2003_08_01 vins divers

Compte rendu d'une vaste dégustation estivale. Suivre le lien suivant:


VINS DIVERS

 

Bordeaux
  • Bordeaux 2002 (demi-bouteilles - échantillons prélevés sur fût) :

Note : Ces échantillons sont naturellement difficiles à évaluer en l'état (jugements plus que réservés).

  • St-Emilion GCC Larcis-Ducasse 2002 :

DS13? – PP? – PC? – LG13,5?. Note moyenne : 13,5? - Prix : ? €

  • Robe violacée, intense.

  • Nez doté d'un boisé lacté et vanillé, fruité (mûre, groseille), herbacé, épicé.

  • Bouche souple, qui semble marquée par un manque de maturité (verdeur).

  • St-Emilion 1er GCC Clos Fourtet 2002 :

DS14? – PP?– PC? – LG14?. Note moyenne : 14? - Prix : ? €

  • Robe violacée, intense.

  • Nez au boisé mieux intégré, moins lacté, délivrant de belles nuances fruitées.

  • Bouche fine, équilibrée. La structure paraît plus conséquente que dans le cas du vin précédent. Reste un soupçon de verdeur.

  • St-Emilion GCC Pavie-Macquin 2002 :

DS15? – PP?– PC? – LG14,5?. Note moyenne : 15? - Prix : 23 €

  • Robe violacée, intense.

  • Nez doté d'un beau fruit épicé, un peu de réduction, boisé au lacté discret.

  • Bouche équilibrée, persistante, encore influencée par le bois.

  • Pessac-Léognan Haut-Bailly 2002 :

DS15,5? – PP?– PC? – LG14?. Note moyenne : 15? - Prix : 26 €

  • Robe violacée, intense.

  • Nez doté d'un boisé lacté, exprimant des notes fruitées, herbacées et épicées.

  • Trame tannique plus raide, plus "médocaine" (plus marquée par le cabernet-sauvignon).

 

  • Bordeaux 1997 :

  • Pauillac Carruades de Lafite-Rothschild 1997 :

DS : 15,5/16 - LG : 15+ - PC : 15,5+- PP : 15,5. Note moyenne : 15,5+ - Prix : 23 €

  • Nez profond, caractérisé par des notes typées de réglisse, de poivron, de terre, de santal, de brûlé, d'épices.

  • La bouche reprend ces notes à son compte. Relative rusticité.

  • St-Julien Lagrange 1997 :

DS : 16,5 - LG : 15,5+ - PC : 15,5+- PP : 16. Note moyenne : 15,5/16 - Prix : 25 €

  • Nez intense, délivrant des notes de santal, de réglisse. Plus intense, éclatant et floral que le précédent.

  • Belle bouche fruitée. Peut-être moins de matière mais plus de longueur. La finesse évoque Margaux.

  • Haut-Médoc Sociando-Mallet 1997 :

DS : 15/14,5 - LG : 14,5 - PC : 14,5- PP : 15. Note moyenne : 14,5+ - Prix : 26 €

  • Nez typé ici encore, plus évolué (plus animal), associant des notes de cannelle, de santal, de moka, de champignon.

  • La bouche est la moins intéressante de cette série bordelaise. Elle paraît moins mûre et souffre d'acidité en finale. Elle pêche aussi par une structure un peu lâche et un manque de longueur (caractéristique du millésime ?, respect de la hiérarchie ?).

  • St-Estèphe Montrose 1997 :

DS : 16,5/17 - LG : 16,5 - PC : 16,5 - PP : 16,5. Note moyenne : 16,5 - Prix : 48 €

  • Senteurs de poivron, de cèdre, de goudron, d'encre.

  • Bouche dense, relativement austère, assez typée par son appellation. C'est le vin pour lequel l'élevage semble le mieux intégré. Il offre également le meilleur potentiel.

 

Conclusion partielle : belle réussite d'ensemble de cette mini-série bordelaise, malgré un millésime difficile (voir le compte-rendu du club pour les plus grands crus bordelais du millésime (Cheval-blanc, Ausone, Pétrus, Mission Haut-Brion, Haut-Brion, Latour, Lafite, Margaux, Mouton)

 

  • Sauternes : Château La Clotte-Cazalis 2001 :

DS12,5 – PP13 – PC12 – LG13. Note moyenne : 13 - Prix : 00 €

  • Robe brillante, très (trop ?) pâle.

  • Nez sans classe, marqué par le soufre, qui laisse passer quelques maigres notes de rillettes (dues au botrytis) et d'agrumes

  • Bouche construite sur une liqueur peu noble, simple (à peine quelques notes de fruits confits et d'agrumes), légèrement amère et métallique. On pense à un Monbazillac ou encore un Ste-Croix du Mont de basse extraction ! Une déception donc eu égard au coup de cœur accordé par la Revue du Vin de France récemment.

 

  • Bordeaux supérieur château Penin Grande sélection 2001 :

DS13,5 – PP13,5 – PC13,5 – LG14. Note moyenne : 13,5 - Prix : 8,5 €

  • Nez offrant un boisé lacté assez sensible. Senteurs de fraise confiturée (un côté confiserie), d'épices et herbacé (cabernet).

  • Bouche maigre et végétale.

 

  • Bordeaux supérieur château Penin Grande sélection 2000 :

DS14,5 – PP14 – PC14 – LG14,5. Note moyenne : 14,5 - Prix : 8,5 €

  • Nez réglissé, floral, poivré. On pense en premier lieu à la syrah.

  • Bouche ronde, assez agréable, au boisé lacté, soulignée par des notes de cannelle, de fruit confituré. Un caractère sudiste qui sera démenti en dévoilant l'origine du vin.

 

  • Canon-Fronsac château Dalem 2000 :

DS13 – PP?– PC13 – LG13. Note moyenne : 13 - Prix : 20 €

  • Nez marqué par le fruit à l'eau de vie, le cacao, les épices, un léger lacté. Un côté "forêt noire".

  • En bouche, l'expression aromatique est estompée par le bois et le vin se révèle un peu sec.

 

  • St-Emilion GCC Larcis-Ducasse 98 :

DS14 – PP?– PC14 – LG14. Note moyenne : 14 - Prix : 27 €

  • Nez discret, plutôt timide, herbacé, développant des odeurs de fraise et de fumé.

  • Trame tannique, semblant manquer de maturité. Mais surtout, le vin fait 10 ans de plus (on pense précisément aux caractéristiques d'austérité du millésime 88) …

 

Bourgogne
  • Vins du domaine Bernard Moreau :

  • Chassagne-Montrachet rouge "Vieilles Vignes" 2000 :

DS : 13,5 - LG : 13 - PC : 13,5-14. Note moyenne : 13,5 - Prix : 12 €

  • Robe peu intense, mate.

  • Le nez exprime des notes herbacées, de griotte, de fumée.

  • En bouche, la matière est un peu défaillante. L'acidité confère une fraîcheur salvatrice.

  • Chassagne-Montrachet rouge 1er cru Morgeot "La Cardeuse" 2000 :

DS : 15,5 - LG : 15 - PC : 14,5-15. Note moyenne : 15 - Prix : 18,50 €

  • Robe brillante, intensité moyenne.

  • Nez intense et noble de fraise confiturée, de fumé. Senteurs complémentaires animales et florales. L'élevage sait rester discret, sans masquer cette belle complexité aromatique.

  • Bouche équilibrée, nette, terrienne.

  • Chassagne-Montrachet blanc 1er cru Les Grandes Ruchottes 2000 :

DS : 15,5-16 - LG : 14,5 - PC : 14,5. Note moyenne : 15 - Prix : 29 €

  • Robe brillante, dorée, intensité moyenne.

  • Nez à dominante fruitée : coing, pêche, abricot. Notes additionnelles beurrées, grillées, musquées.

  • Bouche propre, fruitée et vanillée.

  • Chassagne-Montrachet blanc 1er cru Morgeot 2000 :

DS : 15,5 - LG : 15 - PC : 14,5-15. Note moyenne : 15 - Prix : 25,50 €

  • Robe brillante, dorée, intensité moyenne.

  • Le nez ressemble au précédent, en plus évolué et avec un côté exotique (ananas).

  • Bouche de belle pureté, vanillée, qui ne se livre qu'avec plus de parcimonie (fermée). Mais la longueur est présente.

  • Chassagne-Montrachet blanc 1er cru La Maltroie 2000 :

DS : 13 - LG : 13 - PC : 13. Note moyenne : 13 - Prix : 25,50 €

  • Robe brillante, dorée, intensité moyenne.

  • Le nez déploie des arômes de pamplemousse et d'anis.

  • Volume correct mais ce vin ne possède pas la classe des 2 précédents. Amertume sur une finale plutôt courte.

  • Chassagne-Montrachet blanc 1er cru Les Grandes Ruchottes 2001 :

DS : 15,5 - LG : 14,5 - PC : 15,5 Note moyenne : 15 - Prix : 29 €

  • Robe brillante, dorée, intensité moyenne.

  • Nez de nouveau plutôt expressif, avec ses notes exotiques, d'agrumes et de poire.

  • La bouche, dotée d'une acidité de bon aloi, développe ses parfums frais sur une belle allonge.

 

 

 

  • Chassagne-Montrachet blanc 1er cru Morgeot 2001 :

DS : 13,5 - LG : 13 - PC : 13 Note moyenne : 13 - Prix : 25,50 €

  • Robe brillante, dorée, intensité moyenne.

  • Nez relativement récalcitrant, fermé, ne livrant que de maigres notes de poire vanillée.

  • La bouche, marquée par des notes d'amande et d'anis, manque de charme, avec un côté lourd.

 

  • Vins du domaine Muzard :

  • Bourgogne rouge 2000 :

DS : 13 - LG : 13 - PC : 13,5 - PP : 13. Note moyenne : 13 - Prix : 6 €

  • Robe pâle, de cépage peu tinturier.

  • Le nez exprime des notes de fleurs, de poivre, de fruits confiturés.

  • La bouche est sur le noyau. Matière moyenne, un peu dissociée, simple. Elle manque de netteté.

  • Santenay rouge 1er cru "Clos Faubard" 2000 :

DS : 12 - LG : 12 - PC : 12,5 - PP : 12. Note moyenne : 12 - Prix : 14 €

  • Robe pâle.

  • Le nez est floral, avec des notes animales et épicées. Plus élégant que le précédent, il "pinote" allègrement.

  • Notes de noyau, de groseille. Acidité peu intégrée, amertume en finale.

  • Santenay rouge 1er cru "Maladière" 2000 :

DS : 13,5 - LG : 13,5 - PC : 13 - PP : 13. Note moyenne : 13,5 - Prix : 14 €

  • Robe pâle.

  • Le nez est plutôt engageant : il se révèle fruité (griottes à l'alcool), épicé, floral.

  • La bouche est apparemment pensée dans un style plutôt flatteur. Elle reste assez mince et un peu sèche.

  • Santenay rouge 1er cru "Gravière" 2000 :

DS : 14 - LG : 14,5 - PC : 14 - PP : 13,5 Note moyenne : 14 - Prix : 14 €

  • Robe pâle.

  • Le nez exprime des griotte, de noyau, de cuir, de cacao, de fleurs.

  • Bouche correcte, plaisante, expriment des notes acidulées de griotte et de groseille.

  • Domaine Muzard Santenay rouge 1er cru "Gravière" 1999 :

DS : 11 - LG : 11 - PC : 11 - PP : 11. Note moyenne : 11 - Prix : 14 €

  • Robe pâle.

  • Le nez est boisé, caramélisé, avec des senteurs médicinales (camphre).

  • La bouche manque de netteté et souffre d'un caractère végétal exacerbé.

 

  • Domaine Parize rouge : Givry 1er cru "Clos Les Grandes Vignes" 1999 :

DS : 15,5-16 - LG : 15,5-16 - PC : 15,5. Note moyenne : 15,5-16 - Prix : 13,50 €

  • Robe brillante, avenante, de belle intensité (pour du pinot noir).

  • Le nez exhale des notes de fruits (griotte), animales (expression foxée), fumées.

  • Boisé parfaitement intégré pour une bouche équilibrée, de très bonne qualité, mûre et désaltérante.

 

  • Domaine Parize Givry rouge 1er cru "Clos Les Grandes Blanches" 2001 :

DS : 12 - LG : 12 - PC : 11 - PP : 12,5. Note moyenne : 12 - Prix : 14 €

  • Robe pâle.

  • Le nez est trop fortement boisé. Notes grillées, de girofle, de "mon chéri" (chocolat/cerise).

  • La bouche est malheureusement dominée par le bois, qui s'impose sur une matière défaillante, finale sèche. Pourquoi ne pas préférer la cuve pour ce type de vin ou de millésime (Voir CR sur le 99) ?

 

  • Chapelle-chambertin Jadot 1994 :

DS12 – PP12 – PC14,5 – LG12,5. Note moyenne : 12,5 - Prix : 42 €

  • Robe nettement (anormalement ?) évoluée. On pense à un vin plus vieux d'une décennie.

  • Nez déjà tertiaire, prodiguant un bouquet dominé par la griotte et le champignon.

  • Bouche décevante, acide, décharnée, ne semblant plus que "cliniquement vivante".

 

  • Meursault Blagny Joseph Matrot 1986 :

DS : 15,5 - LG : 16,5 - PC : 15,5 - PP : 16. Note moyenne : 15,5/16 - Prix : 27 €

  • Belle robe dorée.

  • L'âge a développé la complexité d'un nez normalement oxydé, qui allie élégamment des notes de résine, d'œuf, de pain grillé, de champignon, de café. Belle minéralité crayeuse.

  • La bouche est fine, équilibrée, fraîche et dotée d'une bonne longueur. Notes de noisette et de menthol.

 

 

 

 

Rhône
  • Domaine de la Mordorée :

  • Lirac rouge : "La Dame Rousse" 2001 :

DS14 – PP14 – PC13,5 – LG14,5. Note moyenne : 14 - Prix : 9 €

  • Nez mûr souligné par des notes de fruits (cerise), de fleurs, d'épices (poivre vert).

  • Bouche encore un peu brute, chaleureuse mais sans trop. Boisé intégré. Légères notes de rafle, finesse et longueur correcte.

  • Lirac rouge : "La Reine des Bois" 1999 :

DS14,5 – PP14 – PC13,5 – LG14. Note moyenne : 14 - Prix : 15 €

  • Nez sudiste, avec un côté VDN, faisant se côtoyer des notes de fruits, de fleurs et d'épices.

  • Bouche relativement ronde, concentrée, chaleureuse. Pointe amère en finale.

  • Lirac blanc : "La Reine des Bois" 2002 :

DS14,5 – PP13,5 – PC14 – LG13,5. Note moyenne : 14 - Prix : 9 €

  • Nez expressif, caractérisé par des senteurs de fruits blancs, d'abricot, de miel, de guimauve et de fleurs (genêt).

  • Bouche relativement simple mais fraîche, parfumée. Longueur moyenne (effet millésime ?).

  • Lirac blanc : "La Reine des Bois" 2001 :

DS15 – PP15,5 – PC14 – LG14,5. Note moyenne : 15 - Prix : 15 €

  • Nez marqué par la pêche, le miel, la guimauve, l'anis.

  • Bouche plus dense, plus austère que celle du millésime 2002. Finale réglissée et notes d'amande fraîche.

 

  • Châteauneuf du Pape Domaine Chante Perdrix 2001 :

DS15 – PP14,5 – PC15 – LG15. Note moyenne : 15 - Prix : 11 €

  • Robe mate, intensité moyenne.

  • Le nez divulgue de belles notes de laurier, d'épices, de figue, de rose séchée, de fruits à l'alcool.

  • La bouche possède une belle expression fruitée. Elle est typée et soutenue par une bonne acidité.

 

  • Châteauneuf du Pape Domaine de la côte de l'ange 2000 :

DS13,5 - PP13,5 - PC14 - LG13,5. Note moyenne : 13,5 - Prix : 12 €

  • Robe moyennement intense, digne d'une grenache, avec une début d'évolution.

  • Nez déjà évolué, combinant des senteurs de fruits (fraise), de violette, de bouquet séché.

  • Bouche chaleureuse, poivrée. Elle manque un peu de gras et de densité. A boire.

 

  • Châteauneuf du pape : Domaine des Saints Péres (sic pour l'accent) 1981 :

DS13,5 – PP13,5 – PC14 – LG12,5. Note moyenne : 13,5 - Prix : ?? €

  • Robe nettement évoluée.

  • Nez chaleureux, évolué, épicé, prodiguant des notes variées de pruneau, de réglisse, de poivre, de cuir, de havane.

  • Bouche chaleureuse, relativement tannique (on pense à la présence d'un taux de mourvèdre conséquent pour l'appellation). L'apogée du vin a été dépassée depuis plusieurs années : on hérité alors d'une bouche fatiguée, marquée par de l'acidité et de la sécheresse.

 

  • Côtes du Rhône rouge : Domaine des Filles Dumas "La Galance" 2001 :

DS13,5 – PP13,5 – PC14 – LG13,5. Note moyenne : 13,5 - Prix : 7 €

  • 60% syrah - 40% grenache.

  • Nez intense et plutôt complexe, marqué par des notes d'orange, de réglisse, de violette, d'épices, de cerise.

  • Bouche ici aussi non dénuée d'alcool pour un vin qui semble souffrir d'une extraction trop poussée. Malgré un nez prometteur, le vin s'avère lourd et manquant d'élan.

 

  • Côtes-du-Rhône Château des Tours Grande réserve 1998 :

DS11- PP12 - PC11- LG11. Note moyenne : 11 - Prix : 20 €

  • Robe peu intense.

  • Nez doucereux, évoquant la cerise, la grenadine et les épices douces.

  • Bouche pétillante, poivrée. Dissociation désagréable, brutale, entre l'acidité (forte), le sucre résiduel et une trame demi-corps. Ce n'est hélas pas la première fois que nous goûtons mal cette cuvée.

 

  • Côtes du Rhône – Château de Fonsalette 1995

DS : 13 - LG : 13 - PP : 13 - PC : 12. Note moyenne : 13. Prix : 50 Euros

Robe évoluée, bords fauves, le centre est encore noir. Nez dense et capiteux, sudiste : goudron, olive noire, gibier. Quoique sapide, la bouche paraît maigrelette, agressive, dissociée entre l’acidité et l’alcool – une déception.

 

  • Côtes du Rhône – Château de Fonsalette “Syrah” 1995.

DS : 14,5 - LG : 15 - PP : 14,5-15 - PC : 14,5. Note moyenne : 14,5-15. Prix : 65 Euros

Robe très jeune, noire, bordure mince. Nez expressif mais dans des tonalités olfactives austères : goudron, encens, âtre froid, confiture de fraise. Sanguin, vif en bouche, forte acidité, structuré, long, mais serré et presque sévère.

 

  • Côtes du Rhône – Château de Fonsalette 1994. Prix : 30 Euros

Vin bouchonné.

 

  • Crozes-Hermitage Jaboulet domaine de Thalabert 1959 :

DS12 – PP12 – PC13 – LG13. Note moyenne : 12,5 - Prix : 45 €

  • Robe brune, décharnée, avec beaucoup de voltigeurs.

  • Nez métallique, organique, évoquant la cour de ferme, le champignon sec, le chocolat, la cerise à l'alcool. Un côté "mon chéri". On peut penser à la Bourgogne.

  • Bouche sur ces notes, clairement usée.

 

Languedoc-Roussillon-Provence
  • Domaine de la Sauvageonne :

  • Pica Broca 2001 :

DS13,5- PP14,5- PC13,5- LG14. Note moyenne : 14 - Prix : 6,5 €

  • Robe intense et brillante.

  • Nez gourmand évoquant le fruit confituré (framboise), les épices. Un côté VDN.

  • Bouche mûre, veloutée, offrant des notes de mûre, d'épices, de cacao. Longueur et finesse correctes mais la finale alcooleuse dessert l'équilibre du vin.

  • Vin de Pays d'Oc La Sauvageonne 2001 :

DS12,5- PP12,5- PC12,5- LG13. Note moyenne : 12,5 - Prix : 8 €

  • Robe intense, tirant sur le noir.

  • Senteurs de cassis, de cerise, d'eucalyptus, de cacao, d'épices. Belle complexité, donc, et caractère sudiste malgré un encépagement composé de 85% merlot, 10% CS et 5% CF.

  • La bouche déçoit en revanche par un excès probable d'extraction. L'équilibre en pâtit, avec une dissociation entre un léger sucre résiduel, un alcool trop marqué et une matière certes démonstrative par sa concentration mais un peu amère et sèche.

  • Côteaux du Languedoc Puech de Glen 2001 :

DS13,5- PP13,5- PC13- LG13. Note moyenne : 13,5 - Prix : 13 €

  • Robe noire.

  • Nez profond mais moins causant, plus marqué par l'élevage, floral, avec des notes de mûre et de réglisse.

  • Bouche crémeuse, chaleureuse. Le bois et l'alcool s'y font insistants. Perception de sucre résiduel qui contribue encore à alourdir le vin, l'apparentant à une syrah australienne.

 

  • Domaine Navarre :

  • "Vin d'œillades" Vin de Pays de L'Hérault 2002 :

DS12,5 – PP14 – PC13,5-14 – LG13. Note moyenne : 13,5 - Prix : 3,50 €

  • Robe violacée, brillante.

  • Nez exprimant la vanille, la cerise confite, les épices douces, les fleurs (un côté gamay).

  • Bouche amylique, juvénile. Bonne acidité mais finale amère pour ce vin brut de cuve, élaboré à base du cépage peu commun dénommé "œillade" (proche du cinsault).

  • "Cuvée Olivier" Saint Chinian 2001 :

DS12,5 – PP14,5 – PC14 – LG13. Note moyenne : 13,5 - Prix : 7,50 €

  • Robe intense, tirant sur le noir.

  • Nez intense, pharmaceutique. Senteurs de cerise confite, de réglisse, de caoutchouc.

  • Bouche brûlée, dans un style extrême, dotée d'une forte mâche, mais manquant de fraîcheur. Sucre résiduel pour ce vin de schiste au profil semble-t-il plus ambitieux, mais qui paraît en l'état manquer de naturel (à moins que l'expression du terroir n'impose son intransigeance).

  • "Le Laouzil" Saint Chinian 2001 :

DS13,5 – PP14,5 – PC13 – LG14. Note moyenne : 14 - Prix : 5,50 €

  • Carignan, cinsault, grenache, syrah.

  • Robe moins intense que la précédente, avec un début d'évolution.

  • Odeurs de fruits confiturés, d'épices douces, de poivre vert pour cette expression très sudiste.

  • Bouche encore un peu brute, avec plus de concentration et aussi plus de chaleur.

 

  • Mazière rouge vin de table (syrah-grenache ?) :

DS : 13,5 - LG : 13,5/14 - PC : 13,5 - PP : 13,5. Note moyenne : 13,5 - Prix : 12 €

  • Nez confituré, souligné par de fortes notes de cassis et surtout d'eucalyptus.

  • La bouche possède un volume moyen. Elle est poivrée et souffre d'une légère sécheresse.

 

  • Mazière blanc doux - cuvée du sacre (grenache blanc, maccabeu ?) :

DS : 15 - LG : 14,5 - PC : 14,5/15 - PP : 14,5. Note moyenne : 14,5 - Prix : 16 €

  • Robe orangée, très trouble

  • Nez étrange ici aussi, fortement balsamique, avec des notes d'abricot sec, de noix, de thym, de lavande, de camomille, de fenouil.

  • La bouche, grasse, rappelle fortement une retsina grecque (qui serait sucrée). Notes muscatées, de miel, de cédrat. Bonne acidité, puissance et personnalité. Il est à noter que le vin résiste sans problème plusieurs jours à l'aération. On l'attendait original, il l'est effectivement.

 

  • Ludovic Gaujal vendanges extrêmes 1998 :

DS14 – PP14 – PC14 - LG14. Note moyenne : 14 - Prix : 90 €

  • Elaboré à partir de Picpoul.

  • Senteurs de raisin sec, cire, pomme cuite, nèfle, safran, artichaut cru.

  • On retrouve en bouche des notes de calisson d'Aix, de fleurs d'orangers, d'anis. Beaux arômes, donc, mais matière toutefois sans grande ampleur (un côté demi-sec), finale légèrement amère rappelant le pamplemousse.

 

  • Château de la Négly "L'Ancely"Coteaux du Languedoc 1998 :

DS12 – PP13 – PC12 – LG12. Note moyenne : 12 - Prix : 35,00 €

  • Mourvèdre.

  • Robe intense.

  • Le nez, chaleureux et présent, décline des notes intenses de pruneau, de menthol, de fruits cuits, de grillé, d'épices, de camphre (ou d'eucalyptus).

  • Bouche agressive, marquée par une acidité forte (rajoutée ? - elle est en tout cas dissociée). Finale moka pour un vin qui semble défaillant en matière. Rapport qualité/prix exécrable.

 

  • Château de la Négly "La Porte du Ciel" Coteaux du Languedoc 1999 :

DS13,5 – PP14 – PC15 – LG13,5. Note moyenne : 14 - Prix : 60,00 €

  • Robe démonstrative, presque noire.

  • Nez intense, brûlé, avec des notes de cacao et de figue.

  • Bouche caractérisée par une matière épaisse, chaleureuse, tannique, qui conserve toutefois une relative fraîcheur. Notes lactiques, de fruits noirs confiturés, d'épices. Il sera intéressant de rejuger cette cuvée ambitieuse (et très chère) dans quelques années.

 

  • Corbières : Domaine Ollieux Romanis Alicante 2000 :

DS13 – PP13 – PC13 – LG13,5. Note moyenne : 13 - Prix : 15 €

  • 100% Alicante, petit rendement.

  • Robe noire.

  • Nez sanguin, animal, fruité.

  • Bouche concentrée, chaleureuse qui ne démérite pas en acidité. Notes d'épices et de cerises écrasées. Une sorte de rusticité domptée.

 

  • Corbières : Château de Cruscades "Esprit" 2000 :

DS13,5 – PP13,5/14 – PC13,5 – LG13. Note moyenne : 13 - Prix : 13 €

  • Robe intense.

  • Nez somme toute banal, avec ses odeurs de fruits confiturés et d'épices.

  • Bouche à l'avenant, correcte mais sans classe, quelconque. Maturité du fruit et amertume en finale.

 

  • Vin de Table : Domaine de l'Arjolle - Z de l'Arjolle 2001 :

DS14? - PP15- PC14,5 – LG14,5. Note moyenne : 14,5 - Prix : 13 €

  • Cépage Zinfandel.

  • Robe violacé, fort intense.

  • Nez pimpant, fruité, pouvant rappeler la sangria : profond, crémeux, avec de belles notes de cassis et d'orange sanguine.

  • Bouche mûre, à la trame particulièrement serrée. Relative chaleur et amertume en finale. On peut penser à un cabernet US.

 

  • Saint-Chinian : Domaine Canet-Valette "Une et mille nuits" 1999 :

DS : 14 - LG : 14,5 - PC : 14,5. Note moyenne : 14,5 - Prix : 16 €

  • Nez typé de garrigue.

  • Bouche à l'avenant, possédant une belle fraîcheur.

 

Loire
  • Coteaux du layon : Domaine Jo Pithon "Saint Lambert" 1997 en 75 cl :

DS14,5 – PP14 – PC14,5 – LG14,5. Note moyenne : 14,5 - Prix : 15 €

  • Robe moyennement intense, légèrement ambrée.

  • Nez peu loquace mais relativement complexe : miel, épices, coing, camomille, pomme verte.

  • Bouche sans excès démonstratif (il est vrai que l'on est sur un vin d'entrée de gamme) mais pure, droite, équilibrée, légèrement oxydée. Belles notes d'abricot, de citron vert, de cire, d'épices douces (on peut penser à une muscadelle de chez Plageoles à Gaillac).

 

  • Côteaux du Layon St-Lambert Domaine Ogereau cuvée prestige 1990 :

DS16 – PP15,5 – PC15,5 – LG15,5. Note moyenne : 15,5 - Prix : 27 €

  • Nez fruité, dominé par l'abricot sec, le coing.

  • La bouche, qui se développe sur une trame fine qui pourrait bénéficier d'un supplément de nervosité, développe des notes de raisin sec et d'anis. Même si elle se trouve affectée par une certaine mollesse, la longueur est correcte, car bénéfiquement amplifiée par une amertume finale noble.

 

  • Côteaux du Layon château du Breuil 1971 :

DS16 – PP16 – PC16,5 – LG16,5/17. Note moyenne : 16,5 - Prix : 50 €

  • Très belle robe cuivrée, lumineuse, quelques reflets verts.

  • Nez tertiaire, complexe, mêlant des notes d'abricot sec, de citron vert, de cire, d'anis, de réglisse blanche, de champignon.

  • En bouche, la vivacité évoque Montlouis ou Vouvray. Par rapport au nez, notes complémentaires de thym, de calisson, de zeste d'agrumes. Malgré son âge vénérable, ce vin aérien a su conserver longueur et fraîcheur.

 

  • Sancerre Vatan Clos de la Néore 85 :

DS15 – PP14,5 – PC16 – L15. Note moyenne : 15 - Prix : 27 €

  • Robe moyennement intense, brillante, encore peu affectée par l'outrage des ans.

  • Nez discret, subtil, divulguant des senteurs de fleurs blanches, de miel, de buis, de citron.

  • Malgré un âge respectable, la bouche a su conserver de la nervosité et de la classe. Elle est grasse, dotée de délicates senteurs de champignon et de fleurs blanches.

 

  • Saumur-Champigny : Château de Villeneuve "Vieilles Vignes" 1997 :

DS14 – PP14,5 – PC14,5 – LG14. Note moyenne : 14,5 - Prix : 15 €

  • Robe moyennement intense, dévoilant un soupçon d'évolution.

  • Nez fruité, réglissé. Pour certains, on a ici affaire à un cabernet franc de Loire sur une année mûre (89 est évoquée). Pour d'autres, l'expression est plus méridionale (incluant du grenache).

  • Bouche un peu austère (le cabernet franc imprime sa marque, en ajoutant de plus des notes minérales intéressantes), curieusement un peu chaleureuse (mais l'année a produit des baies mûres). Finale légèrement amère.

 

  • VdP du Jardin de la France Domaine des Hautes Noelles (Serge Batard) 2002 :

DS12 – PP12 - LG12. Note moyenne : 12 - Prix : 4 €

  • Cépage Grolleau.

  • Robe violacée, plutôt intense.

  • Une bouche fruitée, bonbon anglais, florale, qui rappelle celle d'un vin primeur. Simple, courte, fluette.

 

Alsace :

  • Schoffit Muscat Rangen de Thann Clos St-Théobald 2001 (50 cl):

DS : 16 - LG : 16 - PC : 15,5 - PP : 16. Note moyenne : 16 - Prix : 18 €

  • Belle robe citronnée, brillante.

  • Très joli nez, direct, fruité, exhalant des notes de citron, de fruits de la passion. On peut également penser à un muscat ou encore un gewurztraminer.

  • Bouche superbe, très gourmande, fruitée (pamplemousse, exotique). Belle tension pour un sucre parfaitement intégré.

 

  • Schoffit Riesling Rangen de Thann Clos St-Théobald 2001 :

DS : 17 - LG : 16,5/17 - PC : 17- PP : 17. Note moyenne : 17 - Prix : 26 €

  • Robe qui ne passe pas inaperçue, jaune fluo, brillante.

  • Le nez, typé riesling, reste encore discret.

  • Bouche longue et minérale, grasse. Un vin d'avenir, encore relativement muet et austère.

 

  • Domaine Trimbach Pinot gris "Sélection de Grains Nobles" 1986 (37,5 cl) :

DS16– PP16 – PC16 – LG16. Note moyenne : 16 - Prix : 45,00 €

  • Robe brillante, dorée, intense, tirant sur l'orangé.

  • Nez évolué, joliment oxydé, avec ses senteurs de champignon, de cire, de fruits confits (citron, notamment), de résine, de cannelle.

  • Pour ce millésime délicat en Alsace, la bouche, encore fringuante, possède de beaux restes gourmands. Notes de pomme cuite et de menthol. L'acidité (due au millésime) fait plutôt penser à un riesling.

 

  • Tokay Pinot Gris : Hugel "Réserve Personnelle" 1983 :

DS12,5 – PP13,5 - PC12 - LG12,5. Note moyenne : 12 ou ED - Prix : 30 €

  • Nez malheureusement liégeux, végétal. Notes alliacées, d'agrumes, de fumé.

  • Bouche manquant clairement de netteté, alcoolisée, défaillante en matière.

  • Le vin s'avérera imbuvable le lendemain.

 

  • Riesling Grand Cru Brand : Domaine Boxler 1995 en 50 cl :

DS15 – PP15,5 – PC15 – LG15. Note moyenne : 15 - Prix : 15 €

  • Nez fruité, floral, minéral. Net avec de belles senteurs d'orange.

  • Bouche bien construite, tendue par une minéralité qui possède de la classe, légère sensation sucrée (15 g ?), finale pamplemousse.

 

  • Riesling Trimbach Frédéric Emile VT 89 :

DS : 16,5 - LG : 17 - PC : 16,5 - PP : 16,5. Note moyenne : 16,5 - Prix : 80 €

  • Robe d'un beau jaune intense, peu évoluée vu le millésime.

  • Nez avenant, prodiguant des notes complexes de citron (voire citron vert et cédrat), de bergamote, de miel. Notes complémentaires balsamiques (résine), d'herbes aromatiques (thym, romarin) pour une trame olfactive minérale et pétrolée typée par le cépage.

  • La bouche n'est pas en reste pour cette cuvée produite en quantités restreintes. Equilibre, longueur et pureté sont au rendez-vous. Notes mentholées conférant beaucoup de fraîcheur. Sucre résiduel parfaitement intégré (on l'évalue à une cinquantaine de grammes).

 

Champagne :

  • Champagne Fallet-Gourron NM (94/95) Blanc de Blanc Extra Brut cuvée du 3ème millénaire :

DS15 – PP14,5 – PC15 – LG14,5. Note moyenne : 15 - Prix : 14,5 €

  • Nez expressif, légèrement oxydé, associant des senteurs de brioche, de curry, d'agrumes, de noix, de champignon.

  • Bouche dotée d'une bulle fine mais paradoxalement envahissante. Notes de noix. Finale tranchante, vive, très "blanc de blancs". Plutôt aimable malgré tout pour un "non dosé".

 

Vins étrangers

  • Mercian Koshu sur lie 1999 (Katsunuma winery - Japon - Nagano) :

DS : 14/13,5 - LG : 14,5 - PC : 14,5 - PP : 13,5. Note moyenne : 14 - Prix : 15 €

  • Cépage Koshu.

  • Robe très pâle, brillante.

  • Nez relativement discret, légèrement oxydé, sur des notes de pomme verte, de citron. L'aération développe des notes complémentaires d'iode, de menthol, de miel voire de cire.

  • Bouche agréable, sans grande densité mais pure et fine. Léger sucre résiduel et belle amertume (pamplemousse) qui prolonge la finale. Une réussite, somme toute, pour ce vin antipodique inattendu.

 

  • Weingut Ferd. Pieroth Rudesheimer Hauserweg Riesling Spatlese 1964 (Allemagne) 50 cl :

DS11 – PP11 – PC12– LG11. Note moyenne : 11 - Prix : 27 €

  • Robe très proche de celle de la "suze".

  • Nez oxydé, odeurs de pomme blette, d'épices (girofle), de croûte de fromage, de pansement.

  • Bouche malheureusement décharnée, sans saveurs. Le vin a été mieux dégusté quelques années plus tôt (noté 15).

 

  • Marsala Oro Baglio Florio Vendemmia 83 :

DS13 – PP12,5 – PC13,5– LG12,5. Note moyenne : 13 - Prix : 30 €

  • Cépage "Grillo".

  • Robe magnifique, cuivrée, aux reflets verts.

  • Nez intense, oxydé, souligné par des notes de café, de noix, de zan, de raisin sec.

  • Bouche évoquant la gentiane mais desservie par une chaleur excessive (brûlante pour certains). Ici aussi, le vin s'était très bien dégustés en deux occasions antérieures (original et noté 17).

 

  • Umbria - Falesco - Merlot 1999 :

DS14,5 – PP14,5 – PC13 – LG14. Note moyenne : 14 - Prix : 10,00 €

  • Robe brillante, de belle intensité.

  • Joli nez complexe, délicatement animal, conjuguant des notes de fruits confiturés, de cèdre, d'épices douces (cardamome), de laurier, de fleurs, de réglisse

  • Bouche sudiste, équilibrée par une bonne acidité, plutôt persistante mais un peu rustique et en retrait par rapport au nez. Le vin paraît plus vieux (le millésime 96 - en Languedoc - est évoqué).

 

  • Alicante : Laderas de Pinoso -El Sequé 1999 :

DS14/13,5 – PP14,5 – PC14 – LG14. Note moyenne : 14 - Prix : 20 €

  • Vin issu de la région Alicante. Monastrell majoritaire associé à un peu de syrah et de cabernet sauvignon.

  • Robe intense, tirant sur le noir.

  • Nez offrant une expression fruitée intense (mûre en dominante) et épicée. Le bois est bien présent.

  • Bouche équilibrée, dotée d'une matière mûre, prometteuse, qui se dévoile encore péniblement : expression fruitée, crémeuse pour des tannins pourtant (encore ?) un rien saillants. A revoir dans 1 à 3 ans.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Accueil Dégustations Eclectiques 2003_08_01 vins divers