2008_06_18 Entrainement RVF Didier

Le compte rendu intégral de cette dégustation exceptionelle de 47 vins  de toutes les régions est disponible en cliquant sur le lien suivant :

 

Club toulousain In Vino Veritas

Entraînement en vue du championnat de France RVF

de dégustation à l’aveugle

Mercredi 18 juin 2008

 

 

 

 

 

 

La dégustation, préparée par Didier Sanchez est commentée par Laurent Gibet.

 

 

Quelques commentaires de contexte :

Tous les échantillons ont été stockés dans une cave de service, à température adaptée, 10 jours avant notre rendez-vous.

Ils ont tous été ouverts juste avant le début de la séance.

Ils ont ensuite été carafés au moment du service, présentés à l’aveugle, par série.

Les verres utilisés sont les «Expert» de Spiegelau.

DS : Didier Sanchez – LG : Laurent Gibet – MS : Miguel Sennoun.

 

 

 

Ordre de dégustation

(Nombre total de dégustateurs : 11)

 

 

 

1ère série en 2 vins : Champagne Chardonnay et Pinot

 

 

1. Champagne Fallet Gourron Blanc de Blanc Extra Brut NM

DS15 - LG15 - MS( non goûté). Note moyenne : 15

(100% Chardonnay)

Probablement base 1999 et 1998, ce qui le rend moins complet que la précédente version (1996 et 1997).

Robe tendre, reflets verts.

Nez de BdB, classique : brioche, fruits blancs et exotiques, fleurs blanches, agrumes.

Bouche nerveuse, apéritive, d’une certaine force.

 

Rappel : Champagne Fallet-Gourron Blanc de Blanc Extra Brut NM :15/4/08

DS16 - DS16 - LG15,5 - MS15,5 - CD16 . Note moyenne : 15,8

Nez net et bien mûr : pêche, poire, curry. Bouche valorisée par une belle fermeté minérale et acide. Présence notable pour un bon champagne.

 

 

2. Champagne Gonet-Médeville Premier Cru Blanc de Noirs NM

DS12,5 - LG12,5 – MS (non goûté). Note moyenne : 12,5

(100 % pinot noir de Bisseuil et d’Ambonnay)

Robe dont les reflets rosés attestent de la présence de pinot noir.

Nez sur les fruits rouges, les fleurs, les épices.

Bouche tourmentée, à la bulle envahissante. Pas vraiment agréable et un peu au rabais.

 

 

 

2ème série en 12 vins : vins blancs secs de Loire,

du Pays Nantais vers le Centre

 

 

Le Pays Nantais

 

 

3. Gros-Plant du Pays Nantais : Domaine de la Botinière "Sur Lie" 2006

DS12 - LG13 - MS12,5. Note moyenne : 12,5

(100% Folle Blanche)

Robe transparente, presque blanche.

Nez mûr, assez doux, avec une relativement belle palette de senteurs : iode, miel, fleurs, poivre, citron, fromage blanc.

Bouche taille fakir, fluette, citronnée, simple mais franche. Inflexions végétales pouvant orienter vers un Ménetou-Salon et un semblant de sensation saline en finale.

 

 

L'Anjou-Saumur

 

 

4. Savennières-Roche-aux-Moines : Clos de la Bergerie de Nicolas Joly 2005

DS13,5 - LG13 - MS12,5. Note moyenne : 13

(100% Chenin)

Senteurs spiritueuses, tendance résolument peu excentrique : mirabelle, pomme au four, raisin sec, pomme blette, noix, marc, caramel.

Bouche replète, adoucie par un soupçon de sucre. Pas mal d’alcool, de l’amertume dans une allure un peu lassante toutefois.

 

Rappels :

Savennières-Roche-aux-Moines - Clos de la Bergerie de Nicolas Joly 2005 : 29/4/08 à l’ouverture

DS14 - PR12 . Note moyenne : 13

  • Robe jaune, encore assez clair, avec des reflets dorés.

  • Exubérance baroque : grosse maturité, expression forte de pomme au four, cidre chaud, rhum ambré. Garde un côté accrocheur, intéressant.

  • Matière capiteuse, empreinte d’amertume et de force alcooleuse, sans grande harmonie. Finale brûlante, persistant sur l’alcool à brûler.

Savennières-Roche-aux-Moines - Clos de la Bergerie de Nicolas Joly 2005 : 29/4/08 après 5h d’aération (cr par Miguel Sennoun)

DS14,5 - LG14 - MS13,5. Note moyenne : 14

  • Noix, pomme, agrumes, rhum brun, raisins secs, un nez qui tire vers le baroque, et sur certains aspects vers l'oxydation. On sent une certaine puissance, mais aussi un vin sans concession.

  • Bouche marquée par l'alcool, sans un poil de sucre mais manquant pourtant de nerf. Impression de siroter un calvados.

 

 

La Touraine

 

 

5. Chinon : Domaine Bernard Baudry "La Croix Boissée" 2006

DS13,5 - LG14 - MS13,5. Note moyenne : 13,6

(100% Chenin)

Nez exprimant la planche, les fruits blancs, le calvados. Ce rempart boisé est fort.

Bouche boisée, alcoolisée, sans grande envergure, conservant cependant une fraîcheur convenable.

Un chenin travaillé (maquillé ?), alourdi, qui a rappelé à certains d’entre nous la cuvée Noëls de Montbenault 2005 de Richard Leroy (Anjou).

 

 

6. Montlouis : François Chidaine "Les Choisilles" 2002

DS15,5 - LG15 - MS16. Note moyenne : 15,5

(100% Chenin)

Beaucoup plus de spontanéité dans ce nez développant des odeurs de poire, de coing, de pamplemousse, de coquille d’huître.

Bouche particulièrement tendue, sans grande complexité, mais pure et d’une silhouette svelte taillée pour l’aventure.

Le millésime renforce ce style volontaire, sans concession. Pour amateurs de vins mordants.

 

Rappels :

Montlouis - François Chidaine Les Choisilles 2002 : 11/1/07 à l’ouverture

DS13,5 - PR13,5 - CD13,5. Note moyenne : 13,5

  • Robe paille aux reflets jaune et vert.

  • Impressions furtives de réduction avec des traces de champignon, de levure, puis un profil local plus typique, à savoir un impact minéral sérieux, avec des notes d’iode, de coquille d’huître, de pierre à fusil, au style plus austère que réjouissant.

  • Bouche stricte, articulée autour d’un couple acidité/minéral sans chichi. Matière fine et juteuse, muqueuses resserrées, mais profil aromatique quelque peu monolithique, les sensations au nez se mêlant ici avec de simples notes de citron et de citron vert. Finale acide, un rien étroite.

Montlouis - François Chidaine Les Choisilles 2002 : 11/1/07 après 5h d’aération (cr par Pierre Citerne)

DS15 - PC15,5 - LG15 - MS15,5. Note moyenne : 15,3

Ensemble flatteur, complet, se révélant sous forme de fragrances variées : fleurs blanches, cire, citron, gelée de coing, pomme, ... L'ensemble est minéral, pur, parfaitement emballé (sévère mais alléchant, cristallin). Plus de largeur que sur le Clos Baudoin 2002.

 

 

7. Coteaux du Loir : Domaine de Bellivière "L'Effraie" 2004

DS14 - LG14,5 - MS14 . Note moyenne : 14,2

(100% Chenin)

Premier abord nettement végétal (asperge). Notes sous-jacentes de fruits blancs et de pamplemousse. On note également une senteur plus échevelée de germe de pomme de terre (comme dans vieilles vignes éparses 2005).

Bouche relativement dynamique malgré une pointe sucrée. Une personnalité « végétale » à adapter à table sur un plat idoine.

 

 

8. Cour-Cheverny : Domaine Michel Gendrier "Cuvée François 1er Vielles Vignes" 2001

DS14 - LG14 - MS14,5. Note moyenne : 14,2

(100% Romorantin)

Nez végétal, avec des senteurs d’agrumes, de pierre, de résine, de citron vert (une curieuse note initiale de poulailler – fiente - s’évapore sans problème). On peut alors penser, en raison de ce profil rigoureux, balsamique et minéral à un Riesling (style Trimbach).

Bouche simple, fraîche, digeste, en style tranchant. Belle évolution pour un vin sérieux, qui ne rigole pas mais affiche sa pérennité sans sourciller.

 

 

9. Cheverny : Domaine Pascal Bellier 2007

DS14 - LG13 - MS13,5. Note moyenne : 13,5

(Sauvignon 85 /Chardonnay 15)

Robe pâle.

Nez exprimant principalement le sauvignon : raisin frais, fruits et fleurs blancs, bourgeon de cassis.

Bouche juvénile, variétale, facile d’accès, sans minéralité notable, que l’on peut situer sur Pouilly-Fumé.

 

Rappel : Cheverny - Domaine Pascal Bellier 2006 : 15/4/08

DS13 - DS13 - LG14 - MS13,5 - CD12,5. Note moyenne : 13,2

Nez animal, austère, avec des odeurs de cerise, de noyau, de réglisse.

Bouche à l’avenant, dans une attitude bien ferme et recluse.

 

 

10. Touraine : Domaine de la Charmoise - Henri Marionnet "Vinifera" 2005

DS13,5 - LG14 - MS14. Note moyenne : 13,8

(100% Sauvignon)

Nez corsé, faisant sudiste : muscat, fenouil, menthe.

Bouche joufflue, (encore) peu causante, riche pour une structure un peu lâche, avec une certaine pesanteur. Enigmatique en l’état.

 

 

Vignobles du Centre

 

 

11. Quincy : Berry Curiens 2007

DS15,5 - LG15 - MS15,5. Note moyenne : 15,3

(100% Sauvignon)

Robe très pâle.

Nez de sauvignon bien mûr : fruits blancs, agrumes, buis, menthe.

Matière bien construite, savoureuse, pure, cohérente, à la manière d’un beau Sancerre. Goûts citronnés et subtilement minéraux. Finesse et tension.

 

 

12. Ménetou-Salon : Domaine Gilbert 2004

DS14 - LG14 - MS14,5. Note moyenne : 14,2

(100% Sauvignon)

Robe colorée.

Nez très mûr exprimant les fruits exotiques, le yaourt au citron, l’ananas, le miel, le minéral, la brique de chèvre.

Bouche à l’avenant, en tension minérale, que l’on est tenté de situer en chardonnay.

 

Rappels :

a. Ménetou-Salon - Domaine Gilbert 2004 : 4/12/07 : 16

Réduit, mûr. Colonne vertébrale imposante, force, réserve austère, minéralité (craie), acidité citronnée sans relâchement pour signer un vin qui ressemble à un Chablis (Kimmeridgien ?). Encore pas mal de soufre ? Une bonne surprise.

b. Menetou-Salon – Domaine Gilbert 2004 : 4/12/07

DS14,5 - PC(13) - LG16 - PR15 - Note moyenne : (14,6)

  • Robe moyennement fluide, paille aux reflets jaune et vert.

  • Assez forte réduction, sur un profil aromatique quelque peu ingrat et austère (rillettes, poulailler, sueur, croûte de fromage, champignon), mais étonnamment non dénué de charme.

  • Très jolie bouche, bien tenue tant par l’acidité que le minéral, avec une matière grasse, miellée, habilement ciselée par des notes crayeuses, dans un ensemble serré et dense.

Bouteille fort sympathique, sur laquelle Chablis 1er Cru était le pari le plus fréquent !

Certains y voient l’impact du sol (kimméridgien).

 

 

13. Sancerre : Domaine Vincent Pinard "Harmonie" 2006

DS11 - LG11 - MS11,5. Note moyenne : 11,2

(100% Sauvignon)

Du bois, du bois … et encore du bois (comme on l’a déjà vu chez ce producteur sur 2004, 2003 et 1999). Quelques notes, muscatées, bien ténues, peinent à se frayer un chemin : menthe, fruits blancs.

Bouche grasse, alcoolisée, amère, que l’on n’ose pas trop remettre en bouche.

 

Rappel :

a) Sancerre Vincent Pinard Harmonie 2004 : 5/4/07; 13,5 (par Laurent Gibet)

Boisé forte chauffe laissant passer des senteurs de beurre, de vanille, de citron, d’abricot, de radis noir. La matière n’est pas négligeable mais son expression est abîmée par le bois. Finale amère (gentiane).

Sancerre Vincent Pinard Harmonie 2004 : 5/4/07 (par Philippe Ricard)

DS(13-) – PC(12,5) – LG13,5 – PR13 – BLG14 - Note moyenne : 13,2

  • Robe brillante, fluide, paille aux reflets or et vert.

  • Nez immédiatement pris par la dominance boisée, vanillée, grillée qui masque toute autre nuance

  • aromatique, si ce n’est un petit côté réduit…

  • La bouche s’est mise au diapason : l’élevage écrase le vin par ses notes grillées et toastées ! Dommage, car la matière semble belle, l’équilibre précis, et un soupçon de fruits blancs, d’agrûmes et d’abricot nous laissent dire qu’il y aurait du vin derrière…

Mais à ce stade, il est tellement difficile de « lire » ce vin que personne n’aurait songé à u nSauvignon !

b) Sancerre Vincent Pinard Harmonie 2003 : Mars 2007; 12,5 (par Philippe Ricard)

  • Robe brillante, limpide, or clair très vif.

  • Nez entièrement pris par le bois, avec des parfums de vanille, de beurre, de grillé, de noisette. Le fruit n’est que furtif, presque entièrement caché par le fût.

  • La bouche est également emprisonnée par le bois : tellement omniprésent qu’il gâche tout ! Aurait du être bu tout de suite, car ça ne s’améliorera pas…

C) Sancerre Vincent Pinard Harmonie 1999 : septembre 2001 (par Pierre Citerne)

DS : 14 - PC : 13/13,5 - LG : 14 - PP : 14,5. Note moyenne : 13,95

  • Boisé beurré, grillé au nez, le fruit pointe timidement son nez derrière.

  • Bouche marquée par le bois, moins que Vacheron, mais trop toutefois pour que le raisin s’exprime.

 

 

14. Pouilly Fumé : Domaine Henri Bourgeois "La Demoiselle de Bourgeois" 2006

DS14,5 - LG15 - MS14,5. Note moyenne : 14,7

(100% Sauvignon)

Nez variétal du cépage mais sans excès.

Belle matière, bel élan, pour une expression non dénuée de longueur, et une amertume de bon aloi au service du vin. Reste une certaine tendresse dans ce style.

 

Rappel : Sancerre - Henri Bourgeois La Vigne Blanche 2006 : 4/12/07

DS14/13,5 - PC14 - LG13,5 - PR13,5 . Note moyenne : 13,7

Robe paille-jauni aux reflets gris.

Définition variétale du cépage sauvignon : buis, bourgeon de cassis, ortie.

Matière peu aimable, raide, dure, sans maturité évidente, sauvée par sa finale, crayeuse, plus distinguée.

 

 

 

3ème série en 12 vins blancs : Tutti-Frutti

 

 

15. Vin de Savoie Apremont : René et Béatrice Bernard "Vieilles Vignes" 2007

DS14,5 - LG15 - MS15. Note moyenne : 14,8

(100% Jacquère)

Robe pâle.

Nez simple, encore peu développé : pomme, soupçon minéral.

Bouche assez basique à ce stade, particulièrement nerveuse, minérale, comme celle d’un Vouvray sorti des limbes. A noter une matière conséquente (les vieilles vignes) pour le cépage.

 

Rappel : Vin de Savoie Apremont - Le Cellier du Palais par René Bernard 2007 – 27/5/08 (cette cuvée n’est pas en VV)

DS12,5 - DS13 - PC13 - LG13 - MS12 - CD13,5. Note moyenne : 12,8

Robe très claire.

Nez indigent, exprimant avec difficulté quelques senteurs de fruits blancs et d’anis.

Bouche végétale, un peu chiche.

 

 

16. Roussette de Savoie : Le Cellier du Palais par René Bernard 2006

DS14 - LG15,5 - MS14. Note moyenne : 14,5

(100% Altesse)

Bel ensemble végétal, agrumes, minéral, complété de pomme, pour faire croire à un chablis (en style parfumé, comme chez Bessin).

La bouche reste austère, avec de la maturité, du fond, de la promesse.

 

Rappel : Roussette de Savoie - Le Cellier du Palais par René Bernard 2006 : 27/5/08

DS14 - DS13,5 - PC13 - LG13,5 - MS12,5 - CD14. Note moyenne : 13,4

Nuances végétales prononcées (asperge) s’alliant à du citron.

Bouche vive, simple, un peu anonyme. Finale subtilement salée.

 

 

17. Bouzeron : A et P De Villaine 2005

DS14,5 - LG14,5/15 - MS14,5. Note moyenne : 14,9

(100% Aligoté)

Nez légèrement réduit. Odeurs de fruits blancs, de pétrole, de varech.

La bouche, légèrement saline, se déroule bien. Densité et fraîcheur. On a pu être enclin à citer muscadet (ou Altesse).

 

Rappel : Bouzeron - Aubert et Pamela De Villaine 2005 : 6/5/08

DS14 - PC14,5 - LG13,5 - PR14 . Note moyenne : 14

  • Robe jaune clair.

  • Etonnant profil, avec un côté lactique (caramel au lait pour certains) et un aspect camphré, iodé, plus étroit.

  • Matière profondément digeste et rafraîchissante, tendue, pariant autant sur sa vivacité sympathique que sa chair bien constituée, signe d’un millésime mûr.

 

 

18. Pouilly-Fuissé : Verget "Terroir de Vergisson La Roche" 2006

DS13 - LG13,5 - MS12,5. Note moyenne : 13

(100% Chardonnay)

Nez boisé, délivrant sans trop de générosité des notes de végétal, de minéral, d’agrumes.

Bouche un peu bancale, semblant large d’épaules puis finissant acide. Un taux d’alcool trop élevé contribue à l’entraver. Finale amère, peu invitante.

 

 

19. Marsannay blanc : Olivier Guyot "La Montagne" 2006

DS14 - LG15 - MS14,5. Note moyenne : 14,5

(100% Chardonnay)

Un beau fruit en avant (mirabelle) caractérise ce vin d’approche facile. On décèle également des inflexions végétales (mais l’expression est mûre) et d’agrumes.

Bouche tonique, tout en cohérence fruitée. Un vin sapide et fruité, parfaitement affable (sans que cela soit au détriment du fond), qui me rappelle un Mâcon de Lafon ou un chignin-bergeron.

 

 

20. Puligny-Montrachet : Domaine Chavy 1er cru "Les Folatières" 2005

DS12 - LG12 - MS12,5. Note moyenne : 12,2

(100% Chardonnay)

De nouveau, c’est le bois qui impose un diktat pénible (citron lacté).

Bouche charnue, un peu lourde en l’état. Fruit et acidité en mode mineur ; très standard et sans grâce (chardonnay sudiste ?).

 

Rappel :Puligny-Montrachet 1er cru - Domaine Chavy "Les Folatières" 2005 : 4/12/07

DS13,5 - PC12 - LG13 - PR13,5 . Note moyenne : 13

  • Robe paille-jauni aux reflets vert.

  • Odeurs au boisé conventionnel, sans distinction particulière : vanille, crème pâtissière, toast appuyé.

  • Une pointe résiduelle, de la rondeur, de la gourmandise dans un esprit flatteur qui échappe difficilement à une certaine mollesse, tant aromatique que structurelle. A ce stade, le bois est trop présent.

 

 

21. Chablis : Jean-Marc Brocard "Domaine Pierre de Préhy" 2005

DS14,5 - LG14,5 - MS14. Note moyenne : 14,3

(100% Chardonnay)

Odeurs de peu de poulet grillé, d’œuf de mille ans, de pierre à fusil.

Bouche restant fraîche, sur une sévérité de sève (un peu végétale et amère).

 

Rappel : Chablis – Domaine Pierre de Préhy – Jean Marc Brocard 2006 : 4/12/06

DS12,5 - PC13 - LG13,5 - PR13,5 - Note moyenne : 13,1

  • Robe fluide, paille aux reflets gris-vert.

  • Franchise et fraîcheur dans un nez assez simple, mais propre : fleurs blanches, pêche, pomme, citron.

  • A la fois fraîche et légèrement molle (ce qui a éloigné bon nombre de dégustateurs de la région auxerroise), la bouche reste sur une expression parfumée joyeuse, avec des notes d’agrumes et florales expressives.

 

 

22. Châteauneuf-du-Pape blanc : Vignoble Abeille du Château Mont Redon 2005

DS13 - LG13 - MS13,5. Note moyenne : 13,2

(Grenache 40%/Bourboulenc 25%/Clairette/20%/Roussanne 15%)

Sur ce vin, on décèle assez vite un saut de latitude.

Parfums sudistes : anis, nougat, amande, bâton de réglisse, agrumes.

Bouche confirmant ce pronostic, un peu fade, pas si fine. Petite déficience en matière et finale amère.

 

 

23. Coteaux Varois en Provence : Château Duvivier "L'Amandier" 2007

DS13,5 - LG13,5 - MS13,5. Note moyenne : 13,5

(Rolle 70%+ Grenache blanc + Clairette)

Robe aux reflets rosés, comme sur le vin de cuve du château de Margillière sur la même appellation.

Nez muscaté, amylique, avec des notes guillerettes de confiserie (bonbon au citron).

Bouche sur ces tonalités, correcte, amicale, légèrement sucrée.

 

 

24. Cassis : Domaine de la Dona Tigana "Cuvée Cannelle" 2006

DS13,5 - LG13,5 - MS14,5. Note moyenne : 13,8

(30% Ugni blanc/30% Clairette/40% Marsanne)

Notes de fruits blancs et d’anis.

Bouche sans trop de goût, charnue (alcool présent), d’aspect sudiste. Du fond toutefois. A reprendre dans quelques années.

 

 

25. Vin de Pays des Côtes Catalanes : La Préceptorie "Les Terres Nouvelles" 2006

DS12 - LG11 - MS12,5. Note moyenne : 11,8

(Grenache blanc, Grenache gris et Maccabeu soit majorité de Grenache)

Le bois, assommant, est un obstacle à la dégustation.

Bouche boisée en diable, amère, peu buvable, avec une acidité qui plus est comme déconnectée du vin.

 

 

26. Patrimonio : Domaine d'E-Croce Yves Leccia 2006

DS16 - LG15 - MS13,5. Note moyenne : 14,8

(100% Vermentino)

Nez plutôt disert et profond exprimant le muscat, les herbes aromatiques, l’amande, les fleurs blanches, les fruits blancs aussi.

Bouche avec une matière pour le coup conséquente, charnue mais tonique, très jeune dans son apparence. A attendre quelques années car l’expression reste logiquement confinée. Plus de vin ici entends-je dans l’assistance …

 

Rappels :

a. Patrimonio - Domaine d'E-Croce Yves Leccia 2006 : mai 2008

DS15,5/16 - PC15,5 - LG15 - PR15,5 . Note moyenne : 15,4

  • Robe bien claire, paille aux reflets vert et gris.

  • Jolie présence aromatique : fleurs blanches, pamplemousse, pomme, poire, fenouil.

  • Bouche imposante, par son gras, son volume, sa puissance, sa noble amertume, une pointe saline : du poids, encore une certaine sévérité d’ensemble, mais une belle tenue et un impact certain.

b. Patrimonio - Domaine d'E-Croce Yves Leccia 2006 : 03/2008 (par Philippe Ricard) : 15

  • Robe paille, claire, avec des reflets gris vert.

  • Jolie expression aromatique, franche, sudiste : pamplemousse, acacia, gingembre, poivre blanc, anis, fenouil, estragon.

  • Ample, puissant, mûr, mais toujours frais, avec sa pointe de CO² aérienne et une légère amertume qui évite toute mollesse. Un vin réussi, plein, dans un beau millésime Corse.

c. Patrimonio - Domaine d'E-Croce Yves Leccia 2006 : 05/2007 au domaine (par Philippe Ricard) : 15

  • Robe toujours aussi claire, paille aux reflets vert.

  • Nez un peu moins expressif, certes toujours floral (toujours fleurs blanches), mais sur la retenue, la finesse, une tension plus perceptible.

  • Bouche toujours fraîche, mûre et tendue à la fois, plus minérale, très florale et plantes aromatiques.

Sans être d’une complexité majeure, il ravit par son élégance et sa finesse, ce qui est une réussite pour un vin du sud, ainsi qu’une persistance en fin de bouche.

 

 

 

4ème série en 8 vins : Trousseau-Fer Servadou-Mondeuse-Syrah-Gamay-Pinot-Cabernets

 

 

27. Moulin à Vent : Domaine du Vissoux "Les Trois Roches" 2007

DS12 - LG12 - MS12. Note moyenne : 12

(100% Gamay)

Robe violacée.

Nez assez facile à deviner, fruité, floral, réglissé.

Grain de gamay, assez glissant (peu tannique) ; on peut reprocher à cette cuvée son indigence (en termes de maturité, de concentration).

 

 

28. Marcillac : Domaine Philippe Croizat 2004

DS14 - LG14 - MS13,5. Note moyenne : 13,8

(100% Fer Servadou)

Notes trompeuses de Chinon : cassis, minéral, poivron, fleurs, réglisse.

Bouche concentrée, brute, encore passablement acide et amère. Profil acariâtre mais qui devrait bien vieillir. Densité et austérité inhabituelles pour un vin de cette appellation et une expression assez différente de celle découverte en mai 2007, qui s’avérait alors notablement plus tendre. Un seul dégustateur repère le mansois dans cette expression que tous les autres situent à Chinon.

 

Rappel : Marcillac - Domaine Philippe Croizat 2004 : 30/4/07 : 14,5

Nez vivant, ferrugineux associant des notes de gelée de cassis, de rafle, d’épices. Bouche dotée d’une belle rusticité, savoureuse, accrocheuse, avec un peu de végétal et d’amertume. Un très joli vin de pique-nique. Une belle découverte que ce domaine.

 

 

29. Arbois Trousseau : Domaine de la Tournelle "Trousseau des Corvées" 2005

DS13,5 - LG13 - MS14. Note moyenne : 13,5

(100% Trousseau)

Notes foxées, florales, poivrées.

Une certaine verdeur dans une bouche initialement légèrement perlante, agreste, au fruit un peu maussade (pomme blette, comme sur certains St-Joseph de Trollat)

 

Rappels :

Arbois Trousseau - Domaine de la Tournelle "Trousseau des Corvées" 2005 : 1/4/08 à l’ouverture

DS12,5 - PR12,5 - CD12,5. Note moyenne : 12,5

  • Robe rubis aux reflets framboise, assez claire.

  • Première impression réduite (odeurs animales), puis fruits rouges, fraîcheur un peu végétale (ronce).

  • Attaque sur un léger CO², relayé par une acidité citrique : ensemble strict, froid, sans générosité.

Arbois Trousseau - Domaine de la Tournelle "Trousseau des Corvées" 2005 : 1/4/08 après 5h d’aération

DS13 - LG13 - MS13. Note moyenne : 13

Nez exprimant le marc, la cerise confite, les fleurs.

Bouche champêtre, pour des goûts simples de noyau.

Petite indication visuelle pour ceux qui s’emmêlent les pinceaux à l’aveugle entre Poulsard et Trousseau : le premier est celui dont la couleur peut le plus se rapprocher de la pelure d’oignon tandis que le second évoque des teintes de Gamay.

 

 

30. Vin de Pays d'Allobrogie : Mondeuse Le Cellier du Palais par René Bernard 2006

DS12 - LG12,5 - MS12. Note moyenne : 12,3

(100% Mondeuse)

Gelée de fruits (mixant cassis, fraise et groseille). Curieuse impression complémentaire de fruits blancs (poire) qui leurrerait particulièrement dans un verre opaque (en pouvant faire croire à un vin blanc).

Matière demi-corps, rustique, poivrée, amylique.

 

 

31. Côte-Rôtie : Domaine Vincent Gasse "Vieilles Vignes" 2001

DS13 - LG13 - MS14. Note moyenne : 13,3

(100% Syrah)

Légère évolution décelable : cassis, poivre fort, groseille.

Tannins fermes, de l'acidité, précédant une finale tristounette et abrupte.

Délibérément peu en verve (le style maison et l’impact du millésime – cf. les vins de Jamet). Un style frileux, janséniste, qui semble fuir le charme comme la peste.

 

Rappels :

a. Côte-Rôtie - Domaine Vincent Gasse "Vieilles Vignes" 2001 : 1/4/08 à l’ouverture

DS(13,5?ou ED) - PR13 - CD14. Note moyenne : (13,5 ou ED)

  • Robe très sombre, rubis assez terne.

  • Nez sobre, austère, terrien.

  • Bouche renfrognée, acide, asséchante, encore dans un style « brut de fonderie », sans artifice. Un fond indéniable, mais transmis difficilement.

Côte-Rôtie - Domaine Vincent Gasse "Vieilles Vignes" 2001 : 1/4/08 après 5h d’aération

DSED - LGED - MSED. Note moyenne : ED

Bouchon irrémédiable dissuadant toute approche.

b. Côte-Rôtie : Domaine Vincent Gasse "Vieilles Vignes" 2001 : déc 2007

DS16/16,5 - PC16+ - LG16 - MS16,5. Note moyenne : 16,2

Robe assez dense.

Nez sur le fruit, discret mais profond et surtout très "nature", sans aucune ostentation.

Matière à l'avenant : franche, structurée, juteuse, sans fard.

c. Côte-Rôtie : Domaine Vincent Gasse "Vieilles Vignes" 2001 : 19/1/08 : 15,5

Nez frais déclinant des senteurs sans tapage : cassis, épices (poivre, genièvre), lard, violette, cachou, genièvre.

Bouche franche du collier, légèrement herbacée, peu sensuelle mais sobre et juste. Saveurs sans aucune afféterie mais indéniablement prenantes (quand un vin ressemble d’une certaine manière à son géniteur).

 

 

32. Chambolle-Musigny : David Duband 2004

DS13,5 - LG13,5 - MS13,5. Note moyenne : 13,5

(100% Pinot Noir)

Nez un peu boisé, un poil vert, semblant manquer de maturité : groseille à maquereau, griotte, épices, racines.

Bouche au profil terrien, raide, que j’imaginais plus à Pommard qu’à Chambolle (car l’élégance n’est pas ici flagrante).

 

 

33. Saumur Champigny : Domaine La Croix de Chaintres 2006

DS13,5 - LG13,5 – MS13. Note moyenne : 13,3

(100% Cabernet Franc)

Notes de gelée de mûres, de réglisse escortées d’inflexions végétales (poivron).

On retrouve en bouche une pointe minérale pour une trame tout de même un peu tendre, à la jeunesse légèrement astringente.

 

Rappel : Saumur-Champigny - Domaine La Croix de Chaintres 2006 : 27/5/08

DS14 - DS13,5 - PC13 - LG14 - MS13,5 - CD13,5. Note moyenne : 13,6

Expression bien plus déliée que celle de l’Irouléguy Brana 2004. Goûts de cassis et de minéral pour un vin ligérien assez caractéristique, frais et franc.

 

 

34. Margaux : Château Cantenac-Brown 2005

DS15,5 - LG(14+) - MS14. Note moyenne : 14,5

(Cabernet Sauvignon 67%/Merlot 27%/Cabernet Franc 6%)

Le nez convoie des notes médocaines assez démonstratives : boisé lacté, fruits noirs (myrtille), réglisse, herbes aromatiques.

Bouche serrée, un peu rude à ce stade, amère, illustrant bien la puissance du millésime (de tout : du fruit, des tannins, de la puissance, …). Il faudra attendre probablement assez longtemps avant que le vin se fasse.

 

Rappel : Margaux - Château Cantenac-Brown 2005 : nov 2007

DS14,5 - PC(14) - LG14,5 - PR(Non noté). Note moyenne : (14,3)

Bouche dans une allure plus frivole, acidulée (cassis), pénalisée par une légère défaillance en matière.

 

 

35. Bourgogne : Domaine Hudelot-Noëllat 2003

DS13,5 - LG14 - MS13,5. Note moyenne : 13,7

(100% Pinot Noir)

Agréable nez de pinot, peu sophistiqué mais net, animal et kirsché.

Bouche correcte mais manquant sensiblement de charme, qui semble relativement alcoolisée.

 

Rappel :Bourgogne - Domaine Hudelot-Noëllat 2003 : 12/6/08

DSED - LGED. Note moyenne : ED

Malheureusement bouchonnée.

 

 

 

5ème série en 8 vins : cépages rouges du Languedoc/Roussillon/Provence

Carignan-Syrah-Grenache-Mourvèdre.

 

 

36. Coteaux du Languedoc : Domaine Clavel "Copa Santa " 2006

DS12 - LG12 - MS13,5. Note moyenne : 12,5

(Syrah 78%/Grenache 14%/Mourvèdre 8%)

Nez assez profond, boisé, sur du fruit, de l’olive noire.

Matière soumise à un traitement boisé qui semble disproportionné. Fermeté accompagnée par pas mal d’alcool dans une expression pour le coup peu digeste.

 

 

37. Coteaux du Languedoc : Domaine Mas Jullien 2004

DS14 - LG13 - MS13. Note moyenne : 13,3

(Carignan 25%/Grenache 25%/Syrah 25%/Mourvèdre 25%)

On débusque dans ce verre des odeurs de cerise et d'amande emballées dans un ensemble où pointe le végétal.

Bouche astringente, dure (à la manière de celle d'un Patrimonio ?). Le vin ne se dévoile pas.

 

 

38. Coteaux du Languedoc : Domaine de Montcalmès 2005

DS15,5/16 - LG15,5 - MS16 . Note moyenne : 15,7

(Syrah 60%/Grenache 20%/Mourvèdre 20%)

Le nez convie des notes tout en maturité de gelée de framboise, d’olive, de fleurs, de riz soufflé, de noyau. On peut dire que cette élégance notable pinote sensiblement.

Bouche fine et fraîche, sapide, distinguée.

 

Rappels :

Coteaux du Languedoc - Domaine de Montcalmès 2005 : 1/4/08 à l’ouverture

DS16 - PR16 - CD16. Note moyenne : 16

  • Robe moyennement sombre, rubis.

  • Nez élégant, stylé, frais : cerise, amande, noyau, réglisse, pivoine, on s’éloigne des standards languedociens.

  • Toucher précis, soyeux, plein de subtilité, jouant sur une partition pleine de fraîcheur et de pureté. C’est bon, tout simplement.

Coteaux du Languedoc - Domaine de Montcalmès 2005 : 1/4/08 après 5h d’aération

DS15,5 - LG15,5 - MS15,5. Note moyenne : 15,5

Il y a de la joliesse et de la légèreté dans ce nez net et fin proposant de belles senteurs de fruit, de fleurs, d’olive noire, de poivre, de rafle.

Bouche réconfortante dans un style élégant, cohérent, qui semble savoir où il va. On imagine un « petit châteauneuf », parfaitement ajusté, distillant en finesse de bons goûts (il rappelle d’ailleurs le Côtes-du-Rhône 2005 de Charvin).

 

 

39. Faugères : Domaine Léon Barral "Jadis " 2005

DS15,5/16 - LG15 - MS15,5 . Note moyenne : 15,4

(60% Syrah, 35% Grenache/5% Cinsault)

On guette ici des senteurs assez sauvages : encre, cassis, olive, fourrure.

Bouche profonde, avec de la poigne. Beau jus farouche, à attendre patiemment.

 

 

40. Vin de Pays des Côtes Catalanes : Les Vignerons des Côtes d'Agly "Carignan Vieilles Vignes" 2006

DS14 - LG14,5 - MS13. Note moyenne : 13,8

(100% Carignan)

Nez animal, avec du marc, de la fraise poivrée.

Beau fond astringent, acide.

 

 

41. Côtes du Roussillon Villages : Préceptorie de Centernach "Coume Marie" 2006

DS13,5 - LG13,5 – MS14 . Note moyenne : 13, 7

(70 % Grenache/10 % Carignan/20 % Syrah)

Nez dégageant des odeurs de cacao, de cerise, de fraise.

Bouche capiteuse, qui tend un peu à sécher apparemment.

 

 

42. Coteaux Varois en Provence : Domaine La Rose des Vents "Réserve de Broussan" 2006

DS13 - LG14 - MS12,5. Note moyenne : 13,2

(65% Syrah/25% Cabernet Sauvignon/10% Carignan)

Nez réduit, confiné avec des notes de camphre et de cassis

La bouche me paraît jouer dans le registre de la fermeté, de l’austérité.

 

 

43. Bandol : Domaine Tempier Rouge 2005

DS14 - LG14 - MS14. Note moyenne : 14

(Majeure partie de mourvèdre complété de grenache et de cinsault avec une touche de Carignan)

Nez sans éclat particulier, un peu hostile.

Matière un peu rude en l'état, arqueboutée sur des tannins drus.

 

Rappels :

a. Bandol - Domaine Tempier Rouge 2005 : 27/5/08

DS14 - DS14 - PC15 - LG14 - MS15 - CD13,5. Note moyenne : 14,3

Nez assez friand : réglisse, cassis.

Un vin acidulé, pastoral, avec de la mâche. Belle conservation du fruit. Pensé à un Marcillac concentré. Lui laisser du temps.

b. Bandol - Domaine Tempier Rouge 2005 : 29/4/08 à l’ouverture

DS15 - PR15,5 . Note moyenne : 15,3

  • Robe très violine, foncée.

  • Fruité épuré mais mûr, en retenue, discret.

  • Attaque agréable, sur un vin dense, une matière serrée, une jolie finesse de texture, des tanins précis, une fraîcheur sincère. La jeunesse de l’échantillon trahit une austérité progressive, avec une finale qui reste un peu dans les dents, sans inquiétude pour la suite du vieillissement, nécessaire...

Bandol - Domaine Tempier Rouge 2005 : 29/4/08 après 5h d’aération (cr par Miguel Sennoun)

DS15,5 - LG(13,5+) - MS14,5. Note moyenne : 14,5

Nez sur la fraise, le caoutchouc allié à des senteurs animales toutefois discrètes.

Bouche concentrée, serrée, un poil rustique avec une finale accrocheuse. Un vin à laisser tranquille pour le moment.

 

 

 

6ème série en 4 vins : liquoreux

 

 

44. Sauternes : Château Rayne-Vigneau 2004

DS14,5 - LG14,5 - MS15 . Note moyenne : 14,7

(Sémillon 80%/Sauvignon 20%)

Notes fruitées (poire, citron, pamplemousse, orange) avec un soupçon de géranium.

Liqueur retenue, nette, fraîche, sur un millésime pas trop favorable en effet.

 

 

45. Sauternes : Château Sigalas Rabaud 2003

DSED - LGED - MSED. Note moyenne : ED

(Sémillon 85%/Sauvignon 15%/Muscadelle 2%)

Malheureusement bouchonnée.

 

Rappel : Château Sigalas-Rabaud 1er grand cru classé 2003 : 8/1/08

DS15 - PC14,5 - LG15,5 - MS15 . Note moyenne : 15

  • Nez comprenant pas mal de soufre. On y trouve des senteurs doucereuses de tilleul et de fruits exotiques : ananas, mangue, fruit de la passion et la papaye (avec son petit côté émétique si caractéristique, qu’il faut aimer).

  • Bouche relativement alerte, avec peu de coffre.

 

 

46. Sauternes : Château Rayne-Vigneau 2003

DS15,5 - LG15,5 - MS15 . Note moyenne : 15,3

(Sémillon 80%/Sauvignon 20%)

Notes plus rôties : fruits confits, cire, orange, abricot.

Belle matière, épaisse, se terminant sur une amertume convenable.

 

 

47. Monbazillac : Château Poulvère "Emilie" 2003

DS13,5 - LG14 - MS14 . Note moyenne : 13,8

(Sémillon 60%/30% Muscadelle/10% Sauvignon)

Notes de cire, de coquille d'huître, de pamplemousse.

Bouche axée sur une grosse liqueur, assez standard, qui est au final un peu victime de son embonpoint.

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Accueil Dégustations Eclectiques 2008_06_18 Entrainement RVF Didier