2001_06_20 Vinexpo 2001

Récit de la visite du salon Vinexpo en 2001. Le compte rendu sur le lien suivant:

VINEXPO 2001

 

Du dimanche 17 au mercredi 20 juin.

 

 

Préliminaire

Ce compte-rendu est livré à titre indicatif, avec des commentaires volontairement simplifiés. Nous insistons sur le fait que si les dégustations effectuées présentent un intérêt pédagogique et hédoniste certain (quant à la découverte de crus étrangers, on pense notamment aux rares vins allemands disponibles sur le marché français), elles s'opèrent dans des conditions particulièrement défavorables à l'émission d'un avis qualitatif (arômes, structures) et quantitatif (note sur 20) fiable. Citons notamment :

  • la température de service

  • la vitesse de l'analyse (qui plus est dans la foule) pour des vins encore très jeunes

  • le nombre important de vins dégustés (plus de 50 par jour)

  • la représentativité des échantillons (on pense en particulier aux Bordeaux 2000) :

  • vins non finis

  • qualité potentiellement variable des prélèvements sur fût

 

 

1. Introduction

Les notes sont données par dégustateurs, puis en note moyenne. DS : Didier SANCHEZ - PC : Pierre CITERNE - LG : Laurent GIBET - PP : Pascal PEREZ.

 

2. Notes et commentaires sur les vins dégustés

  • Vins dégustés chez Thierry Lallemand

Nous remercions Thierry et sa famille pour son accueil amical chez lui. Le SGN de Zind-Humbrecht, sans surprise, sort nettement du lot.

  • Vins dégustés :

  • Corbières La Voulte Gasparets - cuvée Romain Pauc 94. Notes : DS14 vers 13,5 - PC14 - LG14 - PP14. Moyenne : 14

Robe évoluée. Beau nez tertiaire : fraise, épices (poivre du carignan), gibier, sous-bois, fourrure. Malheureusement, la bouche ne suit pas. Matière légère et poivrée, finale amère (feuille morte). Cette cuvée aurait du être bue plus tôt. Carignan très majoritaire mais on pense à une expression fluide du grenache.

 

  • VdP Hérault - Daumas-Gassac blanc 94. Notes : DS14 - PC14,5 - LG14,5 - PP14,5. Moyenne : 14,5

Nez typé sauvignon (buis, lierre), peu expressif. La bouche possède un volume austère. Ce vin évolué (muet, relativement acide) s'exprime de manière surprenante dans un registre opposé à celui caractérisant sa jeunesse (fruit explosif, relative mollesse). Il pourra être intéressant de le regoûter dans quelques années.

 

  • Capçanes - Pansal del Calas - Tarragona Zona Falset - Vi de Licor 98. Notes : DS14 - PC15 - LG14,5 - PP14,5/15. Moyenne : 14,5/15

Ce vin évoque clairement le vin doux naturel. Son côté fougueux, minéral, oriente vers Maury. Notes de mûres écrasées, de poivre, eucalyptus. Une typicité sauvage, rocailleuse, pour un vin sans excès d'alcool. Une finale un peu desséchante (confirmée en regoûtant le vin le jour suivant) le dessert toutefois.

 

  • Moulis - Château Poujeaux 82. Notes : DS15 - PC15,5/16 - LG15 - PP15,5. Moyenne : 15,5

Robe trouble. Magnifique bouquet de nez évolué : sous-bois, tabac. La bouche possède une belle attaque mais semble amorcer son déclin. Matière moyenne et une finale légèrement asséchante.

 

  • Côtes-du-Rhône Villages - Domaine des Aphillantes - cuvée du Cros 99. Notes : DS14 - PC14 - LG14 - PP14. Moyenne : 14.

Très beau fruit juvénile. Nez sudiste. On pense au grand pourtour méditerranéen (Languedoc, Rhône). La bouche, sérieuse mais sans plus possède aussi cette signature (senteurs, alcool).

 

  • Côtes-du-Rhône Villages - Domaine des Aphillantes - cuvée des Galets 99. Notes : DS14,5 vers 15 - PC14,5 - LG14,5 - PP15. Moyenne : 14,5/15

Nez mûr de fruits cuits (fraises). Une cuvée légèrement plus dense, plus équilibrée, avec ces mêmes. Notes chaleureuses méditerranéennes.

 

  • Zind-Humbrecht - Clos Jebsal Tokay Pinot Gris SGN 95. Notes : DS16,5 vers 17 - PC16,5+ - LG16,5 vers 17 - PP17. Moyenne : 16,5/17

Très belle robe dorée brillante. Nez puissant mais fin évoquant le botrytis : vernis, cire, iode, fruits secs et frais. La liqueur est très dense mais fraîche, avec des. Notes gourmandes de fruits exotiques (passion). L'acidité confère fraîcheur et longueur. Un grand vin, à attendre, qui défiera les années. Nous avons ici pensé à un liquoreux autrichien ou encore à un Jurançon (acidité,. Notes exotiques).

 

 

  • Inniskillin

Tous ces vins du Canada (Ontario) sont proposés en demi-bouteille. Prix approximatif : 500 francs. Des liquoreux intéressants, rares, très marqués par des expressions de fruits exotiques (et en particulier la mangue) et dotés de beaux équilibres acide/sucre.

  • Vins dégustés :

  • Vidal Icewine Oak Ages VQA Niagara Peninsula 98 (9°). Notes : PC15,5/16 - LG16 - PP16,5. Moyenne : 16

Nez proposant une superbe explosion fruitée (mangue, lychee, abricot) et. Notes de caramel, pour ce vin élaboré à base de Vidal, cépage hybride typiquement canadien. Bel équilibre gourmand, acidité bien intégrée.

 

  • Riesling Icewine VQA Niagara Peninsula 99 (10°,5). Notes : PC16+ - LG16,5 - PP16,5. Moyenne : 16,5

Nous avons légèrement préféré ce vin, tendu par une minéralité et une acidité supérieures. On y retrouve l'expression aromatique du riesling.

 

  • Vidal Sparkling Icewine VQA Niagara Peninsula 99. Notes : PC15 - LG15 - PP16. Moyenne : 15

Une curiosité pour ce vin de glace pétillant (avec un cépage inconnu en France). Bulle très discrète, réussie. On retrouve ces. Notes gourmandes de mangue rôtie. Moins intéressant toutefois (car moins expressif) que les 2 précédents.

 

 

  • Primo Palatum (Xavier Copel)

Les vins de Cahors et de Madiran, denses mais frais, très typés, constituent de très belles réussites. Les cuvées "classica" sont les cuvées de base, moins ambitieuses que les cuvées "mythologia". Une seule cuvée en madiran. Un négoce de grande qualité.

 

  • Vins dégustés :

  • Jurançon classica 99. Notes : PC15 - LG14,5 - PP15. Moyenne : 15

100% gros manseng. Surmaturité extrême pour une vinification en sec (même principe que pour la cuvée mythologia à base elle de petit manseng). Elevage long, bois encore présent mais qui se devrait se fondre. Belle expression aromatique (agrumes) pour un vin dense offrant une bonne acidité.

 

  • Graves 99. Notes : PC14,5/15 - LG14,5/15 - PP15. Moyenne : 14,5/15

Beau nez dense (poivron, cacao). Bouche encore jeune et sévère, ronde, concentrée. Une belle bouteille, à attendre.

 

  • Côtes du Roussillon 99. Notes : PC14,5 - LG14,5 - PP14,5. Moyenne : 14,5

Vin soyeux, solaire, très sudiste. Beaux arômes de cerise. Finale très légèrement poudreuse.

 

  • Cahors mythologia 99. Notes : PC16 - LG15,5 vers 16 - PP16. Moyenne : 16

Pur malbec VV. Nez profond, admirablement typé, qui ne sacrifie pas la fraîcheur à la densité : floral, fruits noirs. Bouche convaincante, astringence garante de longévité.

 

  • Madiran 99. Notes : PC15,5 - LG15,5 vers 16 - PP16. Moyenne : 15,5/16

Ici aussi, nez typé : fruits intenses, cacao, fraîcheur. Comme dans le cas du cahors, la bouche est sans surprise encore juvénile (mais déjà gourmande et sans aucun doute prometteuse). Des qualités indéniables : concentration, fraîcheur, équilibre et longueur.

 

  • Madiran 2000. Notes : PC16 - LG15 vers 16 - PP16. Moyenne : 16

D'après Xavier Copel, changement volontaire de style pour ce beau madiran, qui se veut moins extrait (que le 99 et surtout que le tannique 98). Style aérien et floral, belle acidité conférant une fraîcheur gourmande. Sanguin et particulièrement juteux, puissant et sans sévérité.

 

  • Porto vintage 98. Notes : PC16,5 - LG17 - PP17. Moyenne : 17

Très beau nez : fruité (framboise), floral, épices, encore simple. Bel équilibre pour un grand porto d'avenir, sans la chaleur excessive desservant parfois certains vintages portugais.

 

 

 

  • Europvin

Les vins sont bus très légèrement chauds. De belles références, avec des réussites variables.

  • Vins dégustés :

==> Espagne :

  • Laurona - Tarragona zona Falset 99. Notes : PC12,5/13 - LG13,5 - PP14. Moyenne : 13,5

Grenache, carignan. Corps solaire, pêchant par sa simplicité et sa maigreur.

 

  • Laurona - Tarragona zona Falset 99 - Seleccio de 6 vinyes. Notes : PC13,5 - LG14,5 - PP14,5. Moyenne : 14

Assemblage de parcelles. Nez de VDN, fruit puissant (pruneau, épices, fourrure), plus complexe que le précédent.

 

  • Gulbenzu Navarra Azul 99. Notes : PC13 - LG13,5 - PP13,5. Moyenne : 13,5

57% tempranillo, 27% CS, 16% merlot. 1er échantillon bouchonné. 2ème échantillon satisfaisant, pour un vin moyen, typé par le cabernet (notes herbaceés)

 

  • Capçanes - Costers del Gravets Tarragona 99. Notes : PC13,5/14 - LG14,5 - PP15. Moyenne : 14,5

Vin sérieux (densité, complexité), moins chaud que le précédent. Notes de cabernet.

 

  • Cillar D Sillos - Ribera del Duero - crianza 98. Notes : PC14,5/15 - LG14,5 - PP14,5. Moyenne : 14,5

Notes d'amande fraîche, d'épices. Bouche également sérieuse, épicée, légèrement marquée par l'alcool.

 

  • Teofilo Reyes - Ribera del Duero - crianza 98. Notes : PC15/15,5 - LG15,5 - PP16. Moyenne : 15,5/16

Un vin concentré, possédant une belle structure. La bouche est encore simple mais un beau fruit est présent (cassis). Attendre que le temps amadoue cette expression encore monolithique.

 

  • Alion 97 (Vega Sicilia) - Ribera del Duero Reserva 97. Notes : PC15,5 - LG15,5/16 - PP16. Moyenne : 15,5

Vin alliant puissance et finesse. Notes fruitées intenses (mûre), finale réglissée. A attendre.

 

==> Italie :

  • Fattoria Zerbina Ravenna Rosso IGT Marzieno 98. Notes : PC14,5 - LG15,5 - PP15. Moyenne : 15

50% sangiovese - 50% CS. Emilie-Romagne (Tre bicchieri slowfood 2001). La température de service ne permet pas d'appécier pleinement ce vin régulièrement cité parmi les meilleurs vins italiens de l'appellation. Notes de noyau, de cerise confite. Un vin gourmand et prometteur, qui devrait bien vieillir.

 

  • Foradori - Granato 98. Notes : PC15/15,5 - LG15 - PP15,5. Moyenne : 15

Cépage local : teroldego (rotaliano). Vin du Trentino. 1er échantillon bouchonné. 2ème échantillon tout à fait intéressant. Notes florales, épicées (poivre), fruits secs. La bouche est bien construite, moelleuse, avec un velouté gourmand.

 

  • Isole e Olena - Chianti classico 98. Notes : PC13,5 - LG13,5 - PP13,5. Moyenne : 13,5

Vin décevant, pâle, manquant de maturité, avec un retour acide prononcé en finale. Une déception pour un domaine réputé. Il est vrai que l'on a affaire ici à la cuvée de base.

 

  • San Giusto a Rentennano - Chianti classico 99. Notes : PC14 - LG14,5 - PP15. Moyenne : 14,5

Robe pâle, comme c'est souvent le cas dans l'appellation. Notes d'amande, de noyau, de fleurs. La bouche ne souffre pas de la maigreur caractérisant le vin précédent. Bonne acidité.

 

  • Isole e Olena Cepparello 98. Notes : PC16/16,5 - LG15,5 - PP15,5. Moyenne : 15,5

100% sangiovese. Tre bicchieri slowfood 2001. Nez floral, cerise confite (amarena), senteurs avenantes de havane. Bouche bien structurée, avec cette acidité caractéristique de l'appellation.

 

  • San Giusto a Rentennano - Chianti classico riserva 98. Notes : PC15 - LG15,5 - PP15. Moyenne : 15

Matière veloutée, épicées, chaleureuse. Belle structure et finale réglissée.

 

==> Portugal :

  • Luis Pato Bairrada Vinha Pan 99. Notes : PC14,5/15 - LG14,5 - PP14,5. Moyenne : 14,5

Cépage Baga. Nez typé VDN : mûre, épices. Bouche structurée par une bonne acidité, un peu abrupte.

 

  • Quinta de la Rosa Tawny. Notes : PC15 - LG15,5 - PP15. Moyenne : 15

Nez peu oxydé pour un tawny : fin, frais, avec des belles. Notes aromatiques (fleurs, épices, figue, pâtes de fruits). Bouche gourmande.

 

  • Churchill's reserve port vintage character. Notes : PC14 - LG15 - PP15. Moyenne : 15

Petite cuvée d'un des domaines majeurs de l'appellation. Une dénomination bizarre, commerciale, dont nous ne chercherons pas à percer le mystère (car on nous annonce en fait un tawny). Nez complexe, plus oxydé que le précédent. Arômes escomptés pour ce type de vin : cacao, torréfaction, fraise écrasée, épices. La bouche, en revanche, est moins élégante et moins fine que la précédente.

 

 

  • AUTRICHE

  • Willi Opitz

Domaine situé en Neusiedlersee. Ici aussi, très grande renommée internationale.

  • Muscat Ottonel trocken 2000 - Kabinett Qualitatswein. Notes : LG14 - PP14 - PC13,5. Moyenne : 14

Arômes muscatés nettement épicés, léger et parfumé en bouche.

 

  • "Silver Lake" (Pinot Gris/Pinot Blanc) Trocken 2000. Notes : LG14 - PP14,5 - PC14,5. Moyenne : 14,5

Joli nez beurré, floral et fumé, bouche grasse, fumée, typée pinot gris - dense et chaleureux (14,5°).

 

  • Rot Beerenauslese (Zweigelt/St-Laurent) 1998. Notes : LG14- PP14,5 - PC15/15,5. Moyenne : 14,5

Robe ambrée, nez très botrytisé (vernis, banane confite), avec des. Notes de gelée de framboise, beaucoup de liqueur en bouche, une impression de rancio d'orange amère comme un vieux Sauternes.

 

  • "Opitz One" (TBA Zweigelt) 1997. Notes : LG16,5 - PP17 - PC17. Moyenne : 17

Etonnante robe corail, glycérolée, nez botrytisé mais très frais : fraise des bois, framboise, beurre frais, vernis ; succulente saveur de fruit, bonne acidité équilibrant le corps liquoreux et velouté, aussi surprenant qu'agréable.

 

  • Scheurebe Eiswein 1999. Notes : LG15,5 - PP16 - PC16. Moyenne : 16

doré assez clair, nez exotique de mangue et de fruit de la passion, bonne vivacité en bouche, saveur très fruitée (toujours exotique), finale poivrée.

 

  • Goldackerl Trockenbeerenauslese (Scheurebe/Welschriesling) 1998. Notes : LG16,5 - PP17 - PC17. Moyenne : 17

jaune d'or brillant, nez puissamment botrytisé, exotique : mangue confite, banane, passion... Matière luxuriante et luxurieuse, acidité suffisante, saveur surpuissante de fruit de la passion.

 

  • Alois Kracher

Comme dans le cas de Willi Opitz, un grand spécialiste des vins liquoreux, de renommée internationale.

  • Beerenauslese Cuvée 1999. Notes : LG15 - PP15,5 - PC14. Moyenne : 15

Nez puissant mais un peu lourd : guimauve, réglisse, safran ; du volume en bouche mais peu de finesse, saveur épicée (75g de sucre résiduel).

 

  • Scheurebe TBA "Zwischen den Seen" Nummer 3 1998. Notes : LG16,5 - PP16,5 - PC16. Moyenne : 16,5

Nez très puissant, botrytisé, nèfle, safran et curry ; belle liqueur très riche (200g de sucre résiduel), saveur exotique, acidité suffisante et intégrée.

 

  • TBA "Nouvelle Vague" Nummer 10 1998 (60% Welschriesling, 40% Chardonnay - 100% fût neuf). Notes : LG16,5 - PP17- PC17. Moyenne : 17

Or intense et très visqueux, mariage explosif du bois neuf avec un grand botrytis : encaustique, vernis, cire, beurre, crème fraîche ; bouche assez monstrueuse (300g de sucre résiduel), un sirop parfumé et velouté, délicieux et cohérent malgré son côté "bête de foire".

 

  • Freie Weingärtner - Wachau

Une coopérative (600 ha, 300 adhérents). Vins de bon niveau. Un liquoreux décevant, sans âme. Smaragd désigne des vins de qualité supérieure.

  • Riesling Smaragd "Terrassen Spitz Thal Wachau" 2000. Notes : LG13,5 - PP13 - PC13,5. Moyenne : 13,5

Nez typé riesling, pêche blanche, un peu végétal ; très sec, à la fois plus lourd et plus vert que les rieslings allemands.

 

  • Riesling Smaragd Weissen Kirchner Achleiten 2000. Notes : LG13 - PP13,5 - PC14. Moyenne : 13,5

Parfumé, minéral, très sec, propre , assez intense.

 

  • Grüner Veltliner Smaragd "Terrassen Thal Wachau" 2000. Notes : LG13,5 - PP14 - PC13. Moyenne : 13

Nez discrètement miellé, à la fois incisif et un peu lourd en bouche.

 

  • Grüner Veltliner Smaragd Dürnsteiner Kellerberg 2000. Notes : LG14 - PP14,5 - PC14,5. Moyenne : 14,5

Nez assez minéral avec un fond d'ananas, matière intense et sapide (léger goût fumé).

 

  • Grüner Veltliner "Exceptional Reserve" 2000. Notes : LG14,5/15 - PP15,5 - PC14,5. Moyenne : 15

Robe dense, nez intense d'ananas bien mûr légèrement poivré, bouche grasse, volumineuse, chaleureuse (15°).

 

  • Riesling "Exceptional Reserve" 2000. Notes : LG14/14,5 - PP15 - PC15. Moyenne : 15

Nez plus fin de pêche blanche, avec des. Notes minérales ; cohérent et parfumé en bouche, gras, acidité bien présente, amertume de pamplemousse en finale.

 

  • Beerenauslese 2000 (multiples cépages). Notes : LG14/14,5 - PP15 - PC14,5. Moyenne : 14,5

Nez confit, rôti, sur le vernis et la mangue ; la bouche très liquoreuse manque un peu de vivacité, saveur de champignon marquée, amertume de peau d'orange en finale.

 

 

  • Vins de Toscane

La région produit certains des "super-toscans" qui font couler beaucoup d'encre. Faute d'une logistique minimale appropriée, les vins sont ici aussi servis chauds. Il sont pour autant mieux appréciés que les vins américains. Ce sont des vins puissants et solaires, denses et relativement sévères, mais frais et gourmands. Des vins très recherchés malgré leur prix élevé, de bonne garde.

  • Vins dégustés :

  • Guado al Tasso - Bolgheri superiore - Piero Antinori - Tenuta Belvedere 98. Notes : DS14,5 - PC15 - LG16 - PP15. Moyenne : 15

60% CS, 30% merlot, 10% syrah. Vin solaire au boisé bien intégré. On devine un nez de fruits cuits, dans un style plutôt international. Equilibre et longueur.

 

  • Grattamaco - Bolgheri superiore 98. Notes : DS13,5 - PC15 - LG15,5/16 - PP15,5. Moyenne : 15

60% CS, 25% merlot, 15% sangiovese. Vin puissant, aux. Notes de fruits cuits et d'épices, plus frais que le précédent. Belle expression de cabernet (notes herbacées).

 

  • La Macchiole - Bolgheri - Paleo 97. Notes : DS14,5 - PC15,5 - LG16,5 - PP16. Moyenne : 15,5

85% CS, 10% CF, 10% sangiovese. Très bon vin, puissant, solaire, gourmand. De belles notes de cabernet (herbes, tabac, cèdre).

 

  • Tenuta San Guido Sassicaia - Bolgheri 98. Notes : DS15,5 - PC16 - LG16/16,5 - PP15,5. Moyenne : 15,5/16

20% CF- 80% CS (officiellement, du moins). Marchesi Incisa della Rocchetta. Un super-toscan de réputation internationale. Un vin peut-être moins démonstratif que les précédents mais possédant race et longueur. Robe plutôt claire, qui montre des signes d'évolution. Belles. Notes aromatiques qui dénotent également ce début d'évolution (trop précoce, vu le millésime ?).

 

  • Michele Satta - Bolgheri - Piastria 99. Notes : DS13 - PC15+ - LG15,5 - PP15,5. Moyenne : 15

25% CS, 25% merlot, 25% sangiovese, 25% syrah. Un vin solaire et vif, très juteux, de bonne longueur.

 

  • Michele Satta - Bolgheri - Il cavaliere 98. Notes : DS13,5 - PC15,5 - LG15 - PP16. Moyenne : 15

100% sangiovese. Un belle expression, plus en finesse que dans le cas de la cuvée Piastria.

 

  • Castello del Terricio

Un blanc intéressant. Des rouges massifs et boisés, dont il conviendra de suivre l'évolution.

  • Con Vento 00. Notes : DS14 - PC13,5/14 - LG14,5 - PP15. Moyenne : 14,5/15

Pur sauvignon. Mûr, frais, gourmand.

  • Tassinaia 99. Notes : DS14,5 - PC14 - LG15 - PP16. Moyenne : 15

1/3CS, 1/3 merlot, 1/3 sangiovese. Un vin épicé, très doux. Le bois est plus présent au nez qu'en bouche.

 

  • Lupicaia 98. Notes : DS14 - PC14,5 - LG15,5 vers + ? - PP15. Moyenne : 14,5/15

90% CS, 10% merlot (Tre bicchieri slowfood 2001). Nez fortement boisé, qui laisse peu de place aux. Notes fruitées et orientales. La bouche confirme un boisé envahissant, dont on espère l'intégration ultérieure. Un vin moins convaincant en l'état que les bolgheri dégustés précédemment. Sa matière parviendra-t-elle à absorber le bois ?

 

 

  • Domaine Marco Felluga (Frioul)

Des vins blancs francs, assez réussis.

  • Vins dégustés :

  • Marco Felluga Pinot Grigio Collio (Frioul) 2000. Notes : DS13,5 - PC14/14,5 - LG14,5 - PP14. Moyenne : 14

Vin gras et frais, doté de belles notes de pêche, d'abricot, de pamplemousse.

 

  • Marco Felluga Molamatta Collio (Frioul) 2000. Notes : DS13 - PC14/14,5 - LG14 - PP14,5. Moyenne : 14

Cépages Tocai Friulano et Ribola Gialla. Un assez bon fin, équilibré, élaboré à partir de cépages typiquement italiens.

 

  • Marco Felluga Castello di Buttrio rosso 98. Notes : DS13,5 - PC14/14,5 - LG14,5 - PP15. Moyenne : 14/14,5

Cépages pignolo et refosco. Une réussite pour un vin qui rappelle l'expression du cabernet-sauvignon (veloutée, herbacée).

 

  • Carantan rosso Venezia Giulia IGT 98. Notes : DS13,5 - PC13,5 - LG15 - PP15,5. Moyenne : 14/14,5

CS + merlot. Belle réussite. La rondeur, le soyeux font penser à une dominante de merlot.

 

 

  • Domaine Russiz Superiore (Frioul)

Des vins tout à fait corrects. Une réussite notable pour la cuvée "Orzoni". Vins vinifiés par Marco Felluga.

  • Vins dégustés :

  • Russiz Superiore Collio 2000 - Russiz Disore. Notes : DS13,5 - PC14/14,5 - LG14 - PP14,5. Moyenne : 14

Cépages Tocai Friulano, Ribola Gialla, pinot bianco, sauvignon. Nez intense, fin, floral, frais. Comme pour les autres vins du domaine, belle pureté aromatique. Finale pamplemousse.

 

  • Russiz Superiore Collio pinot bianco 2000. Notes : DS13 - PC14 - LG13,5 - PP14. Moyenne : 13,5/14

Simple mais aromatiquement propre. Longueur moyenne.

 

  • Russiz Superiore Collio sauvignon 2000. Notes : DS14 - PC15/15,5 - LG14 - PP15. Moyenne : 14,5

Très typé sauvignon, avec ses. Notes végétales de buis et des arômes d'agrumes. Beau volume.

 

  • Russiz Superiore Collio rosso riserva degli Orzoni 97. Notes : DS14 - PC15/15,5 - LG16 - PP16. Moyenne : 15

Assemblage bordelais (CS, CF, merlot). Très bon vin, racé, fin. La bouche est moelleuse, et longue. Elle profite pleinement des qualités d'un grand millésime.

 

  • Russiz Superiore Collio Verduzo Venezia Giulia IGT 99. Notes : DS14 - PC15 - LG14,5/15 - PP15. Moyenne : 14,5

Vin doux de cépage Verduzzo. Notes de cire, de miel, de camphre, d'abricot. En bouche, un côté herbacé, avec une sensation tannique. Plutôt réussi par son équilibre et sa persistance.

 

 

  • Braida (Giacomo Bologna - Piémont)

Des vins purs, typés, frais. Ils n'ont pas la race des grands vins de "barolo" ou de "barbaresco" mais sont fidèles à leur origine, au sommet de l'appellation. Nous n'avons pu goûter la cuvée phare du domaine ("Ai Suma", en barbera d'Asti). Un domaine à suivre.

  • Vins dégustés :

  • Serra dei Fiori - Il Fiore - Langhe bianco 2000. Notes : DS12,5 - PC13,5/14 - LG14 - PP13,5. Moyenne : 13,5

70% chardonnay, 30% riesling. Simple mais fin, floral, équilibré.

 

  • Chardonnay - Asso dei Fiori 99. Notes : DS14 - PC14,5/15 - LG14,5/15 - PP14,5. Moyenne : 14,5

Une belle expression de chardonnay boisé (agrumes, vanille). Bonne acidité.

 

  • Braida Barbera del Monferrato - La Monella 2000. Notes : DS12 - PC14 - LG13 - PP13,5. Moyenne : 13

Vin rouge très légèrement pétillant (presque perlant). Léger, il vaut surtout pour son fruit et sa fraîcheur.

 

  • Braida Monferrato Rosso Il Baccialè 99. Notes : DS13 - PC14,5 - LG14 - PP14. Moyenne :

70% barbera, 30% pinot nero. Beau fruité, qui pinote (griotte). Frais et équilibré.

 

  • Braida Barbera d'Asti Bricco della Bigotta 98. Notes : DS13 - PC14/14,5 - LG14,5 - PP15. Moyenne : 14

Le cépage barbera montre ici toute son acidité. Belle réussite, pour un vin pur.

 

  • Braida Barbera d'Asti Bricco dell'Uccellone 98. Notes : DS13,5 - PC14,5/15 - LG14,5 - PP15. Moyenne : 14,5

Tre bicchieri slowfood 2001 pour cette cuvée réputée. Un vin plus boisé, avec des. Notes de fruits cuits.

 

  • Braida Brachetto d'Acqui 2000. Notes : DS13 - PC13 - LG12 - PP12,5. Moyenne : 12,5

Un rouge surprenant, avec ses arômes de muscat. La structure présente elle peu d'intérêt (5° d'alcool).

 

 

  • Stand des Brunello di Montalcino (Toscane)

Des réussites contrastées, pour des vins typés. Le sangiovese s'y exprime avec une acidité et des tannins relativement sévères. Vins de repas, qui nécessitent aération et attention.

  • Vins dégustés :

  • La Gerla Rosso di Montalcino 99. Notes : DS13,5 - PC14 - LG14 - PP14,5. Moyenne : 14

Bouche correcte, fruitée et dotée d'une bonne acidité.

 

  • Castello Banfi Rosso di Montalcino 99. Notes : DS13 - PC14 - LG13,5 - PP14. Moyenne : 13,5

Joli nez fruité (cassis), cacao, floral. Acidité moins bien intégrée.

 

  • Collosorbo Rosso di Montalcino 99. Notes : DS11,5 - PC11 - LG12,5 - PP13. Moyenne : 12

Simple, étriqué, piquant.

 

  • Brunello di Montalcino - Livio Sassetti 96. Notes : DS13,5 - PC14 - LG12,5 - PP13. Moyenne : 13/13,5

Robe pâle. Nez sur l'amande, la framboise. Un vin aérien, tendu, mince mais sans creux.

 

  • Brunello di Montalcino - Mastroianni riserva 95. Notes : DS14 - PC15,5 - LG15 - PP15. Moyenne :

Robe foncée. Nez puissant : fruité, floral, épicé. Bouche à l'avenant.

 

  • Brunello di Montalcino - Col d'Orcia riserva 95. Notes : DS13 - PC15 - LG15 - PP15,5. Moyenne : 14,5

Bouche équilibrée, assez ronde, épicée, florale. Finale un peu chaude.

 

  • Brunello di Montalcino - Campogiovani Il Quercione riserva 95. Notes : DS13,5 - PC14,5/15 - LG15 - PP15. Moyenne : 14,5

Typé VDN. Arômes fruités, cacao, épices, amande. Bonnes structure et longueur.

 

  • Brunello di Montalcino - Brunetto - La Gerla 96. Notes : DS13 - PC14 - LG14,5 - PP15. Moyenne : 14

Un vin d'expression plutôt sévère, qui se livre peu Longueur correcte.

 

  • Brunello di Montalcino - Castelgiocondo (Frescobaldi) 96. Notes : DS13,5 - PC14 - LG14,5 - PP14,5. Moyenne : 14

Bouche relativement sévère, poivrée, dotée d'une acidité soutenue, conformément au millésime.

 

  • Brunello di Montalcino - Verbena 96. Notes : DS12,5 - PC13,5 - LG12,5 - PP13,5. Moyenne : 13

Vin mince,. Notes de réduction. On s'interroge sur son aptitude à vieillir encore.

 

  • Moscadello di Montalcino - La Poderina VT 99. Notes : DS14 - PC15,5 - LG15 - PP15. Moyenne : 15

Vin doux plutôt réussi. Il ne semble pas muté (naturellement doux). Gourmand, il donne l'impression dans des raisins très mûrs.

 

  • ALLEMAGNE

  • Schloss Reinhartshausen -Rheingau

  • Riesling trocken "Frühlingswein" 2000. Notes : LG12 - PP13,5 - PC13,5. Moyenne : 13,5

Senteur de poire, bouche légère, nette.

 

  • Riesling trocken 1999. Notes : LG12,5 - PP14 - PC14 Moyenne : 13,5

Nez pénétrant, abricoté et floral, plus de matière mais toujours beaucoup de vivacité.

 

  • Erbacher Schlossberg Riesling Erstes Gewächs 1999. Notes : LG13 - PP14 - PC15/15,5. Moyenne : 14

Nez très fin et bien mûr,. Notes de tilleul, long, pur, sec et parfumé en bouche.

 

  • Erbacher Schlossberg Riesling Kabinett 2000. Notes : LG13,5 - PP14,5 - PC14/14,5. Moyenne : 14

Nez aimable de melon et d'infusion, très léger mais pur et droit en bouche.

 

  • Erbacher Schlossberg Riesling Eiswein 1988. Notes : LG16 - PP17 - PC18. Moyenne : 17

Robe vieil or lumineux, nez superbement miellé, précis, qui s'ouvre sur des notes mentholées et terpéniques, grande complexité aromatique, beaucoup de liqueur, de gras vertébré par une acidité cristalline, une incarnation de l'harmonie.

 

  • Weingut Robert Weil -Rheingau

  • Rheingau Riesling trocken 2000. Notes : LG13 - PP14 - PC14,5. Moyenne : 14

Nez fermentaire (poire), nettement minéral, matière longue et gracieuse.

 

  • Rheingau Riesling Spätlese trocken 2000. Notes : LG13,5 - PP15 - PC15,5. Moyenne : 14,5/15

Nez plus riche, épicé, bouche grasse, intense, fumée.

 

  • Rheingau Riesling Kabinett 2000. Notes : LG12,5 - PP14 - PC14. Moyenne : 13,5

Clair comme de l'eau de roche, floral, très léger, éthéré, longue acidité.

 

  • Kiedrich Gräfenberg Riesling Auslese Goldkapsel 2000. Notes : LG15,5 - PP17 - PC17. Moyenne : 16,5

Doré très intense, éclatante race aromatique, très pur et très rôti à la fois (cire, abricot confit), cristallin et très long en bouche, liqueur pénétrante et aérienne.

 

  • Gunderloch -Rheinhessen

  • Riesling trocken 2000. Notes : LG12,5 - PP13 - PC12,5. Moyenne : 12,5

Nez simple, sur le fruit, acidité mordante en bouche (pomme verte).

 

  • Nackenheim Rothenberg Riesling trocken 1999. Notes : LG13,5 - PP13,5 - PC13,5. Moyenne : 13,5

Nez d'orgeat et de tisane, acidité et amertume en bouche.

 

  • Riesling Kabinett "Jean-Baptiste" 2000. Notes : LG14 - PP14 - PC14,5. Moyenne : 14

Parfumé, minéral et épicé, acidulé et élégant en bouche, amertume de pamplemousse en finale.

 

  • Nackenheim Rothenberg Riesling Auslese 1999. Notes : LG15,5 - PP15,5 - PC15,5. Moyenne : 15,5

Pâle; très aromatique : floral (lys), fruité (agrumes et fruit de la passion) et fumé, matière élégante, pure, assez légère.

 

  • Nackenheim Rothenberg Riesling beerenauslese 1999. Notes : LG15,5 - PP15,5 - PC15,5. Moyenne : 15,5

Toujours pâle, nez riche, miellé, botrytisé (vernis), belle liqueur très parfumée que l'on souhaiterait vertébrée par une acidité plus autoritaire.

 

  • Dr. von Bassermann-Jordan - Pfalz

  • Riesling trocken 2000. Notes : LG14 - PP13,5 - PC14. Moyenne : 14

Frais, fruité, relativement intense et minéral

 

  • Forster Ungeheuer Riesling Spätlese trocken 2000. Notes : LG14,5 - PP15,5 - PC15+. Moyenne : 15

Nez intense de pêche bien mûre, de la minéralité aussi, matière droite, intense, longue.

 

  • Riesling 2000. Notes : LG13,5 - PP14 - PC14,5. Moyenne : 14

Très aromatique (pêche, rose...), léger mais très droit, acidité autoritaire.

 

  • Deidesheimer Kieselberg Riesling Spätlese 2000. Notes : LG14 - PP15 - PC15+. Moyenne : 15

Pâle, nez fermé mais net et floral, matière svelte et dense, grande pureté.

 

  • Deidesheimer Hohenmorgen Riesling Auslese 2000. Notes : LG15 - PP15,5 - PC16. Moyenne : 15,5

Pâle, nez miellé très pur, très belle acidité, une certaine timidité aromatique mais beaucoup de naturel.

 

  • Egon Müller - Saar

  • Scharzhofberger Riesling Kabinett 2000. Notes : LG14 - PP14,5 - PC15. Moyenne : 14,5

Très pâle, pureté cristalline des senteurs fruitées, très droit et net en bouche, aérien, racé aux confins de l'évanescence.

 

  • Scharzhofberger Riesling Auslese 1999. Notes : LG14,5 - PP15,5 - PC15+. Moyenne : 15

Toujours très pâle, nez subtil de fleur de cerisier et de miel, matière fine, anisée, d'une grande droiture mais livrant peu.

 

  • Schlossgut Diel -Nahe

  • Classic Riesling 2000. Notes : LG13,5 - PP14 - PC15. Moyenne : 14

très aromatique, fumé, fruit de la passion, droit et vif en bouche, plein de caractère.

 

  • Dorsheimer Burgberg Riesling Kabinett 2000. Notes : LG13 - PP13,5 - PC14,5. Moyenne : 13,5

Aimable parfum de pêche mûre, fruité, droit et léger en bouche.

 

  • Dorsheimer Pittermännchen Riesling Spätlese 2000. Notes : LG13 - PP14- PC15. Moyenne : 14

Nez intense de fruits frais, toujours beaucoup de franchise en bouche, équilibre aérien proche du Kabinett.

 

  • Dorsheimer Goldloch Riesling Auslese 2000. Notes : LG14 - PP14,5 - PC16,5. Moyenne : 15

Pâle, nez très fin, racé, sur le miel, la fleur de cerisier et les épices douces, matière subtile, à la fois suave et très rafraîchissante.

 

  • Dr. Thanisch - Mosel

Ces vins sont dégustés plus chauds que les précédents.

  • Riesling Spätlese trocken 1999. Notes : LG13,5 - PP13 - PC13. Moyenne : 13

Fruité, un peu simple, mais de longueur correcte.

 

  • Riesling 1999. Notes : LG14 - PP13 - PC12. Moyenne : 13

Acidulé, léger, peu aromatique.

 

  • Bernkasteler Badstube Rieling Kabinett 2000. Notes : LG14,5 - PP14 - PC14. Moyenne : 14/14,5

Joli fruit frais au nez, droit, léger et sapide en bouche.

 

  • Brauneberger Juffer Sonnenuhr Rieling Spätlese 1999. Notes : LG14,5/15 - PP14,5 - PC14. Moyenne : 14,5

Nez fruité et délicat, bouche droite, aérienne, avec une franche vivacité en finale.

 

  • Bernkasteler Doctor Riesling Auslese 1999. Notes : LG15,5 - PP16 - PC15,5. Moyenne : 15,5

Or pâle, beau nez expressif, confit et floral, liqueur délicate soutenue par une acidité brillante et une subtile amertume.

 

  • "Thanisch Brut" Riesling Sekt. Notes : LG12 - PP11 - PC11. Moyenne : 11

Nez d'amande assez délicat, effervescence agressive (comme de l'aspirine) et amertume en bouche.

 

 

  • CALIFORNIE

Divers vins dégustés sur le stand des Vinarchistes. On trouve sur ce stand quelques grands vins américains (Philip Togni, Cain Five, Pahlmeyer), très chers (presque 1000 F) et très bien notés par Robert Parker (98/100 pour Pahlmeyer 97) et le Wine Spectator (96/100 pour Pahlmeyer 97). Self-service sympathique et généreux mais les vins, à température ambiante (plus de 25° !) sont beaucoup trop chauds. Des degrés d'alcool élevés (plus de 14°) n'arrangent rien à cet état de fait.

 

  • Calera Pinot Noir Central Coast 1999. Notes : LG12,5 - PP13,5 - PC12,5. Moyenne : 12,5

pâle, nez de pinot reconnaissable, simple et herbacé, bouche fluette et poivrée.

 

  • Calera Pinot Noir Mount Harlan "Selleck Vineyard" 1998. Notes : LG13 - PP14,5 - PC14,5. Moyenne : 14

assez clair, nez fin de fruits confits et de gibier à plumes, nettement plus concentré, structuré, de la personnalité.

 

  • Calera Pinot Noir Mount Harlan "Jensen Vineyard" 1999. Notes : LG13 - PP14 - PC13,5. Moyenne : 13,5

un fruit épicé assez "bourguignon" au nez, la bouche est dominée par l'alcool.

 

  • Saintsbury Pinot Noir Carneros Reserve 1999. Notes : LG12,5 - PP13,5 - PC13. Moyenne : 13

robe assez dense, nez très mentholé, eucalyptus, saveur du même acabit et beaucoup d'alcool (14,5°).

 

  • Ojai Pinot Noir Santa Lucia Highlands "Pisoni Vineyard" 1999. Notes : LG13,5 - PP14,5 - PC14,5. Moyenne : 14

nez plus frais, au fruit bien typé pinot, structure serrée et fruit intense en bouche.

 

  • Ojai Syrah "Bien Nacido Vineyard" 1998. Notes : LG14 - PP14,5 - PC14,5. Moyenne : 14,5

fruit avenant au nez, légèrement fumé, bouche crémeuse et structurée, sans lourdeur.

 

  • Ojai Syrah "Role Vineyard" 1999. Notes : LG (pas noté) - PP15 - PC15. Moyenne : 15

fruit intense et floral au nez, matière assez simple mais bien construite, dense et fruitée.

 

  • Ojai Syrah "Thompson Vineyard" 1999. Notes : LG (pas noté) - PP14,5 - PC15. Moyenne : 14,5/15

idem, parfumé et dense.

 

  • Green and Red Zinfandel Napa Valley "Chiles Mill Vineyard". Notes : LG (pas noté) - PP14,5 - PC15. Moyenne : 14,5/15

nez intense, expressif, de fruit confituré et de poivre, matière veloutée et intense, équilibrée.

 

  • Cain Five Napa Valley (87% Cabernet Sauvignon) 1997. Notes : LG15 - PP14,5 - PC14,5. Moyenne : 14,5

belle robe intense, nez mentholé, épicé, bien articulé malgré un boisé très présent, matière veloutée, bons tannins fins, boisé dominateur en bouche aussi.

 

  • Palhmeyer Napa Valley Proprietary Blend 1998. Notes : LG13,5 - PP14 - PC13. Moyenne : 13,5

Nez lourd de fruits cuits, de pruneau et de caramel ; moelleux mais herbacé, souple et peu structuré en bouche.

 

  • Shafer Cabernet Sauvignon Napa Valley 1998. Notes : LG15 - PP14,5/15 - PC14. Moyenne : 14,5

nez boisé, mentholé, fruit confituré ; la structure tannique est intéressante mais le boisé parait un peu sec.

 

  • Corison Cabernet Sauvignon Napa Valley 1997. Notes : LG14,5/15 - PP15,5 - PC14,5/15. Moyenne : 14,5/15

fruit généreux au nez, épicé, mentholé, floral, et pas trop boisé ; souple et parfumé en bouche, saveur prenante de menthe séchée.

 

  • Philip Togni Cabernet Sauvignon Napa Valley 1998. Notes : LG15 - PP16 - PC15,5. Moyenne : 15;5

nez complexe et harmonieux : fruit confituré, épices, café, fumé, viandé ; plein et velouté en bouche, équilibré et sapide (notes herbacées).

 

 

  • Bordeaux 2000 - dégustation de l'Union des Grands Crus

  • Saint-Emilion

  • Château Angélus. Notes : DS16,5 - LG16 - PP16,5 - PC15,5/16. Moyenne : 16

Fruit très mûr, boisé grillé important mais beaucoup de fond, souple et charnu en bouche, concentré, hédoniste.

 

  • Château Beau-Séjour Bécot. Notes : DS16,5/17 - LG16 - PP16 - PC16,5. Moyenne : 16/16,5

Nez racé, déjà complexe, fumé, animal, belle prise de bois florale ; bouche concentrée, droite, structure austère mais d'une grande distinction.

 

  • Château Dassault. Notes : DS15 - LG15 - PP14,5 - PC14/14,5. Moyenne : 14,5/15

Boisé grillé marqué au nez, matière assez moelleuse, cacaotée.

 

  • Château Figeac. Notes : DS17,5/18 - LG15,5/16 - PP16 - PC16,5. Moyenne : 16,5

Très cabernet au nez (feuille de cassis, graphite), fruit intense, pur et racé ; matière veloutée et minérale, remarquable finesse des tannins, grande longueur.

 

  • Clos Fourtet. Notes : DS15,5/16 - LG15 - PP15,5 - PC15/15,5. Moyenne : 15/15,5

Fruit intense au nez, prise de bois florale et épicée, plein en bouche, tannins extraits.

 

  • Château Troplong-Mondot. Notes : DS17/17,5 - LG15,5/16 - PP17 - PC16/16,5. Moyenne : 16,5+

Nez concentré et expressif : réglisse, beaucoup d'épices ; très dense et tannique en bouche, savoureux, cohérent.

 

  • Pomerol

  • Chateau Clinet. Notes : DS15 vers ? - LG14,5 - PP15 - PC14,5. Moyenne : 14,5/15

Nez très mûr, beaucoup de fruit compoté ; charnu, exotique en bouche, mais les tannins paraissent un peu secs et l'ensemble manque de fond et d'allonge.

 

  • Château Gazin. Notes : DS15 - LG16 - PP15,5 - PC15,5. Moyenne : 15,5

Beau fruit floral, épicé, déjà truffé au nez, corps moyennement intense, parfumé, cohérent.

 

  • Château La Conseillante. Notes : DS16,5 - LG16,5 - PP16,5 - PC16. Moyenne : 16,5

Nez très fin, concentré, fumé, goudronné, matière dense, tannique et très mûre (fruit presque confit).

 

 

  • Médoc

  • Château Cantemerle. Notes : DS (Non noté) LG15,5 - PP15,5 - PC15,5. Moyenne : 15,5

Nez parfumé, séducteur : rose, épices douces, confiture de fraise ; matière souple et mûre, gracieuse, de la personnalité et du fruit.

 

  • Margaux

  • Château Brane-Cantenac. Notes : DS16/16,5 - LG15 - PP15 - PC15,5. Moyenne : 15/15,5

Nez très mûr, floral et exotique, matière veloutée et longue, facile à aimer.

 

  • Château Kirwan. Notes : DS15,5/16 - LG14,5 - PP14,5 - PC15. Moyenne : 14,5/15

Nez intense dominé par un boisé grillé ; boisé, charnu, un peu dur en bouche.

 

  • Château Malescot Saint-Exupéry. Notes : DS14 - LG15 - PP15 - PC15,5/16. Moyenne : 15

Noblement parfumé, floral et épicé, corps plein mais svelte, saveur herbacée, tannins fins, de l'allonge et de l'élégance.

 

  • Château Marquis de Terme. Notes : DS14 - LG15,5 - PP15,5 - PC15,5. Moyenne : 15

Nez plein, fruité, intense, de la mâche, dru et fin en même temps.

 

  • Saint - Julien

  • Château Beychevelle. Notes : DS14,5 - LG15 - PP15,5 - PC15,5. Moyenne : 15

Nez élégant de cèdre et de feuille de cassis, plein et long en bouche, pas très gras.

 

  • Château Branaire. Notes : DS15,5 - LG15,5 - PP16 - PC15,5/16. Moyenne : 15,5

Beaucoup de fruit au nez, dense, épicé, gourmand (confiture de fraise) ; charnu, assez souple, sapide, beau fruit.

 

  • Château Gruaud Larose. Notes : DS16,5/17 - LG16 - PP16,5 - PC16,5. Moyenne : 16,5

Beau nez complet, beaucoup de fruit, épicé, floral, racé ; charnu, très mûr en bouche, équilibre et finesse des tannins remarquables.

 

  • Château Lagrange. Notes : DS16/16,5 - LG15,5 - PP16 - PC15,5. Moyenne : 15,5/16

Floral et chêne grillé au nez, beaucoup de fruit en bouche, velouté, sapide, charnu mais svelte.

 

  • Château Langoa-Barton. Notes : DS15,5/16 - LG15 - PP14,5 - PC15/15,5. Moyenne : 15

Nez expressif, ouvert, fruité, herbacé et épicé ; matière souple, franche, structure moins fine que dans les autres St-Julien.

 

  • Château Léoville-Barton. Notes : DS17,5/18 - LG16,5/17 - PP17 - PC17. Moyenne : 17

Nez intense, épicé, goudronné ; matière très concentrée, important faisceau de tannins d'une très grande finesse, longueur, tranchant, classicisme.

 

  • Château Léoville-Poyferré. Notes : DS16,5/17 - LG16 - PP16,5 - PC16,5. Moyenne : 16,5

Nez exubérant et complexe : confituré, lacté, vanillé, épicé ; concentré mais très velouté, charnu, belle finale, très séducteur.

 

  • Pauillac

  • Château Lynch-Bages. Notes : DS16,5/17 - LG16 - PP16 - PC16+. Moyenne : 16

Intensément fruité au nez, caractère médocain (pauillac) marqué (goudron, cèdre, graphite, noix) ; tannins fins fruit gourmand et plein.

 

  • Château Pichon-Longueville Baron. Notes : DS17,5/18 - LG15+? - PP15,5 - PC15. Moyenne : 15,5/16

Nez poivré et herbacé avec beaucoup de fruit confituré, matière assez souple, relativement dense.

 

  • Château Pontet-Canet. Notes : DS15/15,5 - LG16 - PP16 - PC15,5+. Moyenne : 15,5

Nez intense de fruit confituré, de cèdre et de graphite, grosse matière harmonieuse, fruit très mûr, sans agressivité tannique.

 

  • Saint Estèphe

  • Château Lafon-Rochet. Notes : DS15,5/16 - LG14,5 - PP15 - PC15. Moyenne : 15

Joli nez fruité, ouvert, épicé ; souple mais structuré, charnu.

 

  • Pessac-Léognan

  • Domaine de Chevalier (blanc). Notes : DS15,5/16 - LG15,5 - PP16 - PC(15) . Moyenne : 15,5

Nez timide mais élégant,. Notes fumées, matière sérieuse et acidité droite mais le vin reste muet aromatiquement.

 

  • Domaine de Chevalier (rouge). Notes : DS15/15,5 - LG14,5/15 - PP15 - PC14,5. Moyenne : 14,5/15

Nez de petits fruits rouges, légèrement fumé, matière souple, équilibrée, agréable mais vraiment légère.

 

  • Château de Fieuzal (blanc). Notes : DS13,5/14 - LG15 - PP15 - PC14,5/15. Moyenne : 14,5

Nez très sauvignon, miellé, agrumes, buis, assez fin ; bouche pleine, bonne acidité.

 

  • Château Haut-Bailly. Notes : DS15,5/16 - LG16 - PP16 - PC15,5. Moyenne : 15,5/16

Nez dense, serré, herbacé, noix, fruits rouges. Bouche concentrée, fruitée, sous-tendue par une élégante structure tannique.

 

  • Château Les Carmes Haut-Brion. Notes : DS15,5/16 - LG15,5 - PP15,5 - PC15+. Moyenne : 15,5

Joli nez ouvert, fruité, animal, fumé ; bouche sérieuse, de la mâche, une assise tannique peut-être un peu sèche.

 

  • Château Pape-Clément (blanc). Notes : DS15,5/16 - LG16 - PP16 - PC15/15,5. Moyenne : 15,5

Nez délicatement herbacé, frais, très sauvignon, matière assez légère mais très élégante, fraîcheur du fruit et belle vivacité.

 

  • Château Pape-Clément (rouge). Notes : DS16,5/17 - LG16,5 - PP16,5 - PC16,5+. Moyenne : 16,5

Nez très racé, minéral (graphite, fumé), fruit de cassis très dense; fin, tannique et élégant malgré la grande densité du fruit, goût de terroir prononcé, grande race.

 

  • Château Smith Haut Lafitte (blanc). Notes : DS15,5 - LG14,5 - PP14,5 - PC13,5. Moyenne : 14,5

Robe visqueuse, nez de pamplemousse et de beurre, parfumé et gras en bouche mais un peu plat par manque d'acidité intégrée.

 

  • Château Smith Haut Lafitte (rouge). Notes : DS16/16,5 - LG15 - PP14,5- PC14,5. Moyenne : 15

Nez très mûr, poivron rouge grillé et fruit compoté, charnu et velouté en bouche, texture un peu lâche.

 

  • Sauternes et Barsac

  • Château Climens. Notes : DS15/14,5 - LG14,5 - PP14,5 - PC14,5. Moyenne : 14,5

Pointe végétale au nez, cire, ananas confit, assez léger mais fin en bouche, semble manquer de structure acide.

 

  • Château Guiraud. Notes : DS16,5 - LG15 - PP15,5 - PC15+. Moyenne : 15,5

Doré assez intense, nez plein d'ananas bien mûr, belle liqueur assez intense qui reste fraîche.

 

  • Château Lafaurie-Peyraguey. Notes : DS (pas noté) - LG15 - PP15 - PC14,5. Moyenne : 15

Nez pur de fruits blancs, liqueur moyenne, saveur fraîche mais acidité en retrait.

 

  • Château Sigalas-Rabaud. Notes : DS (pas noté) - LG14,5 - PP14,5 - PC14 ?. Moyenne : 14,5

Fermé au nez, liqueur assez intense mais le vin semble tassé par le SO².

 

  • Château Suduiraut. Notes : DS (pas noté) - LG14,5- PP15,5 - PC15. Moyenne : 15

Nez riche, beurré, ananas confit, relativement intense et gras en bouche.

 

 

3. Conclusion

Nous retenons de ce marathon gustatif (169 vins) les principaux faits suivants :

  • une confirmation de la qualités des vins de Xavier Copel (très beaux madirans et cahors, notamment et un porto très réussi). Voir compte-rendu du 27/4/2001.

  • un beau parcours des grands vins allemands, légers en alcool, pouvant parfois sembler diaphanes mais purs et sans aucune lourdeur. L'analyse des équilibres alcool/acide/sucre, ainsi que le repérage dans les appellations nécessite un apprentissage attentif. Les domaines présents font partie de l'élite. Nous n'avons malheureusement pas dégusté de TBA. Encore plus rares, ils comptent parmi les vins les plus confidentiels au monde.

  • de beaux liquoreux internationaux (allemands, autrichiens, canadiens).

  • des vins américains chers et prestigieux mal dégustés, lourds et alcooleux (à revoir dans de meilleures conditions)

  • des vins italiens élaborés à l'aide de cépages bordelais plus convaincants, avec leur alliance de puissance et de fraîcheur.

  • quelques vins espagnols de bon niveau.

  • enfin, un millésime 2000 de grande qualité pour les bordeaux rouges (belle homogénéité à St-Julien) avec des vins qui se goûtent déjà relativement bien et une déception notable (et annoncée) pour les liquoreux.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Accueil Dégustations Eclectiques 2001_06_20 Vinexpo 2001