2009_03_03 Entraînement RVF Bernard

 

 

 

 

 

Club toulousain In Vino Veritas

Entraînement en vue du championnat de France RVF

de dégustation à l'aveugle

Mardi 3 mars 2009

 

 

 

 

La dégustation, dirigée par Bernard Bergé, est commentée par Maxime France.

 

 

Quelques commentaires de contexte :

Nombre de dégustateurs : 7

Petite dégustation de révision qui se déroule en 3 parties :

  1. bouteilles offertes par Didier

  2. bouteilles offertes par Bernard Bergé

  3. bouteilles amenées au gré des dégustateurs

Elles ont été ouvertes au moment du service puis carafées et présentées à l'aveugle, par série

Les verres utilisés sont les « Expert » de Spiegelau.

DS : Didier Sanchez - LG Laurent Gibet - MS : Miguel Sennoun - MF : Maxime France - ED : Eddy Gautier.

 

 

 

Ordre de dégustation

 

 

 

 

Bouteilles offertes par Didier

 

 

  • 1ère série en 9 vins : les blancs

 

 

1. Vin de Savoie Les Abymes : Château de Violette 2007 - 11,5°

(100% Jacquère)

DS13 - LG13,5 - MS13,5 - MF13,5 - EG13,5. Note moyenne : 13,4

Robe très pâle, cristalline.

Le nez exprime des notes primaires de fleurs blanches, de poire ainsi qu'une touche végétale prononcée (petit pois).

La bouche est simple, frétillante malgré une pointe de sucre qui apporte un peu de rondeur à l'ensemble. Elle livre des notes végétales et termine court sur le zeste d'agrumes.

 

 

2. Jasnières : Domaine De Cézin 2006 - 12,5°

(100% Chenin)

DS15 - LG14,5 - MS15,5 - MF15,5 - EG15. Note moyenne : 15,1

Robe jaune clair, limpide.

Le nez développe d'emblée de franches flaveurs de chenin sur calcaire sous forme de coquille d'huître, de miel d'acacia, de minéral.

La bouche est fruitée, dynamique et savoureuse. Elle dévoile des arômes de fruits blancs (poire), d'agrumes (orange) et termine sur une trace minérale qui confère de l'allonge à l'ensemble. Une belle rencontre...

 

 

3. Bouzeron : A et P De Villaine 2005 - 12,5°

(100% Aligoté)

Bouteille bouchonnée.

 

 

4. Coteaux du Giennois : Michel Langlois 2006 - 12°

(100% Sauvignon)

DS14 - LG14 - MS14 - MF14 - EG13,5. Note moyenne : 13,9

Robe claire à reflets verts.

Nez plutôt exubérant marqué par des arômes d'abricot, de pomelo, de rose et d'amande qui aura baladé l'ensemble des dégustateurs.

Bouche ronde, à la persistance moyenne dotée d'une fine minéralité et teintée de notes d'agrumes (citron vert, pamplemousse). L'ensemble n'est pas désagréable mais son cépage, pourtant à l'honneur en ce moment chez IVV (!!), est quasi inidentifiable !

 

 

5. Graves de Vayres : Château Cantelaudette 2007 - 12,5°

(Sémillon majoritaire)

DS13 - LG14,5 - MS14,5 - MF13,5 - EG14. Note moyenne : 13,9

Nez simple et timide aux fortes inflexions végétales (fougère, asperge) qui ne délivre pas grand message...

La bouche est plutôt pointue et mince. De persistance moyenne, elle termine sur une note amère rappelant le zeste de pamplemousse.

 

 

6. Crépy : Grande Cave de Crépy "Goutte d'Or" Domaine Mercier 2002 - 11,5°

(100% Chasselas)

DS12,5 - LG(13 - liège ?) - MSED - MF(12) - EG12,5. Note moyenne : (12,5? ou ED)

Nez lactique (crème fraîche), dévoilant des notes complémentaires d'amande et de poire mais pas d'une netteté irréprochable.

La bouche est pauvre en goûts, au caractère oxymorique à la fois molle et acidulée. La finale est amère, un brin chaleureuse et divise les dégustateurs : certains la jugeant déviante (liège), d'autres simplement d'un intérêt limité. 

 

Rappel : Crépy : Grande Cave de Crépy "Goutte d'Or" Domaine Mercier 2002

DS12,5 - DS12,5 - PC12,5/13 - LG14 - MS12,5 - CD12,5. Note moyenne : 12,8

Un petit air (trompeur) chablisien. Notes un poil lactiques de fruits blancs, miel, agrumes, minéral. Perlant initial pour une présence succincte mais correcte et fraîche.

 

 

7. Vin de Pays des Côtes de Gascogne : Producteur Vignobles de Gascogne - Florembelle "Confidence de Gascogne" 2006 - 12°

(Colombard majoritaire)

DS13 - LG14 - MS13,5 - MF14 - EG14. Note moyenne : 13,7

Robe pâle aux timides reflets gris.

Nez fourni dévoilant des flaveurs fraîches de poire, de fleur de pommier, de citron, de rhubarbe.

Bouche vive, dynamique, presque virulente, au caractère médulleux dévoilant des notes de citron et une finale minérale et saline. Un ensemble simple mais plutôt correctement interprété.

 

 

8. Côtes de Saint-Mont : « Le Passé Authentique » par les Producteurs Plaimont 2005 - 13°

(Petit Courbu, Arrufiac, Manseng)

DS13 - LG14,5 - MS13,5 - MF13,5 - EG14. Note moyenne : 13,7

Nez peu causant au départ s'ouvrant sur des notes grillées et fruitées de poire, de citron vert, de menthe.

La bouche est elle aussi sur le citron vert et dotée d'une acidité prononcée. De persistance moyenne, l'ensemble se tient...

 

 

9. Tursan : Vignerons Landais "Secret d'Eugénie" 2006 - 12,5°

(40% Sauvignon blanc/30% Baroque /30 % Gros Manseng)

DS13 - LG14 - MS12,5 - MF12,5 - EG13. Note moyenne : 13

Nez terriblement variétal: "pipi de chat", asperge, rillette, trop caricatural pour susciter une réelle envie!

La bouche est à l'avenant: simple et végétale sur des notes d'asperge et de buis. Le cépage principal s'est exprimé rapidement mais plutôt en mode "faiblard"!!

 

Rappel : Tursan : Vignerons Landais "Secret d'Eugénie" 2006 - 27/5/08 (LG)

DS13,5 - DS13 - PC13 - LG13 - MS13 - CD14. Note moyenne : 13,3

Nez très « pipi de chat », variétal, citronné. Bouche florale, faible, courte.

 

 

 

 

Bouteilles offertes par Bernard Bergé

 

 

  • 2ème série en 6 vins : les blancs

 

 

10. Montlouis-sur-Loire : Stéphane Cossais « Le Volagré » 2005 - 13,5°

(100% Chenin)

DS13,5 - LG13,5 - MS14,5 - MF13 - EG14,5. Note moyenne : 13,8 

Robe jaune clair, limpide.

Le nez dévoile des notes de citron, de grillé, de noisettes à l'instar d'un chardonnay Beaunois mais également du Roc d'Anglade 2006.

La bouche est légère, fraîche, avec un léger perlant en attaque, sa longueur est modérée. Elle développe des notes grillées de sésame (pouvant faire penser à un chardonnay) et un boisé très présent ; la dégustation de l'échantillon le lendemain viendra confirmer cette observation où seuls les arômes boisés, témoins d'un élevage caricatural, subsisteront.

 

Rappels :

a. Montlouis : Domaine Stéphane Cossais «Le Volagré» 2005 - 3/6/08 (LG)

DS14 - LG15 - MS15,5. Note moyenne : 14,8

Nez peu expressif, simpliste en l'état, sur des notes pusillanimes de citron, de pomme, de menthe. Boisé encore marqué (mais sans excès). 

Bouche dodue et vive, dotée d'un certain poids mais restant allègre. Alcool sensible, beaux amers, finale très légèrement saline. On a pu penser à une altesse savoyarde ou à un vin d'Anjou. 

b. Montlouis - Domaine Stéphane Cossais "Le Volagré" 2005 (sur fût) : mars 2007 (cr par Pierre Citerne)

PC(15) - DS(14,5). 

L'élevage marque l'expression aromatique du vin mais la matière est bien là, riche, tendue, pleine, partagée entre une forte minéralité et l'attrait plus immédiat d'un fruit rehaussé de notes vanillées, meringuées, de citron confit... 

 

 

11. Ajaccio : Comte Abbattucci « Cuvée Faustine » 2006 - 12,5°

(100% Vermentino)

DS14,5 - LG15/15,5 - MS14,5 - MF14 - EG14. Note moyenne : 14,5 

Le nez livre des notes de citron vert, d'angélique qui me feront penser à un riesling.

La bouche exprime de belles notes d'agrumes (citron vert, pamplemousse) et termine sur des amers d'une certaine noblesse ainsi qu'une pointe de minéralité. L'ensemble est plaisant et équilibré ; bravo à Laurent d'avoir découvert ce cépage souvent difficile à identifier à l'aveugle!!

 

Rappel :

Ajaccio - Comte Abbatucci Cuvée Faustine 2006 : le 29/4/08 à l'ouverture (PR)

DS13,5 - PR13,5 . Note moyenne : 13,3 (PR)

Robe paille aux reflets gris. Profil limité mais mûr et agréablement fruité.

L'amertume du vermentino se retrouve en bouche, mais balancée par une certaine gourmandise (léger résiduel) : vin simple mais assez jovial, moins austère qu'à Patrimonio.

Ajaccio - Comte Abbatucci Cuvée Faustine 2006 : le 29/4/08 après 5h d'aération (MS)

DS13,5 - LG13,5 - MS13,5. Note moyenne : 13,5

Nez penchant plutôt du côté végétal. Amertume prononcée, la bouche est un peu marquée par l'alcool. On ne ressent pas la minéralité calcaire du Patrimonio précédent.

 

 

12. Cour-Cheverny : Le Domaine du Moulin « Les Acacias » 2006 - 13,5°

(100% Romorantin)

DS(10 pour du Romorantin et 13,5 pour un Jura) - LG14 - MS14 - MF(13) - EG13. Note moyenne : 13,5 

Le nez dévoile des senteurs de poire, d'alcool, de noix verte et de curry. Un profil faussement jurassien qui aura pour conséquences d'égarer l'ensemble des dégustateurs.

La bouche est à l'avenant avec un profil oxydatif patent sous forme d'arômes de noix, de citron. Le vin termine très sec sur une forte amertume et, au final, laisse perplexe quant à sa netteté aromatique...

 

 

13. Vin de Table de France : Jonc Blanc « Acacia » (2006) - 14°

(90% Sauvignon/10% Muscadelle)

DS12 - LG14 - MS14 - MF13 - EG14. Note moyenne : 13,4

Le nez, baroque de prime abord, dévoile des senteurs mellifères, de raisin sec et de bois ; l'ensemble est complété par une touche de zeste d'agrumes à la façon d'un loin de l'oeil gaillacois (de chez Rotier par exemple).

La bouche est plutôt dodue, à l'élevage quelque peu appuyé. Elle termine très très boisée et court sur des notes de réglisse blanche. Un vin pas vraiment convaincant au final...

 

 

14. Condrieu : Domaine Georges Vernay « Les Terrasses de l'Empire » 2006 - 14°

(100% Viognier)

DS(14?) - LG15,5 - MS15,5 - MF15 - EG15,5. Note moyenne : 15,1

Le nez n'est pas très causant au départ et s'ouvre peu à peu sur des notes lactiques d'abord, puis, à l'aération, exprime enfin les classiques notes d'abricot du viognier.

La bouche, à l'attaque franche, livre à son tour des arômes d'abricot, de violette, avec un côté dodu mais également une fine tension minérale conférant de la race à l'ensemble. Un vin qui peut faire également penser à un Châteauneuf du Pape. Un bon viognier à la tenue irréprochable, loin de certaines expressions vulgaires du cépage mais (très) loin également de la classe et de la complexité polymorphe d'un Grillet!

 

 

15. Côtes du Rhône : Château de Fonsalette « Réservé » 2001 - 13,5°

(Grenache majoritaire + Clairette et Marsanne)

DS(14?) - LG16 - MS14,5 - MF15,5 - EG13,5. Note moyenne : 14,7

Le nez, très jeune, livre dans un premier temps des notes de réduction, puis s'exprime ensuite au travers de fragrances complexes miellées, anisées, de fenouil et de poivre blanc.

La bouche, à l'austérité cistercienne, dévoile de timides arômes d'amande, de raisins secs. La finale, à la fois amère et fraîche, nous laisse avec l'impression d'un vin racé, au potentiel de garde important, à la finesse superlative, mais peu exubérant en l'état.

 

 

 

  • 3ème série en 7 vins : les rouges

 

 

16. Vin de Savoie Arbin Mondeuse : Domaine J. Perrier «Graine de Terroir» 1998 - 12°

(100% Mondeuse)

DSED? - LGED? - MSED - MFED? - EG14. Note moyenne : ED?

La robe commence à brunir trahissant ainsi une certaine évolution.

Le nez fait penser à un vin peu protégé, pas net, duquel s'échappent des odeurs animales, de cuir mouillé, de poivron. Eddy penchera pour des notes "d'escargot" à la façon d'un vieux Chinon récemment dégusté...

La bouche est décharnée, pointue, courte. On y décèle là aussi des notes de cuir mais l'ensemble est squelettique, passé pour la plupart des dégustateurs...

 

 

17. Pauillac : Hauts de Pontet-Canet 2005 - 13°

(Cabernet Sauvignon 56%, Merlot 37%, Cabernet Franc 7%)

DS14 - LG12,5/13 - MS13,5/14 - MF13,5 - EG15. Note moyenne : 13,8

Le nez est marqué par un élevage "à la bordelaise" et dévoile des notes lactiques simples et juvéniles de crème de cassis, de fruits noirs, de caramel.

En bouche, le boisé se fait plus discret, l'attaque est souple, mûre, charnue et la finale, un brin rustique, fait montre d'une mâche intéressante de cabernet bien mûr donnant ainsi une indication sur son millésime.  

 

 

18. Côte-Rôtie : Jamet «Elégance» 2004 - 13°

(100% Syrah)

DS16,5 - LG16,5 - MS16,5 - MF16,5 - EG17. Note moyenne : 16,6

Le nez est immédiatement caractéristique des vins des frères Jamet avec ses notes complexes d'olive noire, de viande fumée, d'âtre ainsi qu'une touche florale raffinée de rose ancienne.

La bouche est à l'avenant, subtile, fraîche, serrée, tendue. Le jus est superbe, dévoilant des arômes de pain d'épices ; il faut vraiment se "concentrer" pour le recracher tant il est naturel et confondant d'évidence !! Une toute petite réserve sur la finale qui ne fait pas la fameuse "queue de paon" qui aurait permis au vin de prendre encore de l'altitude...Il n'en reste pas moins le sentiment de satisfaction et de plaisir toujours renouvelé de croiser un vin de ce grand domaine !!! Merci Bernard...

 

 

19. Coteaux du Languedoc : Peyre-Rose « Clos Syrah Léone » 1998 - 14,5°

(100% Syrah)

DS16 - LG15,5/16 - MS15,5 - MF15,5/16 - EG15. Note moyenne : 15,6

Le nez est d'emblée d'une intensité surprenante ! Il livre des flots de senteurs sauvages de garrigue, de tapenade, de goudron, de fumée et de fraise.

La bouche est très dense, extraite, juteuse et livre une interprétation violente de la syrah par Marlène Soria! Elle dévoile des arômes de cerise confite, de réglisse de goudron pour un vin qui divisera les dégustateurs entre ceux qui en apprécieront la fougue et la complexité virile et ceux qui lui reprocheront un côté caricatural et un peu trop extrait (Gourt de Mautens a été proposé par deux équipes!). A noter encore que le vin surprend par sa jeunesse car aucune trace d'évolution n'est, pour l'instant, perceptible...

 

 

20. Vacqueyras : Domaine de la Monardière « Les 2 Monardes » 2006 - 14,5°

(70% Grenache/30% Syrah)

DS15,5 - LG14,5/15 - MS13 - MF14,5 - EG15. Note moyenne : 14,6

Le nez est très jeune, lactique et exprime petit à petit des senteurs de fruits noirs (cassis) et rouges.

La bouche marie puissance et fraîcheur dans un équilibre judicieux. Elle livre une expression fruitée de bon aloi, sans être, toutefois, inoubliable!...

 

 

21. Châteauneuf du Pape : Domaine Les Cailloux (Brunel) 2006 - 14°

(65% Grenache/20% Mourvèdre/10% Syrah/5% Cinsault)

DS16 - LG15+ - MS16,5 - MF16 - EG16. Note moyenne : 15,9

Le nez est un beau florilège de senteurs sudistes exprimant tour à tour la cerise, le maquis, les herbes aromatiques, la fraise, le poivre.

La bouche est d'une belle gourmandise fruitée, avec, également, cette finesse caractéristique des beaux grenaches castelnoviens (qui nous fera proposer un pinot !!). Le toucher de bouche est superbe pour un vin qui se classe dans le haut du panier qualitatif de l'appellation.

 

 

22. Crozes-Hermitage : Emmanuel Darnaud « Les Trois Chênes » 2006 - 13°

(100% Syrah)

DS15 - LG15 - MS15 - MF15,5 - EG15,5 . Note moyenne : 15,2

Le nez s'exprime sur des notes fraîches et fruitées de cassis, de mûre et de violette.

La bouche nous amène allègrement sur la syrah rhodanienne avec cette texture caractéristique d'un vin à la fois sapide, gourmand et frais. Pour l'heure l'élevage est encore présent mais l'ensemble devrait se fondre harmonieusement pour livrer une belle bouteille...

 

 

Remarque: Bravo à Didier qui, sur cette série de rouges, a réalisé un score du tonnerre lui permettant de remonter et de remporter la manche!!

 

 

 

Bouteilles amenées au gré des dégustateurs

 

 

  • 4ème série en 5 vins

 

 

23. Vin de Savoie Mondeuse : Domaine Dupasquier «Aimavigne» 2005 - 12,5°

(100% Mondeuse)

DS13 - LG13 - MS13 - MF13 - EG13. Note moyenne : 13

Le nez est simple, acidulé, sur les fruits rouges (la groseille en particulier).

La bouche revêt un profil "montagnard", freluquet, acide et sans grand fond pour un ensemble correct mais (trop) simple.

 

 

24. Fiefs Vendéens : Domaine Saint-Nicolas «Reflets» 2005 - 12,5°

(60% Pinot Noir/30% Gamay/10% Cabernet Franc)

DS10 - LG12 - MS12,5 - MF9 - EG12. Note moyenne : 11,1

Le nez de ce vin est un modèle pour qui n'a jamais senti le germe de pomme de terre dans un vin !! Au point que tous les autres arômes sont annihilés par cette note omniprésente...

La bouche est dans la droite ligne : végétale, acide, courte, sans intérêt en l'état...

 

 

25. Gaillac : Château de Tauziès «Cuvée Prestige» 2004 - 12°

(15% Syrah, 20% Cabernet-Franc, 20% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot, 5% Braucol)

DS13 - LG12,5 - MS12 - MF12,5 - EG12,5. Note moyenne : 12,5

Note : dommage car le vin est trop froid ! Pas placé dans le bon compartiment de la cave par un contributeur étourdi, les sensations de dégustation s'en sont donc trouvées passablement escamotées !!!

Le nez livre tout de même des notes de crème de cassis, de feuilles mortes, de menthe, de cuir.

La bouche est empreinte d'un caractère rustique, signée "sud-ouest" avec ses notes de feuilles et des tanins rêches qui confèrent au vin une finale asséchante.

 

Rappel : Gaillac : Château de Tauziès "Prestige" 2004 : 12,5/20 - 6/1/08 (LG)

Nez « pauvre » : cassis, réglisse, poivre, jacinthe ... se déclinent en mode certes typé mais bien mineur. Cette neutralité aromatique d'une cuvée assommée de senteurs boisées et lactées (l'habit de chêne est trop grand) précède une matière efflanquée, acidulée, âpre. Cela donne envie de goûter la cuvée issue de cuve. A boire car ce vin étriqué commence à sécher. On est loin des nombreux as de l'appellation (en particulier sur ce beau millésime tarnais).

 

 

26. Tavel : Domaine de La Mordorée « La Dame Rousse » 2004 - 14,5°

(60% Grenache; 10% Cinsault; 10% Mourvèdre, 10% Syrah, 5% Bourboulenc, 5% Clairette)

DS15 - LG14,5 - MS14,5/15 - MF15 - EG14. Note moyenne : 14,7

Le vin se pare d'une robe d'un rose soutenu.

Le nez dévoile de fringantes notes de grenadine, de fraise ainsi qu'une touche poivrée agréable.

La bouche est suave, gourmande en diable, aidée en cela par un léger sucre résiduel qui confère au vin une sensualité pulpeuse !! L'ensemble est de belle persistance et le retour est magnifique, tout en fruit... Une découverte pour moi que ce beau rosé hédoniste!

 

 

27. Picpoul De Pinet : Fontenilles 2007 - 12,5°

(100% Piquepoul)

DS13,5 - LG13 - MS13 - MF14 - EG13,5. Note moyenne : 13,4

Le nez exprime des senteurs fraîches de fleurs de pommiers, de poire, de citron.

La bouche est équilibrée, dynamique, elle se termine par une fine acidité qui donne de la tension à un ensemble cohérent et agréable. On imagine ce vin en compagnon idéal d'un beau plateau de fruits de mer !!!

 

 

 

  • Une douceur de fin de soirée...

 

 

28. Pacherenc du Vic-Bilh : Alain Brumont «Décembre» 1990 - 14°

(100% Petit Manseng)

DS13 - LG13 - MS13 - MF13 - EG12,5. Note moyenne : 12,9

Et pour Laurent qui ne peut quitter les lieux sans avoir eu sa dose de sucre, Didier sort une dernière bouteille !

Le nez est discret, sur le genêt, le caramel, le bois, signe d'un élevage saturant qui ne se fondra probablement jamais...

La bouche apparaît, elle aussi, comme éteinte par une gangue boisée impénétrable qui ne laisse s'échapper que quelques timides arômes de caramel au lait. L'ensemble tourne court...

 

Rappels :

a. Pacherenc Brumont Décembre 1990 : 13/20 - 30/9/08 (LG)

Robe dorée. Nez timide, renâclant associant des notes pourtant multiples : caramel, banane, citron vert, cire, safran, suze, abricot, jaune d'œuf, marmelade d'orange, bergamote (on pourra penser sémillon). En bouche, le message est usé, ténu, peu sucré. Liqueur aussi plate que désuète.  

b. Montus : Pacherenc du Vic-Bilh "Décembre " 1990 : 22/6/05 (CD)

DS AM13,5 - DS SOIR15 - PC15 - MS15 - CD14. Note moyenne AM : 13,7 et SOIR : 15

Belle robe ambrée, or, cuivrée. Au nez, senteurs de melon, cire, fruits, rhum. La bouche est agréable, moelleuse, plus concentrée que le vin précédente. L'ensemble est agréable mais reste simple. Très belle évolution a l'aération au regard de la notation du soir. 

 

 

 

 

Résultats

 

 

Résultats de la dégustation à l'aveugle selon le barème du Championnat de dégustation à l'aveugle organisé par la RVF.

 

 

 

EQUIPES :

Didier Sanchez

Laurent Gibet/ Miguel Sennoun

Maxime France/ Eddy Gautier/ Philippe Escapat

10ème vin

0

0

0

11ème vin

0

14

1

12ème vin

0

0

0

13ème vin

0

2

0

14ème vin

0

1

15

15ème vin

3

6

4

16ème vin

0

0

0

17ème vin

12

6

13

18ème vin

18

15

10

19ème vin

10

0

0

20ème vin

14

1

6

21ème vin

12

1

0

22ème vin

0

15

8

Résultats

69

61

57

 

 

 

 

Classement

1er

2ème

3ème

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Accueil Dégustations Eclectiques 2009_03_03 Entraînement RVF Bernard