Vincent Pinard pour le côté contraignant de l'élevage).

26. Gaillac : Château Palvié 2005 - 13,5°

(Syrah majoritaire + Braucol)

DS13,5  - LG13 - PR12,5 - MS12 - MF13 - EG13,5. Note moyenne : 12,9

Robe violine, très sombre, brillante.

Style fruité (cassis), végétal (feuille de cassis qui peut aiguiller sur du Cabernet Franc), épicé (très poivre, ce qui envoie certains sur Mondeuse - mais on aurait pu penser aussi Syrah ou Braucol), légèrement animal (idée du Nielluccio). Style sombre, terrien, peu joyeux.

Bouche rustique, campagnarde, assez végétale et terreuse, qui finit littéralement dans les dents. Idéal pour fusiller une bouche !

Pour Laurent : "Fraîcheur de Piémont, syrah rustique, poivrée : tout d'une Mondeuse !"

27. Côtes du Ventoux : La Vieille Ferme 2007 - 13,5°

(50% Grenache, 20% Syrah, 15% Carignan, 15% Cinsault)

DS14 - LG13,5 - PR14 - MS13,5 - MF14 - EG14. Note moyenne : 13,8

Robe violine, moyennement sombre, brillante.

Registre fruité quelque peu amylique (cassis, myrtille), floral, avec une trace de vert (roncier) (idée probable du Cabernet Franc).

Bouche fraîche, juteuse, assez déliée, avec même une certaine douceur (toujours cette impression amylique qui évoque le gamay pour certains). Finale poivrée.

28. Vin de Pays des Côtes Catalanes : Mas Lavail « Ego » 2005 - 14,5°

(100% Grenache)

DS12 - LG11 - PR12,5 - MS11,5 - MF13 - EG13. Note moyenne : 12,2

Robe prune, très sombre, assez brillante.

Registre fruité, confit (cerise, mûre). Style surmûr, presque VDN, chaleureux (ce qui devrait suffire à identifier le grenache...).

Bouche sévère (malgré sa pointe de sucre), sauvage, brûlante, loin de toute caractéristique désaltérante...

Pour Laurent, un vrai Gourt de Mautens 2003 !

29. Pessac-Léognan : Château Gazin Rocquencourt 2005 - 13°

(55% Cabernet Sauvigon, 45% Merlot)

DS14,5/15 - LG14/14,5 - PR14,5 - MS13 - MF14,5 - EG14. Note moyenne : 14,3

Robe prune, très sombre, moyennement brillante.

Registre bordelais : empyreumatique (grillé, moka, vanille bourbon), balsamique (cèdre, résine), fruité (cassis), avec une trace de menthol. Style assez élégant.

Belle matière, veloutée, (ce qui, avec une légère sensation sucrée, fera miser davantage sur le merlot pour certains), avec du poids, un socle tannique et acide solide (indication du millésime, mais aussi idée potentielle sur St-Estèphe pour certains).

30. Bandol : La Bastide Blanche 2006 - 14°

(75% Mourvèdre, 20% Grenache, 5% Carignan, Cinsault, Syrah)

DS13 - LG12,5 - PR13,5 - MS12,5 - MF13 - EG13,5. Note moyenne : 13

Robe violine, très sombre, très brillante.

Registre fruité (cassis, fraise écrasée, olive), herbes aromatiques (laurier, menthe). Style mûr (sudiste) et sauvage.

Bouche assez violente, profondément revêche, exigeante, semblant même un peu sousmûre...

31. Jurançon : Clos de Thou « Suprême de Thou » 2006 - 13°

(100% Petit Manseng)

DS15,5/16 - LG14,5/15 - PR15,5 - MS15,5/16 - MF15,5 - EG16. Note moyenne : 15,5

Robe jaune aux reflets dorés.

Registre fruité, assez exotique (ananas, mandarine, citron vert, mangue). Style généreux, aromatique, frais, ouvert : superbe nez !

Bouche moins exubérante, fine, fraîche; liqueur très digeste, presque svelte; finale un rien austère, marquée par le citron vert.

Mise partagée entre Clos Thou et Souch, avec carton plein pour Didier qui finit en feu d'artifice !

Rappel : Jurançon - Clos de Thou « Suprême de Thou » 2006 : 28/4/09 (MF)

DS16 - LG15,5 - PR16 - MS15,5 - MF15,5 - EG16. Note moyenne : 15,8

Nez typiquement jurançonnais sur des flaveurs d'ananas, de citron vert, de kumquat ainsi qu'une légère pointe truffée.

Bouche équilibrée, fraîche, dévoilant des arômes exotiques de belle facture. On lui reprochera peut-être un léger manque de matière pour être vraiment excellente ...

Quelques douceurs supplémentaires...

32. Muscat du Cap Corse : Domaine d'E Croce (Yves Leccia) 2008 - 16°

(100% Muscat à Petit Grains)

DS15 - LG16 - PR15 - MS15,5 - MF15 - EG15. Note moyenne : 15,3

Robe jaune clair.

Registre plein fruit (raisin Muscat frais, cédrat, orange, pamplemousse, zeste), floral. Style fin, particulièrement frais, très aromatique.

Gourmandise fraîche en bouche, avec une attaque délicate; corps quelque peu chaleureux mais équilibre et croquant préservés;  finale corsée, ferme.

Première réalisation d'Yves Leccia sur son nouveau domaine E Croce, sur des vignes plantées en 2004.

Notre attente, impatiente (nous apprécions particulièrement ses anciennes réalisations sur ce cépage au domaine familial), est largement récompensée par un vin brillant, annonçant une suite à laquelle nous resterons abonnés !

33. Coteaux du Layon Faye d'Anjou : Domaine Richard Leroy « Les Noëls de Montbenault » SGN 1997 - 12°

(100% Chenin)

DS17 - LG17 - PR17 - MS17 - MF16,5+ - EG17. Note moyenne : 16,9

Robe orange tirant vers l'ambre.

Registre fruité (abricot confit, pâte de coing, raisin de Corinthe, marmelade d'orange, citron vert), avec une fine note de Suze. Style riche, généreux, assez réjouissant.

Liqueur majestueuse, corpulente, complexe, nette; beau retour acide en finale, tonique, très longue, sur le citron vert. Superbe définition du Coteaux du Layon.

Quel dommage que Richard Leroy ait décidé d'en arrêter la production !

Un échantillon qui a fait l'unanimité, sauf en termes de pronostics puisque les avis ont fusé, de Barsac à Tokaji, Hongrie, en passant par Tirecul La Gravière à Monbazillac, pour finalement se poser en Loire.
Mais uniquement pour Didier...

Respect, Maître !

Résultats

Résultats de la dégustation à l'aveugle selon le barème du Championnat de dégustation à l'aveugle organisé par la RVF.

 

EQUIPES

Didier Sanchez

Laurent Gibet/ Miguel Sennoun

Jean-Michel Perussan/ Eddy Gautier

Philippe Ricard /Thierry Laborde

Maxime France/ Romain Pavan

Claude Cherbourg

20ème vin

2

17

2

0

15

1

21ème vin

1

1

3

4

1

0

22ème vin

12

12

12

11

0

0

23ème vin

11

10

14

0

13

0

24ème vin

12

12

11

0

8

11

25ème vin

14

7

14

10

1

14

26ème vin

1

0

0

3

0

3

27ème vin

0

1

0

0

0

0

28ème vin

12

5

12

6

5

8

29ème vin

14

11

11

9

11

1

30ème vin

15

4

0

15

1

0

31ème vin

20

15

15

12

12

12

Résultats

114

95

94

70

67

50

Classement

1er

2ème

3ème

4ème

5ème

6ème

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Accueil Dégustations Eclectiques 2009_05_12 Entraînement RVF Escapat