2008_10_21 Entraînement Maxime

 

Club toulousain In Vino Veritas

Entraînement en vue du championnat de France RVF

de dégustation à l'aveugle

Mardi 21 octobre 2008

 

 

 

 

La dégustation, dirigée par Maxime France est commentée par Miguel Sennoun.

 

 

Quelques commentaires de contexte :

Petite dégustation de révision qui se déroule en 3 parties : 1) Bouteilles offertes par Didier Sanchez, 2) Bouteilles amenées au gré des dégustateurs 3) Bouteilles offertes par Maxime France.

Elles ont été ouvertes au moment du service puis carafées et présentées à l'aveugle, par série.

Les verres utilisés sont les « Expert » de Spiegelau.

DS : Didier Sanchez - LG Laurent Gibet - MS : Miguel Sennoun - MF : Maxime France -EG : Eddy Gauthier.

 

 

 

Ordre de dégustation

(Nombre total de dégustateurs : 10)

 

 

 

 

Bouteilles offertes par Didier Sanchez

 

 

1ère série de 7 vins : (Les blancs)

 

 

1. Vin de Savoie Apremont : René et Béatrice Bernard "Vieilles Vignes" 2007 - 11,5°

(100% Jacquère)

DS14 - LG15 - MS15 - EG14 - MF14,5. Note moyenne : 14,5

Robe très claire, presque blanchâtre.

Nez minéral, iodé, encore peu expressif mais dont le fruit se révèle à l'aération.

Bouche à l'acidité débordante, un peu abrupte mais à la matière conséquente. Une finale saline, un poil d'amertume, un vin plutôt charismatique pour le cépage dont il est issu.

 

Rappels :

Vin de Savoie Apremont : René et Béatrice Bernard "Vieilles Vignes" 2007 - 18/06/08 par LG

DS14,5 - LG15 - MS15. Note moyenne : 14,8

Robe pâle.

Nez simple, encore peu développé : pomme, soupçon minéral.

Bouche assez basique à ce stade, particulièrement nerveuse, minérale, comme celle d'un Vouvray sorti des limbes. A noter une matière conséquente (les vieilles vignes) pour le cépage.

 

 

2. Roussette de Savoie : Le Cellier du Palais par René Bernard 2006 - 12,5°

(100% Altesse)

DS15,5 - LG15+- MS15,5 - EG15,5 - MF15. Note moyenne : 15,3

Robe encore une fois très claire, légèrement jaunie.

Joli nez intense sur des registres de fumé, de minéral crayeux, presque coquille d'huître, qui nous transporte du côté de grands terroirs du Nord (Sancerre, chablis).

En bouche, belle combinaison de fraîcheur (citron) et de corpulence, longueur et précision. Un trait d'amertume pas désagréable apporte du relief. Un beau vin qui s'est affirmé depuis la dernière rencontre.

 

Rappels :

a) Roussette de Savoie : Le Cellier du Palais par René Bernard 2006 : 18/06/08 (cr par LG)

DS14 - LG15,5 - MS14. Note moyenne : 14,5

Bel ensemble végétal, agrumes, minéral, complété de pomme, pour faire croire à un chablis (en style parfumé, comme chez Bessin).

La bouche reste austère, avec de la maturité, du fond, de la promesse.

 

b) Roussette de Savoie : Le Cellier du Palais par René Bernard 2006 : 25/05/08 (cr par LG)

DS14 - DS13,5 - PC13 - LG13,5 - MS12,5 - CD14. Note moyenne : 13,4

Nuances végétales prononcées (asperge) s'alliant à du citron.

Bouche vive, simple, un peu anonyme. Finale subtilement salée.

 

 

3. Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie : Domaine Pierre Luneau-Papin "Le L d'Or" 2005 - 12°

(100% Melon de Bourgogne)

DS13,5 - LG14 - MS13,5 - EG13,5 - MF14. Note moyenne : 13,7

Robe encore très pâle. Les nuances sont bien ténues à observer entre les trois premiers vins.

Impressions contradictoires de maturité et de végétal sur le buis, les feuilles de cassis, un côté musqué. Un peu simple en l'état.

Bouche grasse, mais pauvre en arômes. On lui reprochera un manque de nuances, un côté monolithique, sans défaut particulier mais sans vrai relief.

 

 

4. Saint-Péray : Yves Cuilleron "Les Cerfs" 2007 - 12,5°

(100 % Marsanne)

DS12,5 - LG12 - MS12,5 - EG14 - MF12. Note moyenne : 12,6

Robe jaune discrète.

Un boisé bien marqué qui dissimule un fruit (pêche, pomme, muscaté) qui parvient difficilement à sortir de nos verres.

En bouche une amertume soutenue et du bois gâchent un vin qui partait cependant avec une belle matière, structurée et fraîche (surtout lorsqu'on découvre le cépage dont il est issu).

 

 

5. Coteaux du Languedoc Picpoul de Pinet : Domaine de Roquemolière - Cave de l'Ormarine 2007 - 12,5°

(100% Piquepoul)

DS14 - LG14 - MS14 - EG14 - MF13,5. Note moyenne : 13,9

Robe blanche.

Nez au fort accent de Sauvignon, pipi de chat, très aromatique et variétal... un vrai piège pour les apprentis dégustateurs à l'aveugle que nous sommes.

Bouge légère, plus douce au niveau acidité que les vins précédents, plus policée aussi en l'état, qu'on se prend à trouver agréable.

 

 

6. Cassis : Château Barbanau "Clos Val Bruyère" Blanc 2006 - 12,5°

(30% Ugni blanc/30% Clairette/30% Marsanne/10% sauvignon)

DS14,5 - LG15,5 - MS14,5 - EG14,5 - MF15. Note moyenne : 14,8

Nez difficile d'accès, à l'imprégnation lactique, résineuse et balsamique. Une signature plutôt méditerranéenne sur le fenouil, l'amande ou encore le nougat.

Bouche sudiste à l'acidité pourtant insistante, anisée, réglissée.

Un ensemble plutôt cohérent et bien tenu. On ne reconnaît pas ce vin qu'on a pourtant rencontré souvent.

 

Rappels :

a. Cassis : Château Barbanau "Clos Val Bruyère" 2006 - 24/6/08 à l'ouverture (cr par PR)

L'après-midi : DS14 - PR13,5 . Note moyenne AM : 13,8

Robe paille aux reflets gris.

Présentation guillerette : fleurs et fruits blancs, pamplemousse, agrumes, anis.

Ensemble simple, léger dont il faut garder le côté frais et digeste.

Le soir : DS14 - LG13 - MS13 . Note moyenne SOIR : 13,3 après 5h d'aération (cr par LG)

Notes blanches avec un peu de verdeur.

Bouche anisée, un peu frêle, effilée.

 

b. Cassis - Château Barbanau Clos Val Bruyère 2006 : 27/5/08 (cr par LG)

DS13 - DS13 - PC13 - LG13,5 - MS12,5 - CD13. Note moyenne : 13

Dominante d'agrumes pour une matière amère et austère, un peu pesante. Hésitation entre clairette et sauvignon (ce qui fait sens, finalement). Correct avec tout de même un petit côté « service minimum ».

 

c. Cassis - Château Barbanau Clos Val Bruyère 2006 : 29/4/08 à l'ouverture (cr par PR)

L'après-midi : PR13 . Note moyenne : 13,3

Robe claire, paille aux reflets gris.

Fraîcheur aromatique : fleurs blanches, pêche, pamplemousse, anis, et un petit côté « fruits de mer » qui appelle le plateau...

Partition sur la fraîcheur (CO², acidité) et la simplicité, sans d'autres prétentions que les coquillages auxquels nous pensons tous à ce moment... Finale épicée et anisée. Il ne manque plus que la petite table de pêcheur à flan de calanque, à l'ombre d'un pin parasol.

Cassis - Château Barbanau Clos Val Bruyère 2006 : 29/4/08 après 5h d'aération (cr par MS)

Le soir : LG13,5 - MS13,5. Note moyenne : 13,5

Bourgeon de cassis, pain d'épices, bonbon (amylique) avec des effluves marins. Un côté acidulé, frais, mais un rien fade. Un vin simple, sans réelle ambition d'en faire plus. Cohérent.

 

 

7. Côtes de Provence : Domaine Sorin "Sergine" 2006 - 13°

(Rolle 70 %, Ugni blanc 15 %, Sémillon 15 %)

DS14 - LG15 - MS14 - EG15 - MF14,5. Note moyenne : 14,5

Nez sur le buis, la rose, la réglisse blanche teinté de notes de torréfaction et de vanille. Plutôt frais dans l'ensemble.

Bouche dans un registre gourmand, en rondeur, grasse. Un style plutôt accessible et gourmand.

 

 

 

Bouteilles amenées au gré des dégustateurs :

 

2ème série de 4 vins (Les blancs)

 

 

8. Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie : Château La Noë 2007 - 12°

(100% Melon de Bourgogne)

DS13,5 - LG14 - MS12,5 - EG14,5 - MF14. Note moyenne : 13,7

Un fond iodé, marin, dans un registre très discret.

Bouche peu aromatique et simple. Elle me semble manquer cruellement de jus face à une acidité redoutable.

 

 

9. Bordeaux : La Dame de Maucaillou 2007 - 12°

(100% Sauvignon de cuve)

DS12 - LG13 - MS12,5 - EG14 - MF12,5. Note moyenne : 12,8

Robe très claire aux reflets verts.

La signature variétale du cépage ne fait aucun doute, pipi de chat, sueur, bourgeon de cassis. On est forcément en présence de Sauvignon.

Bouche fraîche à l'acidité peut être un peu proéminente, le vin nous apparaît dans l'ensemble plutôt simple, trop variétal.

 

 

10. Gewurztraminer : Domaine Schlumberger «Cuvée Christine» Vendanges Tardives 1998 - 13,5°

(100% Gewurztraminer)

DS15,5/16 - LG15 - MS16 - EG15,5 - MF15,5. Note moyenne : 15,6

Nez intense et complexe dans un registre rôti et des ingrédients classiques de rose, d'abricot et d'épices parfaitement dosés.

Belle liqueur en bouche qui se maintient toutefois gourmande fraîche et précise. Un bel ensemble savoureux et plutôt dynamique.

 

 

11. Vin de table Français : Pechigo «Pechigue» Vin blanc demi-sec - Sylvain Saux (2002) - 15°

(100% Chenin)

DS13?- LG12,5/13 - MS14 - EG13 - MF13. Note moyenne : 13,2

Robe orangée.

Nez très particulier sur l'infusion de thym, le miel le raisin sec et un rancio qui ne plaît finalement pas à tout le monde. Un nez qui lorgne du côté de l'Andalousie.

Bouche légèrement sucrée (type 1/2 sec de Loire), plutôt charismatique et longue, avec cependant un poil d'alcool en guise d'embonpoint.

 

Rappel :

Vin de Table chenin moelleux Pechigo 2000 (Sylvain Saux) LG14 - 6/2/07

Nez un peu réduit exprimant le coing et le cidre. Bouche fruitée (légère amertume de pamplemousse), dans un genre demi-sec, qui oriente vers Vouvray. La lourdeur est évitée en raison d'une bonne acidité couplée à une minéralité qui n'est pas en reste. Restent un fort taux d'alcool (15° annoncés) et un peu de gaz carbonique. L'ensemble est intéressant à défaut d'être pleinement convaincant car pas trop cohérent.

 

 

 

3ème série de 4 vins (Les rouges)

 

 

12. Saint-Estèphe : Château Montrose 2002 - 13°

(62% Cabernet Sauvignon/32% Merlot/4% Cabernet Franc/2% Petit Verdot)

DS(15) - LG(15) - MS14 - EG15 - MF13,5. Note moyenne : (14,5)

Ambivalence d'un nez tirant sur le végétal mais aussi la figue cuite, le chocolat ou encore la réglisse. Le nez lutte actuellement contre une résurgence boisée difficile.

Bouche austère, difficile, assez amère, presque saillante. Le vin est fermé aujourd'hui, et comme d'autres 2002 de la région il se boit mal malgré un certain volume.

 

Rappel :

Château Montrose Saint-Estèphe 2ème Grand Cru Classé 2002. (20/12/07 par LG)

DS15,5 - PC16/16,5 - LG16 - MS15,5. Note moyenne : 15,8

Noblesse empyreumatique : fleurs capiteuses, suie, réglisse, cassis ...

Matière légèrement défaillante, très fine, viandée. Un joli fruit solde la finale.

 

 

13. Chinon : Domaine des Falaises Caves Angelliaume 2006 - 12,5°

(100% Cabernet Franc)

DS14,5 - LG14 - MS14 - EG14 - MF14 . Note moyenne : 14,1

Nez subtil sur la violette, floral et fin, minéral et délicat.

Bouche rustique mais juteuse et fruitée. Nous partons éventuellement à Gaillac.

 

 

14. Fronton : Domaine Le Roc «Cuvée Réservée» 2004 - 13°

(50% Négrette/25% Syrah/25% Cabernet Sauvignon)

DS12 - LG12 - MS13 - EG14,5 - MF13,5 . Note moyenne : 13

Nez très animal (écurie), poivré avec du fruit

Belle matière mais bien rustique avec des tannins qui tapissent toute la bouche et finissent par l'assécher.

 

 

15. Côtes du Frontonnais : Château Plaisance - Marc Penavayre «Tot Çò Que Cal (Tout ce qu'il faut)» 2001 - 13°

(60 % Négrette, 30 % Syrah et 10 % Cabernet Sauvignon)

DS14 - LG13,5/14 - MS14 - EG14 - MF12,5. Note moyenne : 13,7

Nez intense de cuir, de fumée, de suie, et d'olive, animal, tous les ingrédients d'une belle Syrah du Rhône Nord.

Bouche dynamique, vive et bien définie. Léger manque de fond et de structure cependant.

 

 

Bouteilles offertes par Maxime

 

 

4ème série de 7 vins: (Les rouges)

 

 

16. Chinon : Domaine Charles Pain «Cuvée Prestige» 2005 - 13,5°

(100% Cabernet Franc)

DS14 - LG14,5 - MS14 - EG14,5 - MF14. Note moyenne : 14,2

Cassis, réglisse et un poil animal, la minéralité calcaire d'un beau Chinon. Un nez d'école dans le cadre des dégustations à l'aveugle.

En bouche, on retrouve l'impression minérale calée sur une belle matière. On lui reproche une petite chaleur alcoolique, un héritage du millésime peut-être.

 

 

17. Côtes du Roussillon Villages : Mas Karolina 2004 - 15°

(60% Grenache Noir/35% Syrah /5% Carignan)

DS11 - LG12,5 - MS13 - EG13 - MF12. Note moyenne : 12,3

Robe violacée.

Nez cuit très VDN, sur la banane flambée, lactique et intensément boisé.

Sucrosité, amertume, un mélange excessif sur une grosse matière. Déception pour un domaine que nous avons déjà fort bien goûté sur 2005. Certains pensent à un problème de bouteille.

 

 

18. Coteaux du Languedoc Pic Saint-Loup : Mas Bruguière «L'Arbouse» 2006 - 14°

(55% Syrah/45¨% Grenache)

DS13 - LG14 - MS13 - EG14 - MF14. Note moyenne : 13,6

Joli fruit, floral, poivré, cassis, menthol. Un nez intéressant mais difficile à placer.

Bouche veloutée, enrobée, aux tannins un peu revêches. Pas désagréable.

 

 

19. Saint-Chinian : Mas Champart «Côte d'Arbo» 2006 - 13,5°

(60% Syrah/20% Carignan/20% Grenache)

DS14 - LG13,5/14 - MS14 - EG14,5 - MF14,5. Note moyenne : 14,2

Nez au fruit exubérant et libéré sur le cassis, la fraise, la violette. Un petit côté amylique.

Bouche un peu astringente, réglissée, avec une belle personnalité. On part sur une Mondeuse...

 

 

20. Cornas : Cave de Tain l'Hermitage «Nobles Rives» 2000 - 13,5°

(100% Syrah)

DS12 - LG13,5 - MS13,5 - EG13,5 - MF12. Note moyenne : 12,9

Cassis, vieux bois, cuir mouillé, sous-bois, truffe, le nez évolue dans un registre évolué.

Beaucoup d'acidité, tendue, la matière paraît un peu chiche et les tannins raides... on part à St-Emilion.

 

 

21. Savigny-lès-Beaune : Simon Bize & Fils «Les Bourgeots» 2005 - 12,5°

(100% Pinot Noir)

DS12 - LG13 - MS13 - EG13,5 - MF12,5. Note moyenne : 12,8

Nez viandé, bouillon cube, assez fin mais peut être un peu simple.

Bouche aux tannins rustiques, à l'acidité marquée, digeste mais sans relief.

 

 

22. Jumilla (Murcia) : Casa de la Ermita «Réserva» 2002 - 14°

(Monastrell, Syrah, Cabernet Sauvignon)

DS5 - LG10 - MS11 - EG11 - MF11,5. Note moyenne : 9,7

Nez édulcoré, sur le caramel, le bois, le cumin, l'orange.

Bouche sucrée, balourde. Peu harmonieuse avec ce même boisé.

 

 

 

5ème série de 7 vins (Les blancs)

 

 

23. Roussette de Savoie : Domaine Dupasquier 2005 - 12,5°

(100% Altesse)

DS14,5 - LG14,5 - MS15,5 - EG15,5 - MF15. Note moyenne : 15

Nez intense de coing, de tabac, aux intonations florales et anisées. Complexe et intense... à la hauteur.

Bouche juteuse, minérale, harmonieuse, tendre. Une belle combinaison dynamique qui lorgne du côté de Vouvray.

 

 

Rappels :

a) Roussette de Savoie Altesse : Domaine Dupasquier 2005 : 12/06/2008 (Cr par LG)

DS14 - LG(13). Note moyenne : 13,5

Nez interlope : liège ou terroir ?

On puise tout de même dans ce profil très patibulaire des senteurs sous-jacentes pas si disgracieuses de miel, d'agrumes, de végétal.

Matière concentrée, mûre, avec du prolongement. Elle reste tout de même corrompue par ces flaveurs suspectes (voir le rappel pour se rassurer).

 

b) Roussette de Savoie Altesse : Domaine Dupasquier 2005 : 2/01/08 (Cr par LG)

DS14,5/15 - LG15 - MS15,5 - Note moyenne : 15,1

Nez distingué, fin et subtilement complexe : fruits blancs, fleurs blanches, fumée, gelée de coing.

Bouche à l'avenant, minérale, miellée, assez tendre (pensé à un Vouvray 2003 de Huet), qui laisse deviner une sous-jacence de terroir prometteuse.

 

 

24. Irouléguy : Domaine Ilarria 2006 - 14°

(90% Petit Manseng/10% Petit Courbu)

DS13,5 - LG14 - MS14,5 - EG14,5 - MF14,5. Note moyenne : 14,2

Nez plutôt vif, sur le citron, la fumée, les rillettes, le rhum, on part sur Savennières. Le côté exotique (mangue) du Petit Manseng ressort après coup.

Bouche grasse, agrémentée d'une belle matière, étirée, baroque. On regrettera la présence d'un peu d'alcool, mais on s'accordera sur un vin ayant une belle personnalité.

 

 

25. Sancerre : Domaine François Cotat «Jeunes Vignes» 2007 - 13°

(100% Sauvignon)

DS12 - LG13 - MS13,5 - EG15 - MF14. Note moyenne : 13,5

Robe très blanche.

Nez bien végétal, évoquant le petit pois ou bien le germe de pomme de terre.

Bouche rafraîchissante au départ, quoiqu'un peu simple, elle finit par paraître bien aiguë (acidité verte).

 

 

26. Gros Plant du Pays Nantais : A-Michel Brégeon 2005 - 11°

(100% Folle Blanche)

DS13 - LG12,5 - MS12,5 - EG13,5 - MF14 . Note moyenne : 13,1

Nez un peu discret pour le moment, ou quelques arômes d'agrumes, ou de fromage transparaissent.

Petite matière, un peu plate, soumise à une acidité mordante.

 

 

27. Bourgogne Aligoté : Pierre Boisson 2006 - 12,5°

(100% Aligoté)

DS13,5 - LG14 - MS14 - EG14,5 - MF14,5. Note moyenne : 14,1

Robe blanche aux reflets verts.

Nez réduit, dans un état peu flatteur, avec des notes lactiques, sur l'eucalyptus, mais qui laisse transparaître une sensation de minéralité.

Belle matière (surtout après découverte du cépage), un peu austère mais tenue, malgré une petite sensation capiteuse.

 

 

28. Chablis 1er cru : Domaine d'Elise «Côte de Léchet» 2006 - 12,5°

(100% Chardonnay)

DS15 - LG15 - MS14,5 - EG15 - MF15. Note moyenne : 14,9

Nez réduit sur la noisette, beurré, assez chic et plutôt murisaltien dans l'esprit.

Longue bouche, bien faite, grasse, gourmande. Un vin de plaisir sans complications, manquant peut être de typicité, mais on ne peut pas avoir que des vins faciles à deviner.

 

 

29. Jurançon : Clos de Thou «Suprême de Thou» 2000 - 14°

(100% Petit-Manseng)

DS14,5 - LG14 - MS14,5 - EG15 - MF14,5. Note moyenne : 14,5

Robe orangée, ambrée.

Citron vert, mangue, un peu caramélisé, le fruit du Petit Manseng est évident mais n'a pas l'éclat des meilleurs millésimes.

Impression tannique en finale, et bouche plutôt stricte (citron vert) et peu sucrée pour un Jurançon (c'est à dire vraiment peu sucrée). Il y a quand même de la présence à défaut d'une émotion.

 

 

 

Résultats :

 

Résultats de la dégustation à l'aveugle selon le barème du Championnat de dégustation à l'aveugle organisé par la RVF.

 

EQUIPES :

Didier Sanchez

Eddy Gautier / Jean-Michel Perrussan

Laurent Gibet / Miguel Sennoun

Romain Pavan /  Philippe Escapat / Jean-Pascal Sanchez

16ème vin

13

10

13

1

17ème vin

10

8

10

15

18ème vin

5

5

0

13

19ème vin

12

0

1

0

20ème vin

0

5

8

5

21ème vin

9

1

0

0

22ème vin

0

0

0

0

23ème vin

10

0

0

0

24ème vin

1

9

0

0

25ème vin

3

10

0

1

26ème vin

4

1

0

4

27ème vin

4

1

1

0

28ème vin

0

6

10

1

 

 

 

 

 

Résultats

71

56

43

40

 

 

 

 

 

Classement

1er

2éme

3éme

4éme

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Accueil Dégustations Eclectiques 2008_10_21 Entraînement Maxime